Auteur Sujet: Blade of the immortal  (Lu 18005 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Zankaze

Re : Blade of the immortal
« Réponse #30 le: 13 novembre 2019, 21:37:14 »
07: Avec le délicieux Shira et le Mugaïryu s'achève l'intro de l'histoire. Le récit commence pour de bon.



I shall fullfill my duties. I won't let anybody here die!

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 10577
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Blade of the immortal
« Réponse #31 le: 20 novembre 2019, 22:42:49 »
Shira, c'est l'enfoiré de première dans cette série si mon souvenir est bon.

Edit: Episode 8

Pourquoi, on nous coupe les combat de cet épisode.

Cliquez pour afficher/cacher


Zankaze

Re : Blade of the immortal
« Réponse #32 le: 21 novembre 2019, 00:43:19 »
Bof, pour les combats mineurs comme ça qui ne changent rien à l'intrigue, c'est pas bien grave. L'essentiel y est: Shira est un monstre sadique et Anotsu
Cliquez pour afficher/cacher

Honnêtement, ils auraient probablement été horriblement mal animées et auraient ralenti l'intrigue, donc c'est pas bien grave.
Je suis évidemment bien plus critiques sur les combats les plus cools et essentiels.


I shall fullfill my duties. I won't let anybody here die!

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 10577
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Blade of the immortal
« Réponse #33 le: 21 novembre 2019, 16:22:50 »
Ma lecture remonte à longtemps et certains détail m'échappe, mais j'avais trouvé le choix de l'auteur douteux:

Cliquez pour afficher/cacher

En tout cas, on a eu des épisodes cru cette semaine avec Babylon et Blade of the immortal.

Dregastar

Re : Blade of the immortal
« Réponse #34 le: 22 novembre 2019, 16:21:30 »
Plus qu'ignorante Rin est naïve sur ce coup.
Cliquez pour afficher/cacher
.
---
Au niveau de l'anime la direction artistique et la photographie compensent les faiblesses de l'animation. Je n'arrive pas à prendre mon pied avec cet anime comme je l'aurai souhaité et ai été déçu lors de certaines confrontations. Mais bon j'apprécie tout de même le show, d'une pour le genre, et de deux si on doit comparer à la première mouture.

Sinon c'est bizarre cette manière abrupte de conclure certains épisodes (blabla, bim, et direct l'ending).
« Modifié: 22 novembre 2019, 21:13:45 par Dregastar »
★★★★★

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 10577
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Blade of the immortal
« Réponse #35 le: 23 novembre 2019, 12:48:57 »
Ignorante et naïîve, je crois qu'elle possède les deux.  Elle manque de jugement  et manque de connaissance.  Les seiyuu qui vont biens leurs travaillent aussi,

Zankaze

Re : Blade of the immortal
« Réponse #36 le: 23 novembre 2019, 18:29:04 »
En même temps, L'histoire est très clairement une quête initiatique de Lin, donc si elle était une femme accomplie y aurait pas grand chose à raconter.
« Modifié: 26 novembre 2019, 12:21:54 par Zankaze »


I shall fullfill my duties. I won't let anybody here die!

Deluxe Fan

Re : Blade of the immortal
« Réponse #37 le: 25 novembre 2019, 20:34:35 »
Mugen no Jûnin - épisode 8 : Well, that escalated quickly.

Entre-temps je suis également allé voir la série de 2008 pour comparer, et je suis tombé sur un anime certes complètement vain mais pas invalide du tout. Cette série prenait beaucoup plus de temps pour adapter l'histoire, ce qui l'a obligée à ne couvrir qu'une infime partie de matériau de base mais celui-ci est je trouve plus approfondi que dans la mouture 2019. Les personnages y avaient plus d'épaisseur, notamment Rin et Manji qui avaient droit à plus de scènes en duo. La manière avec l'histoire était racontée est plus lisible, les motivations apparaissent bien plus clairement que dans la série actuellement diffusée où certaines informations cruciales sont évacuées sans ménagement.

Au niveau de la réalisation c'est moins abouti en revanche, la série est piégée dans une époque (fin des années 2000) où les animes TV avaient tous ce même look numérique sale et disgracieux. Ce n'est pas dénué de style cependant, même si la violence est nettement censurée ce qui empêche les scènes d'avoir leur meilleur impact - on remarque cependant que si le sang est atténué la forme de la svatsika de Manji est conservée, alors qu'aujourd'hui c'est l'inverse. Le plus intéressant se situe au niveau sonore, la musique est composée par Kô Otani et c'est très clairement le même genre que son travail Shadow of the Colossus quelques années auparavant ; certes moins approprié que les sons traditionnels japonais de la série actuelle mais tellement plus marquant.

Sinon dans la série de 2008 c'était Rina Satô qui interprétait Rin, ça devait être un de ses premiers rôles je suppose je ne savais pas qu'elle avait autant d'années de métier.
« Modifié: 25 novembre 2019, 20:36:30 par Deluxe Fan »

Dregastar

Re : Blade of the immortal
« Réponse #38 le: 25 novembre 2019, 21:50:36 »
Après je sais que tu n'as pas très envie qu'on te parle du manga, Deluxe. Mais ça dépend de quelle coté de la barrière tu es, si par exemple tu as lu le manga. En même temps je precise que ce n'est pas un reproche car je suis ravis de pouvoir lire les avis de personnes n'etant pas influencé par le support d'origine. Bref. Juste pour dire que même si je suis d'accord avec toi sur le traitement, la version 2008 reste assez moche. Ou plutôt elle ne fait pas vraiment honneur à un manga qui a pour lui une esthétique formidablement atypique voire incomparable. Cela dit je pense que le design et le style d'Hiroaki Samura ne doit pas être une sinécure à retranscrire / à adapter.

C'est d'ailleurs pourquoi je ne jetterai pas la pierre aux studios qui s'y sont employés et qui s'y emploient encore actuellement. En résumé c'est là que le bât blesse pour moi. Et sur cet aspect esthétique, même si la version 2019 traite plus vite les événements (ce qu'elle ne fait pas nawakement non plus) c'est quand même autre chose. C'est visuellement bien plus agréable. Alors bien entendu j'espère que sur certains segments ils profiteront de l'opportunité de prendre plus de temps pour développer d'avantage l'histoire et/ou les liens comme les relations inter personnages.

En espérant encore une fois qu'on aura droit a une deuxième partie, ce dont je doute. Mais bon on verra. De toute façon personnellement je ne suis pas loin de penser que de 2008 à 2019 aucune adaptation ne saura me convaincre pleinement ni m'immerger (même différemment) comme l'a fait et peut encore le faire le support d'origine. Voila. Et en disant cela j'ai aucune forme de déception ou d'amertume. C'est ainsi c'est tout.
« Modifié: 25 novembre 2019, 22:03:13 par Dregastar »
★★★★★

Deluxe Fan

Re : Blade of the immortal
« Réponse #39 le: 25 novembre 2019, 22:37:31 »
Il y a de toutes façons certains mangas qui sont forcément plus difficiles à adapter que d'autres. Je pense que la raison c'est qu'un type comme Hiroaki Samura n'en a probablement jamais rien eu à battre d'avoir une adaptation et n'a pas cherché à rendre les choses simples, là où la plupart des auteurs considèrent le fait d'avoir un anime comme une consécration.

C'est pour cela que les comparaisons avec les mangas ne m'intéressent pas trop. Je préfère juger selon ce que l'anime parvient à faire plutôt que selon ce qu'il aurait dû faire.

Dans le cas de Mugen no Jûnin la première adaptation est surtout arrivée à la mauvaise époque. La fin des années 2000 c'est une période relativement médiocre de l'animation japonaise. Aujourd'hui non seulement ils ont l'avantage du fait que le manga est terminé donc ils ont vue d'ensemble du projet, et les circonstances de production sont différentes. Quand tu as Amazon qui finance c'est autre chose que quand tu devais essayer de te rentabiliser en vendant des coffrets DVD onéreux.

Shizao

Re : Re : Blade of the immortal
« Réponse #40 le: 25 novembre 2019, 22:40:52 »
En même temps, L'histoire est très clairement une quête initiatique de Lin, donc elle était une femme accomplie y aurait pas grand chose à raconter.
Exactement et c'est tout l'intérêt de souligner ses défauts en la mettant dans des situations où ça se verra au maximum. L'intérêt de Rin au début c'est clairement de voir comment une gamine bercée par des valeurs comme l'honneur du clan, une forme de dignité, va se retrouver au milieu de rônin opportunistes et sans pitié. D'ailleurs
Cliquez pour afficher/cacher

Pour ce qui est des adaptations et du manga, un peu comme Dreg, j'ai trop aimé le manga et il y a des choses qu'on perd dans ces adaptations. Bon je m'étendrais pas sur la première tant je la trouve ratée, mais la seconde y a vraiment ce manque de fluidité dans les combats. Ca m'avait marqué ça chez Samura, en plus de la variété des angles. Après Himasaki et son staff font quand même un gros travail pour créer une ambiance oppressante et caractéristique du Japon de l'époque. Les jeux de lumières et les osts, ça marche très bien sur moi. Mais effectivement le rush de l'histoire casse un peu ce rythme installé par la réalisation.

Dregastar

Re : Blade of the immortal
« Réponse #41 le: 26 novembre 2019, 00:58:03 »
@Deluxe: dans mon raisonnement j'ai pris en compte l'aspect économique et les différences a ce niveau entre hier et aujourd'hui. Par contre j'avais oublié que ceux en charge de l'adaptation actuelle avaient pour travailler une vision globale d'une oeuvre complète. Pour le reste ça ne change rien je partage ton avis sur la façon de juger la prestation d’un anime ou même encore quand tu abordes le rapport d'Hiroaki Samura à son manga et sans vouloir généraliser non plus le rapport que peuvent avoir d’autres mangaka avec les leurs (via cette notion de reconnaissance par l'adaptation). Bref mes impressions sur ces séries de 2008 et 2019 sont ce qu'elles sont. Je crois que tout comme Shizao j'aime trop ce manga. De ce fait je me sens contraint de rentrer dans un jeu des comparaisons que je préfère éviter habituellement. Bon, j'ai hâte de voir la suite et de pouvoir en re-discuter.

@Shizao: pour précision au cas où, concernant Rin, je suis entièrement d'accord et même averti qui plus est (c'est d'ailleurs pourquoi je ne rebondis même pas derrière Z à ce propos). Si j'en parle avec Shadow c'est justement parce que c'est amusant et assez bien retranscrit (ce cheminement constant avec ses remises en question, ses décisions, ses erreurs, ses nouvelles rencontres, etc.). L'épisode méritait qu'on revienne un petit peu sur ses traits de caractères et sa personnalité qui sont liés à sa jeunesse, son vécu et son besoin de vengeance. Pour le reste j’ai apprécié ce que tu as relevé et rappelé à son sujet. Tu as également bien résumé ce que j'apprécie et ce qui peut me chiffonner voire me chagriner dans cette série. Au passage ravi de te relire (toujours présent dés qu'il y a du sabre toi, ;) ).
« Modifié: 26 novembre 2019, 12:00:01 par Dregastar »
★★★★★

Choub

Re : Blade of the immortal
« Réponse #42 le: 28 novembre 2019, 15:56:52 »
Attention, je viens vider un bon gros sac de fangirlisme !!!

Épisodes 8 et 9 : ça y est, j’y suis maintenant, je kiffe, j’arrive plus a décrocher, que c’était bon ça .... L’histoire de l’épisode 9 est un de mes passages préférés.

Après les histoires racontées à la hache dans les premiers épisodes pour nous embrouiller et nous perdre, vient les passages trash, on découpe, on decapite, on poignarde sans sourciller, c’est le boulot quoi ! Et enfin arrive les moments d’émotions, moi c’est là que je fond ... qu’est ce que c’etait bon :3.

C’était vachement bien en plus avec les images du passé le Rin qui se mélange à l’histoire de Sowa. J’ai adoré.

Je reviens un peu sur la naïveté de Rin. Je n’irai pas jusqu’à la traiter de naïve. Pour moi, elle suis son cœur, elle ne peut pas faire autrement. Elle n’a cessé de prendre des risques depuis le moment où elle a décidé de partir venger ses parents. Le premier celui d’engager Manji, c’est un homme très louche coumème (plus que Shira à première vu). Une tronche patibulaire avec un don extraordinaire (elle peut même pas le butter, il est immortel !!).
Elle est convaincue que pour s’endurcir et devenir forte, elle doit passer par cette cruauté. Elle se frotte à tous ces tueurs en connaissance de cause. D’ailleurs elle révèle ses raisons dans cet épisode 9.

Cliquez pour afficher/cacher

Vous pouvez dire tout ce que vous voulez mais l’Habitant de l’Infini est un manga pour fiiiiiiiiiiille \o/
Pfiou, voilà ...



Sinon pour ce que tu dis ici Dragon :
Dans le manga je trouvais ce passage plus subtil plus nuancé. J'avais beaucoup aimé la situation et la mise en scène de l'auteur. Très crédible quoi.
Même impression. Il faut que je relise le tome mais il me semble qu’il y a une explication à leur séparation, qu’ils en discutent avant de le décider. Ils restent très méfiants vis à vis du Mugaï-Ryû.

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 10577
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Blade of the immortal
« Réponse #43 le: 28 novembre 2019, 18:05:10 »
Contrairement, je n'ai pas aimé le 9ieme épisode .  C'est l'épisode que j'ai moins aimé depuis le début de cette adaptation. Je vais peut être allé revoir la première adaptation où je n'ai plus aucun souvenir. Je trouve que l'anime a un problème rythme entre chaque épisode. Je m'explique un peu mal,  l'épisode 8 était très bon , mais le 9 commence avec une ambiance totalement  différente, ce qui m'a beaucoup déplu. Pour l'instant, il y aucune ost qui se démarque et  qui me reste dans la tête.

Shizao

Re : Blade of the immortal
« Réponse #44 le: 28 novembre 2019, 18:57:17 »
@Dreg : T'inquiètes c'était pas une contradiction. ;) Et oui dès qu'il s'agit de ce genre d'oeuvres, surtout l'Habitant de l'Infini, je peux pas rater ça. ;D

Pour l'épisode 9, je rejoins en partie Choub
Cliquez pour afficher/cacher