Amour, gloire et déception

» Critique de l'anime Hanayaka Nari, Waga Ichizoku: Kinetograph par fairycasa le
31 Octobre 2014

L'idée de départ semblait attrayante : une jeune servante dans une famille très riche, six beau bisho, référence historique...mon synopsis idéal quand je veux baver en paix. Et pour atteindre cet idéal, je suis prête à m'assoir sur certains exigences de qualité, à savoir : un scénario qui tient à peine la route, des carences dans la réalisation, des incongruités dans la personnalité des personnages, mais jamais, au grand jamais, je ne cèderai devant le manque de charisme des bisho ou l'absence cruelle d' une héroïne dégourdie, intelligente, belle et raffinée voire pire, le sacrifice d'une histoire d'amour avec un grand A qui me tirera une petite larme.
Ici, éventuellement, l'histoire vous passionnera si vous fermez les yeux sur les innombrables incohérences, et l’héroïne vous agacera tant elle est godiche et pleurnicharde.
Conforme aux cahiers des charges concernant les pires clichés des shojos, seul le graphisme est digne d’intérêt (sans pour autant être extraordinaire). Le générique est oubliable, la bande son n'apporte rien à l’intrigue. Quant au scénario, je vous laisserai juger du vide sidéral de cette énième version de Causette veut devenir une princesse.
Malgré ces défauts, me faut-il vous conseiller de regarder cet OAV? Non. A moins d'avoir du temps à perdre, ou du temps à passer un jour où vous êtes bloqué(e) chez vous sous deux mètres de neige. Et quand bien même vous vous lanceriez dans le vide, l'expérience serait vite oubliée.
A regarder seulement avec une tasse de camomille par -30°C.

Verdict :3/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (6)
Amusante (2)
Originale (1)

0 membre partage cet avis
2 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

fairycasa, inscrit depuis le 19/10/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.044 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.203812 ★