Auteur Sujet: Made in Abyss  (Lu 11001 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Bryynlol

Re : Made in Abyss
« Réponse #75 le: 07 octobre 2017, 02:58:24 »
Utilise les balises spoiler, merci.

Red Slaughterer

Re : Made in Abyss
« Réponse #76 le: 14 octobre 2017, 23:28:35 »
Voilà, série terminée en retard parce que Wakanim et quelques autres raisons.

La série m'intéressait depuis son annonce un cause d'un ensemble d'éléments qui ne m'étaient pas vraiment inconnus : une grand dédale souterrain peuplé de créatures hostiles découpé en étages bien distincts qu'une population entière d'aventurier tente d'explorer pour en révéler les mystères et les trésors en ne se doutant jamais assez que ce qu'il s'y cache les dépasse de loin ? Pas de doute, ça me rappelle une certaine série de jeux avec des monstres et de labyrinthes auxquels j'ai beaucoup joué.

Et ça aurait pu être un détail mais après avoir la série c'est beaucoup plus que ça. En fait, on dirait une gigantesque fan fic' d'Etrian Odyssey, qui se permet de raconter plus en détail ce qu'un jeu volontairement minimaliste avait fait le choix de laisser autant que possible à l’interprétation du joueur. J'imagine que ça pourrait passer pour un reproche, mais ce n'est absolument pas le cas. J'ai même beaucoup plus d'affinité pour ce genre de fantasy que les épopée héroïques beaucoup plus courantes quand on parle de ce genre.

Et au final, j'en ressors avec la même appréciation : ça a été difficile, mais ça valait la peine.

sarthasiris

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2850
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • -ho mary sweet mary my mary hohoho
Re : Made in Abyss
« Réponse #77 le: 15 octobre 2017, 02:52:25 »
Citer
on dirait une gigantesque fan fic' d'Etrian Odyssey, qui se permet de raconter plus en détail ce qu'un jeu volontairement minimaliste avait fait le choix de laisser autant que possible à l’interprétation du joueur.
Cliquez pour afficher/cacher

Edit: Ah ouais j'ai pété un câble avec mon spoiler, on va mettre ça sur le compte de la fatigue hein..
« Modifié: 15 octobre 2017, 03:51:58 par sarthasiris »
Il ne faut jamais rien prendre au sérieux.

Red Slaughterer

Re : Made in Abyss
« Réponse #78 le: 15 octobre 2017, 03:11:23 »
> Ecrit le message le plus vague possible pour éviter de spoil quoi que ce soit
> Le message suivant lâche direct le plus gros spoil possible d'EO.




Il est encore assez tard, mets au moins une balise avant que tout le monde tombe dessus s'teu plait.
Je sais que même Untold en avait presque rien à faire de ce secret qui date d'il y a dix ans, mais quand même. Pense un peu à tous ses aventuriers qui ont revendu le jeu avant la fin de la première strate sont morts anonymes pour qu'une poignée d'entre eux puissent connaitre la vérité.

Cliquez pour afficher/cacher
« Modifié: 15 octobre 2017, 04:09:52 par Red Slaughterer »

ShiroiRyu

  • Staff Webzine
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 11910
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Mon roman fantasy écrit de mes propres mains
  • A-theque M-theque
  • Les petits, les gros, faut tous les aimer !
Re : Made in Abyss
« Réponse #79 le: 21 octobre 2017, 22:19:07 »
Hmm ...
C'est donc issu du premier EO ?
Ca fait tellement longtemps, faudrait que je prenne le 5 ... et le 2 Untold ... XD
Que je fasses tout ça un jour ... comme tant d'autres jours.

Red Slaughterer

Re : Made in Abyss
« Réponse #80 le: 21 octobre 2017, 23:07:56 »
Non, c'était une manière de dire qu'il les points communs sont plus que superficiels.

Evilbaffe

Re : Made in Abyss
« Réponse #81 le: 26 novembre 2017, 14:54:37 »
Je viens juste de me faire le premier épisode. Étrange cette série, va falloir que je me fasse une synthèse de comment ça marche au japon.

Déjà faudrait qu'AK rajoute qu'il s’agit d'un Seinen sur la fiche, ça permet de mieux préciser le choix de chara. Les personnages ont au mieux 8 ans mais honnêtement :
Cliquez pour afficher/cacher

Évidemment je sens plutôt bien le potentiel de l'anime, notamment grâce à cette qualité d'animation et de mise en scène, ça promet pas mal de chose. Le rythme a l'air plutôt bon aussi. Faut juste que je franchisse mes préjugés autours de la tendance japonaise du moment...

Isindu

Re : Made in Abyss
« Réponse #82 le: 27 novembre 2017, 10:14:44 »
Certaines séries qui s'arrêtent en plein milieu de la longue intrigue arrivent très bien à conclure, ou au moins donner un sens aux quelques épisodes diffusés.

Là j'ai eu l'impression d'une inutilité. J'étais tout le temps dans l'attente d'élément intéressant , pouvant me convaincre de l'intérêt de cette fan-fic de jeu vidéo lambda. En vain.

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1058
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Made in Abyss
« Réponse #83 le: 27 novembre 2017, 19:38:44 »
Um c'est vrai que tout du long j'avais cette impression de faux rythme...
L'on comprend rapidement comme cela va évoluer, il faut attendre que ça commence, que ça prenne de l'ampleur, que la chose gagne en vitesse et nous emporte avec elle! mais non...
Comme tu l'as dit, le sentiment d'attendre quelque chose qui ne vient pas... la quête a-t-elle commencé?

À part cela
Comme Evilbaffe je suis resté songeur sur l'utilité très relative de certaines scènes...
Cliquez pour afficher/cacher
« Modifié: 27 novembre 2017, 19:42:36 par jinrho78 »

Virevolte

Re : Made in Abyss
« Réponse #84 le: 28 novembre 2017, 11:15:06 »
Hum, j'ai du mal à comprendre les opinions d'Isindu et de Jinrho. Etant donné que j'ai adoré Made In Abyss, je ne suis pas très réceptif à ce qui est succinctement décrit comme une "inutilité" ou un "faux rythme". 

Citer
Certaines séries qui s'arrêtent en plein milieu de la longue intrigue arrivent très bien à conclure, ou au moins donner un sens aux quelques épisodes diffusés.

Là j'ai eu l'impression d'une inutilité. J'étais tout le temps dans l'attente d'élément intéressant , pouvant me convaincre de l'intérêt de cette fan-fic de jeu vidéo lambda. En vain.

Je ne suis pas sûr de ce que tu entends par "donner un sens aux quelques épisodes diffusés". Du coup, je vais éviter d'extrapoler et de faire un commentaire là-dessus. Pour le reste, moi, j'ai vu tout plein d'éléments intéressants dans la construction des abysses et de son bestiaire. Mais je peux comprendre que ça ne te parle pas.

Citer
Um c'est vrai que tout du long j'avais cette impression de faux rythme...
L'on comprend rapidement comme cela va évoluer, il faut attendre que ça commence, que ça prenne de l'ampleur, que la chose gagne en vitesse et nous emporte avec elle! mais non...
Comme tu l'as dit, le sentiment d'attendre quelque chose qui ne vient pas... la quête a-t-elle commencé?

Ici, j'ai l'impression que les attentes suscitées ont déçues. Je ne sais pas pourquoi tu as eu l'impression que ça allait devenir énooooorme, ni même ce que tu entends exactement par-là (y'a un Incinérator qui creuse des trous dans les montagnes, quand même), mais pour la quête qui commence...
...bah...
Il y a une petite fille qui part à la recherche de sa maman. Quand elle descend dans le trou alors que tout le monde lui a dit non, la quête a commencé.
Est-ce que ça n'était pas assez intense pour toi ?
(Pour moi, ça l'était trop. Cf : épisode 10.)

Au visionnage, je n'avais pas prêté trop d'attention à la nudité, après, s'il y a un délit d'intention, j'avoue que je préfère l'ignorer. J'ai remarqué qu'on peut apprécier le travail de très bons auteurs sans pour autant partager leurs goûts plus ou moins déviants.
(Non, sérieusement, deux de mes mangakas favoris ont déjà fait l'objet d'une arrestation pour ces raisons-là...)

Isindu

Re : Re : Made in Abyss
« Réponse #85 le: 28 novembre 2017, 12:29:50 »
Hum, j'ai du mal à comprendre les opinions d'Isindu et de Jinrho. Etant donné que j'ai adoré Made In Abyss, je ne suis pas très réceptif à ce qui est succinctement décrit comme une "inutilité" ou un "faux rythme". 

Je ne suis pas sûr de ce que tu entends par "donner un sens aux quelques épisodes diffusés". Du coup, je vais éviter d'extrapoler et de faire un commentaire là-dessus. Pour le reste, moi, j'ai vu tout plein d'éléments intéressants dans la construction des abysses et de son bestiaire. Mais je peux comprendre que ça ne te parle pas.
La description de l'univers est réelle, mais cette série n'est pas un documentaire descriptif. Une fois les bases posées dans le premier épisode, je n'ai pas été très intéressé par le suite des description, c'est vrai.

On sent qu'au niveau de l'histoire, les sifflets blancs apportent une grande richesse, chacun a un savoir, une histoire, une originalité, une personnalité qui apporte du piment à l'univers des abysses. Mais cette façon de diluer l'information, d'annoncer l'existence de la richesse, mais sans la décrire rapidement, et même sans la révéler du tout dans ces épisodes diffusés pour la plupart des détails, ça participe à cette inutilité. Diluer l'information, ça peut être très utile pour renforcer l'efficacité de la narration lorsque l'information est réellement disponible, on assemble les pièce du puzzle, et on a le plaisir d'avoir résolu un quizz complexe. Mais tant que l'information n'est pas réellement disponible, ce ne sont que des allusions, des parenthèses, sur lesquelles on ne peut faire que des hypothèses ou des conjectures, mais pas d'extrapolations.


Comme je considère que Made in Abyss n'est pas un documentaire sur l'univers, mais raconte l'histoire de la petite fille à la recherche de sa mère, j'essaye de voir ce que je peux y trouver, sans forcément avoir une attente en particulier. Je pourrai avoir une émotion particulière, mais non, je ne ressens rien, même devant les éléments les plus tragiques. Je pourrai voir l'histoire de quelques personnages se développer, mais non, tout est creux pour l'instant, tellement tout est dilué. Je pourrai voir une équipe se constituer, mais non pour l'instant, tout le monde reste à sa place. Je pourrai donner un sens à cet univers, mais non, pour l'instant ce n'est qu'un jeu d'aventure où les différents plateaux se succèdent plus ou moins vite.

Pour l'instant ce n'est qu'un road trip à travers les abysses, mais en promettant plus, en laissant plein de situations absurdes sans explications, refusant une quelconque identification avec les personnages, ou une adhésion à l'environnement. Avoir un point de vue centré sur certains personnages, et donc ne rien dire sur ce que ne savent pas les personnages, ou ce qui est évident pour eux, c'est une façon de faire que je peux comprendre. Sauf qu'ici, la série telle qu'elle est construite, a le cul entre deux chaises. Les suggestions qui sont faites nous laissent l'eau à la bouche, mais en attendant, on est assoiffé, et il n'y a rien de bien concret à se mettre sous la dent.


Pour revenir sur l'histoire des enfants, c'est juste énorme. Les enfants, c'est mignon, ils ont une bonne bouille, de l'innocence à revendre, donc on les fait travailler, souffrir dans des conditions environnementales terribles, on les envoie au sacrifice, on les laisse passer là où sont interdits des adultes avec des années, voir des décennies d'expérience. On suspend son incrédulité, je veux bien, mais du coup, que reste-t-il d'intéressant ?

Un bestiaire varié vivant dans un grand trou ?

Je suis un peu plus exigeant, et ai envie d'un peu plus pour une série.

Virevolte

Re : Made in Abyss
« Réponse #86 le: 28 novembre 2017, 14:05:43 »
C'est bien plus clair en tout cas. Autant en lisant ta première opinion, en quelque ligne, j'avais un mal fou à comprendre comment on pouvait quitter Made in Abyss avec une telle impression, autant j'aurais même tendance à être de ton avis maintenant.
(Sauf que j'ai toujours adoré, ça n'a pas changé, mais j'arrive à cerner, ou concéder, les points faibles que tu viens cibler.)


Isindu

Re : Made in Abyss
« Réponse #87 le: 28 novembre 2017, 14:26:42 »
Pour poursuivre un peu le débat, et faire une comparaison, j'ai trouvé dans l'annonce et le pilote de cette série, énormément de points communs avec Grimgar.

J'ai adoré Grimgar.

Je laisse à ceux qui ont vu les deux séries faire leur propre analyse comparée.

Red Slaughterer

Re : Made in Abyss
« Réponse #88 le: 28 novembre 2017, 15:22:01 »
La comparaison est intéressante.

J'ai pas vraiment apprécié Grimgar à cause de la manière dont elle se concentrait uniquement si les drames chouinant d'une bande d'ado alors que dans un autre côté elle avait des sous histoires comme cette ancienne ville immense dont il ne reste plus que de ruine et dans la laquelle une société de gobelin a élu domicile qu'elle évoque en rien de plus que cinq minutes.

L'idée forte de la série, ne se situe pas tant dans la brutalité ou la cruauté dont elle peut faire preuve (malgré l'espèce de soulagement à travers tout le net qu'on a pu constater quand elle l'est devenue) mais dans l'exploration d'un milieu étrange, beau et dangereux. La fascination de tous les personnage pour l'abyss est un sujet central, d'ailleurs.

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1058
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Made in Abyss
« Réponse #89 le: 28 novembre 2017, 15:55:44 »
Pas vu Grimgar, trop sceptique, j'y viendrais lorsque l'appel de l'aventure se fera ressentir de nouveau!


En parlant d'aventure j'ai justement trouvé qu'elle était trop mise en scène dans Made in Abyss.
Il y a comme une volonté d'entrain mise au premier plan pour camoufler le fait que concrètement, il ne se passe pas grand-chose avant les derniers épisodes.

Le schéma est simple, c'est la quête, le voyage, un grand classique de l'Héroic fantasy tout médium confondu.
L'univers semble riche de promesses et tous ces mystères...
Donc oui, vu qu'une grande partie de l'anime est du teasing pour nous vendre cette fameuse quête je m'attend à quelque chose d'énorme et finalement... c'est presque que du descriptif, comme la moitié du premier tome du Seigneur des Anneaux ou de Dune, encore pire...
sauf qu'en plus l'anime survole des pans entiers de mystère
Cliquez pour afficher/cacher


Enfin voilà ce que je voulais dire en grossissant volontairement les traits pour traduire cette impression qui ne m'a jamais vraiment quitté du début à la fin.
Finalement je pense qu'Isindu a mis le doigt sur un truc.

Alors après je me dis Ok, cette première saison était là uniquement pour poser les bases et faire monter la sauce pour la seconde saison, car après tout c'est une stratégie courante depuis quelque temps et d'ailleurs on ne s'en cache plus forcément.

Sinon je pense clairement qu'il y a délit d'intention mais c'est la partie visible de l'iceberg, indissociable du reste...
Et j'ai quand même pu apprécié le travail de Roman Polanski malgré ses frasques peu glorieuses.

« Modifié: 28 novembre 2017, 15:59:33 par jinrho78 »