Critique de l'anime Nisemonogatari

» par Femto / Project D le
08 Avril 2012
| Voir la fiche de l'anime

Ayant été charmé par Bakemonogatari, autant vous dire que j'étais impatient de me jeter sur cette suite.

Techniquement, le style assez singulier d'Akiyuki Shinbo que j'apprécie plutôt bien, est toujours aussi original et je dirais même, un peu plus digeste par rapport à Bakemonogatari. J'ai eu l'impression de voir moins de plans du style ''Noir – Plan non numéroté'' qui étaient relativement fatigants à la longue, dans le volet précédent. Personnellement et même si je sais que c'est un aspect très discutable chez ce réalisateur, la mise en scène présentée ici fût un réel plaisir pour mes yeux.

Une nouvelle fois encore, j'ai été admiratif devant le chara design et surtout devant la qualité des openings (différents pour chaque arc), explosant de couleurs et rythmés par des musiques entraînantes.

Seulement, tout ne pouvait pas être aussi parfait, malheureusement... En effet, le fond souffre d'un cruel manque d'intérêt. L'histoire ne prend pas de direction précise et on suit, durant la majorité du temps, Koyomi dans ses frasques perverses. Un Koyomi qui m'aura surpris d'ailleurs. Il est bien moins timide qu'auparavant et je dirais même que je lui ai découvert un esprit très tordu. Nisemonogatari dérange, touche à des tabous malsains. Inceste, pédophilie... J'avoue ne pas avoir compris où voulez en venir l'auteur en déviant de la sorte. Seuls les deux derniers épisodes s'extirpent de ce mauvais délire, pour nous offrir quelque chose de consistant et une agréable mise en bouche pour le prochain Kizumonogatari, qui portera essentiellement sur la relation entre Koyomi et Shinobu.

Nisemonogatari est, pour moi, une série qui s'adresse spécifiquement aux fans de la première heure de Bakemonogatari. C'est plus une série bonus qu'autre chose, offrant un approfondissement supplémentaire sur la relation entre certaines protagonistes et Koyomi, ainsi qu'une présentation de ses sœurs qui n'apportent rien de bien intéressant au final.

Je ne suis pas déçu pour autant et j'ai passé un bon moment dans l'ensemble, mais je trouve dommage que ce deuxième opus apporte si peu et tourne trop en rond par moment.

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Femto / Project D, inscrit depuis le 09/07/2009.
AK8.1.13 - Page générée en 0.049 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.204686 ★