Auteur Sujet: Ride Back  (Lu 8964 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10526
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Ride Back
« Réponse #30 le: 10 décembre 2009, 20:38:42 »
Citer
sur la fin , et bien ont reste sur sa fin justement
Là encore je capte pas; exit le conflit dont il est question. La série débute par un accident à travers un ballet, ou l'héroine, Rin est troublée, perdue et désorientée à cause de la perte de sa "vocation". Élément qui me semble donner la note, le ton et le fil sur lequel va évoluer la série pour aboutir à la conclusion révélant enfin la solution qu'elle parvint à trouver pour compenser ce vide laissé par la danse. Voilà pourquoi la fin s'inscrit de manière logique dans cette production. Après tu as certainement raison qu'on puisse émettre des réserves et des regrets dues à un manque de consistance de l'animé sur certains éléments de son scénario. Mais la fin est tout ce qu'il y'a de plus normale dans RideBack.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ZCp_b1r6x-o[/youtube]
« Modifié: 11 décembre 2009, 04:05:11 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Krokko

Re : Ride Back
« Réponse #31 le: 10 décembre 2009, 21:23:54 »
Tellement normale que je ne m'en souvien plus!
J'avais bien aimé mias il ne m'a pas laissé de souvenirs indélébiles, à part une animation et une OST bien bien bon bonnes!
Le reste, bof ...
Half a bike, twice the man!

Zentradi

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 500
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • un zentradi c'est 15 métres de brutalité
Re : Ride Back
« Réponse #32 le: 10 décembre 2009, 21:24:11 »
Perso je voulais en savoir plus sur le groupe politique au pouvoir le GCCP  ou GGP je sais plus quoi, et bizarrement moi Rin elle me fatigue un peu par contre. Bon mais ca c'est histoire de gout perso aussi,  oui le type qui a le garage de rideback( je sais plus comment il s'appel dejas) me parait bien plus sympa, a découvrir je veus dire, tout comme l'autre leader indépendantiste, le blondinet ténébreux, c'est deux la m'ont bien accroché, je me suis dit, tient ont va apprendre quelques trucs sympa avec ces deux la! Et finalement pas grand chose, d'ou une grosse déception. Rin pour moi passe presque au second plan. Enfin le je dis comme ca, c'est selon mes gouts perso, c'est d'ailleurs pour ca finalement que je lui préfère Viper's creed sorti a la même époque. En tout cas je lui reconnait une chose, musicalement et graphiquement il est très bien foutu cet animé.
« Modifié: 10 décembre 2009, 21:55:35 par Zentradi »
c'est le meka que je préfère et puis c'est comme ca !Ce message est sponsorisé par la ligue de protection des adorateurs de mekas
J'aime pas les films ou séries tv avec trop de réflexions dedans, pour une seule raison c'est chiant. C'est un message sponsorisé par les vendeurs D'AK 47 a la sauvette!

emilie

Re : Ride Back
« Réponse #33 le: 16 décembre 2010, 00:09:30 »
Hum, j'en suis à seulement 2 épisodes et d'après certains commentaires ça n'a pas l'air de décoller avant le 10ème épisode.
Déjà que je pars mal parce qu'en deux épisodes y'a que les ridebacks et Tamayo qui m'ont donné envie de continuer. Clair que le mecha est superbe mais ça ne fait vraiment pas tout.
Là pour l'instant je ne vois qu'une héroïne timide pour rien alors qu'elle a plein d'envies, mais qu'elle les assume pas totalement, elle ressent des choses mais ne veut pas en parler, j'aime pas vraiment ce genre de personnages, trop propret sans aucune raison valable.
Et puis ces deux amies, y'en a déjà une qui tape sur le système alors qu'elle ne sert totalement à rien. Et sa colocataire, qui apparemment est là pour l'aider, mais au fond, Rin n'a clairement jamais eu besoin d'elle.
On est dans un schéma classique shônen un peu dans le genre, quelqu'un sorti de nulle part est un génie pour un sport ou un combat qu'il n'avait jamais pratiqué avant. Là on a un fond politique, à voir si ça va se développer correctement, mais encore une fois, d'après les commentaires, non.
Donc 12 épisodes c'est court, je lui laisse une chance, j'ai envie de me régaler des ridebacks et effectivement l'opening est cool.

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10526
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Ride Back
« Réponse #34 le: 16 décembre 2010, 00:46:36 »
Je te trouve caricaturale dans ta présentation de l'héroine, Rin, Emilie.
La rencontre entr' elle et le Rideback était plutôt bien gérée. Non ?
Citer
On est dans un schéma classique shônen un peu dans le genre, quelqu'un sorti de nulle part est un génie pour un sport ou un combat qu'il n'avait jamais pratiqué avant.
Je ne rejoins pas ces propos, ils me donnent la sensation que tu déclines facilement la narration de l'œuvre au shonen classique. C'est une ficelle scénaristique qui est bien plus souvent employée au delà de l'univers shonen. Gantz ou Tokko sont des exemples parmi d'autres.
Cliquez pour afficher/cacher
Avec du recul, il me semble que l'intrigue de Rideback se scinde en deux histoires parallèles. Celle de Rin, on donnera de la consistance à ce personnage, et l'autre sur le fond politique. Tu constateras, certainement, que l'une de ses parties sera plus aboutie et mise au service de l'autre en comparant. Le choix porté sur le nombre d'épisodes pourrait être le coupable de cette gestion sur la trame.
« Modifié: 16 décembre 2010, 01:00:31 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

emilie

Re : Ride Back
« Réponse #35 le: 16 décembre 2010, 01:17:20 »
Épisode 4 :
Cliquez pour afficher/cacher
Pour moi, il n'y a pas plus typique pour définir un personnage de shônen. Les aptitudes, elle les avaient comme par magie dès le départ. Et elle évolue sans se soucier des conséquences, d'où le bordel total dans l'épisode 4 aussi.
Cliquez pour afficher/cacher
Un héros typique de shônen.
C'est ma vision, et la note que cet anime a sur AK est un peu trop mensongère à mon goût du coup. On s'attend à quelque chose qui dépote avec du beau mecha et on n'a que du beau mecha pour l'instant. Et on manque cruellement de réelle action qui t'en mette bien la vue. À quoi cela sert d'avoir du beau mecha si on ne l'utilise pas ? Ils perdent 50% de l'intérêt de la série, déjà que l'histoire c'est pas ça...
J'aime bien les personnages fous mais adultes, je n'aime pas les hésitations ou les prises de conscience trop longues, et avec les 5 premiers épisodes, je vois déjà que ça ne va pas être l'amour entre Ride Back et moi. C'est vraiment dommage, le mecha est beau. Il est clair qu'à comparer je préfère aussi largement Viper's Creed.