Kämpfer - Vous en avez trop fait

» Critique de l'anime Kämpfer par Nox le
21 Février 2015

C'est l'histoire de Senou Natsuru, un jeune lycéen très normal amoureux de la sublissime Sakura Kaede, qui un beau jour va se retrouver dans la peau d'une fille hyper sexy (entendez par là que son tour de poitrine a quadruplé) car une peluche au design affreusement laid l'y a
obligé. C'est sous cette apparence qu'il devra affronter les "Kämpfers", c'est à dire une poignée de super femelles à la puissance décuplée, qui tenteront de s'en prendre à lui pour d'obscures raisons.

Kämpfer est en quelque sorte une série mensongère. L'exemple du titre qui signifie "combattant" en Allemand alors que les combats sont inexistants. Et pour le peu qu'il y a aucun ne parvient vraiment à sortir du lot. Ils sont soit trop rapides, soit à la ramasse (cf. les chargeurs entiers de munitions vidés à côté de l'ennemi), et l'intérêt « très mince » que leur porte la narration leur vaut d'être complètement inintéressants. Ensuite vient la réalisation, qu'il faut aussi acclamer pour les visages dessinés de façon aléatoire à tous les épisodes, d'une série que l'on vend principalement pour son chara-design. Le casting féminin est finalement l'un des seuls points positifs, on a droit à une superbe Akane mode Kämpfer, une présidente charismatique, une Natsuru fille travestie, et une amie d'enfance qui ne sert à rien... ce qui pose le problème de son utilité. Kämpfer l'anime a cependant commis une grave erreur. A essayer d'attirer du public masculin avec du fan-service à tout-va et du yuri à tue-tête il en a oublié une chose, son scénario. Car en effet si le début fait la part belle au personnage de Natsuru fille ici et avant tout (on notera au passage que toutes les filles du lycée sont lesbiennes), force est de constater que cette tendance rend le scénario inexploitable. La suite n'est qu'un condensé d'évènements fumeux destiné à nous faire croire qu'une trame existe, et qui nous amène bien sûr sur une fin aussi bâclée que celle d'un Princess Lover sorti la même année. Les méchants introduits sont ratés (mention spéciale à Sakura qui frise le ridicule), les révélations ne permettent toujours pas de comprendre le pourquoi des Kämpfers, et le combat final est nul!, expéditif, commerciale au possible! Mais outre le fait de produire une fin désastreuse, le studio a également eu la très bonne idée de créer le pire dernier épisode qui soit pour conclure l'animé, un hors-sujet digne d'un OAV!
Finalement Kämpfer n'est rien de plus réalité qu'un gros pétard mouillé. Un début qui part sur les bases d'un excellent divertissement, avec un chara-design de qualité, mais qui finit en queue de poisson à vouloir de la profondeur dans un récit qui n'en a visiblement pas besoin. Et ne comptez pas sur les épisodes 13 et 14 pour rattraper quoi que ce soit.

Les plus:
-Natsuru fille, Akane mode Kämpfer, la présidente
-La première partie
-Le fan-service
-Le chara-design

Les moins:
-Sakura dans la deuxième partie (son côté sadique n'aide pas spécialement à l'apprécier)
-Le fan-service (très) vulgaire
-Le chara-design dessiné à l'arrache une fois sur deux
-La fin random
-Le frère de Ichika

Verdict :5/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (4)
Amusante (0)
Originale (0)

7 membres partagent cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Nox, inscrit depuis le 01/03/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.042 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.204168 ★