Auteur Sujet: Wet Moon  (Lu 1812 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Berserk

Wet Moon
« le: 18 février 2018, 20:53:06 »
Wet Moon


Auteur: Kaneko Atsushi
Année: 2011
Licenciement: Sakka (Casterman)
Volume: 3 tomes, série terminée.

Synopsis:
Japon, années 1960. Dans la moiteur d’une station balnéaire aux accents de Las Vegas, royaume des faux-semblants et de la corruption, le jeune et irréprochable inspecteur Sata enquête sur le meurtre d’un ingénieur.
Lorsque ses pas le mènent sur le lieu de travail de la victime, une entreprise fabriquant des modules pour un mystérieux programme spatial, une secrétaire prend la fuite, attirant sur elle tous les soupçons.
Alors que Sata la poursuit, il perd subitement connaissance. À son réveil, un éclat métallique est logé dans son crâne, provoquant pertes de mémoire et hallucinations. Pour Sata, qui brûle de découvrir ce qui lui est arrivé, la traque de la suspecte prend bientôt la forme d'une obsession amoureuse.

Avis:
Sans aucun doute le meilleur manga que j'ai pu lire de cet auteur.
La grande force de ce manga c'est de réussir à plonger son lecteur dans son ambiance, dans son récit, dans sa folie. L'auteur joue clairement avec le lecteur avec cette oeuvre nous plongeant doucement mais sûrement dans une ambiance étouffante, où se superpose le réel et l'irréel, où se superpose le passé, le présent et un peu de futur, où se superposent les sous-intrigues. Reste alors au lecteur à décortiquer l'oeuvre, la travailler, la penser, la réfléchir, remettre le puzzle en place.

Kaneko Atushi livre ici une oeuvre à la croisée des genres, tantôt dans le thriller, tantôt dans le "film noir", touchant à la SF et lorgnant avec le fantastique, on est face à une oeuvre atypique, complète, folle. L'oeuvre est particulièrement décontenançante et si il est facile de s'y plonger, il est compliqué de s'en sortir, d'en trouver le bout.

Et c'est justement pour ça que j'adore ce manga. Une oeuvre qui joue autant avec le lecteur, lui retourne littéralement la tête, demande un effort à la lecture pour en comprendre entièrement le récit fragmenté et encore je pense que plusieurs relectures seront nécessaires pour pleinement en profiter. Et personnellement j'adore ce genre de truc.

L'auteur livre un récit passionnant, ultra-rythmé, haletant, halluciné, où on se questionne sans cesse sur ce qu'on voit est-il réel ou un délire de plus du protagoniste, Sata, qu'on suit ? Le suspens est entier, le mystère particulièrement bien entretenu et j'ai adoré me perdre dans ce récit, me plonger cette ambiance absolument géniale. J'ai adoré ce puzzle narratif, la malice de l'auteur à jouer avec le lecteur, à jouer avec divers retournement de situation, à jouer avec les points de vue, les genres, j'ai tout simplement adoré.

Et même sur le travail formel, c'est irréprochable. C'est incroyable, c'est complètement timbré. Kaneko Atsushi joue énormément sur les contraste du noir et du blanc. Avec un encrage particulièrement profond. Le trait est maîtrisé, le découpage ultra-cinématrographique (j'avais l'impression de lire un film de David Lynch) est de toute beauté, même la mise en scène avantage complètement le récit et participe pleinement à nous plonger dans l'oeuvre.

Wet Moon est une oeuvre que je pourrai presque dire parfaite tant elle m'a rappelé le travail de David Lynch, cinéaste que j'affectionne tout particulièrement, tant j'ai adoré son ambiance, son travail artistique, ce jeu avec le lecteur. J'ai adoré me perdre dans ces cases. Je peux sincèrement que le conseiller à celles et ceux qui veulent vivre une expérience de lecture folle et sortir des sentiers battus. Elle plaira clairement pas à tout le monde, tant c'est une oeuvre atypique, presque éprouvante, qui cherche à perdre et dont il est difficile d'en parler avec de simple mot tant elle se vit je trouve. Mais pour celles et ceux qui recherchent ce genre d'oeuvre, jetez-vous dessus, sincèrement. C'est un pur régal.

Dregastar

Re : Wet Moon
« Réponse #1 le: 19 février 2018, 12:33:35 »
Sympa l'ouverture ! T'aurais presque pu en faire une critique.
Sinon je te rejoins j'ai beaucoup apprécié egalement, et pour le style atypique d'une manière générale, et pour le coté cinématographique (on dirait avoir vu un film au sortir de la lecture). Je crois que l'auteur est d'ailleurs assez féru de cinema et de polars américains des années 60.
En tout cas ça passe ou ça casse mais c'est a essayer. Au moins pour voir et élargir ses horizons, d'autant plus qu'il n'y a que 3 tomes.

Topic relié à la fiche AK
★★★★★

Berserk

Re : Wet Moon
« Réponse #2 le: 19 février 2018, 21:02:25 »
Merci. Peut-être mais je dois avouer que je redoute un peu de m'attaquer pour une critique à l'oeuvre avec une seule lecture au compteur. La deuxième ne va pas tarder, elle arrivera dans la semaine je pense, ahah. Mais de là à savoir si je serai prêt pour la critique, il y a un gouffre que je ne franchirai pas.
 
Sinon yep, j'ai aussi vu que l'auteur est un fan de cinéma. La références qui saute avant tout au yeux est Le Voyage dans la Lune (d'ailleurs très explicitement cité) mais je crois aussi qu'à un moment il y a un film de Sergio Leone de montrer: Et pour quelques dollars de plus (faudrait que je retrouve le moment).

Après au-delà de ça l'oeuvre m'a vraiment fait penser au travail de David Lynch (cette simple phrase vaut à elle seule tous les compliments du monde que je pourrai faire à ce manga ahah. :')) et plus particulièrement à Lost Highway pour la déconstruction du récit, la perte volontaire de repère pour le lecteur et cette plongée lente mais certaine dans la folie et un peu à Mulholland Drive par rapport au dernier tome.
Autant dire que cette comparaison est des plus flateuse. <3

Après y'a probablement bien d'autres inspirations, mais pour le moment, je ne m'hasarderai pas à les énumérer ahah. :')
Tout à fait, d'ailleurs ce que j'ai pu remarquer des retours que j'ai lu, c'est que généralement ça plaît énormément sur les deux premiers tomes mais que c'est le troisième tome qui fait que généralement ça passe ou ça casse.

En tout cas heureux que cette oeuvre te plaise !!  :wub:

Dregastar

Re : Wet Moon
« Réponse #3 le: 20 février 2018, 17:11:22 »
Je t'en prie, maintenant c'est sûr que pour en parler et le conseiller il vaut mieux se sentir au clair et à l'aise dans sa tête avec toute cette histoire. Haha.

Sinon encore une fois je te rejoins le 3e tome est dense et même assez déroutant, au point que toute les idées qu'on a pu se faire avant, ou celles qu'on est en train de se faire, sont pour certaines remises en question ou peuvent l'être. Personnellement j'avais eu à la fois cette impression de tout comprendre et de me faire un peu balader, et ce jusqu'aux toute dernières pages. ~

Petite précision pour quand je disais "ça passe ou ça casse": je pensais effectivement aussi au cap des deux premiers tomes, et de celui du 3e, pour savoir si ça peut plaire ou pas. Mais je t'avoues que je pensais avant tout à l'apriori que certains pourraient avoir au premier abord vu le trait de l'auteur et le style de ce manga qui disons-le sort des canons / standard habituels. Bref, voilà pourquoi je parlais de l'opportunité d'élargir ses horizons.

Sinon je l'avais lu à l'époque de sa sortie française et me souviens tout comme toi m'être promis de le relire. Histoire d'être sûr à 100% de la bonne interprétation & de la bonne conclusion à en avoir (avec les voyages incessants entre ce qui se passe dans la tête du personnage, ses hallucinations et la supposée réalité des faits et des événements, il y avait de quoi cogiter). Sauf que je n'en ai pas encore eu le temps / j'ai un peu zappé...  Pourtant ce n'est pas l'envie qui m'en manque.

En tout cas je te souhaite une très bonne re-lecture (et re-relecture si besoin). Et n'hésites pas a partager tes conclusions sous spoiler ;)
« Modifié: 20 février 2018, 17:21:09 par Dregastar »
★★★★★