ATTENTION DANGER : Ben-to à moitié prix !

» Critique de l'anime Ben-Tô par Pitucho le
23 Mai 2016
Ben-Tô - Screenshot #1

Un bon anime est un anime que l'on consomme bien avec ou sans modération. Tout grand chef digne de son titre se doit de sélectionner les meilleurs ingrédients s'il veut stimuler le palais de ses clients. Des légumes frais cultivés sous de doux rayons de soleil, un poisson pêché au petit matin ou encore une viande si tendre qu'elle fond dans la bouche sont parmi ceux sollicités. Afin d'en faire un plat succulent, tout le génie du cuisinier est mis à l'épreuve.

Avant d'avoir adapté les JoJo's Bizarre Adventure que j'avoue n'avoir jamais vu, le studio David Production a participé auprès d'autres studios à la production d'animes connus tels que Code Geass ou Soul Eater. En 2011, il nous cuisine seul Ben-to dans son propre restaurant. L'histoire tourne autour du jeune Satou qui découvre l'impitoyable "loi du supermarché" où chiens, loups et porcs affamés se ruent sur les ben-to à moitié prix ... au prix de faire un séjour à l'hôpital si nécessaire pour faire taire les incessants grognements de leur estomac.

Scénario débilement débile, Ben-to nous présente un met douteux propre à laisser réticent tout fin gourmet tandis que le gourmand se met à table. Goûtons pour faire honneur au chef. Itadakimasu!

Ben-Tô - Screenshot #2D'abord, les premières odeurs éveillent l'appétit avec une entrée alléchante. Le premier épisode sait accrocher le spectateur démarrant sur un évènement curieux. S'ensuit un opening dont la musique est entraînante et dont les images sont fidèlement représentatives du joyeux bordel à venir. Dès le début, il faut se mettre à l'esprit que ce ben-to est là pour apporter détente au corps et non pas pour mettre en activité le chewing gum rose se logeant dans la boîte crânienne. Inutile de le mâcher longtemps, on n'en tire aucun goût digne d'intérêt, toutefois faire éclater des bulles est une alternative acceptable.

Ensuite, ce ben-to a un assez bel aspect mais il ne se démarque pas trop d'autres productions en ce qui me concerne. Il correspondrait plus à ce que j'appelle un "standard" des premiers animes que j'ai regardé, notamment ceux de la période 2010-2012. Le design est commun mais le dénoncer comme mauvais serait exagéré, même pour le rigoureux critique.

Enfin, il n'y a pas grand chose à dire d'un tel repas si ce n'est la réelle question de savoir d'où l'artiste a tiré une telle idée. Comme tout plat, le mieux est de le goûter afin de savoir si on aime car rien n'est aussi subjectif que le palais de l'homme. L'action s'est invité à notre table à travers des combats déjantés dans lesquels on ne sait plus où donner de la tête. Mais une chose est sûre : ça envoie du steak dont la cuisson est saignante, débouchant les narines par sa forte moutarde, le tout sur un fond musical qui, quant à lui, envoie du pâté. Bien que pour certains ce ben-to est sans saveur, il a le mérite de remplir le ventre. Les morceaux sont enfourchés relativement vite ne laissant pas le temps au client de rester sur sa faim. Consistant sans être lourd, ce ben-to fournit les nutriments nécessaires au maintien de la forme. Il ne faut pas oublier ses vertus aphrodisiaques dues à ses délicieuses épices ici dégustées à l'œil. Cet assaisonnement profite bien davantage au gourmand qu'au gourmet sans pour autant être désagréable à ce dernier.

Conclusion :
En somme, ce n'est pas un choc des arômes mais la panse y trouve son compte. Il ne faut pas croire à ces mots que c'est de la mauvaise bouffe, c'est plutôt de la bonne franquette. Le sourire aux lèvres, l'estomac plein, le chef a su me donner satisfaction car dans l'ensemble, je ne suis pas difficile. Gochisou-sama deshita! 7/10.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (4)
Amusante (4)
Originale (0)

5 membres partagent cet avis
2 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Pitucho, inscrit depuis le 20/02/2016.
AK8.1.13 - Page générée en 0.049 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.204686 ★