Critique de l'anime Venus Versus Virus

» par kuchiki byakuya le
22 Juin 2007
| Voir la fiche de l'anime

Oulala, grosse désillusion à la sortie. Dire que j'attendais la sortie de chaque épisode avec impatience, la fin me laisse un gout amer dans la bouche. J'ai rarement vu un animé dont l'histoire part autant en cacahuète. J'explique pourquoi c'est une grosse déception.

Déjà, dès le début, j'ai été envouté par l'opening qui est sans conteste celui que je préfére. Ca bouge, ca met la patate et je le passe en boucle par plaisir. D'ailleur, la musique est très bonne d'un point de vue général, comme l'ending par exemple qui est aussi une réussite totale. Je me suis dit que ca commencait très bien, impression confirmée avec un bon épisode d'introduction. Etant depuis un moment à la recherche d'un bon animé, je coyais avoir trouvé en Venus Versus Virus la réponse à mes prières. Ben oui, mais c'est là où j'ai vite déchanté car la forte impression du début s'est très vite évaporée et ce, pour plusieurs raisons.

Premièrement l'histoire. Intéressante au début, avec un schéma conventionnel certes mais qui pouvait néanmoins divertir agréablement. Seulement, on s'apercoit assez vite que le scénario part un peu dans tous les sens, comme si l'auteur ne savait pas trop où aller et comment finir. Partant d'une bataille entre des jeunes filles et des Virus (sortes de démons gluants), une autre intrigue s'intégre, mais s'intégre mal car le lien entre les 2 histoires est bancal. A ce moment précis, j'ai senti le temps se gater, sentiment qui s'est malheureusement confirmé au fil des épisodes, avec l'apparition d'épisodes inutiles, des explications moyennes et un manque de continuité évident.

Autre preuve de cet échec: les persos. Lucia est mystérieuse, ce qui l'entoure d'un certain charisme; et Sumire la complète bien avec sa double personnalité, Sumire/Berserker. L'une et l'autre se complètent merveilleusement, Lucia apprenant à être plus humaine et Sumire apprenant à controler sa fureur destructrice. Mais sans explication, ce duo s'efface et on entre alors dans un jeu amoureux sans queue, ni tête avec l'apparition d'un jeune homme qui débarque comme un cheveux sur la soupe. Bon heureusement, on sait pourquoi il est là mais il gache inutilement la relation Sumire/Lucia. Et je ne parle pas du méchant, pur caricature du méchant de base qui veut détruire le monde, sans raison, juste parce que c'est fun.

Enfin le design est minimaliste, limite foutage de gueule quand on voit l'animation hyper rigide des persos. Pourtant le look de Lucia était bon, ainsi que la transformation de Sumire dont le regard respirait l'envie de tuer. Mais les virus sont moches mais vraiment moches. Bon, le méchant à la classe si on oublie ses raisons primaires et sa voix désagréables.

Au final, cet animé est une déception, dépassé le 5ème épisode. Sa courte durée est surement l'une des raisons qui font que l'histoire est raccourcie mais force est de constater que l'auteur a oublié des passages. Malgré une très bonne musique, des persos qui auraient pu être d'excellent persos, on finit par s'ennuyer, surtout à cause d'une fin pathétique qui nous laisse sur notre fin et qui achève la série d'une facon bien moche. Jamais un animé ne m'aura paru si gaché...

Verdict :4/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

kuchiki byakuya, inscrit depuis le 24/08/2006.
AK8.1.13 - Page générée en 0.054 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.204268 ★