Un conte de fée raté.

» Critique de l'anime Outbreak Company par DefconZ320 le
23 Décembre 2013

Outbreak Company est un petit animé qui compte à ce jour douze épisodes. On y retrouve tous les ingrédients de base de l'animation Japonaise, clichés compris, et tout cela à destination d'un jeune public. En effet, il est littéralement bourré de fan-service mais au moins nous sommes avertis ce qui nous permet de passer un bon moment sans prise de tête. Toutefois, je trouve que le potentiel de l'animé est gâché et le scénario perd en vitesse tout au long de cette saison.

Nous suivons les aventures de Shinji, un jeune otaku envoyé dans un monde parallèle, au cœur d'une civilisation moyenâgeuse ou règne la magie. Avec pour mission de représenter le Japon et sa culture. Tout un programme... Mais notre héros va rapidement découvrir que sous les apparences paradisiaques du nouveau monde qui s'offre à lui, se cache de profonds problèmes.

Bien que l'ambiance générale soit très enfantine, une dimension plus sombre fait son apparition. Notamment avec les distinctions raciales faites par cette nouvelle société dirigé par les humains et les maltraitances qu'il en résulte, une conspiration visant à assassiner Shinji, considéré comme un envahisseur va même voir le jour. Cet animé avait alors tout pour devenir un minimum intéressant et original. Mais l'appelle du fan-service était sans doute trop grand. Depuis de ce tragique épisode trois où Miusel, une demi-elfe, ne considérant que la valeur de la vie, se sacrifie pour sauver une humaine, en dépit des horreurs que son peuple a subit par leur faute. Toutes traces d'une quelconque intrigue disparaissent pour laisser place à un vide scénaristique sans nom. Le côté "intelligent" est complètement retiré de la série pour laisser place à des scènes plus niaises les unes que les autres. Dès lors tous les personnages vous jettent leurs seins et leurs culs en pleine figure en espérant faire monter l’audimat. Les épisodes se mettent alors en ce que j'appellerais la configuration Pokémon où celui qui suit n'a qu'un faible lien avec le précédent. Je dirais même que l'on peut considérer les épisodes 4 à 10 comme des hors-séries.

Les personnages eux sont tous des gros clichés de la l'animation japonaise. Aucun travail n'est fait pour les rendre différents. On retrouve le mec qui vas révolutionner les moeurs d'une société en 3 mois, la Orihime de base, la mascotte complètement foirée en manque de sexe, sans oublier la malade des armes a feu avec un QI proche de zéro. Mon dieu trop d'originalité dans un seul animé ça fait presque peur !

La fin de l'animé est juste... dénuée de tout intérêt, encore quelque chose de plat et d'ennuyeux comme on pouvais s'y attendre.

Character-Design:
Les personnages sont passables, ils n'y a aucun gros travail dessus. Ils brillent de tous les côtés comme s'ils étaient en plastique ou recouvert de vaseline.

Décors
Mention spéciale aux décors qui sont vraiment beaux, juste un peu plastifiés comme les personnages mais c'est beaucoup moins dérangent.

Ost, OP+ED
Les OST sont biens réalisés et correspondent au thème de l'animé il n'y a pas grand chose à dire la dessus. L'opening est très bon également. L'ending est un peu en dessous mais reste également de bonne qualité.

L'histoire
Il y en a une ? Et c'est là tout le problème de l'animé il stagne sans vraiment avoir de but.

En conclusion, Outbreak Company est un conte de fées complètement raté qui satisfera néanmoins les jeunes adolescents. Je pense aussi qu'une meilleure orientation scénaristique aurait pu faire de cet animé quelque chose de vraiment pas mal, dommage.

Verdict :3/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

2 membres partagent cet avis
3 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

DefconZ320, inscrit depuis le 29/10/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.042 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.205905 ★