Critique de l'anime Prince of Tennis (TV1)

» par Kurosuke le
01 Septembre 2009
| Voir la fiche de l'anime

Prince of tennis, ca me rappelle que l'année dernière... Quoi vous ne voulez pas anecdote... Bon d'accord. ^^

Prince of tennis, c'est le chien qui veut courir dans les deux directions opposés en même temps (non pas que j'ai de rancune particulière contre les chiens). En effet, il veut respecter un certains réalisme tout en étant pas du tout réaliste.

Je m'explique. Tout d'abord, les techniques... Certaines techniques bien totalement abusés sont faites sans trop d'artifice de tel manière qu'on pourrait presque croire que c'est possible (ne pas être naïf non plus). Par exemple, je citerai le twist serve, le tsubame Gaeshi, le zero shiki drop shot. A côté de cela certaines techniques qui partent du réel sont totalement abusé sans parler des techniques totalement irréel. Du coup, on est tranché. Où peut donc s'orienter cet anime?

Et bien, en examinant les autres points on peut clairement répondre que le réel n'est qu'un effet de style servant à l'absurde. On peut noter tout ce qui est service ne suive dans la plupart des cas les règles ou montre l'inconnaissance des règles des joueurs. Je parle entre autre de la balle passant entre les jambes du receveur : Qu'est ce que le receveur faisait aussi près de la zone de service?

il est évident que c'est pour le style.

Alors marche ou marche pas...

Et bien marche je dirai dans la plus part des cas. On se prend vraiment dans l'intensité du match ; l'absurde venant renforcer justement cette intensité.

Il est toutefois dommage que les matches soit parfois si long surtout que certaines animation se répète outrageusement parfois. Néanmoins, l'anime tient la route. Le scénario est celui d'un shonen assez basique et se suit bien sans erreurs. Il est parfois dommage que certains éléments mis en avant soit ellipser par la suite (rivalité père/fils, les sentiments de Sakuno pour Ryoma non pas que je sois fan de l'eau de rose). Il n'y a pas vraiment de personnage boulet si on met de côté la bande d'ichinen bozu qui traine avec Echizen et les non titulaires. En effet, les titulaires ont une personnalité bien distinct, les personnages ne se ressemble pas. On pourra juste noté Kawamura qui est un peu boulet car souvent blessé.

Pour accompagner toute cette garniture d'intensité, de courage, de force... on nous sert avec ceci un cocktail d'humour très varié qui font passer ses quelques 178 épisodes pour le moins assez bien.

Alors jugement final, je dirai moyen +

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Kurosuke, inscrit depuis le 26/08/2009.
AK8.1.13 - Page générée en 0.047 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.204150 ★