Auteur Sujet: My Hero Academia (My Hero Academia)  (Lu 39679 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

sarthasiris

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2890
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • -ho mary sweet mary my mary hohoho
Re : My Hero Academia (My Hero Academia)
« Réponse #255 le: 20 décembre 2019, 15:51:50 »
En fait tout est dans le titre, la série en est le fidèle reflet mais en est aussi aussi victime:

on suit la vie de héros à l'académie et voilà, y'a beau se passer des trucs en dehors, il n'y a jamais rupture avec les bancs de l'école, seulement des boucles.

C'est un peu comme dans les débuts d'Harry Potter, l'essentiel est de la vie de dortoir et d'entraînement ponctuée de coups de pression pour faire la baston et de pause glace et hopital après tournois et autres examens.
Fondamentalement rien n'a vraiment changé pour Midoriya depuis la S1 et le truc avec All Might et tout le bordel c'est plus de l'esbrouffe pour ne pas nous endormir qu'une réelle évolution dans l'univers de l'anime.

Parce que c'est un peu le concept très fan service dans un sens de l'oeuvre:
les gens kiffent L'ENTRAÎNEMENT et les TOURNOIS donc pourquoi ne pas bâtir un manga là dessus exclusivement? avec l'enclave parfaite, le thème des supers héros dont on peut faire absolument tout ce qu'on veut en vrai y compris de la temporisation.
Je pense qu'il y a méprise sur le mot "fan service". Essaye de me citer un nekketsu sans le moindre entrainement ou tournois? Là on parle surtout d'un cliché narratif propre à un univers. C'est pas du fan service. Ça c'est du fan service.

J'ai l'impression que c'est le nouveau mot fourre tout pour désigner à la fois le référencement à outrance, les clichés, la sexualité. Alors que fondamentalement, c'est juste le fait de donner au spectateur ce qu'il désir. Pour être plus spécifique, c'est combler une attente, comme avec Kallen ci-dessus, personnage ayant un corps très sexualisé qu'on ne manquera pas de nous montrer sous tous les angles possibles et imaginables.
Il ne faut jamais rien prendre au sérieux.

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1098
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : My Hero Academia (My Hero Academia)
« Réponse #256 le: 20 décembre 2019, 16:31:13 »
C'est vrai qu'à l'origine le fan-service - j'aurais dû mettre des parenthèses - c'est les petites culottes mais comme tu viens justement de le dire...

Alors que fondamentalement, c'est juste le fait de donner au spectateur ce qu'il désir. Pour être plus spécifique, c'est combler une attente


Le fan-service est plus une méthode qu'un outil, comme je le vois c'est un appareillage, du marketing, le cul c'est le marteau mais on peut parfois trouver et avoir besoin d'autres outils voire les mettre ensemble pour maximiser le rendement mais c'est une autre question...

En tout cas je pense qu'une grande partie du public amateur de Nekketsu aime les tournois et les entraînements, c'est pas inévitable mais ça conforte le genre dans ses habitudes ainsi que le spectateur friand qui a arrêté de se poser des questions pour se contenter d'apprécier.

La nuance c'est quand certains en font un usage plus spécifique, Boku no Hero lui a décidé d'en faire son thème, c'est pas moi qui l'invente, son usage fait sens - c'est un constat pas une critique mais c'est jamais que mon point de vue - et il est répété et décliné sans cesse, c'est pas le seul à l'avoir fait mais c'est le seul à l'avoir fait avec ce cadre fermé du banc de l'école dont les héros sont dépendants, on passe d'un camp à un autre.

Alors après je suis pas dans la tête de Bryn' bien sûr mais j'ai rebondi sur sa remarque car ce côté "on attend que ça démarre vraiment" est je pense lié à la nature même de Boku no hero et p'tet que ça changera dans quelques années mais on en est à la 4em saison et à mon avis Izuku est loin de pouvoir quitter le nid pour affronter son destin ou partir à l'aventure comme dans la plupart des autres Nekketsu.

P.S: c'est drôle car je parlais de Vinland Sagaet c'est l'exemple type d'une évolution concrète de l'intrigue grâce au mûrissement et à la prise de conscience du personnage - même si c'est pas la plus subtile non plus - ce qui amène l'histoire dans une autre sphère.

sarthasiris

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2890
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • -ho mary sweet mary my mary hohoho
Re : My Hero Academia (My Hero Academia)
« Réponse #257 le: 20 décembre 2019, 17:44:43 »
Citer
En tout cas je pense qu'une grande partie du public amateur de Nekketsu aime les tournois et les entraînements, c'est pas inévitable mais ça conforte le genre dans ses habitudes ainsi que le spectateur friand qui a arrêté de se poser des questions pour se contenter d'apprécier.
Le souci c'est que si on extrapole ce genre d'idée, tout ce qui est susceptible de plaire au public et de le conforter dans ce qu'il aime finira inévitablement sous l'étiquette du fan service.
J’imagine qu'on a tendance à bien aimer les personnages principaux charismatiques dans les séries, est-ce que du coup c'est du fan service? On aime bien voir quelqu'un progresser et évoluer au travers d'un quête initiatique, c'est du fan service? C'est pas tenable comme raisonnement. Le fan service a un coté plus primaire, il satisfait nos instincts avant tout.

« Modifié: 20 décembre 2019, 17:46:48 par sarthasiris »
Il ne faut jamais rien prendre au sérieux.

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1098
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : My Hero Academia (My Hero Academia)
« Réponse #258 le: 20 décembre 2019, 19:56:50 »
Mais c'est une réalité mon vieux, le manga comme le cinéma c'est une industrie, c'est très formaté, très codé, très genré.
À partir du moment ou il y a recette et succès il y a préfabriqué, on en revient au cinéma à partir du moment ou il y a de la demande, il y a des blockbuster, et en conséquence il y a beaucoup d'argent misé et le double à la clef idéalement.

La facilité d'écriture à l'origine, ressort scénaristique original voire gimmick se met à fonctionner comme un élément indépendant du contexte initial et dépouillé de sa valeur de départ, essoré, travesti, lessivé, pour finir en un un genre de merchandising des Galleries lafayettes qui a prouvé son succès auprès du public.
Y'a pas d'extrapolations là-dedans, il y a des méthodes et il y a des moyens.

Nan mais sérieusement, c'est normal de s'inspirer voire rendre hommage etc les créateurs sont des passionnés qui je pense essayent de trouver des concepts mais faudrait arrêter cette tendance à éluder cet aspect pragmatique et concret de la création qui est de trouver le moyen d'intéresser le public, particulièrement dans l'industrie du manga. Voire même de lui donner entièrement satisfaction sans broncher Black Clover il existe.

 Le tournoi/entraînement c'est une bonne idée de base quand ça fait sens (Hunter x Hunter, DBZ) ça peut finir par être complètement ostentatoire pour la forme ou par panne d'inspiration (Kimetsu no Yaiba).
Mais foutre des ados' dans une école, leur donner des pouvoir, les faire se bagarrer, voir ce qui se passe et recommencer, c'est simplement un argument de vente.

Créer un héro charismatique et le faire évoluer dans une quète à côté c'est un vrai travail d'écriture, c'est pas forcément donné et c'est pour ça qu'on a des tas d'oeuvres depuis des années qui sont cool pour ou la baston ou leur univers/histoire mais pas pour les persos' et parfois l'inverse et blablabla.
Et je mourrais probablement avant de voir une oeuvre avec tout ça comme Les Héros de la Galaxie.

Et c'est intéressant que tu parles d'instinct car si le but d'un plan culotte est d'émoustiller alors celui d'un tournoi est de nous faire jouir de la violence sans forcément aller soi-même sur un ring, c'est au moins aussi primaire que le cul, je kiffe ça et si tu me demandes pourquoi je te répondrais que j'aime juste ça parce que ça pète, surtout quand c'est bien filmé/narré/dessiné.

sarthasiris

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2890
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • -ho mary sweet mary my mary hohoho
Re : My Hero Academia (My Hero Academia)
« Réponse #259 le: 20 décembre 2019, 21:43:38 »
Mais qui, au juste, a éludé cet aspect pragmatique et concret de la création qui est de trouver le moyen d'intéresser le public?

Présupposer que le cadre, -à savoir le milieu scolaire concernant My Hero-, a été pensé comme un argument de vente, c'est probable, mais surtout gratuit, parce qu'au fond on est pas dans la tête de l'auteur, on en sait rien. Si autant de séries se passent dans les milieux scolaires, c'est aussi possible que ce soit parce que ceux qui les ont écrites avaient envie de parler de cette période de leur vie, que ça leur tenait à cœur. Je pense notamment à Akira Hiramoto l'auteur de Prison School, qui disait dans un interview que son inspiration de l'école blindée de fille était tirée de son expérience personnelle, par exemple.

Idem pour le reste, on peut raconter une histoire avec des entraînements et des tournois à gogo, même si c'est surfait au possible, sans que ça veuille forcément signifier qu'on se soucie de notre notoriété. C'est les outils qu'il a choisi pour exprimer son art, c'est tout ce qu'on peut affirmer sans spéculer gratuitement.
La démarche de création de n'importe quelle oeuvre s'inscrit forcément dans un processus commercial. Mais ça ne veut pas dire que le produit mis en avant est taillé sur-mesure pour la vente, qu'il n'est pas personnel et qu'il ne reflète pas des idées sincères. En fait, ça dépend de plein de facteurs, l'oeuvre dont on parle déjà, ainsi que le magazine qui le publie, le responsable éditorial, etc. Rien que ces éléments font passer plusieurs couches plus ou moins violentes de polissage sur une idée brute et libre d'un auteur. On le voit d'ailleurs assez bien dans la série Bakuman, même si l'exemple est à prendre avec des pincettes, parce qu'on parle d'une fiction.

Et bien entendu que je ne nie pas l'existence des daubes infâmes formatées pour émoustiller les bas instincts l'ado moyen, j'ai pas vu Black Clover, mais il semble entrer dans cette catégorie. C'est juste que classer My Hero là-dedans, pour des motifs qui n'ont rien à voir avec du fan service, ça la fout mal. Surtout que y'a du fan service dans My Hero, du vrai, avec des nichons et tout, mais t'en parles pas étrangement. :huh:

Citer
Et c'est intéressant que tu parles d'instinct car si le but d'un plan culotte est d'émoustiller alors celui d'un tournoi est de nous faire jouir de la violence sans forcément aller soi-même sur un ring, c'est au moins aussi primaire que le cul,
Pas besoin du contexte d'un tournoi pour "-nous faire jouir de la violence" littéralement n’importe quelle scène de baston provoque cette sensation... C'est en ça que ta conception du fan service n'est pas tenable, en raisonnant ainsi tout relève du fan service.
L’intérêt d'un tournoi se situe surtout au niveau du développement des personnages, il permet de classer la puissance et sers de prétexte à des combats qu'on aurait pas pu imaginer dans d'autres contextes, genre des amis qui se voient forcés de se battre sérieusement.

« Modifié: 22 décembre 2019, 00:57:45 par sarthasiris »
Il ne faut jamais rien prendre au sérieux.

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1098
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : My Hero Academia (My Hero Academia)
« Réponse #260 le: 21 décembre 2019, 01:15:52 »
Ummmm............ l'idée était d'admettre que l'auteur dessine à dessein et avec son cerveau parce qu'il a choisi de publier dans le Jump et orienté son oeuvre Jump en conséquence.
Ça n'en fait pas un manipulateur avide et sociopathe pour autant on est d'accord mais c'est un fait.

  Comme tu l'as dit, tout est inextricablement lié, c'est aussi parce que j'envisage Boku no Hero dans un tout global - d'où la parenthèse sur l'industrie, certes assez brute - et parce que l'auteur a choisi de construire son oeuvre - jusqu'à maintenant - sur la base d'une boucle entraînement/baston que j'en viens à trouver que le tournoi ressemble d'autant plus à une pizza livrée par UberEat juste pour le spectateur adepte du Jump et de la baston. 

Je pense qu'il y a aussi un effet pervers si je puis dire de tradition et de rêves entremêlés qui fait que les types se succèdent à la chaîne pour accomplir leur rêve en cochant certaines cases? les souvenirs du lycée Japonais qui comme on le sait est une étape charnière de chez charnière chez les Japonaisquoiqu'il en soit ce n'était pas l'objet intial de mes supputations.

Fan-service = somme d'éléments en général indépendants de l'histoire mais très orientés pour être d'avantage susceptible de plaire à une frange spécifique du public.
C'est un procédé qui à l'instar d'Excel Saga ou d'Abenobashi englobe plus qu'un simple délire de nichons qu'on diabolise et qui fait mauvaise presse au fan-service, c'est une culture référentielle pour une passion dévorante.
en fait mon grand reproche c'est surtout son usage abusive et sans limite dans beaucoup trop d'oeuvres à  mon goût ainsi que sa facilité scénaristique.

Car en effet on a certes pas besoin de contexte pour jouir de la violence mais une ficelle facile pour en apporter à foison pendant X épisodes sans vraiment chercher ni pourquoi ni comment et ainsi satisfaire les velleités revanchardes ou autres concours de t**b fantasmés par le spectateur et parallèlement cultivés par le récit.... comme par exemple : UN TOURNOI.

Et ben c'est comme le mec qui trébuche sur la bouche de la fille sans faire exprès, c'est sacrément pratique comme procédé .

Le développement du personnage est logique, ce n'est pas l'apanage de Boku no Hero, toute épreuve entraîne un changement logique plus ou moins fort en conséquence.

Je sais pas trop si ma pensée te paraît plus claire maintenant et possible que ce soit un abus de language de ma part car je prend peut-être quelques libertés avec la réalité dans ma vision mais ce faisant je souligne le fait que la pratique n'est pas figée dans le temps et qu'elle évolue.

Dregastar

Re : My Hero Academia (My Hero Academia)
« Réponse #261 le: 22 décembre 2019, 21:15:21 »
Ep 5 (saison IV): A défaut d'enchaîner une poignée d'épisodes j'ai quand même réussi a lancer l'épisode avec Kirishma. En passant c'était bref mais cela m'a fait plaisir de revoir certaines des filles de l'académie. Pour en revenir à l'épisode c'était pas le meilleur de ce que peut nous offrir la série mais il fait son office. On peut avoir l'impression que ça bouche, etc. Mais je l'ai trouvé Kool! Me permettant même d'avoir un oeil nouveau sur Kirshma, perso que j'appréciais moyennement à la base. Quant à l'intrigue principale elle se développe en fond avec ce qui circule dans la rue et surtout avec cette réunion entre
Cliquez pour afficher/cacher
 

Du coup même si il me plait moins que Grand Torino j'ai envie de revoir Sir Nighteye, pour ce qui s'annonce tout autour et en passant en apprendre d'avantage sur Allmight. J'ai hâte de voir comment Midoria - qui pour moi a évolué depuis le début -  va pouvoir continué de progresser et réussir à devenir le nouveau symbole de la paix.
« Modifié: 22 décembre 2019, 23:04:26 par Dregastar »
★★★★★
Funk you

Deluxe Fan

Re : My Hero Academia (My Hero Academia)
« Réponse #262 le: 12 janvier 2020, 22:05:40 »
Épisode 76 : Même une séquence sakuga par Yutaka Nakamura ne peut sauver un arc qui se sera enterré dans les profondeurs de l'OSEF et de l'ennui, avec une durée deux fois trop longue pour ce que veut raconter et des personnages secondaires aussi intéressants qu'une collection de manches à balais usagés.

Cliquez pour afficher/cacher
« Modifié: 13 janvier 2020, 19:46:33 par GTZ »

GTZ

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 3869
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Enseignant pour la vie
Re : My Hero Academia (My Hero Academia)
« Réponse #263 le: 12 janvier 2020, 23:35:57 »
Mmm...

C'était plutôt pas mal comme arc dans le manga à mon souvenir avec deux trois affrontements cool.

Cliquez pour afficher/cacher

Mais, je pense que tu peux être rassuré, j'ai pas souvenir que le truc d'Eri-Chan ait tellement bousculé le manga. Ca remonte, mais ils avaient correctement géré le coup. Tellement que je m'en rappelai pas de ça,
Cliquez pour afficher/cacher
que tu devrai mettre en balise spoiler d'ailleurs.
 
« Modifié: 12 janvier 2020, 23:41:14 par GTZ »

kisagi

Re : My Hero Academia (My Hero Academia)
« Réponse #264 le: 21 mars 2020, 14:27:11 »
La chanson du dernier épisode :
https://www.youtube.com/watch?v=GgwUenaQqlM

Gally@

Re : My Hero Academia (My Hero Academia)
« Réponse #265 le: 26 mars 2020, 16:34:59 »
Le festival de Huey était comme une brise de printemps, la petite est toute mignonne. Cela dit le conflit gentle criminel était dispensable et le dernier épisode annoncé va pas briller non plus.

Zankaze

Re : My Hero Academia (My Hero Academia)
« Réponse #266 le: 26 mars 2020, 17:12:01 »
C'est les arcs que j'aime le moins pour le moment. C'est vachement bon après par contre.


I shall fullfill my duties. I won't let anybody here die!

Deluxe Fan

Re : My Hero Academia (My Hero Academia)
« Réponse #267 le: 26 mars 2020, 17:52:21 »
L'arc avec Gentle Criminal était moins chiant que le truc avec les yakuzas juste avant mais on en était pas non plus à se réveiller la nuit en attendant la suite quoi. Je pense que d'un point de vue narratif, tu peux prendre les vingt-trois derniers épisodes et les foutre à la poubelle ça changerait absolument rien au récit.

Bryynlol

Re : My Hero Academia (My Hero Academia)
« Réponse #268 le: 26 mars 2020, 18:03:37 »
HMMMMMM LA BRAVA...

Gally@

Re : My Hero Academia (My Hero Academia)
« Réponse #269 le: 26 mars 2020, 18:06:34 »
Oui c'est pas faux même si j'ai bien aimé le début et la baston mais sinon c'était pas très folichon. Le Z nous dit que la suite est bien mieux alors j'ai bien hâte.