Critique de l'anime Kenshin le Vagabond (TV)

» par marwen le
17 Décembre 2004
| Voir la fiche de l'anime

Voilà pour moi LA référence d'animé en matière de samouraïs, de par ses qualités de scénario évidentes, ses musiques géniales, son chara-design...

Plaçons tout d'abord l'histoire dans son contexte: nous sommes au tout début de l'ère Meiji qui mit fin au shogunat et de par là même réduisit de beaucoup l'importance des Samouraïs.

Himura Kenshin fut l'un principaux protagonistes de cette chute, assassin de l'ombre célèbre pour sa lame infaillible et connu sous le nom de Battosaï. Ce jeune homme de 28 ans combattait sous l'égide des Patriotes et souhaitait une ère nouvelle où les faibles ne seraient plus opprimés.

Dans cette ère de quasi paix, il fait la connaissance d'une jeune kendoka, Kaoru, et décide de s'installer quelque temps chez elle. Mais si l'ère Meiji est une période plutôt paisible, cela n'empêche que Kenshin va devoir se battre pour en préserver le fragile équilibre.

L'histoire n'a ici rien de banal, si on s'attendait juste à une déferlante d'action (ce qui, évidemment, ne manque pas, c'est un shônen quand même), l'attrait historique apporte au genre une toute autre dimension.

Quel bonheur de découvrir par flash back l'époque troublée de la fin d'Edo, ses complots politiques, ses combats à mort, ses codes d'honneur... Et quelle joie d'assister à la reconstruction du Japon... Je dois tout de même vous prévenir, entre les Shinsen-gumi (partisans du shogunat), le Bakufu (shogunat), le Bakumatsu (fin de l'ère Edo) et compagnie, on en perd parfois un peu son latin...

Les personnages ne sont pas en reste face au scénario, si au début ils semblent sortir d'un schéma plutôt banal (le gamin impatient, la jolie furie ou encore le fort et grand impulsif), ils ne manquent pas de gagner rapidement en profondeur, dégageant une véritable palette de sentiments et de passés.

De plus, le chara design est un sans faute, reflétant l'âme et le caractère de chacun, l'exemple le plus probant étant Kenshin, qui peut passer d'un visage doux et bienveillant à un autre plus sombre lorsqu'il combat (la classe quoi...)

Côté réalisation, là encore rien à dire... Les combats sont de toute beauté tout comme les scènes un peu plus calmes, qui offrent parfois une émotion digne d'un shôjo (hum... même si on n'échappe pas aux envolées de feuilles de cerisier...).

Les musiques ne figureront pas au Panthéon des OST mais elle ne sont jamais trop répétitives ni trop insistantes et j'écoute certains morceaux en boucle avec un plaisir non dissimulé...

Vous l'aurez compris, cet anime fait partie de mes préférés, et si certains crieront au scandale en voyant la note attribuée, je ne peux que dégainer en réponse mon sabre (à lame inversée bien sûr)... ^^

Oyo ???

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

marwen, inscrit depuis le 07/06/2004.
AK8.1.13 - Page générée en 0.054 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.204168 ★