Critique de l'anime Hiiro no Kakera (TV 2)

» par FanCompagnie le
03 Janvier 2013
| Voir la fiche de l'anime

Hiiro no Kakera : Twilight version manga ou l’animé qui gâche son potentiel

Oui…mais non !

Après une première saison ennuyeuse, Hiiro no Kakera se poursuit et nous ouvre treize épisodes avant un grandiose final. Nous continuons de vivre les aventures de Tamaki, auquel le premier épisode de cette saison résume très bien toute la saison précédente. Ce nouveau retour aux sources fait, le second épisode semble nous mettre dans l’action, une évolution qui sera ENFIN là…mais non.

Tout dans Hiiro no Kakera est du cliché maintes fois revues, dans une tournure de cette saga vampirique américaine : par des pavés de paroles semble se jouer l’espoir par les bons sentiments, quelque chose d’immense semble se préparer qui va casser la baraque pour au final se retrouver minime ou n’être pas aussi grave que ça ! Il faut aimer le surplus de bons sentiments, de promesses jamais tenues, de vides intenses et de faibles rebonds scénaristiques pour apprécier la série. Ou aimer les choses qui n’avancent jamais, qui tournent sans cesse en rond…Bien sûr, l’œuvre dans la série est tirée ne fait pas bien attention à l’histoire, mais à l’écran, cela passe mal. Et c’est malheureusement l’immense défaut de cette série.

A côté de cela, le graphique est beau. Le chara-desgin est travaillé et n’est pas restreint dans les détails, les yeux pétillent, les fleurs dans l’opening sont merveilleusement bien faites. L’animation est bonne, les couleurs sont belles, l’ambiance graphique est présente.

Ajoutez à cela une musique sublime dans les osts qui suivent le peu d’aventures qui se trament – pas au point de rester graver dans mon esprit, mais ost à m’écouter avec certitude –L’opening et l’ending, musicalement et graphiquement, sont une bonne pub pour la série. Ils sont magnifiques ! C’est entraînant, ça donne envie ! Cruelle réalité à côté…

C’est ce vide de la part des personnages, de l’histoire qui rend cet animé un fiasco.

Regardez les deux premiers épisodes, les trois derniers : vous avez Hiiro no Kakera S2.

Regardez le premier épisode et le dernier : vous avez Hiiro no Kakera S1.

L’intrigue se condense dans ce petit panel d’épisodes qui sont, parmi tous ses 26 épisodes, les plus intéressants. C’est l’animé parfait pour la sieste ou si vous n’avez rien à faire de votre journée et que vous voulez perdre votre temps. Tamaki est le pire personnage féminin. Les « gardiens » ne valent pas leurs titres avant les derniers épisodes.

Ayez bien du courage pour tenter l’expérience et tenter de survivre si vous vous lancez.

Le désir d’abandon n’a jamais été aussi grand avec cette série, mais me connaissant, même quand ce n’est vraiment pas entraînant, je tiens jusqu’au bout…rien que pour savoir comment ça se finit et pour attacher mon regard à bien d’autres choses. Ainsi, je vous avez envie d’entendre Ronove d’Umineko no naku koro ni (qui est ici Takuma) et sa maîtresse Béatrice (ici Vier), vous pourrez apprécier davantage cette expérience semblable à un somnifère à chacune de leurs apparitions.

Note qui exprime toute ma déception qui n'avait plus vraiment d'espoir, mais qui reconnaît le travail de qualité pour le moule de forme bien réalisé.

Verdict :4/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

FanCompagnie, inscrit depuis le 28/08/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.048 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.204720 ★