Critique de l'anime Soredemo Machi wa Mawatteiru

» par Kitsu le
07 Janvier 2011
| Voir la fiche de l'anime

Attention, soubrette en délire

Je me suis laissé tenté par cet anime uniquement à cause des tags. Sauf que j'ai souvent tendance à donner de l'importance aux tags suivant leur ordre. Or, ici ce n'est pas tellement le cas. Comprenez par là qu'il s'agit avant tout d'une série "tranche de vie" sur fond de comédie racontant les aventures et mésaventures d'une lycéenne pas mal déjantée. Un style que j'apprécie beaucoup.

Prenez donc cette lycéenne appelée Hotori, cheveux noirs et grands yeux d'ahurie. Ajoutez-en une autre, Tohiko, blonde aux petites lunettes sexy, presque autant allumée mais un peu plus raisonnée. Toutes les deux travaillent dans un café d'apparence normale et tenu par Uki, une grand mère grisonnante. Voila le décor, qui aurait pu être tout à fait banal, si seulement ces trois-la n'étaient pas habillées en domestiques ! Une grand mère en soubrette, des filles qui n'ont ni l'art ni la manière d'une bonne, voila qui fait déjà sourire.

S'en suivent donc des scènes à vocation comique autour de notre gaie luronne. Et déjà une première constatation, le décor planté ci-dessus ne s'applique pas à tant de sketches que ça (sketches qui se rapportent aux chapitres du manga, explicitement mentionnés). En effet on tombe assez vite dans une comédie "tranche de vie" normale, avec des passages au lycée, en ville, ou à la maison.

Avec les personnages de ces milieux qui vont avec : les camarades de classe, dont l'éternel incompris, les commerçants du coin incarnant la populace, la famille avec les frères et soeurs en dans l'innocence de l'âge. Inutile de préciser qu'ils constituent un support à une série comique, leur profondeur reste donc assez mince.

Toutefois la sauce prend, j'aime notamment la relation particulière entre Hotori et son professeur de maths. Une sorte de rivalité mêlée à de l'amitié. Fan de romans policiers, Hotori se prendra pour une détective pour résoudre des énigmes qui se révèleront assez amusantes.

Mes regrets concernant l'histoire seront certainement un manque de développement dans le triangle amoureux Toshiko > Sanada > Hotori, et j'aurai également souhaité un peu plus de scènes autour du thème des domestiques et du café. A vouloir s'essayer dans plusieurs décors de ce comique (tantôt enquêtes, tantôt lycée, tantôt café, tantôt maison, et une pointe de SF), j'ai l'impression que la série se perd un peu. Au final elle fait plus sourire que rire.

Au niveau de l'animation, c'est du classique, le chara-design est selon moi un peu simpliste (c'est sûrement volontaire), c'est généralement fluide, et pas moche. L'opening est sympa est léger, par contre l'ending ressemble plus à un délire. On reste là dans les standards du slice of life comique, mais ce n'est pas pour nous déplaire.

Conclusion :

Sans renouveler le genre, ni être exceptionnel, Soredemo Machi wa Mawatteiru vous fera passer un agréable moment de détente. Si saison 2 il y aura, je la suivrai de près.

Je mets toutefois 6, car j'ai préféré d'autres séries du genre tel un Hyakko ou un Auzumanga Daioh.

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Kitsu, inscrit depuis le 18/05/2008.
AK8.1.13 - Page générée en 0.047 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.205905 ★