Auteur Sujet: Darling in the FranXX  (Lu 7167 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Benja6910

Re : Re : Darling in the FranXX
« Réponse #45 le: 10 juin 2018, 03:09:02 »
Ep 17.

Cet anime se veut un peu plus profond que ce qu'on pourrait penser.....

Cliquez pour afficher/cacher

Non seulement...
Cliquez pour afficher/cacher

Like I beat Heatcliff, We'll beat this fucking Covid-19.

Odrake

Re : Darling in the FranXX
« Réponse #46 le: 19 juin 2018, 13:15:12 »
Histoire de relancer le débat sur cet anime que je regarde de plus en plus de façon masochiste je vous partage cette vidéo que je trouve vraiment intéressante et qui a une approche originale de l'oeuvre et de ce qui l'entoure :

https://www.youtube.com/watch?v=SVdo5lIy6vU

C'est pas une chaîne spécialisée dans l'animation mais je pense que ça vaut le coup d'oeil. En tout cas je pense qu'il faut soutenir ce genre de petite chaîne qui se fait chier à pondre des trucs avec une vraie esthétique.
« Modifié: 19 juin 2018, 13:16:50 par Odrake »

RadicalEd

Re : Darling in the FranXX
« Réponse #47 le: 19 juin 2018, 23:03:29 »
Concernant cette vidéo:
j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi DitF a des "haters" aussi virulents.
J'imagine que c'est la déception (j'avais du avoir un peu la même réaction avec la seconde partie de Bahamut: virgin soul). Mais pour DitF étant donné que les 18 premiers épisodes tournent sur le développement des personnages qui a été mal fait (ça répète la même chose pour le couple principal et les personnages secondaire sont à peine développés) et que le world building a été bâclé via de l'info dump sur les derniers épisodes, je vois mal où se sont cristallisés leurs espoirs déçus.

Autre point, le côté évoqué de propagande nataliste: je rebondi dessus car j'ai vu le sujet également évoqué sur ANN. Je pense que c'est assez bullshit, le principe de la propagande étant d'être simple à assimiler, alors que les thèmes de DitF sont plus que flous ou très mal traités. Et même s'il était présent, j'ai un peu de mal à saisir pourquoi de la propagande nataliste serait le mal dans un pays en plein effondrement démographique...

Sinon, pour ceux qui auraient du temps à perdre, il y a des analyses assez fouillées (en anglais) sur:
https://www.youtube.com/channel/UC71rpZEsHZKr56TkE7TsQaQ

Deluxe Fan

Re : Darling in the FranXX
« Réponse #48 le: 20 juin 2018, 00:04:41 »
C'est le retour de bâton des fans de Trigger qui après avoir passé la moitié de la dernière décennie à copieusement sucer la bite du studio à l'époque de Kill la Kill, Little Witch Academia et autres, se rendent compte la bouche encore remplie du foutre de Imaishi que finalement ce n'est pas super bon voire même un peu écœurant.

La question de la propagande dans les animes me fait toujours marrer, c'est un sujet qui revient de plus en plus régulièrement alors que l'explication c'est que les séries télé sont produites et écrites de plus en plus rapidement par des équipes réunies à l'arrache de gens qui n'ont même pas forcément le temps de relire leur propre scripts. Du coup ils laissent passer des clichés et des énormités qui donnent au scénario des airs de caricature. C'est comme la scène du viol dans Valvrave, faut pas y voir autre chose que le signe de l'incompétence des auteurs.

En revanche, taux de natalité ou pas, un anime qui tenterait de délivrer une idéologie politique au détriment de son intégrité artistique doit être traitée comme il le mérite, c'est-à-dire de la merde. Absolument personne au monde ne regarde des dessins animés japonais pour recevoir des leçons de prêt-à-penser de la part de gens qui dans 99% des cas ne savent pas de quoi ils parlent.
« Modifié: 20 juin 2018, 00:06:16 par Deluxe Fan »

RadicalEd

Re : Re : Darling in the FranXX
« Réponse #49 le: 20 juin 2018, 09:21:24 »
En revanche, taux de natalité ou pas, un anime qui tenterait de délivrer une idéologie politique au détriment de son intégrité artistique doit être traitée comme il le mérite, c'est-à-dire de la merde. Absolument personne au monde ne regarde des dessins animés japonais pour recevoir des leçons de prêt-à-penser de la part de gens qui dans 99% des cas ne savent pas de quoi ils parlent.
En effet, je suis d'accord et j'aurai du éviter de reprendre le mot propagande... Quand je soulevais l'aspect démographie, c'était plus pour dire que même si l'anime contenait un quelconque message pro-natalité, je voyais mal comment l'attribuer à la propagande de tel ou tel parti politique alors que cela relevait plus d'un consensus.

Après, en anime qui soit de la propagande avérée, je n'en vois beaucoup... Il y a probablement les "Laws" (The Laws of the Sun, The Laws of Eternity, The Mystical Laws....) qui sont financé/produit par une secte japonaise Happy Science à des fins de prosélytisme mais je ne les ai pas vus... (le producteur/gourou étant Okawa Ryuho)
« Modifié: 20 juin 2018, 09:26:18 par RadicalEd »

Red Slaughterer

Re : Darling in the FranXX
« Réponse #50 le: 20 juin 2018, 20:47:59 »
C'est indéniablement tendancieux, depuis le début. Le deux premiers épisode étaient suffisant pour comprendre où la série voulait en venir et se rendre compte que c'était globalement assez insultant.

Le problème est le même que Love & Lies, toute la composante sociale du sujet, principalement sur la manière dont il est difficile d'avoir une carrière et une famille, est complètement mise de côté. Et pour compenser comme d'habitude "mais regardez, c'est la dystopie". En vrai, quelque chose comme Kobayashi-san chi no Maid Dragon ou Net-juu no Susume évoquent le même sujet mais avec des employées de bureaux lassées qui redécouvrent les relations humaines. Et c'est finalement plus honnête que "il faut un homme et un femme pour piloter le Franxx sinon l'humanité ne peut pas reproduire".

Mais dans le fond je pense comme Deluxe, c'est un texte écrit sans réflexion par des réactionnaires sans convictions qui se font porter par le courant. Ca ne veut littéralement rien dire, mais comme essayer de vouloir dire quelque chose c'est la dernière mode, alors ils essaient mais ça marche pas. Ca ne marche parcequ'un discours politique qui ne veut pas être politique et ne fait que répéter les normes en vigueur sans les commenter. Juste pour dire que les normes sont, euh... normales ? Merci Francis, c'était très éclairant. C'est insultant parce que, oui, ça finit par valider ce mythe absurde que l'homosexualité conduirait à l'extinction de l'humanité et serait responsable du déclin des naissances. Mais on s'en fiche au final vu que Shinsekai Yori est déjà passé par là.

Du je trouve pas la vidéo postée quelques messages plus tôt plus pertinente, en fait. Même si Nishigori voit effectivement d'un sale œil ces discours sur la fluidité du genre ou quoi que ce soit, on s'en fiche un peu beaucoup. En vrai il n'a pas réfléchit sur le sujet, ne le connait pas et ne le comprend pas, ce qu'il peut en raconter n'a aucune importance. Caligula est tombé dans le même travers cette saison et en essayant de parler de sujets de société finit par ressembler à l'avis qu'une section de commentaire You Tube pourrait avoir sur une poignée de fait divers pour ménagère, Mayoiga avait le même problème avec chacun leur sujet propre. Ce genre de discours s’aliène (sans jeu de mot volontaire) le cœur de son sujet tout ça pour parler d'une représentation fictive de gens normaux, qui représentent donc le bonheur absolu et unique. Mais pour qui tout va toujours mal. Parce que on sait pas, personne n'y a réellement réfléchit alors que ça n'a littéralement aucun sens.
Tout ça, ce sont des mythes. Des mythes modernes qui se font passer pour des sujets de société mais qui n'ont pas tant de réalité que ça. En fait, ils ont même moins de réalité que de véritable mythe cosmogoniques qui avaient pour ambition de comprendre et appréhender le monde, hors de nos jour le monde est un concept matériel, fabriqué et arbitraire. Les mythes qui entourent ce monde sont donc évidement eux-même fabriqué et arbitraires. Personne ne s'identifie au personnage principal de Darling in the Franxx, pas plus que n'importe quel autre personnage type de ce genre, on comprend juste qu'il représente. C'est la manière dont l'animation japonaise conçoit son public, qui lui arrive à s'identifier aux fillettes de K-ON! en allant plus au lycées, n'étant pas des fillettes et/ou n'étant pas japonais. Et de la même manière, c'est en ne parlant des choses qui n'ont aucun réalité qu'on arrive à formuler la société japonaise comme individualiste, alors même que s'il y a bien quelque chose de gênant dans le charabia que produit toutes les séries sus-mentionné c'est la manière dont elles prônent l'uniformité.

Presque tout ce qui a du sens dans l'animation japonaise à des velléités individualistes très fortes. C'est d'autant plus étrange de bombarder de musique d'Umineko (je veux dire, en dehors de #Subtilité) qui m'a pas paru le récit le plus universaliste que j'ai lu. Le récit est blindé d'opposition sorcière maléfique / bonnes mères et peu importe à quel point les sujets traités de cette manière sont incroyablement justes sont essentialistes dans leur manière de concevoir le genre. C'est justement pour ça qu'il arrive à mettre le doigt sur des personnages comme Rosa, Eva ou Natsuhi de manière aussi fine dans un récit qui globalement du niveau d'un fan fiction.
D'ailleurs si vous avez toujours pas lu Umineko, que ce soit le jeu (disponible sur Steam maintenant, vous avez plus d'excuses) ou son adaptation en mangasse avec la vraie fin canon ultime définitive que le jeu n'a pas, vous devriez songer à y remédier.

Et c'est comme ça que je vais conclure ce qui a commencé il y a environ 7 heures comme une tentative de réponse brève et claire sur une série dont j'ai vu 2 épisode au final. Si vous avez lu jusque là, je suis responsable de rien, débrouillez-vous avec tout ça. Ca veut peut-être dire un truc à un moment mais me demandez pas, je sais pas. Il s'est passé trop de trucs entre le début et la fin et je suis sûr il manque des mots que je retrouverai jamais en plus.

PS : Après avoir constater de l'ampleur de ce mur de texte, je vous tiens même totalement responsables de ce qui vient de se produire. Comme ça, gratuitement, sans raison valable.

Evilbaffe

Re : Darling in the FranXX
« Réponse #51 le: 20 juin 2018, 21:27:38 »
Voir autant de ligne de Red pour dire que c'est pas bien et que Deluxe est d'accord, pour un anime qu'on aurait pas eu le temps de regarder, c'est plaisant. On pourrait même dire qu'on connait mais on l'a abandonné, on a tous les arguments et on s'évitera effectivement de l'avoir vu. Laissez mon esprit critique en paix, y a football.

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1098
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Darling in the FranXX
« Réponse #52 le: 20 juin 2018, 21:28:23 »
Ben putain... fallait que ça sorte hein.

Du coup pourquoi tout le monde mate cette série si c'est tellement mauvais?

Nakei1024

Re : Darling in the FranXX
« Réponse #53 le: 20 juin 2018, 21:30:12 »
Un brin de masochisme n'a jamais tué personne. :)

Faudrait que j'essaie de la regarder cette série, si j'ai un peu de temps...  :P

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

Benja6910

Re : Re : Darling in the FranXX
« Réponse #54 le: 21 juin 2018, 15:00:31 »
Ben putain... fallait que ça sorte hein.

Du coup pourquoi tout le monde mate cette série si c'est tellement mauvais?

C'est pas si mauvais que ça.

Moi j'y vois une refexion sur l'adolescent en pleine découverte de son corp et du développement de son intérêt pour le sexe opposé. Après le fond est un peu curieux mais clairement la base même des rapports entre les personnages c'est ça.

Like I beat Heatcliff, We'll beat this fucking Covid-19.

Bryynlol

Re : Darling in the FranXX
« Réponse #55 le: 21 juin 2018, 15:29:19 »
Ah ouais, bah je te conseille de cliquer sur le lien que Odrake à posté, ça pourrait t'éclairer ;)

Masterv

Re : Darling in the FranXX
« Réponse #56 le: 21 juin 2018, 15:38:07 »
Bah purée.

Moi qui avait l'intention de regarder tout ça un jour, ça commence à devenir compliqué. Déjà parce que je me suis fait salement spoiler, mais en plus ce discours de Deluxe m'a bien calmé. Par contre j'ai pas tout compris ce que Red a dit.

Mais Fuck Off j'ai vu Umineko et Kobayashi-san chi no Maid Dragon et ça a refait ma journée.

Red Slaughterer

Re : Darling in the FranXX
« Réponse #57 le: 21 juin 2018, 19:26:31 »
Citer
Moi j'y vois une refexion sur l'adolescent en pleine découverte de son corp et du développement de son intérêt pour le sexe opposé.

Plutôt bien résumé.
C'est pas une série sur la sexualité, c'est une série sur l'hétérosexualité.

Qu'on soit d'accord dix secondes : moi je m'en fous, en vrai. Je vais pas reprocher à qui que ce soit d'apprécier ce qui est fait. Si ça vous parle, c'est tant mieux. Pleins de gens ont trouvé les épisode sur Mizore dans Hibike Euphonium! chiants, moi ça me parlait et je les ai trouvés touchants. Je trouve pas choquant pour autant de lire que c'est le segment le plus faible de la série quand on regarde ce que raconte tous le personnage de Kumiko. Surtout que DarliFra ce sont certainement des hétéros qui parlent d'hétérosexualité. Donc pourquoi pas, ils font ce qu'ils veulent. J'estime même pas qu'ils ont tort de le faire et que qui que ce soit a tort d'apprécier. Si on me demandait d'écrire des couples normaux comme dans DarliFra, le résultat serait comme quand votre oncle essaie de s'intéresser à vos trucs de dessins animés chinois je pense.

Mais dans le fond, c'est déjà ce dont parlait Kill la Kill mais comme son opposition entre les nudistes body-positive qui deviennent plus fort parce qu'ils n'ont pas honte de leur corps et les méchants dictateurs des vêtement qui aliènent les gens avec des uniforme en fibre vampiriques a du sens même hors contexte, surtout que les motifs vont tous bien ensemble (les ciseaux coupeur de fibre vampiriques, la tailleuses maléfique, etc). Ca parait crétin, mais comme c'est parfaitement abstrait ça marche bien au final. On peut pas vraiment la prendre à défaut sur son sujet. C'est constant, uni et les symboles fonctionnent dans ce qu'ils essaient de dire sur l'estime de soi qui passe par le fait d'être capable de montrer son corps sans gêne.

GTZ

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 3869
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Enseignant pour la vie
Re : Darling in the FranXX
« Réponse #58 le: 21 juin 2018, 20:07:11 »
Mais Kill la Kill ne prônait pas l'hétérosexualité.

C'est curieux, finalement, c'est la même merde ou pas KLK ou c'est du bon taffe (moi perso j'ai apprécié). C'était pas clair dans ton dernier post.

Pour Darling Machin, plus je vous lis plus au contraire j'ai envie de la regarder. Ca m'a l'air d'être une série poilante, ou il y a de quoi Facepalm et se taper des barres. En plus y a de l'action.

Mais finalement, ma question, Darling, ça fait du mal ou pas ? Comme un Irregular qui est une anime fasciste.

Sinon pareil que Masterv : j'ai vu Kobayashi, me dit c'est bon j'ai pas raté ma vie.
« Modifié: 21 juin 2018, 20:08:50 par GTZ »

Avendil

Re : Re : Darling in the FranXX
« Réponse #59 le: 21 juin 2018, 20:19:26 »

Ca m'a l'air d'être une série poilante, ou il y a de quoi Facepalm et se taper des barres. En plus y a de l'action.

Mais finalement, ma question, Darling, ça fait du mal ou pas ? Comme un Irregular qui est une anime fasciste.

Sinon pareil que Masterv : j'ai vu Kobayashi, me dit c'est bon j'ai pas raté ma vie.

C'est complètement ça, je trouve ça plus bête que méchant, et y'a de quoi bien rire. La vidéo linké au-dessus est drôlement intéressante ; mais personnellement je trouve pas ça si immonde dans le message que ça comparativement à d'autres trucs. Après c'est au mieux un divertissement correct hein, contrairement à KlK que j'avais trouvé génial ^^

The weight of my sword is the weight of my pride.