Nogame Nolife Noriginalité?

» Critique de l'anime No Game No Life par Loveliness le
24 Juillet 2014
No Game No Life - Screenshot #1

Devant la déception que fut pour moi l'anime tant admiré Sword Art Online, j'en suis venu à jeter mon dévolu sur Nogame Nolife, que j'aime appeler Nogenora. Alors, verdict d'une nouvelle plongée dans un univers virtuel ?

Abordons comme à mon habitude, les graphismes. D'un point de vue général, je n'ai pas trouvé de plans particulièrement choquants, l'ensemble est harmonieux, et l'univers virtuel dans lequel on plonge est un vrai régal visuel. Rien à redire ici. Concernant le chara design... Bah, c'est du Madhouse, un de mes studios favoris, qui possède un style coloré, et une qualité d'animation que j'apprécie tout particulièrement, même si je suis conscient qu'il n'est pas du goût de tout le monde. Les visages sont détaillés sans non-plus rentrer dans le "trop réaliste", les yeux sont expressifs et profonds, les expressions faciales bien retranscrites, du tout bon pour l'instant!

Faisons désormais un écart vers les musiques de l'anime. J'ai deux musiques qui me sont restées en tête : l'opening "This Game", que j'apprécie suffisamment pour ne pas le zapper à chaque épisode, et "The Kings Plan", à savoir la musique que vous entendrez lors des passages épiques des jeux et qui accompagnera ce sentiment d'exaltation. Concernant le reste de l'ost, rien de bien marquant, rien de choquant, les musiques collent généralement bien au caractère de l'anime.

No Game No Life - Screenshot #2Concernant l'histoire, je l'ai trouvé vraiment sympathique, c'est une plongé tête la première dans l'univers de la fantasy : différentes races, des elfes, des sortes "d'anges"( les Fluviel ), des humains, des hommes-bêtes, etc. réunis autour de la conquête de Disboard, le monde du jeu dans lequel plongent nos deux héros. Le tout entouré d'un sublime parfum de magie, que demander de plus ?

Et bien, l'anime aurait clairement gagné à se détacher des stéréotypes concernant les personnages, et de bien d'autres choses lassantes et énervantes qui reviennent sans arrêt dans les animes que je qualifie de "standard". Comme par exemple, le "je pleure pour un rien", dont il est inutile de citer le personnage concerné tant c'est évident. Le tout se retrouve saupoudré d'un humour sympathique mais qui tend malheureusement souvent vers un ecchi un peu lourdingue. Il n'empêche que j'aie eu certains passages de franche rigolade, comme le "Steph-o-scope", et l'anime fourmille de référence à des jeux vidéo qui feront sourire les plus geeks d'entre vous. Malgré ces bons moments, on a un sentiment d'avoir affaire à un anime qui se veut original, mais qui ne parvient pas à se défaire des chaînes du stéréotype, d'où une impression général mitigé.

Cependant, les moments les plus intéressants de l'anime sont clairement ceux des jeux, qui respirent l'extase et "l'epicness". Mention spéciale à la partie de Shiritori qui est absolument énorme, j'ai adoré le concept.Nos héros ont la classe lors des parties, même si ce coté "super badass trop la classe" risque de réveiller la grogne de certains otakus, tant encore une fois, c'est quelque chose typique du shonen grand public.

Au final, je suis tiraillé entre le bon et le commun. L'histoire place des bases solides pour une histoire originale et intéressante, mais tiré vers le bas par des personnages vu et revu. Il n'empêche que j'aie tout de même passé un très bon moment devant Nogenora, qui ne restera certainement pas dans mes mémoires, à moins d'une S2 plus intéressante, mais qui m'a permis de passer d'agréables moments.

"Aschente!"

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (7)
Amusante (0)
Originale (0)

4 membres partagent cet avis
21 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Loveliness, inscrit depuis le 26/04/2012.
AK8.1.13 - Page générée en 0.062 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.204723 ★