Critique de l'anime Tentai Senshi Sunred (TV 1)

» par Nakei1024 le
13 Novembre 2009
| Voir la fiche de l'anime

TSS est aux séries de super-héros ce que Ludwig Révolution est aux contes de fée : une parodie fortement acidulée qui reprend les codes du genre pour mieux les réduire en miette. Si dans votre enfance, vous avez été fans de séries telles que Bioman, Power Rangers et autres personnages déguisés en sapins de noël pour aller cogner de gros vilains méchants pas beaux, cet anime est fait pour vous.

L’histoire est presque aussi courte et prévisible qu’une blague Carambar : une organisation maléfique (Florsheim) dirigée avec affection par le seigneur Vamp et ses sbires tente de conquérir le monde, malheureusement pour eux, un héros se dresse face à eux pour les arrêter et protéger la paix et la liberté sur Terre, il s’agit de Sunred…

Dès le premier épisode on comprend qu’il y a quelque chose qui cloche : le soi-disant « héros » est un glandeur qui n’a aucun réel but dans la vie, dépense le salaire de sa copine (on se demande comment elle peut supporter un mufle pareil) en jouant au Pachinko et cogne sur Vamp et ses alliés dès qu’ils le défient ou simplement quand il a besoin de se défouler. A l’opposé Vamp et ses comparses, malgré leur allure monstrueuse, se la jouent plutôt colonie de vacance, entretiennent de bons rapports avec le voisinage, sont toujours prêts à rendre service à autrui (y compris Sunred), sont plus intéressés par la cuisine ou l’hygiène que les armes et autres hobbies de tout méchant qui se respecte. Vamp tient plus le rôle de figure paternelle que du tyran démoniaque et mégalomane, et serait incapable de faire du mal à une mouche sans lui offrir des funérailles. A ce propos, il participe régulièrement à une émission dans laquelle il nous fait découvrir de nouvelles recettes de cuisines et son bras droit est une peluche de lapin très mignonne, avec une voix de petit garçon…

Inutile de vous le cacher, on ne sait plus vraiment qui est le méchant et qui est le gentil, et ce malgré les tentatives désespérées des diverses créatures bizarres pour tenter de coller au mieux à leur rôle. Mais que voulez-vous, on n’est pas vraiment crédible quand on donne rendez-vous pour un défi en plein milieu d’un jardin d’enfant, qu’on se fait copieusement maltraiter par le héros et qu’on s’en va ensuite en s’excusant, en s’étant au passage fait racketter par celui-ci. C’est vrai que lui aussi en a un peu marre d’être sans cesse dérangé alors qu’il ne demande rien à personne et aimerait qu’on lui foute la paix ; ou alors qu’on lui donne des adversaires un peu plus dans leur rôle…Et ainsi l’histoire se répète invariablement dans divers lieu de la ville, pas vraiment propices à être transformés en champ de bataille. Il est d’ailleurs surprenant de voir à quel point les membres de Florsheim se sont intégrés à la vie en société.

C’est peut-être le problème de l’anime, un peu trop répétitif (malgré des épisodes de 13 minutes seulement), même si voir Vamp se comporter en véritable gentleman et systématiquement se faire tabasser reste franchement comique. Pour une fois, ce sont donc les « méchants » qui ont la vedette et s’attirent les faveurs des spectateurs. Graphiquement, l’ensemble n’est pas franchement détaillé non plus, et les couleurs sont assez criardes, mais ça permet de rendre les personnages et l’animations plus comiques et décalés.

Pour conclure, un bon anime qui joue avec les codes des aventures de super-héros, mais manque de variété à la longue.

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Nakei1024, inscrit depuis le 05/01/2007.
AK8.1.13 - Page générée en 0.06 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.203576 ★