Critique de l'anime Dog Days

» par Izanami le
28 Juillet 2011
| Voir la fiche de l'anime

Dog Days : Un petit séjour gratuit dans le monde d’Ivalice ?

Une semaine de décompression, logis et couvert compris, parmi les chocobos et princesses médiévales, pour oublier les problèmes de votre vie quotidienne.

C’est un bol d’air frais monstrueux, tant qu’inattendu, que j’ai pris en voyant cet anime. La simplicité extrême du concept promet réellement un moment de détente, à la manière d’un bon jeu de rôle.

L’histoire conte donc l’arrivée surprise de l’humain Cinque dans un monde parallèle, exactement comme un FF Tactics, où il devra s’adapter et mener tant bien que mal sa petite vie.

Il sera confronté aux savoureux clichés du RPG primitif, tels l’inexplicable moyen-âgité de l’époque, les combats à mort qui rendent juste K.O., pouvoirs magiques, vilains démons, scénario à deux sous, etc. Le tout avec une dose parfaite de fan-service prévisible, humour facile, et même une dimension émouvante pour boucher les trous.

Là-bas, tout le monde est beau et gentil, il n’y a ni véritable guerre ni capitalisme, les couleurs pètent trop le feu, les jeux de mots bidons décribilisent tout et font sourire, les filles aiment le héros, le chevalier sportif n’a pas de poils sous les bras.

Cinque étant le personnage principal, tous les honneurs lui reviennent, à la manière du bon héros de jeu de rôle qui débarque soudainement dans un monde et en deux jours devient la personnalité la plus importante. Puissant, aimé, sympathique, il permet au spectateur de s’identifier facilement à lui, et de profiter à ses côtés de la cure idéale de cette maison de repos géante.

Mention spéciale à l'originalité de son doublage, qui donne à l'anime entier une dimension unique, jamais vue, ou presque. Pour le reste, le niveau de seiyuus est très varié, et très riche: ils sont tous là!

C’est la magie de Dog Days : rien de nouveau, rien de profond, à priori rien de spécial, et pourtant que du bonheur! En 13 épisodes, une vie entière semble s'écouler, un monde entier tourne, la durée de vie d'un RPG s'épuise.

On excusera donc les génériques pourris.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Izanami, inscrit depuis le 27/09/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.039 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.221956 ★