Critique de l'anime Nisemonogatari

» par yarashii le
01 Avril 2012
| Voir la fiche de l'anime

C'est avec enchantement que j'ai accueilli la nouvelle d'une suite de Bakemonogatari. J'ai été ravie de poursuivre cette aventure,bien qu'elle ne soitclairement pas du même niveau que la précédente.

Les choses qui faisaientdéfautà Bakemo se sont intensifiées dans cette suite. La splendeur de la plupart des personnages a disparu pour laisser place à une tiédeur consternante.

L'histoire est centréesur Karen et Tsukihi, les petites sœurs de Koyomi Araragi et elles n'ont en rien le charisme d'Hitagi Senjōgahara ou de Tsubasa Hanekawa.

Les sœurs sont plantéeslà pour un fan service déplaisant etles dialogues ne sont en aucun cas savoureux, hormisceuxavec Suruga Kanbaru qui,contrairementàdans bakemono, m'a beaucoup plus plue. Elle est bienplus jolie et son dialogue avec Araragi était plaisant.

Je ne peux pas en dire autant de la scène d'Hitagi x Araragi. Une scène sensuelle comme je lesaime,mais qui retombe telunsoufflé sorti trop tôt du four, pour cause de manque de «logique» et d'informations.

La déception se fait deplus en plus forte au fur et à mesure du visionnage. Il y a quelques remontées de temps en temps, mais le tout n'est pas assez linéaire pour permettre une lecture agréable de l'ensemble. Le manque de renouvellement se fait sentir et c'est blasant. Je ne dis pas que je m'attendais à un super changement de la part des auteurs, mais qu'ils aient au moins la décence d'améliorer certains « effets » pour montrer une évolution visible. Là où Bakemonogatari était un bon divertissement, Nisemonogatari tombe dans le médiocre frustrant.

Proposition de Tag pourNisemonogatari : inceste, brother complex, pédophilie.

Nous avons encore droit aux délires habituels d'Araragi (version Pedobear) avec la petite Mayoi Hachikuji.Leur relationestbeaucoupmieuxtravailléeque dans bakemono, la petite fillea «grandi» et ça se ressent dans les dialogues. J'adhère plus à cet humour, mon "côté pedo" adore ce genre de délires. Mais la tournure queprennentles choses du côté des frangines est...c'est...c'est Vilain.Le seul intérêt que j'en aurais soutiré c'est une idée pour un jeu-essaisexuelavec une brosse à dent.

Enfait, je me rendscompte que les personnages que j'avais moyennement aimésdans bake, me sont plus agréablesdans Nise. Hachikichi et surtout Kanbaru sontcellesque j'aile plus appréciés.

Ma plus grande surprise est pour Shinobu Oshino. Je l'aimais déjà beaucoup malgré son mutisme et maintenant qu'elle est presque "complète", il faut juste que j'arrive à mettre de côté son aspect physique. En ce qui concerne Nadeko Sengoku...No comment.

Une suite qui m'a vraiment déçue et malgré ça, j'attends quand même Kizumonogatari avec impatience.

Rien que pour avoir eu le plaisir d'entendre "haleter" Kamiya Hiroshi, je ne mettrais pas une note en dessous de 5/10.

Verdict :5/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

yarashii, inscrit depuis le 28/01/2008.
AK8.1.13 - Page générée en 0.046 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.204686 ★