"Celui qui a inventé le bateau a aussi inventé le naufrage" [Lao Tseu]

» Critique de l'anime Norn9 - Norn + Nonette par Kilddra le
08 Mai 2016

Norn9 est à la base un visual novel de drague sur PSVita.
Je ne suis pas capable de dire si l'anime et le jeu sont similaires, je n'y ai pas joué.

En période de vache maigre, on fait avec ce que l'on a. Je ne voulais pas me prendre la tête avec quelque chose d'etudié... Oui... Bah j'ai pas été déçue, hein. Autant le dire tout de suite.
J'avais pas du tout prévu d'étaler mes vices en public... Mais là, c'est me forcer la main. Mattaku...
Il est assez difficile de savoir par où commencer car Norn9 est franchement un désastre scénaristique...

Bon faisons simple, voici le synopsis:

L'histoire se focalise sur un groupe d'adolescents et plus particulièrement une jeune fille qui ne sait plus qui elle est, suite aux ravages et à la solitude que lui imposent son pouvoir. Le groupe d'adolescents qui possèdent également des pouvoirs, la récupère et lui fait découvrir l'amitié et l'amour sur un bateau en forme de planète. Ce regroupement d'adolescents «dotés» a une mission: rejoindre l'île qui s'appelle Monde.

En soi sur le papier, rien de bien neuf sous le soleil, on se dit «why not» puisque l'objectif est de ne pas se prendre la tête. Une lobotomie de temps en temps ça soulage le cerveau.
Ouais. Sauf, que là c'est pas une lobotomie mais un lavement cérébral... Qu'est ce que c'est foutraque !

On part pourtant d'un scénario simple, standard en terme d'anime.
Un groupe d'ado, avec des pouvoirs, des relations plus ou moins conflictuelles entre eux. Une quête a accomplir et des obstacles a surmonté. Blablabla. On s'attend à ce que le style des otomes games s'insère sans trop de mal là dedans...

Mais, je sais pas ce qu'a voulu faire le scénariste....Il y a tellement de lacunes, tellement d'explications sorties tout droit d'un chapeau, des personnages qui pop-up dans l'histoire sans crier gare. C'est d'un vague... Personnellement je comprends pas. Cela m'échappe.
Seul choix scénaristique qui a mon sens est un chouya louable, c'est que notre jeune protagoniste principale choisit tout de suite son compagnon. Mais ce, en faisant fi du fait qu'elle soit l'archétype même des personnages d'otome game (cruche, vide, niaise, etc, etc...)... Passons.

Le scénario est mauvais, mal agencé, horrible à suivre.
Pour avoir vu d'autre adaptations d'otome games, je sais qu'il ne faut pas en attendre grand chose. Certes. Et, je n'en n'aurais rien attendu si le reste ne m'avait pas fait saliver...

Je m'explique: L'anime se dote d'un charadesign que je trouve tout à fait correct.

Les décors sont plutôt beaux et bien fais. Certaines scènes notamment au début de l'anime sont à mon avis très réussies, notamment lorsque l'héroïne et son futur compagnon se rencontrent. On a droit à de jolis effets.
D'un point de vue purement technique, c'est loin d'être aussi infame que ce que l'on a l'habitude de voir dans ce type d'adaptation malgré une baisse de niveau au fil de l'anime.
Je dirais même que c'est joli.
Cela ne satisfera pas les fans de Psycho Pass ou de F/SN, mais en même temps c'est pas très grave. C'est pas la cible.
Donc on a un objet visuel réussi. C'est le premier élément rageant de la chose. Le deuxième, j'y viens tout de suite: La Musique.

La musique de cet anime est d'une grande qualité.
Attention, à ne pas confondre avec la bande son du jeu.

L'opening "Kazekiri" est chouette. Personnellement je ne m'en suis pas lassée du tout et je l'écoute même dans sa version longue actuellement. L'ending aussi.

Pour les musiques d'ambiance, eh bien... C'est des vraies belles pièces d'orchestres comme je les aime: tantôt épiques et majestueuses avec voix de chœurs tantôt légères et rythmées qui m'ont fait penser au travail de Joe Hisaishi (c'est pour dire...).
Je prendrais pour exemple "Welcome to Norn9" ou "Reset" pour l'épique et "If she falls " pour le côté plus légers.
Il y a aussi de très beaux passages au piano, au violon et à la flute traversière.
Les morceaux chantés "Nemuri no kimi" (Chanson d'Aion) ou "Vid en Horizont" interprétée par Maria Andersson, chanteuse suédoise, apportent une touche finale mélancolique qui me plait vraiment.

Bref l'ost est très bien faite, on sent que les moyens ont été mis pour satisfaire l'oreille.
Pauvre compositeur....

Seulement voilà ce qui est rageant:

Comment faire lorsque l'on entend un morceau très beau et qu'il ne colle pas du tout à l'anime que vous regardez?! Qu'à l'écoute de ce morceau en plein visionnage d'épisode, c'est les images d'un autre anime qui vous viennent en tête?!
Cela créer un déséquilibre monumental. Je me suis sentie littéralement le "cul entre deux chaises"...
La musique est censée accompagner et renforcer les sentiments que l'on peut nourrir à l'égard d'une situation. Seulement ici, soit on se sent happé par la musique et l'histoire déçois, soit l'histoire ternie le ressenti de la bande son.
En gros, un travail énorme a été fait sur l'ost mais l'anime n'arrive pas à sa cheville.
C'est décevant, ça me rend chafouine....

Pour conclure, cette critique de Norn9:
L'histoire est trop complexe pour rien, avec des éléments sortis de nulle part, c'est le bordel. L'histoire est donc sans intérêt.
Cependant les moyens ont été mis dans l'animation et surtout dans la musique de l'anime. J'espère avoir réhabilité au moins la partie sonore de cet anime car c'est à mon avis la seule partie digne d'un tant soit peu de reconnaissance.
Je met 3. C'est dramatique mais je dois noter l'anime complet et rien ne va ensemble.
Pour les graphismes seuls, j'aurais mis 7 et pour l'ost seule, j'aurais mis 8.

A bon entendeur. Salut.

Verdict :3/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (12)
Amusante (5)
Originale (0)

3 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Kilddra, inscrit depuis le 28/09/2011.
AK8.1.13 - Page générée en 0.043 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.204720 ★