Critique de l'anime xxxHolic

» par Giggles le
23 Mai 2011
| Voir la fiche de l'anime

A mes yeux, le réalisateur a fait un très bon boulot avec xxxHolic.

Pourquoi ? Tout simplement parce que cette série m'a totalement frustrée du début à la fin, et m'a donné envie de me jeter sur les bouquins. Que ce soit cette saison ou bien xxxHolic Kei, c'est pareil, j'ai vraiment beaucoup aimé, mais je suis aussi frustrée.

Il s'est passé la même chose lorsque j'ai regardé Tsubasa Reservoir Chronicle, et je pense éprouver une forte inclination vers des auteurs comme Clamp.

Mais parlons plutôt de l'animé, puisqu'ici il s'agit de ça.

Visuellement, c'est tout de même très spécial, on sera probablement décontenancé par les images peu colorées, certaines fois, sombres, et par des personnages à l'allure dégingandée et aux membres disproportionnés. Mais figurez-vous que c'est comme pour tout, on s'y habitue vite, et même on finit par aimer ce style et s'y attacher.

Au niveau de l'animation, faudra pas espérer la lune, encore heureux, ce n'est en rien une série d'action où la moitié du travail réside dans le spectaculaire. Par contre on nous donne les clefs pour faire travailler notre imagination, et les scènes importantes sont vraiment bien mises en valeur.

J'ai aimé le doublage, il est parfait.

Et la musique ? J'ai retenu un ou deux morceaux qui se répètent dans chaque épisodes. L'effet de répétition permet le rappel des scènes et des tons, ils sont de plus agréables et doux, complètement bien intégrés à ce genre de série.

J'ai parlé surtout de la forme, précédemment. Après, oui, j'ai été totalement charmée par l'histoire et les personnages.

Comment ne pas être envouté par Yuuko ? C'est probablement le personnage féminin le plus complexe que j'ai pu voir jusqu'à présent. Elle est énigmatique et secrète, d'une sensualité débordante (et je trouve que le doublage du personnage est franchement bon à ce niveau là). Ayant l'air de tout savoir, elle semble omnisciente et omnipotente. Par moment elle est très enfantine, et à d'autre assez effrayante derrière ses yeux mi-clos : à quoi pense-t'elle ? Que cherche-t-elle ? Qui est-elle vraiment ?

Watanuki est un adorable garçon pour lequel j'ai éprouvé un tas de compassion. Il ne peut qu'attendrir (et énerver parfois, lorsqu'il ne fait que gesticuler dans tous les sens).

Quant à Doumeki, plus stoïque, tu meurs. Mais tellement drôle et perspicace.

Les liens entre les personnages se révèlent en filigrane, les drames surviennent par-ci par-là, quand on ne s'y attend pas, l'atmosphère légère se transforme tout a coup en quelque chose de sinistre, dur et inquiétant. Oui il y a des personnages torturés, mais on ne passe pas son temps à se lamenter : c'est d'une incroyable sobriété.

Après il faut aussi savoir faire face aux non-dits, il ne faut pas croire que vous allez légumer devant cette série. Fausses fins des épisodes, phrases énigmatiques, doubles-sens, votre imagination et votre cervelle va devoir faire face, et ça engendre beaucoup de frustration. Mais si on aime ça, on s'en lasse pas.

Je veux bien reconnaître qu'il y a un fossé entre le manga et l'animé, ça ne m'étonne même pas, tellement on sent qu'il y a de la matière à modeler. Cette critique pourra peut-être donc inciter les novices comme moi à s'intéresser à cette série qui est une bonne série pour mettre un pied, que dis-je, un pouce dans le monde de Clamp.

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Giggles, inscrit depuis le 22/09/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.052 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.204705 ★