Shônen-tachi, JUMP !

» Critique de l'anime Haikyu!! (TV 1) par Duna le
11 Janvier 2016

Depuis KnB, je me laisse tenter plus facilement par les séries sportives. Je n'aime pas tellement les jeux de ballons (surtout les ronds), et pourtant j'ai été conquise par Haikyû. Les premiers épisodes ne m'ont pas fait une forte impression, mais ce n'est là qu'un échauffement. En effet, l'humour est plutôt du niveau de collégiens voire même de primaires.
J'ai entendu un rigolo me traiter de vieille. Qu'y s'amène donc, que je lui fasse comprendre la souffrance de compter les jours de gratuité culturelle ! Ah, mon humour est vieux, lui aussi. Bon. [Résignation]. Mais je vous rassure, celui de la série s'améliore un peu au fil du temps.

Les dessins et l'animation sont corrects, même si l'usage des ralentis est abusif sans être contrebalancé par des cadrages hyper dynamiques. Bon, je ne demande pas du OPM, m'enfin un truc qui bouge bien. Du côté de la musique, c'est aussi satisfaisant ; j'ai particulièrement apprécié les opening-ending de la seconde partie, rythmés bien comme il faut. Encore une petite plainte : y'a trop de flash-backs de scènes déjà vues, merde, qui m'a charcuté cette série nippone à l'occidentale ! Mais passons ; ça, c'était une balle-cadeau pour mon intransigeance.

L'histoire est classique ; les rivaux qui finissent par devenir coéquipiers et forcément, un duo hors du commun, faisons-des-efforts-nous-deviendrons-plus-forts, l'amitié et l'esprit sportif virils, sans oublier le coup du joueur-balèze-qui-fait-son-come-back, la routine, quoi. La galerie de persos est assortie : on a bien le génie, le diamant brut, le grand frère, la pile électrique, la grande gueule, l'ace... Les membres titulaires de l'équipe sont très bien développés, laissant les remplaçants et les entraîneurs sur la touche (oui enfin, le banc). La jolie fille qui n'est là que pour la déco et ses fanboys, j'avoue que ça m'a un peu saoulée. Oui, oui, elle manie le stylo comme personne. STYLO, bande de nouilles ! Bref.

Ce qui est le plus agréable à mon sens, c'est l'aspect documentaire ludique : je ne connaissais rien au volley-ball ("bah, c'est ce truc un peu nul auquel jouent les gens sur la plage pour mieux suer et montrer leurs corps de rêve ? Ah bah non. C'est vrai qu'on dit "beach-volley"). On apprend tout sur les règles, les matches et les postes... et surtout, sur les stratégies possibles. Je crois bien que cela fait depuis HnG que je n'ai pas été autant prise au jeu. L'intérêt va vraiment croissant, et j'aurais presque pu pousser ma note jusqu'à un beau 9. Mais allons-y pour un grand 8.

Ah, y'a un petit rouquin excité qui complexe à cause du 8 (même si j'sais pas trop si c'est la taille ou le score qui lui fait cet effet-là). V'là qu'un autre p'tit jeune avec une mèche blonde qui essaye de me faire un croche-patte. Vous avez pas des inter-lycées de printemps à préparer ? [Ils sont repartis. Sans mon panneau noté, 'spèces d'idiots.]

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (4)
Amusante (4)
Originale (1)

4 membres partagent cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Duna, inscrit depuis le 29/07/2011.
AK8.1.13 - Page générée en 0.047 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.204168 ★