La suite d'une grande série de sport

» Critique de l'anime Chihayafuru (TV 2) par dahu le
27 Septembre 2013

Chihayafuru, il y a ceux qui la trouve sans intérêt et ceux qui en sont fans, et même parmi ces derniers, il y a plusieurs clans, chacun ayant sa propre idée des raisons du succès de la série.

Personnellement, je fais partie de ceux qui pensent que les deux premières saisons de Chihayafuru constituent une série de sport classique, qui n'invente pas grand chose mais qui n'en est pas moins une réussite.
Car, des shônens sportifs, Chihayafuru en a tout les codes. On retrouvera en effet la forte mise en avant de valeurs telles que l'amitié, l'effort, la passion et j'en passe, le tout porté par des personnages qui n'ont manifestement que leur sport dans la vie.
De plus, tout dans les deux saisons de cette série tourne autour de la compétition. Au delà des classiques tournois de lycéens et de l'adversaire ultime, on remarquera que toutes les péripéties du scénario serviront en fin de compte à donner du sens aux actions des protagonistes lors des nombreux matchs de karuta mis en scène. Et le fameux triangle amoureux dont tout le monde parle ne fait pas exception et on se rend vite compte qu'il ne sert en fait qu'à exacerber l'esprit de compétition du duo Taichi-Chihaya.

Pour autant, l'anime se distingue par son casting et on retrouve avec plaisir le quintet principal de la saison une. Si chihayafuru se démarque dans ce domaine, ce n'est pas par son premier rôle. Obnubilée par sa discipline, maladroite hors des tatamis, assez égoïste et dictatoriale, Chihaya se trouve être une version féminine de l'archétype du héros de shônen sportif. Pourtant et alors que le karuta semble être une discipline plutôt individuelle, c'est au sein de son équipe que Chihaya prend toute sa dimension humaine, et cela grâce au regard réaliste voir assez désabusé que lui portent ces quatre, ou plutôt six compagnons.
En effet, cette deuxième saison fait le choix d'introduire deux nouveaux personnages dans les premiers épisodes et c'est une bonne chose. En effet, ce duo étrange ne sert au départ qu'à remettre dans le bain et à faire quelques rappels sur le karuta, et ce de manière efficace. Mais les deux recrues ne sont jamais oubliés (ou alors volontairement pour des raisons comiques) et auront chacune leur utilité par la suite.
La suite justement, ce sont des matchs dont l'issue semble toujours dictée par le sens du jeu et jamais par le besoin d'en remettre une couche avec la force de l'amitié et de la volonté. Pour faire simple, les cinq protagonistes perdent souvent, et c'est justement cela qui donne à chaque match un véritable suspens car on ne se dit jamais que le résultat est couru d'avance.

Ces matchs, justement, moments forts de la série et éléments les plus originaux de chihayafuru, sont un mélange surprenant d'intensité et de calme.
Ce calme, c'est la discipline même du karuta qui l'apporte de part le style de lecture des cents poèmes et par les images que ces derniers évoquent. Le karuta constitue finalement un mélange entre lecture poétique et duel de rapidité, et la réalisation mise à chaque match sur cette alliance étrange.
Et pour cela, le réalisateur à trouvé son arme secrète : l'ambiance sonore.
Alors évidement la bande originale est bonne mais c'est surtout par son utilisation qu'elle fait de chaque match, de grands moments d'animation. Et pas seulement la musique, dans cette deuxième saison tout les bruitages comptent et donnent du sens à ce que l'on regarde. Mieux encore, même les silences semblent réfléchis et viennent toujours au bon moment pour faire monter le suspens, la tension et même l'émotion (parfois à l’excès je l'accorde volontiers).

Au final, la deuxième saison de chihayafuru est à l'image de la première : une très bonne série sportive qui atteint ses sommet lors des matchs par équipe et même si elle n'échappe pas aux défauts du genre auquel elle appartient, elle n'en demeure pas moins une vrai réussite.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

dahu, inscrit depuis le 26/04/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.054 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.204168 ★