Auteur Sujet: Re:Monster  (Lu 162 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Kero

Re:Monster
« le: 05 juillet 2020, 11:14:50 »
Re:Monster


Vignettes extraites de Re:Monster (Dessinateur: Kobayakawa Haruyoshi)

Fiche AK


Synopsis:

Le héros vit dans un monde où existent une minorité de gens dotés de pouvoir paranormaux (télékinésie, téléportation, clairvoyance...). Lui a la faculté de manger tout (vraiment tout), et d'absorber les capacités de ce qu'il mange. De plus, il a été modifié chirurgicalement pour faire de lui un surhomme. Il trouve quand même moyen de se faire tuer.
Il se réincarne alors dans un monde façon RPG heroic fantasy... en tant que gobelin (c'est à dire à peu près tout en bas de la chaîne alimentaire dudit monde). Mais il a conservé de son ancienne vie sa mémoire, son intelligence (ce qui fait de lui un génie parmi ses pairs), et surtout son pouvoir d'absorption. Grâce à cela, il évolue rapidement, entraînant à sa suite d'abord une poignée de gobelins, puis un nombre grandissant d'individus de tous poils, jusqu'à se retrouver à la tête d'une vaste communauté multiraciale (fait improbable dans un monde où les races ne se mélangent habituellement pas, si on excepte l'esclavage).


Mon avis:

J'ai vraiment bien accroché. Cet Isekai sort du lot.

J'ai particulièrement apprécié le parti pris de la narration: Le manga se présente comme un journal intime (en images) du héros. Le ton y est nonchalant et terre-à-terre. Les mangakas joue souvent le décalage entre les pensées/conclusions du héros (présentées dans des boîtes de texte) et l'histoire telle que montrée par l'image. Ça donne de la légèreté et un côté décalé bienvenu, en contrepoint de l'histoire épique.

Le monde semble fascinant. Pour le moment, on n'a fait qu'en effleurer la surface, mais on le devine déjà extrêmement vaste, riche, et bourrés d'intrigues et de mécanisme de fonctionnement cachés. On y trouve un grand nombre de races et de bêtes, tirées aussi bien du folklore occidental qu'oriental.

J'ai aussi un faible pour le personnage principal: franc et direct, débonnaire, lunatique, agit le plus souvent à l'instinct, mais sait réfléchir si besoin est. Il dirige d'une main de fer sa communauté, tantôt en despote éclairé, tantôt en tyran sanguinaire.
La galerie de personnages secondaires est vaste et variée. La communauté cosmopolite et bigarrée rassemblée autour du héros fait plaisir à voir. Si le gros des individus de cette dernière reçoivent un traitement psychologique très sommaire (voire inexistant), la plupart des personnages de premier plan ont le droit quant à eux à un vrai développement psychologique (ce qui est loin d'être toujours le cas dans les Isekai).

Graphiquement, c'est soigné. On voit que la série bénéficie d'une parution mensuelle et non hebdomadaire.
Le mouvement, les combat notamment, sont lisibles et dynamiques.
Dans la mesure où les demi-hommes changent de race quand ils évoluent, les dessinateurs s'en sont donnés à cœur joie pour créer et recréer des personnages de plus en plus badass, sexy et/ou franchement bizarres.

Ma crainte pour la suite: Re:Monster est très ambitieux. Un nombre important de fils d'intrigues ont été semés jusqu'à présent. Reste à savoir si la trame de fond qu'ils commencent à tisser tiendra ses promesses de complexité et de cohérence.
« Modifié: 13 juillet 2020, 10:28:53 par Kero »

Benja6910

Re : Re:Monster
« Réponse #1 le: 24 juillet 2020, 20:18:55 »
J'ai lu les 7 premiers LN mais j'ai un peu décroché.

ça m'a donné envie de tenter le manga tiens !

Merci !

Like I beat Heatcliff, We'll beat this fucking Covid-19.