Violence, Très Chère Violence. Es-Tu Douce, Amère Ou Azurée? Ah ma Douce Violence Comment Puis-Je Te Cerner?

» Critique de l'anime Ergo Proxy par BobYloN le
22 Août 2016
Ergo Proxy - Screenshot #1

Mais... Mais enfin c'est quoi ce titre?! Ou est le lien avec Ergo proxy? Et bien chers lecteurs (bonjour à vous d'ailleurs, n'oubliez pas que le poisson c'est bon pour la santé), c'est très simple c'est à vous de l'interpréter! (pas de théories SM merci d'avance)Pourquoi? Mais làaa aussi la réponse est très simple!

Ce titre est EXACTEMENT comme l'animé que cette critique va... critiquer.
Il est là, et vous ne savez pas vraiment si j'ai mis tous les mots qui me passaient par la tête en me disant que j'utiliserais cette excuse pour justifier mon titre ( ce qui serait diabolique). Ou si j'ai volontairement voulu faire passer un message complexe à travers ce titre, résolvant enfin l'histoire d'Ergo proxy mais résolvant aussi, peut-être les mystères de l'univers et ce: en vous incitant à réfléchir et à vous poser des questions sur la raison de l'écriture d'un titre pareil. ( ce qui serait tiré par les cheveux).

Vous vous sentez largué et bien ne vous inquiétez pas car cette introduction/présentation qui est habituelle dans mes critiques est finie. Pourquoi est-elle si décalée, si étrange? car je veux donner à cet artefact daedrique qu'est Ergo proxy la critique qu'il mérite et pour ça j'ai ruminé longtemps... très longtemps.

Qu'est ce que Ergo Proxy?
Pourquoi est il réputé dangereux pour la santé mentale?
Comment faire des sushis top qualité?
La plupart de ces questions seront abordées dans la critique qui va suivre. Et on le fera grâce à une critique en plusieurs points génériques aux animé japonais qui nous permettront de situer Ergo Proxy et qui lui permettront, je l'espère de se trouver une place fixe dans ce grand et merveilleux univers qu'est: la Japanimation.

Ergo Proxy - Screenshot #2Enfin, juste avant de commencer la critique, on notera que Ergo proxy vient du studio Manglobe le même studio qui a "supervisé" Samurai Champloo, qui si vous ne le saviez pas encore, est comparable a la claque que pourrait mettre Superman à Tante May. Mais on n'est pas là pour parler de Champloo concentrons nous donc sur le principal: Ergo Proxy.

N'oubliez pas non plus que mon avis (car oui je vais donner un avis) est personnel, je ne suis pas dieu ( pas encore?) et pour vous forger votre avis le mieux: c'est de vous aussi vous faire aspirer par Ergo Proxy en allant le regarder sur internet, en toute légalité, bien entendu.
Commençons donc

Vrai Trame scénaristique?

J'attaque directement le premier point sensible de Ergo Proxy, mais aussi ce qui fait son charme pour certains.
Son scénario (?) Alors, on va être franc tout de suite: En regardant Ergo Proxy vous allez parfois vous demander si on a pas mis de la drogue dans votre alimentation tant l'épisode va vous sembler Nawak.
Vous n'arriverez parfois (au premier visionnage) tout simplement pas à comprendre ce qu'il se passe à l'écran, vous serez perdu comme un enfant devant des équations physique ou mathématiques. L'animé vous lâchera.

Ergo Proxy - Screenshot #3Est-ce Voulu?
Oui sans aucun doute.
Est-ce intelligent et intéressant pour autant?
A vous de voir, je vous laisse juger. En tout cas la plupart des critiques négatives de l'animé le lui reproche et c'est totalement compréhensible.
Auraient- ils pu traiter l'animé de la même manière en faisant autrement?
Pas exactement, mais ils auraient pu s'en rapprocher en faisant une œuvre bien plus facile d'accès qui aurait gardé la maturité et l'impact psychologique des sujets traités (on y reviendra plus tard).
Manglobe cache-il derrière ce BugiBulga scénaristique de véritable incohérences?
Oui pour moi ça ne fait pas l'ombre d'un doute: ils se sont servis de cette particularité pour cacher un scénario finalement assez faible en terme de crédibilité. (ATTENTION on parles bien du scénario sans analyse poussée derrière, qui est à chaud, et qu'on prend au premier degré).

Le gros problème c'est que cette particularité a perdre le spectateur rend souvent l'animé pénible à regarder, surtout quand on est pas encore dedans ce qui arrive justement au début... (début qui en plus est particulièrement lent par rapport au reste de l'animé ce qui n'arrange rien aux premières impressions).
Il n'est donc pas étonnant que beaucoup de gens abandonnent après quelques épisodes.

Ergo Proxy - Screenshot #4Et ce problème ne casse pas seulement le rythme de l'animé et l'envie du spectateur il éclipse aussi les gros points forts et pire vient souligner les défauts propres à l'univers de l'intrigue (on verra cela un peut plus tard).

Je vais essayer de parler le moins possible de la fin, car il faut vraiment la voir pour comprendre et qu'on pourrait faire une critique rien que sur celle-ci tant elle est... critiquable... Mais disons juste, qu'elle est très frustrante et surtout qu'elle fait appel à un procédé scénaristique dont j'ai horreur le Deus Ex Machina. J'ai été très déçu par cette fin et j'aurais préféré ne pas en avoir. Pour Moi c'est le gros point négatif de l'animé.

Donc, Pour tout résumer Avec une telle trame scénaristique, on ne sait jamais si tout ce qu'on voit est censé ou juste dénué de sens et, malheureusement dans le contexte de l'animé déjà très complexe, et dans l'univers qu'il nous présente cette trame scénaristique décousue est de trop. J'adore le principe, et j'adore la façon dont c'est représenté mais l'animé n'avait pas besoin de ça et on finit par se demander si ce n'est pas juste un "cache-misères" scénaristique très bien fait. Ce qui est dommage vu la prise de risque intersidérale que représente une telle mise en scène.

Univers Désagréable?

Ce qui est sur avec Ergo Proxy c'est que son univers est violent, sans pitié. Il ne laissera jamais personne intact et est vraiment très dur à supporter pour les âmes sensibles ou pour les gens avec un moral plus faible.

Ergo Proxy - Screenshot #5Le malheur ne s'arrête quasiment jamais, l'espoir n'est que très peut permis. On est dans un monde dystopique qui s'assume pleinement et qui vous montre vraiment ce qu'est l'enfer sur terre.
Tout est sombre ou gris/brun les villes sont sombres, les créatures sont sombres, les décors sont sombres, les couleurs ont leur places mais elles sont rares et c'est assez déroutant voir même difficile à regarder. Mais dans cette noirceur, cette violence se cache un univers étonnement riche abordant une grosse variété de sujets différents et le faisant avec une finesse et une intelligence rare.

On saluera ainsi le thème des robots humanoïdes (qui portent le nom d'autoreivs dans l'animé) et de leur place dans la société qui, si il a déjà été abordé dans de gros GROS classiques (sans citer de noms) est particulièrement important et bien développé dans Ergo Proxy. Franchement si vous arrivez à passer ce scénario lourd et la violence peut-être un poil exagérée de cet univers vous serez surpris de constater la richesse qu'Ergo Proxy nous propose à travers ces 23 épisodes.

Globalement l'Univers est difficile à supporter et à appréhender mais une fois qu'on est totalement dedans et qu'on commence à se poser les bonnes question, il devient fascinant de part sa richesse et sa profondeur. Il n'y a que trop peu d'animés qui répondent aux mêmes qualités ce qui nous empêche d'ignorer Ergo Proxy. Cependant, malgré tout cela, celui-ci sera sûrement très désagréable pour certaines personnes et c'est entièrement normal et sain.

Ergo Proxy - Screenshot #6

Niveau Personnage?

Et bien C'est la grosse qualité de l'animé tout simplement.
Retenez bien cette phrase car elle est importante: Les personnages principaux sont humains.
Ils ne sont pas enjolivés, ils ne sont pas caricaturés, ils sont juste, ils sont HUMAINS et c'est dingue quand on se dit qu'un des personnages principal qui est un robot arrive à être plus humains que de "vrais" humains dans d'autre animés, c'est tout simplement fou!

Qu'ils soient égoïstes, naïfs, rêveurs, ou tout simplement superficiels ils ont tous leurs point faible, leur défauts comme leurs qualités mais c'est ça qui les rend HUMAIN, c'est ça qui les rend si intéressants, ils ne sont pas parfaits loin de là, ils sont même agaçants par moments mais ils sont agréables à suivre.

Je vais prendre l'exemple d'un personnage qui pour moi est le meilleur:Pino. Pino est un Autoreiv (un robot) qui a une forme d'enfant. Et bien... durant l'animé nous allons pouvoir suivre tout l'éveil de la conscience de la petite dans ce monde sans pitié et croyez moi c'est Génial, c'est bien fait, c'est simple mais efficace, du coup: résultat: Ce personnage est génial.

Les personnages secondaires n'ont pas une place importante mais sont réalistes c'est tout ce qu'on leur demande, et ils le font bien, donc pas de soucis à ce niveau là.

Ergo Proxy - Screenshot #7Malheureusement Ergo Proxy ne sait pas taper un Perfect et comme d'habitude tout n'est pas rose. Ainsi les personnages sont traités inégalement et surtout sont traités exactement comme l'intrigue du scénario de façon souvent inutilement compliquée, rajoutant malheureusement une certaine lourdeur à ceux-ci les rendant parfois vite insipides. L'animé veut trop en ajouter et finit par les étouffer.

Les "Détails" auxquels on accorde tous de l'importance:

Ergo Proxy date de 2006. 10 ans C'est vieux, très vieux et pourtant franchement, il n'est pas laid l'animation n'est pas à la ramasse et il sait encore ce faire respecter graphiquement. Alors forcément il a vieilli, mais nul doute qu'à l'époque il devait être à la pointe. N'ayez donc pas peur de l'impression graphique, elle n'est pas repoussante. (en tout cas en 2016)

Quant à son ambiance musicale?
Elle est magique.
Des musiques d'ambiances aussi atypiques qu'envoutantes aux musiques discrètes mais collant parfaitement aux situations, tout est très bien rythmé.
Les openings/endings sont tout simplement Parfaits (je le pense, quand je dis parfait:c'est dans le sens sans aucun défauts) pour l'animé qu'ils représentent.

Conclusion:

Ergo Proxy est une œuvre atypique, défiant les genres, se jouant des codes.
Ergo Proxy est une œuvre violente, parfois à tords, parfois à raison.
Ergo Proxy a plein de qualités, mais tout autant de défauts.
Ergo Proxy est incompréhensible et n'est intéressant que si on lui apporte notre propre réflexion.
Ergo Proxy pourra être adulé mais aussi être totalement incompris ou critiqué (négativement) ce qui sera dans tout les cas parfaitement justifié et justifiable.
Ergo Proxy est tellement vaste, qu'on pourra trouver des centaines de points commençant par Ergo Proxy.(un peu comme avec Chuck Norris)
Du coup: Qu'est ce que Ergo Proxy?
Ergo Proxy: Est un animé brouillon, mélangeant les genres, farfouillant les codes mais qui arrive à faire ce que peu d'autres arrivent à faire: Nous faire réfléchir, nous torturer l'esprit et finalement nous faire créer notre propre scénario, nous faire interagir avec l'histoire en y ajoutant notre propre interprétation, que ce soit voulu ou pas par les créateurs. Cet animé repousse notre réflexion dans un univers catalyseur de celle-ci. Et nous invite à le définir.

Ergo proxy n'est pas quelque chose , il est NOTRE quelque chose, et avoir cette opportunité alors qu'on regarde une œuvre simplement dans notre fauteuil c'est tout simplement: une des plus belle chose qu'on peut attendre d'un divertissement.

Qu'il soit bon ou mauvais logique ou illogique, on ne pourra jamais lui enlever ce qu'il arrive à construire en seulement 23 épisodes. Bravo Ergo Proxy.


Je vais donc attribuer à Ergo Proxy la note de 9/10 une note qui serait montée à 10, si sa fin ne m'avait pas tant déçu, ce qui est paradoxal vu que si elle avait été fermée j'aurais sans doute moins aimé l'animé mais après tout avec Ergo Proxy plus rien ne m'étonne.

Ainsi s'achève cette longue critique et ces intenses ruminations, si vous êtes parvenu jusqu'au bout je vous en remercie et vous en félicite et je mettrais même un smiley souriant si c'était autorisé dans les critiques.

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (7)
Amusante (3)
Originale (5)

6 membres partagent cet avis
4 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

BobYloN, inscrit depuis le 25/01/2016.
AK8.1.13 - Page générée en 0.074 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.205426 ★