Une histoire de chien.

» Critique de l'anime Last Hero Inuyashiki par GTZ le
24 Février 2018
Last Hero Inuyashiki - Screenshot #1

"Moi j'ai connu un papy, un vrai, un à l'ancienne, normal tu me diras c'est un papy, mais tu vois pas ce qu'je dis quand je parle à l'ancienne.

A l'ancienne y avait des valeurs quoi. Les gens y croyaient en des vrais trucs, ils z'étaient communistes ils y croyaient. Après le mur est tombé et on nous a dit que c'était des conneries tout ça.

Bon je divague, mais Papy, il est à l'ancienne, il sait ce qu'est bien et ce qu'est mal. Et ça, ça se perd ma couille. Les jeunes d'aujourd'hui y dérapent, ils ont pu de valeurs, ils sont perdu les cons. Pour ça qu'ils foutent le bordel.

Donc mon Papy, un beau jour, il va chialer dans un parc, parce que la vie elle est trop dure, et que c'est un mec bien papy, donc on lui marche sur la gueule. Parce qu'il est comme ça no'te monde, on marche sur les gens biens. Y a pu de valeur vous dit. Pis il a le cancer de la mort. Celui qui tue, pas de mutuel, la merde. Il vit au Japon le mec. Tu trimes toute ta vie, et on te récompense par quatre planches en bois.

Donc il chiale, c'est pas beau quoi. Y a un merdeux qu'est là, on sait pas pourquoi.

Last Hero Inuyashiki - Screenshot #2Et paf, les extraterrestre y débarquent.

C'est mon histoire m'en bas les couilles. Les extraterrestres ouais sa mère y débarque. Ouais comme ça, il passait par là c'est tout.

Boulette y avait deux glandus qu'étaient là. Ils ont été vaporisés par l’atterrissage de la navette, gros dérapage. Ça rentre dans le pénal ce genre de bavure.

Ni vu, ni connu, pop pop, ils les reconstituent et ils se barouttent. Pas vu pas pris.

Le problème, c'est qu'ils ont fait ça avec leur tech à eux. Qu'ils sont tombés sur une planète de primitif, donc le papy ils l'ont custom. Il a fait une méga mise à jour. Il est level EX maintenant. Tu peux pas test.

C'est la que commence notre histoire.

Ouais c'est ça l'histoire. Comment ça elle parait naze ? Que je raconte toujours la même chose ? Bah que veux tu, y a rien de nouveau dans ce monde. Y a que des valeurs, les vrais, celles du coeur.

Papy y pèse quoi. C'est un bon gars.

Il en faudrait plus des comme lui, des comme moi quoi. Ouais moi je suis comme ça aussi. J'ai le cœur sur la couille, la gauche. Je suis généreux quoi. Je donne du mien. De temps en temps, le 29 février. Un mec ultra. Enfin ultra, ultra, pas ultra. Tu me comprend.

Je vais rentrer y se fait tard."

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (7)
Originale (7)

2 membres partagent cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

GTZ, inscrit depuis le 09/06/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.055 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.205978 ★