Critique de l'anime RahXephon

» par kuchiki byakuya le
09 Novembre 2006
| Voir la fiche de l'anime

Rahxephon est une vrai perle, un bijou. N'étant pourtant pas un fan de mecchas, cet animé m'a bluffé de bout en bout.

Certaines critiques lui reprochaient sa ressemblance avec Neon Genesis Evangelion en le cataloguant de remake. Je ne suis absolument pas d'accord. Rahxephon a certes quelques ressemblances (et encore, de loin) mais je le trouve beaucoup plus complet et plus intéressant que Evangelion. Mélange de mecchas, de philosophie, d'émotions, Rahxephon est unique et très différent. J'aime tout particuliérement sa réflexion sur le "Moi" profond de chacun d'entre nous. Ce Moi qui essaie de fuir la réalité dans un monde imagianire mais qui, une fois exaucé, nous terrife. Ayato est l'exemple parfait de ce paradoxe, propre à tous les êtres humains. Qui suis-je? Est-ce bien mon monde? sont des questions que nous pouvons nous poser.

Outre l'aspect philosophique très bien traité, l'esthétique est elle-aussi réussie. C'est travaillé, soigné et le Rahxephon est beaucoup plus joli que les robots d'Evangelion. Les couleurs sont parfaitement dosées, les décors sont fournis sans pour autant saturer l'image, bref c'est un énorme travail.

Evidemment, le personnage de Mishima est le plus réussi, ce qui se conçoit aisément (Kuon est aussi mimi mais moins quand même).

Viennent ensuite les relations entre les différents antagonistes. Là encore, rien à redire. On sort de l'habituel triangle amoureux, un peu lassant à force pour rentrer dans jeu de "séduction" plus adulte mais aussi plus complexe. En effet, on peut supposer des choses et se tromper. Les sentiments amoureux, qui sont à mettre en parallèle avec la confusion intérieure des persos, sont le thème central de Rahxpehon et sont portés par une musique géniale (quoique surprenante à certains moments). La chanson de Kuon est ma préférée.

Tout celà nous mène à une fin magnifique, pas si évidente à première vue. Quel sentiment va l'emporter? L'amour, le devoir, le désespoir, la fatalité? Jusqu'au dernier moment, le spectateur reste dans le flou. Je pourrai discuter des heures sur cet animé extrémement riche et intéressant.

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

kuchiki byakuya, inscrit depuis le 24/08/2006.
AK8.1.13 - Page générée en 0.05 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.204271 ★