Auteur Sujet: Now and Then Here and There  (Lu 5454 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Circé

Now and Then Here and There
« Réponse #15 le: 01 juin 2004, 15:05:52 »
Citer
grande découverte après quelques minutes de recherches sur google : il y a une boutique manga distribution sur paris.!
Ca doit etre les mêmes prix (enfin, j'espere)
non justement, chez manga distribution je suis certaine qu'en magasinles prix sont plus élevés que sur le net.

mr_anzai

Now and Then Here and There
« Réponse #16 le: 01 juin 2004, 15:12:12 »
Bon bah ca y est il est chez moi ce chti coffret 3 DVDs .... et je l ai trouvé a 19euros 50  a "cultura" (pour ceux ki connaissent pas c est comme "le grand cercle" ) Dc voila : comme quoi c est pas plus chere en magasin!!!! B)
Dc des ke je me serai maté ca je vous donnerez mes impressions!!! :D
« Modifié: 01 juin 2004, 15:13:07 par mr_anzai »

Amon

Now and Then Here and There
« Réponse #17 le: 02 septembre 2004, 19:45:32 »
donc je me suis mate ce chef d oeuvre et j est aucun mot pour exprime a quelle point c est magnifique je le conseille a tous le monde merci diyo

 
« Modifié: 02 septembre 2004, 19:46:47 par Amon »

Scalix

Now and Then Here and There
« Réponse #18 le: 02 septembre 2004, 19:52:06 »
Citer
donc je me suis mate ce chef d oeuvre et j est aucun mot pour exprime a quelle point c est magnifique je le conseille a tous le monde merci diyo
Je me le commande en fin de semaine. Tous les gens à qui j'en ai parlé me l'ont fortement conseillé...

mr_anzai

Now and Then Here and There
« Réponse #19 le: 02 septembre 2004, 19:56:11 »
Et dire que je n ai pas encore trouvé le tps de regarder ca .... Promis je me le mate avant la fin du mois!! ;)  

Jacky Choun

Now and Then Here and There
« Réponse #20 le: 04 septembre 2004, 02:08:18 »
Hum, je vais demander à Métatron de me prêter ca... C'est en sa possession

Einzbern

Re : Now and Then Here and There
« Réponse #21 le: 22 novembre 2011, 17:37:46 »
Les apparences sont parfois trompeuses. L'autre monde est un vrai perle dans son genre dramatique! Viol, meurtre, violence sur femmes et enfants, tyrannie, ... Qui n'a jamais rêvé, à un moment, de s'en aller loin dans un autre monde? Sauf que là, c'est pas le pays des merveilles mais le pays des horreurs!

J'ai vu cet anime en français chez un pote, et je tiens à féliciter le doubleur qui fait le grand méchant. Je sais pas ce que ça donne en VO mais sa voix est tellement drôle en français! Sa rajoute une petite couche de comique dont on a bien besoin en regardant cette œuvre déprimante à souhait, c'est pour se tirer une balle sérieux! Tant que je suis sur le sons, les musiques sont extras! La scène à la fin du premier épisode, quand le héros fait son Luke Skywalker et qu'il voit le monde dans lequel il est, accompagné d'une piste énorme, bien tribal. Puis par la suite d'autres pistes que j'ai remarqué et que je trouve sublime.

Visuellement, ça a bien vieilli. Ce genre de dessin, ça traverse plusieurs époques de toute façon (cf Nausica), l'animation s'en tire pas trop mal pour une série de 1999. Tout de même pas mal de plans fixes mais c'est pas trop grave, l’intérêt est ailleurs. Dans une époque ou la vilaine 3D mal intégré et le CG prend le dessus sur tout, je trouve les œuvres old-school à l'ancienne plutôt rafraichissantes.

J'ai trouvé l'histoire assez bizarre. Je m'attendais à une grande aventure dans un autre monde (ben ouai), puis au final, on visite assez peu d'endroits. Dans tous les cas, j'étais à milles lieux de me douter que ce serait si cru. C'est la folie des thèmes sombres cet anime. C'est déprimant, choquant, frustrant même! Plus on avance et plus on se demande si on va voir autre chose que la base finalement. L'histoire met un petit temps avant de démarrer (après un début précipité, mais dure de faire mieux en seulement 13 épisodes). N'empêche, les thèmes abordés sont toujours d'actualité dans les pays sous-développés, ça fait peur quand même.
Donc comme je le disais, j'ai vu ça en français, de ce fait, j'ai bien aimé le dictateur, il est très drôle, puis le héros aussi par la même occasion (lalalou? lalalou!? lalalou!), les différents personnages principaux en prennent plein la tronche pendant un bon moment, ça les détruit tout au long, même le héros qui fait vachement héros typique de shonen un peu con-con sur les bords commencent à devenir fou. J'ai pas pu m'empêcher d'avoir une petite pensée pour Shiki après le visionnage, encore une morale sur la mentalité des êtres-humains qui peuvent faire preuve d'une telle cruauté dans certaines conditions.

Enfin voilà, au final j'ai pas grand chose d’intéressant à dire à chaud, comme ça, sans jouer les fanboy. J'ai beaucoup apprécié mais il ne faut pas mettre cet anime entre n'importes quelles mains car c'est assez hardcore la violence physique et psychologique!

Femto / Project D

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 5552
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • DeviantArt
  • A-theque M-theque
  • • Le Faucon de lumière •
Re : Now and Then Here and There
« Réponse #22 le: 22 novembre 2011, 18:07:34 »
Je suis content de voir que cette série t'a plu. La chose qui m'a le plus frappé, c'est le contraste entre l'aspect bon enfant et la dureté de l'ambiance qui est dégagée. Et quand je dis "dégagée", c'est même plus que ça, ça prend vraiment aux tripes sans pour autant en montrer des masses. J'ai toujours trouvé que les violences suggérées avaient beaucoup plus d'impact psychologique que des violences démonstratives, comme dans un Elfen Lied par exemple. Pour le coup, j'ai été bien servi, car c'est fait avec beaucoup de talent et on ne le voit pas venir, c'est surprenant.

Cette série fait partie des plus marquantes qu'il m'ait été donné de voir et on n’en ressort pas indemne.

Citer
Enfin voilà, au final j'ai pas grand chose d’intéressant à dire à chaud, comme ça, sans jouer les fanboy. J'ai beaucoup apprécié mais il ne faut pas mettre cet anime entre n'importes quelles mains car c'est assez hardcore la violence physique et psychologique!
Je plussoie, si vous faite de la déprime il vaut mieux éviter !  :D

Einzbern

Re : Now and Then Here and There
« Réponse #23 le: 23 novembre 2011, 17:14:42 »
Ah, toujours fidèle à mes déterrages de sujet!
Personnellement, le chara-design un peu simpliste qui donne à l'anime une première impression bon enfant ne m'a pas plus dérangé que ça dans la mesure ou je suis en plein visionnage de Zeta Gundam (c'est grosso modo le même genre il me semble), puis ça reste des enfants quel que soit le style utilisé, on sera forcément pris aux tripes pour ses pauvres gamins sans défenses *verse une petite larme pour ses pauvres âmes torturées*... L'ambiance que dégage "L'autre monde" est malsaine, c'est le moins que l'on puisse dire! Les scènes de torture ou les allusions au viole, j'ai trouvé ça assez hard pour une production animée! Ce qui n'est pas pour me déplaire, loin de là (et c'est la que je me dis qu'un psy ne me ferait peut-être pas de mal =D)!
Pour en revenir au choix discutable du chara-design, l'option des gros yeux façon shojo et des petites fillettes aux cheveux décolorés toutes "kawaï", genre Elfen Lied ou Itsuka machin chose , ça, c'est ce que j’appelle inapproprié pour un anime qui se veut violent.

Femto / Project D

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 5552
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • DeviantArt
  • A-theque M-theque
  • • Le Faucon de lumière •
Re : Re : Now and Then Here and There
« Réponse #24 le: 23 novembre 2011, 19:06:43 »
L'ambiance que dégage "L'autre monde" est malsaine, c'est le moins que l'on puisse dire! Les scènes de torture ou les allusions au viole, j'ai trouvé ça assez hard pour une production animée! Ce qui n'est pas pour me déplaire, loin de là (et c'est la que je me dis qu'un psy ne me ferait peut-être pas de mal =D)!
Je te rassure, je suis comme ça aussi. J'aime les œuvres qui te font ressentir des émotions fortes, quitte à ce que ça soit dur et malsain. D'autant plus que dans le cas de L'autre monde, cette atmosphère rend le récit très crédible, réaliste au niveau comportemental humain et c'est sur ce point que je m'incline. On a beau se dire que c'est une histoire fantastique, on ne peut s'empêcher de comparer le dictateur à une sorte d'Hitler qui pourrait (a) malheureusement vraiment existé dans notre réalité. Cette série est une belle dénonciation de la monstruosité des hommes, quand ceux-ci sont motivés par l'avidité, se laissent aveugler par le pouvoir au point d'en devenir des bêtes.

Citer
Pour en revenir au choix discutable du chara-design, l'option des gros yeux façon shojo et des petites fillettes aux cheveux décolorés toutes "kawaï", genre Elfen Lied ou Itsuka machin chose , ça, c'est ce que j’appelle inapproprié pour un anime qui se veut violent.
Oui, c'est vrai, mais ce n'est pas sur ce détail que je voulais en venir en citant Elfen Lied. Je voulais juste souligner que L'autre monde ne montre que très peu de sang, ne fait pas usage de gore et pourtant dépeint un univers terriblement violent et malsain. C'est d'autant plus fascinant qu'en en montrant si peu, cette série arrive à choquer autant et bien plus qu'un Elfen Lied qui est plus démonstratif visuellement.

Rydiss

  • Staff Webzine
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 2479
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Prononcez mon pseudo comme il vous plaira...
Re : Now and Then Here and There
« Réponse #25 le: 21 janvier 2012, 20:28:05 »
J'ai acquis la série récemment, vu que tout le monde en dit du bien. Je me suis décidé à y aller doucement, je suis dans une période qui risque de se dégrader, donc on va éviter de se mater trop d'épisode (j'ai pas envie de sombrer dans la dépression...).

Pour le moment, je n'ai vu que deux épisodes. Mais il y a déjà de quoi discuter. En premier lieu, le premier épisode. J'ai personnellement trouvé la première moitié insupportable. Pourquoi? A cause du perso principal, Shu. Il est incapable de se la fermer 5 minutes, impressionnant. Avoir un tel braillard comme héros, ça risque de me taper sur le système. Puis on a Lala-Ru. Pareil, très dur de l'apprécier. A être aussi amorphe et muette, je crains de n'avoir rien à cirer de son histoire. Heureusement, par la suite, de l'action apparait, on change de cadre, ça s'emballe bien et on est très vite plongé dans l'histoire. La toute dernière scène de l'épisode, où Shu découvre le monde extérieur avec une musique excellente, est splendide et m'a vraiment marqué.

Par contre, j'ai tout de suite adhérer aux personnages secondaires présentés dans le deuxième épisode. Abélia, Hamdo et l'enfant soldat m'ont intrigué et je vais les surveiller. Ici on monte un cran dans la violence
Cliquez pour afficher/cacher

Pour le moment, je retiens surtout une excellente mise en scène, des décors soignés et un univers au potentiel énorme. Apparemment, je m'engage dans un sacré voyage.
La passion m'habite, mais la raison domine.

Chevalier de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe.

- Idiots can be found everywhere.
- You think everyone is an idiot except you.
- I don't often meet people who are smarter than me.
Ghost Hunt - Akumu no sumu ie.

Dregastar

Re : Now and Then Here and There
« Réponse #26 le: 22 janvier 2012, 01:48:50 »
J'aime bien le contraste assez saisissant entre ces deux premiers épisodes. Le premier ou grosso modo on pose les personnages, c'est même frais et puis t v'la le deuxième où là  par moments on rentre dans déjà du presque insoutenable. Le 3 ème épisodes monte encore en grade.. Cette serie est hyper courte, c'est un shoot d’adrénaline, il faudra s'accrocher @Rydiss tu es dans le vrai car le voyage sera court mais intense en émotions fortes.
Comme le disait @Femto la force de cette série c'est le coté violent qui en ressort parce qu'il est suggéré. Elle n'est pas là juste pour être là cette violence, rien n'est gratuit.. Elle ajoute aux malheurs, fardeaux et contradictions des personnages enfants mais surtout aux thèmes et messages que la série véhicule.
Le prix du coffret c'est plus qu'un cadeau je trouve, c'est un don. C'est même limite insultant un prix pareil pour la perle qu'est cette série (xd), mais on va surtout pas s'en plaindre.
★★★★★