Critique de l'anime Shinrei Tantei Yakumo

» par kuchiki byakuya le
21 Décembre 2012
| Voir la fiche de l'anime

J’ai mis un moment à me décider avant de me lancer dans cet anime. Ai-je bien fait?

Ce qui m’a décidé, c’est la couverture. J’avoue qu’il y avait des éléments qui m’intriguaient. Ben oui, deux yeux de différentes couleurs, des esprits, un héros froid et distant, il ne m’en fallait pas plus. Mais… mais il arrive souvent que l’on soit déçu. Après tout, les éléments que j’ai cité plus haut ne font pas un anime. Ce ne sont que des appâts, des illusions. Alors je vais maintenant donner mon avis sur l’ensemble. Comme beaucoup, les 3 premiers épisodes m’ont plu. Tout est là: mystère, héros charismatique, ambiance, animation (même s’il y a quelques ratés). Ok, l’histoire ne révolutionne rien mais les « à-coté » permettent au moins de ne pas souffrir de ce manque d’innovation. Disons pour simplifier que le tout tient bien la route mais manque un peu de prise de risque. Pas de rebondissement, pas de surprise mais du coup, pas de bourde ou d’incohérence (pour autant qu’il peut y en avoir dans un anime surnaturel). Chacun y trouvera son compte… ou pas. Mais pour quelqu’un qui regarde peu d’anime ou plus autant qu’avant (comme moi), on se satisfait de ce qu’on a, sans sauter au plafond. De plus, et pour sa défense, le format 13 épisodes est une bonne idée car plus, le manque de scénario aurait porté préjudice à la série.

Bien évidemment, ce manque de révolution entraine une fin qui pourra en laisser sceptiques plus d’un. Peut-on la qualifier de fin? Là est toute la question. On pourrait en douter vu ce qui se passe et la qualifier de fin facile, là encore sans prise de risque aucune. Alors d’un point de vue personnel, je dirai… qu’elle est satisfaisante. Oui, cela peut paraitre contradictoire mais elle reste cohérente avec les épisodes et ne fait pas l’erreur de montrer des surprises mal venues ou de rebondissements tardifs mal amenés. Je ne m’attendais pas à voir autre chose, tout au moins pour les explications et le dénouement (car mine de rien, il y en a un. Léger mais existant). Elle peut sembler ouverte sur quelques aspects mais c’est un peu le cas de beaucoup d’animes (j’ai une liste en tête déjà très fournie ^^). S’il n’y a pas de suite, ça ne me choquera pas. Ce chapitre est bouclé et peut se rouvrir si besoin est.

Les personnages sont souvent le point sensible de toutes séries. Yakumo n’est pas un héros révolutionnaire. Il est froid, distant, sombre, bref la recette de beaucoup de héros. Toutefois, même si c’est du déjà-vu, j’aime ce genre de personnage car il est complexe, grâce à sa particularité et à son passé très trouble. Ainsi, son caractère est très difficile à expliquer. Après, tout dépend des gouts bien sûr. Certains l’aimeront, d’autres pas. A vous de voir. Les autres protagonistes maintenant. Et une fois n’est pas coutume, je parlerai du méchant tout de suite. Là encore, pas vraiment de nouveauté mais ca fonctionne. Certes, on le voit assez peu mais son attitude et son look (amplifié par ses yeux inquiétants) le rendent assez attrayant. Ses intentions restent mystérieuses aussi longtemps que possibles, tout comme ses origines (qui ne sont pas assez détaillées pour le coup). Haruka est le personnage que j’aime le moins car elle est très stéréotypée, avec son coeur sur la main, des bonnes intentions, le tout sans savoir pourquoi. Elle est utile au héros mais la gentille fille passe moins bien que le gars ténébreux. Quant aux autres, ils ont tous un rôle à jouer dans la vie de Yakumo car ils l’aident à avancer, à changer, à murir. Ils sont un peu le phare guidant le bateau perdu.

La musique ensuite. D’ordinaire, la musique n’est pas le point sur lequel j’attends beaucoup dans ce genre de séries. Elle est souvent passable et on l’oublie aussitôt. Et pourtant, les thèmes sont ici très bons, collant parfaitement aux situations et à l’ambiance de l’anime. Si j’en parle, c’est que dès le premier épisode, je l’ai immédiatement remarquée et coup de pot, elle reste de même qualité jusqu’à la fin. Sans me faire changer d’avis sur Yakumo, le fait d’avoir une bonne bande son est un avantage certain, qui ne peut que pousser l’ensemble vers le haut.

Pour finir, le design n’est pas transcendant mais pas désagréable. Je dirai qu’il correspond bien à l’anime, c’est à dire qu’il n’est pas innovant mais qu’il fonctionne. Tout est accès sur les yeux et les couleurs (là, je crois que tout le monde sera d’accord sur ce point). Plus généralement, le design est mieux pour tout ce qui concerne les esprits (et les yeux). Certes, j’ai un peu quitté le monde de la japanimation alors je manque de point de comparaison mais rien ne m’a choqué. L’animation est honorable.

En conclusion, je dirai que même s’il s’agit d’un anime basique dans les faits mais qu’au final, j’ai apprécié cet anime. Il y a un petit quelque chose qui m’a séduit et qui me poussait à vouloir regarder l’épisode suivant. Peut-être suis-je devenu plus gentil avec le temps mais j’ai du mal à lui trouver de gros défauts.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

kuchiki byakuya, inscrit depuis le 24/08/2006.
AK8.1.13 - Page générée en 0.04 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.204168 ★