Critique de l'anime Yamato Nadesico Shichihenge

» par SoulJapanExpress le
19 Février 2011
| Voir la fiche de l'anime

Cette anime excelle dans la nullité. Et c'est tout un art!

Expliquons-nous - Le scénario d'abord, on ne va pas dire que c'est nullissime mais bon. Le concept n'offre rien de pertinent et cela se ressent fortement dans la mise en scène. Vouloir transformer un soit disant laideron en lady et 4 bishos pourront se débarrasser de leur loyer. Etant donné que le chara-D n'est pas une merveille en lui-même très original, j'ai eu beaucoup de mal à identifier et à m'accrocher aux personnages.

Les personnages masculins quant à eux ne semblent pas avoir de but significatifs même dans l'humour, ce qui aurait pas mal structuré le tout. Ils sont "beaux" et bêtes. Chaque épisode m'aura donné enve de me cogné la tête pas mal de fois- "Oh elle est dans sa chambre sombre!" / "Aujourd'hui on va essayer d'en faire une lady" (sans nous expliquer que leur conception d'une lady est une jeune fille robot jolie et ennuyeuse - femme de foyer parfaite!) / "argh elle est effrayante!"/ "on fait un truc nouveau"/ "bon bah on laisse tomber on a faim!" / "de toute façon on est beau" / "fin"... Voilà , c'est bâclé, c'est ennuyant et ca aurait pu voler tellement haut.

Qu'est ce que? -Des personnages limités en terme de design (il y'avait tellement de possibilités). Les personnages ne vont sans doute en cours que pour être dragué, passer des examens ou se montrer au festival de sport (d'après "l'originalité du scénario"). Bref c'est énervant, on donnera du crédit aux premiers épisodes. Et pourtant il y' avait tellement d'alternatives à rendre le scénario plus croustillant, limiter les nuées de jeunes filles bourgeons intempestives, les dialogues creux... Les décors et le Chara design sont hideux (des traits durs et grossiers), sans mentionner le caractère androgyne des personnages masculins.

Une perte de temps - Le début était quelque peu sympathique à défaut d'être fascinant, le milieu est totalement hors sujet (trop de passages à vides), la fin plus que étrange. On force trop sur le caractère recluse gothique - d'ailleurs il faut repenser cette définition du mot - mais est-ce que ce n'est pas fait exprès justement? Cette contradiction entre le monde des "créatures lumineuse" et de "la bête noire". L'ensemble est tout de même assez drôle mais la fin nous laisse vraiment sur notre fin.

Espérons seulement que la suite viendra avec quelque chose de mieux. Woué ...

Pathétiquement votre!

Verdict :4/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (1)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

SoulJapanExpress, inscrit depuis le 04/02/2011.
AK8.1.13 - Page générée en 0.051 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.204168 ★