Nisemonogatari, ou l'histoire d'une suite un peu ratée

» Critique de l'anime Nisemonogatari par Azelas le
16 Juillet 2015
Nisemonogatari - Screenshot #1

La série Monogatari est ici de retour pour une deuxième saison intitulée Nisemonogatari, qui est la suite directe de Bakemonogatari.
On retrouve les même personnages que dans la première saison ainsi que quelques nouveaux antagonistes mais l'importance des rôles change.
Dans cette deuxième saison, ce sont les deux petites sœurs d'Araragi Koyomi, Karen et Tsukihi, qui avaient été brièvement introduites dans Bakemonogatari, qui deviennent les nouvelles protagonistes aux côtés de leur frère et se retrouvent donc au centre de l'intrigue.
Pour résumer brièvement ladite intrigue: Karen et Tsukihi sont aux prises avec des forces surnaturelles et leur frangin va venir leur filer un coup de main.

Les personnages principaux de la première saison sont donc mis en retrait et certains ne font même que de rares apparitions, ce qui est bien dommage. Le seul personnage qui échappe à cette règle est Shinobu, qui était discrète et ne parlait jamais dans Bakemonogatari et qui dans Nisemonogatari, se révèle plus présente, très bavarde et très charismatique. Le développement de son personnage est plus que bienvenue et relève un peu le niveau des autres.

Nisemonogatari - Screenshot #2La série abandonne les arcs narratifs indépendants au profit d'une intrigue centrale, ce qui n'est pas une mauvaise chose, mais voilà, encore fallait-il que le scénario soit suffisamment intéressant et développé pour maintenir l’intérêt du spectateur.
La faute aux nouvelles protagonistes qui sont moins charismatiques que leur grand-frère ou que les autres personnages féminins de la série comme Senjougahara ou Hanekawa. Mais le principal problème reste l'intrigue finalement assez convenue et peu intéressante qui manque clairement de profondeur et qui donne l'impression de s'éterniser alors qu'il n'y a que 11 épisodes.

C'est d'autant plus agaçant que Nisemonogatari nous envoie à la figure des tonnes et des tonnes de fan-service bien graveleux et limite malsain par moment. On savait Koyomi un peu obsédé et lolicon sur les bords, mais maintenant il donne également dans le siscon, de mieux en mieux....
Tout ce fan-service donne plus que jamais le sentiment d'être présent avant tout pour cacher la pauvreté de l'histoire et l'ennui que provoque les dialogues interminables si chers à la série.

Parlons-en des dialogues justement: Ces derniers abordent des thèmes intéressants tel que la justice, la famillle, le bien et le mal, mais comme dans Bakemonogatari, leur traitement reste la plupart du temps assez superficiel. Certains de ces dialogues sont malgré tout assez bien faits et mis en scène, mais ils se retrouvent noyés dans la masse de dialogues beaucoup moins intéressants.

Nisemonogatari - Screenshot #3Sur le plan visuel il n'y a pas de changements, le chara-design stylisé et soigné fait toujours autant mouche, le tout servi par une animation propre et fluide. Pour ce qui est des décors, des couleurs, et de la mise en scène c'est toujours aussi.... spécial. Ceux qui aimaient ce style l'apprécierons toujours autant et ceux qui l'aimaient moins se seront probablement habitués depuis le temps.... ou pas.
Rien à dire en revanche sur l'ost qui comme dans la première saison reste discrète et se fait facilement oubliée.

Au final Nisemonogatari reprend la même formule que son aîné en y apportant de légères modifications. Mais plutôt que d'améliorer cette formule et corriger ses erreurs elle les aggraves et fait finalement moins bien.
Les nouveaux protagonistes sont moins charismatiques que les précédents, la volonté de créer une intrigue centrale échoue du fait d'un scénario peu intéressants et on essaie de nous faire avaler la pilule à grand coups de fan-service. C'est une pente glissante sue laquelle se trouve la série Monogatari et elle aura intérêt à faire beaucoup mieux la prochaine fois.

Les plus

- Le chara-design et l'animation toujours aussi beaux.
- Le personnage de Shinobu, charismatique et plus développé que dans la première saison.
- Tentative de créer une intrigue centrale qui implique tout les personnages.

Les moins

- Le scénario peu intéressant et pas assez développé.
- Beaucoup de parlotte pas toujours pertinente.
- Karen et Tsukihi sont des protagonistes au rabais.
- Les personnages intéressants de Bakemonogatari relégués au second plan.
- Le fan-service racoleur qui sert principalement de cache-misère.
- Bande son minimaliste et quelconque.
- Les thèmes abordés ne sont pas assez approfondis.

Verdict :5/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
5 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Azelas, inscrit depuis le 30/09/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.037 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.204150 ★