Critique de l'anime Mahô Shôjo Lyrical Nanoha StrikerS

» par kuchiki byakuya le
24 Juillet 2008
| Voir la fiche de l'anime

Ce troisième avait sans doute des possibilités au vue de l'avancée chronologique mais j'ai eu un sentiment de déception à la fin.

L'histoire est en effet plus fouillée, sans atteindre non plus des montagnes. Moins terre à terre et plus mure, elle est à l'image des personnages qui ont pris un coup de vieux. Néanmoins, cela n'a pas réussi à la série puisque les explications sont un peu expéditives et parfois à la limite de l'incohérence. Le final en mode combat et armageddon est sans doute là pour cacher en partie ce problème. En même temps, on n'attend pas non plus à voir une philosophie digne de ce nom dans Nanoha. Un peu de logique n'aurait pas été mal toutefois.

L'ambiance a changé, d'une part grâce à la chronologie et d'autre part par les personnages. Ils ont pris 10 ans et de nouveaux sont apparus. Ceci explique peut-être pourquoi l'animé est plutot science fiction que magical girls ( ce qui ne m'a pas dérangé). Oui mais voila, malgré ça, le coté gamin persiste ce qui créé un décalage. Voir des gamines de 9 ans sortir de belles phrases toutes faites sur l'amitié passe encore, mais des adultes, ça jette un froid. "Quoiqu'il arrive, nous vaincrons les pas beaux". C'est gentil mais un peu casse bonbon à la longue.

Les nouveaux arrivants m'ont procuré un avis mitigé. Les alliés de Nanoha restent dans l'état d'esprit de leurs ainées, un peu plus rebelles quand même. Les méchants, plus nombreux, tiennent leur place assez fidèlement mais sont dotés d'une magnifique mauvaise foi. Leur plan est soi disant parfait, admettons. Mais quand ils connaissent des revers (de plus en plus nombreux au fil des épisodes), ils continuent de dire que tout est parfait et d'afficher un grande arrogance. Amusant mais lassant.

Fidèle à la trilogie, certains méchants ne le sont pas vraiment et sont "obligés" d'obéir au boss. Evidemment, ils réussissent à trouver leur place dans le monde à la fin, grâce à l'aide des gentils. C'est cet esprit trop manichéen qui gonfle assez vite, surtout que la série dure 26 épisodes. sans cette belle morale, Nanoha ne serait plus Nanoha. Tout laisse à penser qu'il n'y aura pas de suite vu une fin logique et qui ressemble vraiment à une fin. Quelque part, je pense que c'est mieux comme ça.

Le design est le même que les saisons précédentes, joli, coloré et plus ou moins réaliste. Il y a peut-être une légère amélioration vu que les personnages sont moins jeunes et sur les armes (je divague surement).

La musique a muri aussi. l'opening est le meilleur de la trilogie, enfin les deux openings car les 5 derniers épisodes ont un autre générique. Les endings restent toujours aussi quelconque. Quant aux thèmes, sans casser des briques, ils sont corrects

Même s'il y a une volonté de faire murir l'animé, Il y a des déséquilibres entre maturité et gaminerie qui font que la série est maladroite. Pourtant, le début partait assez bien mais à trop vouloir en faire, on finit par mal faire.

Verdict :4/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

kuchiki byakuya, inscrit depuis le 24/08/2006.
AK8.1.13 - Page générée en 0.051 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.203576 ★