Auteur Sujet: Black Fox  (Lu 483 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1098
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Black Fox
« le: 07 février 2020, 15:25:38 »


 Black Fox

Support : film
Provenance : création originale
Première diffusion : 5 octobre 2019
Studio : Studio 3Hz (Dimension W, Flip Flappers, SAO Alternative Gun Gale Online, etc)


Réalisateur : Shinohara Keisuke
Scénariste : Hayashi Naoki
Musique : Yokayama Masaru


Rikka Isurugi est la dernière descendante en date d'un clan ninja presque éteint et le dernier espoir de son grand-père de perpétuer la tradition.
mais Rikka est aussi passionnée par la science, notamment par le travail de son père, chercheur qui a préféré délaissé la voie du sabre dans un monde technologiquement avancé.
C'est ainsi que le fruit des recherches de ce dernier va intéresser une puissante organisation marquant un tournant dans la vie de Rikka plus tiraillée que jamais entre son devoir et ses espoirs.



Bon c'est plus vraiment de l'actu' pour 2020 mais j'avais envie de parler un peu de ce long-métrage de l'ombre sans pour autant en faire une critique.
Tout simplement parce qu'il n'y a pas tant que ça à en dire.
Car Black Fox n'était pas censé être un long-métrage à l'origine mais une série.
Hélas les aléas de planning et d'agenda ont fait que le projet s'est finalement transformé en un spin-off en lieu et place de la série.
Apparemment c'était tellement inattendu que même le staff a été prévenu au dernier moment par les hautes instances, toujours est-il qu'au lieu d'un projet complètement avorté on a eu droit à 4 épisodes compilé en un film de 1h30.

L'aspect négatif étant que ça ne dupera personne, l'histoire et son développement s'en ressentent laissant un petit goût d'inachevé annonçant quelque chose qui aurait pu être grand et le sera peut-être un jour...
L'aspect positif est que l'équipe a pu bosser sur le projet sans un flingue braqué sur la tempe et ça donne un produit hybride plutôt fignolé.
Une méthode dont la Japanime devrait s'inspirer mais c'est une autre histoire...

Du reste c'est du grand 3Hz quoi: des adolescentes kawayiiii avec des yeux immenses qui entre tirades et engueulades girly à la sauce Kyoani' - notamment en terme d'expression faciales - sautent partout et cognent les types qui sont pas gentils avec leur attitude de lycéenne hors norme.

Ce qu'il y a à retenir: l'aventure est trépidante mais n'est pas franchement passionnante par contre on se laissera volontier tenter par la bagarre qui dans le style 3Hz fait la part belle à l'animation dynamique à grand renfort d'étincelles flashy.
C'est un peu à l'image du film en définitive, on comprend pas toujours tout mais c'est joli.