Critique de l'anime RahXephon

» par Zentradi le
24 Décembre 2009
| Voir la fiche de l'anime

Je ne vais pas trop perdre mon temps a expliquer pourquoi je trouve RahXephon si beau graphiquement, et même en étant un fan inconditionnel de la saga Macross c'est surement RahXephon que je place tout en haut. Pour moi ce qui est surement le plus touchant et le sens véritable de cette œuvre, car pour moi RahXephon est une œuvre, c'est l'esthétisme et le sérieux quasi religieux, avec lequel les personnages sont traités. Entre Ayato jeune homme qui sort a peine de l'adolescence, et Haruka femme tout a fait crédible dans son rôle, a la foie mêlé de fragilité et de force de caractère, je ne peu que tiré mon chapeau aux concepteurs des personnages.

Et je ne parle pas des personnages secondaires tout aussi bien traité, sinon mieux parfois!

Alors oui l'animation et la musique sont de bonnes factures, et bien sur le scénario et tout ca cumulé, font que cet animé est une réussite esthétique complète! Mais la ou je suis moins d'accord avec une bonne partie des gens , c'est que je ne lui trouve pas vraiment de point commun avec un Evangelion, ou même un Eureka Seven! Pour moi soyons franc, il a ouvert une nouvelle niche stylistique, indépendamment d'Evangelion ou d'un autre animé, a la limite je conçois un certain rapprochement avec Argento soma et c'est a peu prêt tout. D'une manière générale j'ai jamais trop compris pourquoi l'ont compare cet animé avec EVA, même si le réalisateur avoue s'en être inspiré, (il le dit lui même ) mais le rendu est bien différent et cela a de nombreux niveaux. Comment expliqué ce que je ressent en ayant vu cet animé un minimum de.... j'ai arrêté de compter a 20 je crois !! Alors en gros ce que je retient de RahXephon.

De mon point de vu, c'est la plus belle déclaration d'amour qu'une femme puisse faire a un homme, et celle la dure sur 26 épisodes sans trop qu'ont le sache en plus, très belle façon de conclure au passage. une belle ballade dans un univers ou parfois l'ont se surprend a un peu trop a bien vite comprendre tel ou tel personnages. Un final comme j'en ai rarement vu, et cela toutes les catégories confondues. Une pudeur dissimulé en rage par moment, qui parait trop réaliste pour ne pas avoir été vécue, un traitement des femmes dans l'univers des mechas enfin respectueux,( du moins a l'époque de sa sortie ) ou plutôt leur donnant les rôles principaux enfin. Une conception poétique et musicale des combats et mecha en générale, mais traité bien différament de Evangelion. Une palette d'émotions assez vaste, pour que je ne les aient pas encore toutes trouvées. Et concernant cet animé elle sont plutôt nombreuses, et enfin l'histoire en elle même plutôt tortueuse au début, étrange et déroutante au milieu, et d'une limpidité insolente finalement. Et pour couronné le tout la VF est aussi bonne que la VO, sinon meilleur selon moi, un fait assez rare pour être souligné. le plus étonnant reste l'approche des concepteurs ou l'ont melange le son avec la réalité décrite dans l'animé, et également l'autre réalitée, se qui fait qu'ont se pose autant de questions qu'aux début de la série. La pareil l'exercice de style est assez bien amené dans le scénario. le barème de notation s'arrête a 10 malheureusement, mais ci je pouvais se serait un 11/10 tout bonnement!

Verdict :10/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Zentradi, inscrit depuis le 28/05/2009.
AK8.1.13 - Page générée en 0.036 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.202952 ★