Auteur Sujet: Sarazanmai  (Lu 3682 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Sarazanmai
« le: 12 avril 2019, 00:37:21 »
Sarazanmai


Studio d'animation : Mappa
Réalisation : Ikuhara Kunihiko
Musique : Hashimoto Yukari
Composition de la série : Ikuhara Kunihiko
Réalisateur en chef : Takeuchi Nobuyuki

Synopsis :

Chacun possède un shirikodama, un organe situé dans l'anus qui concentre tous les désirs d'une personne. Mais ce désir est fragile.

Trois adolescents ordinaires, à la suite d'un malheureux enchaînement de circonstances, se trouvent privés du leur par le prince des kappas. Pour le récupérer, ils vont devoir unir leurs forces et utiliser la puissance du Sarazanmai pour arracher à leur tour le shirikodama du kappa zombie qui les a privé de leur désir.

Chacun veut être connecté, se lier aux autres. Mais comment faire quand sont exposés nos désirs les plus secrets ?


Commentaire :

Fichtre. C'était. Pas ce que j'attendais, mais c'était excellent.

Ce premier épisode est un drôle de bestiau. En fait, c'est temporellement écartelé entre quelque chose qui est ultra moderne, et une empreinte extrêmement marquée d'une tradition de la série télévisée qui appartient clairement aux années 1980. Bien sûr, on sait depuis longtemps qu'Ikuhara regarde en arrière, mais je crois que ça n'a jamais été aussi fortement visible dès le premier coup d’œil.

L'épisode est génialement construit. Je m'attendais à quelque chose d'assez précis avec la campagne intensive de promotion de la série. Tout ce à quoi je m'attendais, ou presque, s'est effondré dans les trois premières minutes de l'anime. Puis on a enchaîné sur des montagnes russes à toute vitesse. Je n'ai rien vu venir. L'épisode m'a mené en bateau du début jusqu'à la fin. Le tout avec cohérence. C'était génial. Je crois que je me suis rarement senti aussi dépassé et impuissant devant le déroulement de quelque chose. Et j'y ai trouvé un plaisir immense.

Le tout avec des effets de rythme comme on les aime, une distanciation à faire pâlir Brecht, de l'humour gimmick, du mauvais goût kitsch, bref du Ikuhara en très, très grande forme. L'animation montre quelques très jolis moments, j'ai vraiment hâte de voir les informations sur les animateurs sur Sakugabooru (les séquences sont déjà postées).

Cliquez pour afficher/cacher

Bref, beaucoup d'interrogations. Il va falloir que je regarde de nouveau l'épisode au moins une ou deux fois avant l'épisode de la semaine prochaine. J'ai dû manquer une somme phénoménale de détails.

Foncez, c'est excellent. Sauf si vous êtes hermétiques au style d'Ikuhara. Parce que clairement, ça ne s'arrange pas avec l'âge.

Zankaze

Re : Sarazanmai
« Réponse #1 le: 12 avril 2019, 00:40:17 »
J'ai jamais réussi à accroché à un truc d'Ikuhara (pas la peine de sortir les pierres, je lui crache pas dessus pour autant) mais le synopsis et ta description sont tellement perchés que j'ai bien envie d'essayer.

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Sarazanmai
« Réponse #2 le: 12 avril 2019, 00:43:17 »
Si tu es assez réticent au style d'Ikuhara (ce qui n'est pas un mal ; le style est tellement tranché qu'il est forcément clivant), il est assez peu probable que ce soit cet anime qui te plaise plus que les autres.

Mais bon, là je me fais l'avocat du diable.

Fonce. Donne juste une chance à l'épisode entier, c'est vraiment un ensemble qui ne fonctionne qu'une fois que la boucle est bouclée. Puis au pire, c'est seulement vingt-cinq minutes.

Si tu y vas en cherchant un truc perché, tu peux être sûr que tu vas trouver.

tiptaptoe

Re : Sarazanmai
« Réponse #3 le: 12 avril 2019, 10:45:18 »
Vais me laisser tenter si c'est aussi barré que tu le dis.

Même si la phrase d'accroche m'a fait un peu peur.
"Après coup, craquer l'allumette a été ma grosse erreur. Mais j'essayais seulement de récupérer le hamster." Eric Tomaszewski

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Sarazanmai
« Réponse #4 le: 12 avril 2019, 11:17:42 »
Si tu as peur d'une forme d'homosexualité latente et d'orgasme prostatique, ta peur est probablement au moins un peu justifiée. Sinon, fonce. c:

Gally@

Re : Sarazanmai
« Réponse #5 le: 12 avril 2019, 11:34:30 »
J'ai encore du mal à rassembler mes idées après ce que j'ai vu.
Le moins que l'on puisse dire c'est que c'est bien psychédélique au niveau de l'animation, que j'apprécie, c'est très beau et déjantée. Faut pas non plus être pudique hein lol. Je pense me refaire une projection du premier épisode, j'ai pas tout saisie.

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Sarazanmai
« Réponse #6 le: 12 avril 2019, 11:46:52 »
Je viens d'achever mon troisième visionnage de l'épisode. Je pense avoir compris les deux-tiers de ce qui a été montré comme indices ; mais je pense que le reste ne pourra s'éclaircir qu'avec la suite.

J'avais déjà le sentiment dès le premier visionnage, mais ça se mue peu à peu en certitude :
Cliquez pour afficher/cacher

Mais cela met aussi en avant une autre question :
Cliquez pour afficher/cacher

Et j'ajoute aussi une première piste d'interprétation sur quelques éléments, notamment sur les panneaux de signalétique omniprésents dans l'anime, ainsi que sur l'âge des protagonistes :
Cliquez pour afficher/cacher

Bref. Je continue de réfléchir. J'aurai peut-être d'autres pistes d'ici quelques jours.

tiptaptoe

Re : Sarazanmai
« Réponse #7 le: 12 avril 2019, 16:55:06 »
Si tu as peur d'une forme d'homosexualité latente et d'orgasme prostatique, ta peur est probablement au moins un peu justifiée. Sinon, fonce. c:

euh non ça ne me gène pas  :)

C'est la phrase "un organe situé dans l'anus qui concentre tous les désirs d'une personne" ...  :wacko:
"Après coup, craquer l'allumette a été ma grosse erreur. Mais j'essayais seulement de récupérer le hamster." Eric Tomaszewski

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Sarazanmai
« Réponse #8 le: 12 avril 2019, 17:49:14 »
Le plus simple est donc sans doute de laisser sa chance à la série. Et d'en tirer ensuite les conclusions nécessaires. :3

AyanamiRei

Re : Sarazanmai
« Réponse #9 le: 14 avril 2019, 11:53:48 »
Vu. Génial (même si je n'ai sûrement rien saisi). Je regrette juste l'époque de sortie (menant à ces charadesigns pour les garçons).


Ce qui était particulièrement troublant, c'était la place du shirikodama. Dès le début, il y a peu d’ambiguïté. On comprend qu'il y a un rapprochement voulu avec la prostate, en tant qu'organe du désir, pour le moment uniquement exploité chez des personnages masculins.

Prostate = organe du désir? D'où vient cette croyance? C'est un truc japonais? (j'ai toujours vu cette glande comme site de production/stockage d'une part de ce qui fait le liquide seminal mais de là à 'associer au "désir", pourquoi pas les testicules alors...)

RadicalEd

Re : Sarazanmai
« Réponse #10 le: 14 avril 2019, 12:26:17 »
Prostate = organe du désir? D'où vient cette croyance? C'est un truc japonais? (j'ai toujours vu cette glande comme site de production/stockage d'une part de ce qui fait le liquide seminal mais de là à 'associer au "désir", pourquoi pas les testicules alors...)
C'est une des zones érogènes chez l'homme. Ex. un lien pris au pif sur google: Le point P

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Sarazanmai
« Réponse #11 le: 14 avril 2019, 16:12:04 »
Prostate = organe du désir? D'où vient cette croyance? C'est un truc japonais? (j'ai toujours vu cette glande comme site de production/stockage d'une part de ce qui fait le liquide seminal mais de là à 'associer au "désir", pourquoi pas les testicules alors...)
Comme l'a dit Ed, c'est une zone érogène de l'homme (pour ne pas dire la plus érogène) et elle est très associée à des pratiques homosexuelles. C'est sans doute ce que cherche Ikuhara en y faisant référence.

Car pour la petite précision, le shirikodama n'a rien à voir avec le désir, c'est censé être une sorte de centre vital de l'humain. Donc nous sommes ici dans le discours d'Ikuhara, et non dans le folklore japonais.

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1096
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Sarazanmai
« Réponse #12 le: 14 avril 2019, 16:23:03 »
Cours d'éducation sexuelle par Minuit tous les soirs de 18h à 20h sauf le mardi et vendredi.

N'oubliez pas d'amener votre livre illustré pour une éventuelle dédicace.

AyanamiRei

Re : Sarazanmai
« Réponse #13 le: 14 avril 2019, 17:54:39 »
Hum... reçu. On en apprend tous les jours. ^^" (je suis surtout surprise du fait que pour moi, c'est qqch d'interne et je n'avais donc pas imaginé ça en zone excitable par des frottements externes.)

Merci !

Berserk

Re : Sarazanmai
« Réponse #14 le: 14 avril 2019, 18:37:13 »
Hum... reçu. On en apprend tous les jours. ^^" (je suis surtout surprise du fait que pour moi, c'est qqch d'interne et je n'avais donc pas imaginé ça en zone excitable par des frottements externes.)

Merci !

Justement c'est une stimulation par voie interne. La prostate se trouvant à quelques centimètres de l'entrée anale...

Bon sinon ce premier épisode était tout bonnement parfait.
C'est un fin travail d'équilibriste comme seul Ikuhara est capable de le faire.
Il a poussé son style à l'extrême et c'est un régal !
C'est rythmé, surprenant, ça fourmille de plein d'idées, c'est superbement animé et mis en scène. Clairement le potentiel meilleur animé de la saison à mes yeux.
Reste que comme d'habitude avec cet auteur, il faudra avoir une bonne partie des cartes en mains pour vraiment jauger la série.
Vivement le second épisode !