Auteur Sujet: Chihayafuru  (Lu 70105 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Rydiss

  • Staff Webzine
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 2479
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Prononcez mon pseudo comme il vous plaira...
Re : Chihayafuru
« Réponse #240 le: 05 juillet 2013, 02:10:52 »
Maintenant que la série est finie, je m'enfile d'une traite tous les épisodes. Je suis passé du 4 au 20 en deux jours... Faut dire que 20 minutes, quand on zappe le résumé et les génériques, ça passe vite...

Je n'ai pas encore lu vos commentaires, histoire de ne pas me faire influencer, donc que dire ? Beaucoup de choses. Que c'est toujours aussi addictif, que ma Taichi mania est au plus haut, que c'est joli, rythmé, mais il manque un truc... En fait, les tournois par équipe monopolisent tout :(. On ne suit les personnages que durant ces phases, nous n'avons plus les séances d'entraînements de la première saison, ou d'autres scènes où l'on voit les personnages noués des liens autrement que par le caruta. Et je trouve que ça manque. Par exemple, Sumire, elle en est où ? Quels progrès a-t-elle fait ? Connait-elle tous les poèmes ? Alors oui, elle s'est inscrite à l'association... Et ? C'est d'autant plus frustrant que les rares scènes où l'on est dans la salle du club sont consacrées à autre chose que du caruta... En fait on perd l'aspect association-club-transmission de savoir-amusement-entraînement pour ne laisser que la compétition. Et je trouve que ça nuit à "l'ambiance".

Autre problème : les tournois en équipe, c'est bien, mais les individuels ? Arata et Shinobu, je les ai profonds pour le coup. Pareil, l'évolution personnelle des membres, dont l'esprit est occupé par l'équipe, est un peu laissée de côté à cause de ça. Tout fanatisme mis à part, Taichi n'a pas évolué des masses et ne bougera pas si on ne l'aborde pas en solitaire...

Et bordel que c'est long ces matchs... Mais attention, je parle d'étirements volontaires. Il y a eu des épisodes, j'en ai maudis les réalisateurs... Qu'est-ce que j'en ai à foutre du trio de photographes qui ramène sa fraise toutes les deux minutes pour nous faire et nous dire la même chose ? Et leur prof qui chiale ? Mais focalisons-nous sur le match !

Voilà les points faibles de cette saison selon moi. Enfin, sur les 20 épisodes vus. Pour autant, j'adore toujours hein. Les personnages sont excellents (Sudo :D), l'intensité et les doses de stress l'accompagnant sont là (la finale et son tirage de la chance...), je rigole aussi beaucoup... C'est très bon et j'enchaîne les épisodes, mais voilà, c'est un cran en dessous de la saison précédente selon moi... Bon, il ne m'en reste plus que cinq, je vais attendre un peu avant de les enfiler... :'(
« Modifié: 05 juillet 2013, 14:42:12 par Rydiss »
La passion m'habite, mais la raison domine.

Chevalier de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe.

- Idiots can be found everywhere.
- You think everyone is an idiot except you.
- I don't often meet people who are smarter than me.
Ghost Hunt - Akumu no sumu ie.

Serleena

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3043
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • What doesn’t kill you gives you EXP.
Re : Chihayafuru
« Réponse #241 le: 16 juillet 2013, 21:51:07 »
Hop, me voici me voilà sur ce fabuleux petit topic ! Je vais essayer de pas trop m'étaler, parce que tant qu'à faire, si je suis motivée, je me lancerai dans une critique complète.
Que dire sinon que cet anime est un vrai, vrai gros coup de coeur qui a réussi à m'emballer sur un sujet qui pourtant n'avait à priori pas grand chose pour me séduire (un obscur jeu de cartes japonais) tout en réussissant même le défi improbable de me rendre un triangle amoureux supportable ? J'ai regardé moi aussi toute la saison 2 en deux jours (il fallait bien que je rattrape mon retard, mais vu les cliffhanger c'était jouissif, j'avais suivi la saison 1 en temps réel et attendre chaque semaine était une torture alors que là il fallait que je me force pour stopper), et je ne me suis pas ennuyée un seul instant, d'autant qu'on reprend les choses exactement où on les avait laissées.

Alors je rejoins Rydiss, c'est vrai que la saison 2 traîne peut-être plus en longueur que la première, presque toute la saison étant occupée par le tournoi en groupe/individuel alors que la première nous laissait voir un peu plus de scènes hors du contexte du karuta, ce qui se fait un peu au détriment du développement des personnages, sans parler effectivement de toutes les scènes où on présente copieusement les adversaires de Chihaya et leurs motivations à devenir Reine, tout ça pour mieux les laisser en plan une fois battues, mais pour moi ça reste des défauts assez mineurs à côté du reste. A enchaîner tournoi sur tournoi, on pourrait croire que ça devient lassant, mais non, la tension reste bien présente à chaque fois, et aucun combat ne ressemble à un autre. La déception lors de défaites est presque palpable, la joie lors de victoires aussi (je vous jure que je n'ai jamais été autant expressive devant un anime, lorsqu'ils gagnent je pousse littéralement un cri de joie), et puis tous les personnages sont attachants, même les plus secondaires, entre Sudo le sadique, Miyauchi qui apporte de plus en plus son soutien à Chihaya et son club, sans parler de tous les autres. C'est pour moi l'une des vraies forces de l'anime : c'est la première fois je crois qu'il n'y a aucun personnage que je déteste (j'ai eu peur avec Hanano, mais heureusement ils n'en ont pas fait la rivale pouf et bitchy de l'héroïne qu'on trouve dans tous les shoujos). Je parlais également du triangle amoureux et j'avoue que j'apprécie le fait qu'ils évitent la facilité en traitant ce sujet en arrière plan et sans en faire trop, et c'est peut-être la première fois aussi que je peux me dire que quel que soit le choix de Chihaya, je serai contente (même si ma préférence va à Taichi, j'avoue).

Pour ce qui est du karuta, je ne pensais honnêtement pas trouver ce jeu aussi fascinant, mais il est difficile de ne pas être conquis avec cet anime, c'est même assez contagieux, et je crois que si je pouvais y jouer je m'y mettrai aussitôt (même si mon approche serait probablement plus celle de Kana) ! La diversité des personnages nous permet de l'aborder de multiples façons, de l'apprécier en tant qu'art, sport, tradition, challenge ou tout simplement jeu, en insistant à chaque fois sur une façon de jouer différente : la vitesse, le ressenti, la mémoire, la tactique, la sensibilité aux sons, la souplesse, etc. Si j'avais su que l'anime consistait quasi-uniquement de matchs de karuta, je crois franchement que j'aurais passé mon tour. Heureusement, je me suis lancée sans savoir de quoi ça parlait (j'avais juste vu des gifs et je trouvais le dessin superbe, quand je dis que je suis très sensible au design !) et j'ai fait une découverte merveilleuse. Car visuellement c'est en effet très beau aussi, tout en teintes chaudes et crépusculaires, la musique est excellente (bon, le thème principal revient un peu beaucoup, mais souvent décliné, et je ne m'en lasse pas), et bref, pour résumer, c'est une superbe découverte et j'attends la suite avec impatience.


Chevalière de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe

Down

Re : Chihayafuru
« Réponse #242 le: 16 juillet 2013, 22:01:11 »
Citer
et je crois que si je pouvais y jouer je m'y mettrai aussitôt

Uhuh. Rejoins-nous.

Serleena

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3043
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • What doesn’t kill you gives you EXP.
Re : Chihayafuru
« Réponse #243 le: 16 juillet 2013, 22:18:05 »
Je ne suis pas sur facebook, ni sur Paris d'ailleurs. ;__;


Chevalière de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe

Down

Re : Chihayafuru
« Réponse #244 le: 16 juillet 2013, 22:39:31 »
Un certain Fay s'est retrouvé sur Facebook exclusivement pour ça, et y'a des entraînements qui auront lieu tôt ou tard sur Lyon et Toulouse aussi.
Au pire si un jour tu passes sur Paris...

LordFay

Re : Chihayafuru
« Réponse #245 le: 16 juillet 2013, 22:50:41 »
Would you kindly... play competitive karuta !

Poster sur le karuta c'est à la limite du flood mais il n'y a pas vraiment de raison de faire un topic à part alors autant continuer un ptit peu. D'une part, hors Facebook, il reste le blog de Romain, le français qui au retour du Japon nous a ramené les entrainements de karuta (blog dont les 4-5 derniers articles sont en lien). Il a posté un peu ici sous le pseudo de Japonpoko. D'autre part, vu les gens qui utilisent la page en elle-même, tu peux te permettre d'aller faire un tour sur Karuta-France avec un pseudo et un avatar, d'autres les font déjà :P et troisièmement, le but de cette page est entre autre de mettre en relations (via Romain) les gens qui veulent essayer de jouer, pas seulement les parisiens (qui eux ont carrément leurs entrainements hebdomadaires). Il commence à y avoir du monde un peu partout et peut-être près de chez toi ! (et hint au passage : commencer le karuta c'est moins dur qu'on peut le craindre, y'a des jeux pour débutants qui rendent la tâche aisée).


A part ça je réalise que je n'ai toujours pas posté sur la fin de la S2, vue il y a quelques temps déjà. Je prendrai sûrement le temps de faire une critique un de ces jours mais globalement je l'ai trouvée largement au niveau, peut-être même meilleure que la S1 ; le focus énorme sur la compétition et les match à rallonge sont à compter parmis les points forts : plus de tension, plus d'émotion, plus de puissance que jamais (raaah, cet épisode 19 !). Totalement validé :D
ristretto revenants, le blog des fragments rôlistes confus

Kyoshi

Re : Chihayafuru
« Réponse #246 le: 16 juillet 2013, 22:56:05 »
Heh, vous allez lui faire peur. :rolleyes:

Skidda

Re : Chihayafuru
« Réponse #247 le: 17 juillet 2013, 00:07:07 »
Rien qu'à l'idée de devoir lire les hiraganas à l'envers ça me déprime personnellement.^^

Concernant la seconde saison, j'aimerais profiter qu'elle soit encore fraîche pour partager mon avis. J'ai écrit une critique dessus il y a peu de temps mais elle ne peut pas figurer comme critique sur ce site dû aux spoilers. Je vous la laisse ci-dessous:

Cliquez pour afficher/cacher

En tout cas j'ai beaucoup aimé cette deuxième saison même si il a quelques faiblesses, et surtout moins de moments forts. Sans "l'effet surprise" de la première saison, je ne peux m'empêcher de la considérer comme un peu moins réussie.

Et Taichi est en bonne voie pour devenir un de mes personnages préférés tout anime confondu. Avec Yuki Nagato, je réalise maintenant que j'ai un faible pour les personnages forts, loyaux, et surtout martyrs et rejetés.  =D
« Modifié: 17 juillet 2013, 00:12:42 par Skidda »

Serleena

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3043
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • What doesn’t kill you gives you EXP.
Re : Re : Chihayafuru
« Réponse #248 le: 17 juillet 2013, 02:40:07 »
Mais non, il en faut plus pour me faire peur quand même !

Would you kindly... play competitive karuta !

Y'a pas à dire, tu sais parler aux fangirls. =D

Merci pour le lien, je vais y jeter un oeil - j'avoue que ça me fait hésiter, tout ce temps à pouvoir proclamer fièrement que je n'avais pas facebook pour céder ainsi...  /PAN/ Bref, toute fierté mal placée mise à part, c'est une super initiative, mais j'ai l'impression que hors de Paris l'intérêt est quand même limité, sauf si vraiment ça se développe, parce que okay, c'est chouette d'être en relation avec d'autres fans, mais si je me retrouve à être la seule nantaise intéressée ça va me frustrer plus qu'autre chose, l'intérêt étant tout de même de s'entraîner et de découvrir le jeu. Après évidemment, qui ne tente rien n'a rien, je suppose.
Skidda, j'avoue que quand, comme moi, on comprend pas un mot de japonais et qu'on s'ajoute donc la difficulté de lecture des caractères, ça peut être assez décourageant ouais, mais avec d'autres personnes c'est toujours plus facile de se motiver que seul, et puis si l'intérêt est là, le reste suit en général. (:

Sinon je rejoins Fay, au final j'ai autant aimé, sinon préféré la deuxième saison à la première aussi. Comme je disais, je valide les petits problèmes de rythme avec notamment les parenthèses dont on se passerait bien (les trois zigotos et leurs appareils photos là), mais à côté de ça j'ai trouvé les épisodes plus intenses encore qu'avant, et je ne trouve pas que les matchs de Chihaya soient si systématiques dans leur structure : elle ne gagne pas toujours, au contraire (on est habitués à ce qu'un héros qui se donne suffisamment finisse par gagner malgré les obstacles, mais non, elle mord la poussière aussi), et puis ça ne se passe jamais de la même façon, entre les fois où elle mène large, gagne de justesse, perd de justesse, perd largement, etc. Je n'arrive jamais à déterminer l'issue d'un match à l'avance, je me fais toujours surprendre, et le côté long de ces tournois les rendait encore plus prenants pour ma part. Donc c'est vrai que je passe aisément au-dessus des petits défauts (j'espère vraiment qu'on se centrera un peu plus sur les autres dans les prochaines saisons cela dit, parce que j'adore leur groupe).



Chevalière de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe

Kaelya

Re : Chihayafuru
« Réponse #249 le: 17 juillet 2013, 11:54:50 »
Je viens de regarder les 6 premiers épisodes... Ouah, je suis soufflée. Moi qui aime pas les animes de sport et qui ai horreur des shojos, je suis en train d'apprendre à ne plus juger si rapidement et si catégoriquement, et c'est une leçon étonnamment agréable malgré la baffe que je me suis prise, tellement je ne m'attendais pas à apprécier. Il est encore trop tôt pour vous donner un réel avis sur cet anime, mais pour l'instant, je suis sous le charme. Les personnages sont attachants, chacun à leur manière, sans me sembler stéréotypés, le triangle amoureux qui se dessine est classique mais il réussit quand même à donner des frissons et à faire monter l'attente, et le karuta... C'est juste LE sport que j'attendais. J'étais un peu déçue au début de ne pas du tout voir exploité le côté littéraire de la chose, et puis le personnage d'Oe est venu me montrer que j'avais tort de ne pas avoir confiance.
En fait, c'est surtout le karuta qui me donne envie de suivre cet anime. Je me laisse prendre au jeu du shojo quand je suis plongée dans un épisode, mais ce qui me pousse à lancer l'épisode d'après, c'est le karuta. Ce sport est fascinant. C'est juste dommage qu'ils soient trop bons pour qu'on puisse entendre les deux vers en entier^^
Voila pour un premier avis sur la question, je vais attendre d'avoir regarder la suite pour aller plus loin dans mon jugement ! Je rajouterai juste que je trouve ça très joli visuellement, par contre je suis pas fan des petites feuilles de cerisier et autres décorations qui viennent servir de cadre de temps en temps pour souligner le côté shojo... Mais c'est tellement dérisoire que ce n'est vraiment pas dérangeant.

Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8313
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
Re : Chihayafuru
« Réponse #250 le: 22 juillet 2013, 17:24:24 »
Deuxième saison finie d'une traite hier (15 épisodes), le rythme que je suis de plus en plus, surtout sur une série sportive ou je vais crever à attendre d'une semaine sur l'autre.

Et c'était absolument génial. J'ai aussi compris pourquoi j’accrochais autant : sur la partie sportive; le karuta est présentée presque comme le font les séries sur le baseball. Bref, si on rajoute la romance, voilà le conseil jour : si vous aimez Chihayafuru, lisez Adachi, tous, mais surtout ces séries sur le baseball donc. 8)

Rydiss

  • Staff Webzine
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 2479
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Prononcez mon pseudo comme il vous plaira...
Re : Chihayafuru
« Réponse #251 le: 22 juillet 2013, 18:19:36 »
Ma formation universitaire (dans le milieu sportif) m'empêche de considérer le caruta comme un sport... Plutôt comme un jeu d'esprit. Ça se voit très bien avec les matchs de débutant (Sumire par exemple) : se rappeler de la carte et de sa situation est vraiment ce qui fait l'essence de ce jeu. Je n'ai pas en tête un seul sport qui s'en rapproche, par contre des jeux, oui (un truc où il faut être le premier à s'emparer d'un totem, retourner les cartes et être le premier à faire des paires...). Je suis tout à fait d'accord pour dire, par contre, que le traitement est typique des animes sportifs. Pour autant, les deux saisons me rappellent aussi beaucoup Hikaru No Go.

D'ailleurs, j'ai fini la deuxième saison, et vu que mon avis rejoint parfaitement celui de Skidda, je vais pas m'étaler plus que ça. C'était top, mais il m'a manqué une petite étincelle pour la mettre au même niveau que la première :P.
La passion m'habite, mais la raison domine.

Chevalier de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe.

- Idiots can be found everywhere.
- You think everyone is an idiot except you.
- I don't often meet people who are smarter than me.
Ghost Hunt - Akumu no sumu ie.

LordFay

Re : Chihayafuru
« Réponse #252 le: 22 juillet 2013, 18:52:01 »
Ma formation universitaire (dans le milieu sportif) m'empêche de considérer le caruta comme un sport... Plutôt comme un jeu d'esprit. Ça se voit très bien avec les matchs de débutant (Sumire par exemple) : se rappeler de la carte et de sa situation est vraiment ce qui fait l'essence de ce jeu.
Bah oui mais non, justement, la mémorisation c'est ce qui bloque les débutants mais ce n'est pas forcément le plus important ; précisément, Hanano est débutante, donc pas très représentative de ce que donne le karuta en vrai. Rien que les D-kyuu un peu sérieux (comme votre serviteur) ont une mémo au moins correcte et la partie physique est assez capitale. Le geste doit être précis (un balayage bien spécifique, en ouvrant la main) et pour te donner une idée, la leçon de l'entrainement du jour (quel frimeur rholala) c'était la gestion de l'équilibre pendant la prise (tu bascules tout le poids de ton corps vers la carte, tu apprends à balancer le pied derrière toi, c'est assez casse-gueule).

La partie physique reste maigre face à l'immense majorité des sports mais il me semble que c'est toi qui avait dit que la pétanque était un sport à part entière et finalement il me semble que c'est un peu le même genre d'idée. Pour info le dernier meijin je crois faisait de la muscu pour faire un geste plus rapide.

Quoi qu'il en soit, il n'y a pas que dans Chihayafuru que le karuta est traité comme un sport, c'est bien comme ça que ça a lieu en vrai. C'est de l'ordre du détail, mais - il faut se changer, on parle de match et non de partie, on s'entraine, il y a de fatidiques exercices pénibles mais utiles, etc.

(Aha, le plaisir de reprendre le rôle de Japonpoko 8) )
ristretto revenants, le blog des fragments rôlistes confus

Rydiss

  • Staff Webzine
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 2479
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Prononcez mon pseudo comme il vous plaira...
Re : Chihayafuru
« Réponse #253 le: 22 juillet 2013, 20:33:48 »
Le geste doit être précis (un balayage bien spécifique, en ouvrant la main) et pour te donner une idée, la leçon de l'entrainement du jour (quel frimeur rholala) c'était la gestion de l'équilibre pendant la prise (tu bascules tout le poids de ton corps vers la carte, tu apprends à balancer le pied derrière toi, c'est assez casse-gueule).
Très bien, mais y-a-t-il une théorisation de ce geste ? Est-il bien considéré comme une technique (c'est-à-dire une transmission de connaissance reconnue par une instance officielle qui a théorisée ce mouvement et en a prouvé l'efficacité) ou bien comme une habilité propre à chacun ? Le swing, justement dans Chihayafuru, nous est montré avec des constantes (le pied qui part) par contre la prise de la carte varie énormément d'un joueur à l'autre : taper sur plusieurs cartes d'un coût, utiliser la paume, les doigts, le "double swing" d'Arata (il part à gauche puis revient à droite etc)...

Pour un exemple, on va prendre le golf. Qui est pas le sport le plus intense qui existe mais qui fait appel a d'autre capacités : précision, souplesse et surtout technique. Un peu comme le carute tiens. Le swing a eu droit à des études (à quel angle doit monter le club ? Quel rapport poids du joueur/poids du club est-il le meilleure, la coordination pied/genou/hanche/épaule/bras/poignet et tous les transferts de force...) et je parle même pas des forces et directions de ces dernières pour faire entrer la balle dans ce fichu trou. Le caruta m'apparait trop se baser sur des réflexes, de la mémorisation. Celui qui aura les sens les plus alertes et les meilleures conductions afférentes et efférentes gagnera à chaque fois en gros (s'il a une bonne tactique, et là pour n'importe quel sport ou jeu c'est essentiel).

Pour les entraînements, des jeux en proposent aussi, et inutile de chercher bien loin : les échecs. Et pour tenir des parties de plusieurs heures, nul doute que les mecs ont aussi développé une endurance, étudiés des tactiques... Autre argument en ma faveur, sachant que je n'ai comme source que Chihayafuru : aucun des joueurs ne parlent de sport. Il n'y a que les spectateurs qui ne pratiquent pas qui l'évoquent ainsi (la prof). Chihaya la première compare le caruta à l'Othello ou au Poker (et j'invente rien, c'est dans l'épisode contre les "étrangers"), jamais au foot, basket, badminton etc...

Et oui, en effet, je ne faisais pas allusion à l'énergie/dépense physique. J'ai même bien pris garde à ne pas l'énoncer précédemment, vu que j'avais défendu ce point de vu dans un message antérieur. Sinon ça voudrait dire que les golfeurs ne sont pas des sportifs professionnels, alors que ben si...
« Modifié: 22 juillet 2013, 20:37:00 par Rydiss »
La passion m'habite, mais la raison domine.

Chevalier de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe.

- Idiots can be found everywhere.
- You think everyone is an idiot except you.
- I don't often meet people who are smarter than me.
Ghost Hunt - Akumu no sumu ie.

LordFay

Re : Chihayafuru
« Réponse #254 le: 23 juillet 2013, 02:37:36 »
Pour les entraînements, des jeux en proposent aussi, et inutile de chercher bien loin : les échecs. Et pour tenir des parties de plusieurs heures, nul doute que les mecs ont aussi développé une endurance, étudiés des tactiques...
Huhuh oui, je suis parti un peu vite là. OK.
Très bien, mais y-a-t-il une théorisation de ce geste ? Est-il bien considéré comme une technique (c'est-à-dire une transmission de connaissance reconnue par une instance officielle qui a théorisée ce mouvement et en a prouvé l'efficacité) ou bien comme une habilité propre à chacun ?
Je ne sais pas. Le karuta semble se pratiquer un peu partout de façon semblable, le geste et sa technique sont les mêmes pour tout le monde, donc la transmission de connaissances, OK. Pour ce qui est d'une organisation officielle, il y a bien un truc qui doit s'appeler fédération de karuta ou whatever mais je ne connais pas vraiment son rôle. Là comme ça je te dirai qu'à mon avis aucune organisation ne s'est prise au jeu d'étudier le karuta d'un point de vue théorique : je pense que ces quelques techniques sont plutôt l'oeuvre de joueurs expérimentés ayant mis au point une "bonne" façon de prendre les cartes de façon plus ou moins optimale. (pour le balancement du corps, il n'y a pas à chercher bien loin, c'est juste un moyen d'être plus rapide sur le geste)

Le swing, justement dans Chihayafuru, nous est montré avec des constantes (le pied qui part) par contre la prise de la carte varie énormément d'un joueur à l'autre : taper sur plusieurs cartes d'un coût, utiliser la paume, les doigts, le "double swing" d'Arata (il part à gauche puis revient à droite etc)...
Il existe un geste considéré comme "canon" pour prendre une carte, qui consiste à partir la main repliée et à déplier les doigts dans le geste - c'est comme ça que se fait un bon balayage. Pour le reste, une partie des variations vient du fait que toutes les cartes ne se prennent pas de la même façon (selon leur position et leur background stratégique, disons). Je ne crois pas que Wataya fasse systématiquement son double swing ; ce qu'on veut nous montrer au cours de ses match, c'est les watarite, cad le mouvement qui consiste à prendre deux cartes éloignées rapidement parce qu'elles commencent pareil (on les prend avant la syllabe déterminante parce qu'on est sûr que c'est l'une des deux / trois / whatever cartes qu'on tape). Les watarite propres et réussies sont difficiles, donc le but est de nous montrer qu'Arata a énormément travaillé son geste (idem quand
Cliquez pour afficher/cacher
par exemple). Si vraiment Arata avait tendance à toujours partir à gauche pour ensuite revenir, ce serait un mouvement parasite ralentissant et donc un défaut à éliminer de son jeu.

Pour ce qui est dans le cas, globalement c'est plutôt réprouvé. Raison à la con et pas très sportive, pour le coup : si tu démolis le jeu de ton adversaire à chaque carte, ça finit par être pénible pour le type en face. Plus convaincant, entre le type qui attaque précisément la bonne carte et celui qui met une vaste gifle non centrée, le premier aura un léger avantage et peut en plus envisager de prendre la carte après que l'autre ait tapé si jamais il l'a ratée. Taper comme un bourrin, ça peut être une façon de s'imposer ou une réaction incontrôlée sur certaines cartes, mais ce n'est pas ce qui se fait de mieux et la précision reste une meilleure option. (aplatir sa main sur la carte c'est encore pire, parce qu'à force en préparation de l'impact on a tendance à retenir sa vitesse pour protéger sa main ; le balayage, c'est en gros la façon optimale de prendre les cartes rapidement)
(PS. les prises à la Shinobu, en vrai, c'est genre impossible =D )

Long story short : transmission, réflexion, optimisation oui ; institution, théorisation, je pense pas. Histoire de conclure sur un peu de mauvaise foi, je te dirai que ce genre d'éléments aura du mal à faire son apparition dans la mesure où il n'y a qu'un nombre très restreint de joueurs au Japon, c'est un tout petit monde. Si tu as un contre-exemple pour ce genre d'argument, je suis preneur.

Pour ce qui est de la façon dont les joueurs voient le karuta, j'ai pas de souvenir de joueurs de l'anime qui n'en parle pas comme d'un sport. Ce n'est pas un truc dont on parle au début, après les flashbacks, d'ailleurs ? Quoi qu'il en soit, selon Japonpoko les joueurs de karuta considèrent ça comme un sport ; je ferai un ptit sondage dans les jours à venir, tant qu'on y est, si l'opinion générale t'intéresse.
ristretto revenants, le blog des fragments rôlistes confus