Dororo (TV 2019)

Dororo (TV 2019)

Durant la période Sengoku, le seigneur Daigo Kagemitsu règne sur une province ravagée par la guerre, la famine et la maladie. Pour sauver cette terre perdue, il offre son fils à naître à 48 démons ; chacun d'entre eux pourra avaler une partie du corps de l'enfant. Et lorsque le garçon naît, son apparence horrible et déformée le pousse à l'abandonner.

Seize ans plus tard, Hyakkimaru a grandi et ses membres manquants ont été remplacés par des prothèses. Le jeune homme part alors sur les routes pour trouver les démons qui se sont échappés ; chaque démon tué lui rendra une partie de son corps. En chemin il fait la rencontre de Dororo, un enfant des rues qui va l'accompagner dans cet étrange voyage.

Synopsis soumis par Deluxe Fan

Rio Suzuki (Dororo), Hiroki Suzuki (Hyakkimaru), Mutsumi Sasaki (Biwamaru), Mugihito (Narrateur)

DORORO — Party is over » Publié le 05/02/2019

L'adaptation par le studio Mappa de ce manga oublié du maître Osamu TEZUKA marque de sa lame tranchante le début de l'année 2019.

  • Dororo (TV 2019) - Screenshot #1
  • Dororo (TV 2019) - Screenshot #2
  • Dororo (TV 2019) - Screenshot #3
  • Dororo (TV 2019) - Screenshot #4
  • Dororo (TV 2019) - Screenshot #5
  • Dororo (TV 2019) - Screenshot #6
  • Dororo (TV 2019) - Screenshot #7
  • Dororo (TV 2019) - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Skidda le 01-02-2022

8

Une caractéristique de la japanimation des années 2010 est la réactualisation de nombreux classiques : du remaster au remake, en passant par l’adaptations d’anciens manga cultes. C’est à travers cette mode que réapparaît Dororo, l’adaptation du manga d’Osamu Tezuka de la fin des années 1960, qui avait déjà été retranscrit à la télévision en 1969. Cela ne nous rajeunit pas. Les oeuvres de Tezuka Osamu, figure culte du manga et du dessin animé, se prêtent bien à cette démarche et quelques années plus tôt nous avions déjà eu droit à des animes modernes associées à ses franchises les plus célèbres : Young Black Jack en 2015 ainsi qu’Atom the Beginning en 2017. Dororo n’est pas l’oeuvre la [...] Lire la critique

#Par GTZ le 04-05-2020

7
Dororo - Une histoire de sans dents.

Pour les trois du fonds, dont je faisais partie, donc on était quatre en fait, Dororo est l'adaptation d'un manga d'Osamu Tezuka, Aka, Le Dieu du Manga. Plus vraiment besoin de présenter le monsieur, il est dans le panthéon des grands gens, avec Leonard de Vinci, Nabila et bien entendu l'inventeur du Whisky, un mec qui s'appelait Bernard. Donc on lui doit beaucoup à Tezuka, par contre à Nabila on lui doit rien. Tezuka en somme, c'est la base même du médiat que nous apprécions, en ayant fondé la plupart des codes narratifs et visuels. Voilà pour la petite présentation du monsieur. Autre point à souligner, vu l'époque où il était actif, époque de grands changements sociétaux dans [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.034 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.217937 ★