Auteur Sujet: The Dragon Prince  (Lu 1939 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8244
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
The Dragon Prince
« le: 16 septembre 2018, 11:51:21 »
The Dragon Prince


Genre : Heroic Fantasy
Auteurs : Aaron Ehasz (scénariste sur Avatar) et Justin Richmond (co-créateur de Uncharted 3)
Réalisé par Giancarlo Volpe (réalisateur sur Avatar)
Studio : Wonderstorm (formé pour l'occasion)
Diffusé sur Netflix

Synopsis :

Les humains et les elfes vivaient en harmonie jusqu'à ce que ces vils humains utilisent la magie noire interdite. Depuis, chacun vit de son côté et le roi des dragons protège la frontière. Mais les humains sont décidément des fourbes : ils viennent de tuer le roi de dragon.

En représailles, les elfes de la nuit envoient un groupe d'assassins dont la jeune Rayla pour toi le roi et son fils. Enfin ses fils : le jeune dauphin Ezran et le bâtard Callum.

Avis :

Je ne regarde peut-être pas au bon endroit mais j'ai l'impression que la série ne fait pas beaucoup de bruit. J'avoue que j'avais pas mal d'a priori. Des anciens d'Avatar qui forcent sur ce CV jusqu'à reprendre la même police d'écriture lors des génériques. Un projet cross media de sortir un JV sur cet univers. Un chara-design tout en CGI. Un univers familier binaire là où Avatar pouvait capitaliser sur exotisme oriental. Une animation parfois bien raide.

Sauf que j'ai regardé la série et c'est une vraie bombe en devenir. Revenons sur le seul vrai défaut : l'animation. Pour un jeune studio fraichement créé, ce projet était trop gros et ils ont fait le choix rationnel quoi qu’inégal d'économiser sur les phases de dialogue pour mettre le paquet sur les phases d'action qui elles pour le coup sont magnifiques.

Pour tout le reste, c'est un home run à chaque tour de batte. Le rythme est idéal : c'est très dynamique et en même temps on n'oublie pas les temps morts pour épaissir les personnages et travailler leurs relations. La série n'hésite pas et dose bien les moments graves avec l'humour avec une bonne louche de combats. Les personnages justement sont tous intéressants, même l'antagoniste a une certaine ambiguïté intéressante. En seulement 9 épisodes, la série dessine un univers riche qui appelle à être exploré. La saison offre un vraie fin et en même temps ne fait qu'esquisser ce qui pourrait devenir une grande aventure.

Les créateurs ont de l'ambition mais ils ont ce qu'ils faut. La série pourrait bien devenir un successeur véritable d'Avatar.

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : The Dragon Prince
« Réponse #1 le: 16 septembre 2018, 13:13:31 »
En effet, la série a fait très peu de bruit. La seule exposition un peu grand public, c'est d'ailleurs une sorte de protestation contre les techniques publicitaires trompeuses de Netflix, qui annonçait un retour des créateurs d'Avatar... ce qui n'est pas du tout le cas.

Je ne suis certainement pas le cœur de cible de la série (j'ai suivi Avatar de très, très loin) mais le premier épisode m'avait donné plus ou moins la même impression que la tienne : quelque chose qui a éventuellement du potentiel, mais au stade du premier épisode, tout reste potentiel uniquement. Pour aller très vite, c'est moche, extrêmement moche, l'animation est horripilante et la mise en scène du premier épisode était d'une platitude regrettable en dehors de quelques courts moments d'action.
Pour être très honnête, je n'ai pas été suffisamment convaincu pour donner sa chance à la série. Il y a une envie de bien faire qui fait plaisir à voir, mais c'est trop jeune, ça manque trop de maîtrise et de maturité, rien que dans la manière d'organiser l'épisode, pour que je sois intéressé par la suite de la série. Il y a pourtant tant de façons de tricher sur la quantité d'animation (y compris sans adopter les méthodes nippones) sans recourir à cette demi-animation regrettable. Les productions d'Ankama en tête.

Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8244
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
Re : The Dragon Prince
« Réponse #2 le: 16 septembre 2018, 16:08:21 »
Je ne sais pas si la qualité s'est amélioré au fil des épisodes ou si je me suis habitué mais ça s'arrange. Il serait dommage de s'arrêter sur un a priori négatif.

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : The Dragon Prince
« Réponse #3 le: 16 septembre 2018, 17:47:09 »
Comme je le précisais, il n'y a pas que l'animation qui m'a découragé de donner sa chance à la série. Je n'ai simplement été intéressé ni par le sujet, ni par la proposition artistique, mais je tenais à saluer une bonne volonté certaine qui explose à l'écran, et qui est sans doute pour beaucoup dans l'appréciation d'un public qui aura été plus sensible à la proposition de la série que je ne le fus.

Avendil

Re : The Dragon Prince
« Réponse #4 le: 16 septembre 2018, 17:54:45 »
Du coup j'ai vu les deux premiers épisodes et j'ai accroché ! Je trouve ça sympa comme tout, j'aime bien le voice acting, j'ai pas de soucis avec le style ou l'animation (même si c'est en effet mollasson parfois, mais les japonais nous ont habitué à bien pire).
Le plot est pour le moment simple mais fonctionne, ça me rappelle beaucoup Kora et la série d'Ankama, ce qui fait bien plaisir.

Merci pour la découverte Aflo'.

The weight of my sword is the weight of my pride.

Avendil

Re : The Dragon Prince
« Réponse #5 le: 21 septembre 2018, 12:04:12 »
Série terminée, et c'était top. Ca fait toujours plaisir de sentir l'envie d'enchaîner les épisodes sur une série, et c'était le cas ici. De l'Aventure avec un "A" majuscule, avec ce feeling old school, ses rencontres aléatoires sur le chemin, les vilains monstres, les sortilèges loufoques, etc.

Pour l'animation, a part dans les premier épisode, j'ai pas du tout ressenti de temps morts ou d'économie de moyens. Y'avait un bon rythme, les scènes d'action sont fluides, et j'aime beaucoup le style artistique de la série ; ça donne des paysages super réussis, surtout vers la fin de la saison.

Mais ce qui fait passer le tout de "divertissement correct" à "super chouette petite série" pour moi, c'est le voice acting et la répartie / alchimie entre les personnages. Je pourrai écouter les membres du trio parler de n'importe quoi sans m'en lasser je pense, et des deux côtés ("gentils et méchants"), les personnages interagissent avec une vivacité d'esprit, une bonne entente et une "intelligence" qui font plaisir, et rire plusieurs fois.

Et le petit plus qui fait plaisir, c'est que tous les camps ont des motivations compréhensibles et légitimes, même le plus "evil" étant touchant à de nombreuses reprise ; ça donne une profondeur appréciable au tout.

Voilà, c'est chouette et à voir ! :D J'espère que ça aura le succès suffisant pour qu'on ai une suite.

(Du coup je me souviens plus de comment on fonctionne, mais ça remplit pas les critères pour entrer dans la BDD j'imagine ?)
« Modifié: 21 septembre 2018, 12:06:02 par Avendil »

The weight of my sword is the weight of my pride.

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1098
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : The Dragon Prince
« Réponse #6 le: 03 février 2020, 18:04:55 »
Après une deuxième saison toujours au niveau, j'ai enchaîné la troisième qui m'a parue un peu "rushé".
Question de planning probablement, ça me rappelle une certaine série à succès de HBO...
Enfin les épisodes se bouffent toujours à une sacrée vitesse, la qualité globale reste au rendez-vous!

Cliquez pour afficher/cacher