Auteur Sujet: Yuri Kuma Arashi  (Lu 5178 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Down

Yuri Kuma Arashi
« le: 05 janvier 2015, 18:25:42 »

Série TV, 12 épisodes.

Réalisateur: Kunihiko Ikuhara (Sailor Moon S, Utena, Mawaru Penguindrum)
Studio: SILVER LINK

Fiche AK

Synopsis:
Aux confins de l'espace, un astéroïde nommé Kumalia a explosé. Pour une raison mystérieuse, tous les ours vivant sur Terre se sont subitement mis à attaquer les humains. Pour mettre fin à ce conflit, un mur gigantesque a été élevé afin de séparer les deux espèces.
Nous sommes du côté « humain » du mur. Une jeune fille, Kureha Tsubaki, fait la connaissance de Ginko Yurishiro, une nouvelle camarade de classe. Cependant, le sommeil de Kureha est agité d'étranges rêves dans lesquels Ginko se révèle être un ours. Dès lors, elle commence à se méfier de cette nouvelle élève...

Avis:
J'ai... du mal à croire ce que je viens de voir.
C'était bien. Je crois. En tout cas la deuxième moitié de l'épisode m'a placardé un sourire sur le visage tout du long.
Je ne sais vraiment pas quoi dire sur l'histoire pour l'instant. Il y'a déjà des enjeux posés, mais tout ça est emmêlé dans le fabulous de Ikuhara et j'ai l'impression qu'on est encore partout pour un sacré rodéo. Même si celui-ci ne fera qu'un cour =(
Visuellement on retrouve des décors magnifiques, merci Chieko Nakamura. L'animation est assez bien léchée (lel) par moment. Le chara-design sort un peu des canons de base, c'est appréciable aussi. Quand à la réalisation, c'est vraiment du Ikuhara de partout. Des sortes de transformation parce qu'on peut, des escaliers en spirale, des chutes en position foetale, toujours plus d'escaliers, un symbolisme sexuel omniprésent (et pas que du symbolisme, matez donc l'opening)...

Bref, aucun doute sur le fait que ce soit du Ikuhara, mais j'ai besoin de recul (et de revoir l'épisode avec des subs parce que j'ai loupé deux-trois mots cruciaux) pour savoir quoi penser de tout ça. M'enfin allez le voir pour le croire, ça vaut le détour.

Leaf

Re : Yuri Kuma Arashi
« Réponse #1 le: 05 janvier 2015, 21:16:05 »
Plus on parle de cet anime, plus je suis curieux ! Et dire que je dois attendre une semaine pour qu'il soit disponible gratuitement sur Crunchyroll...

Nakei1024

Re : Yuri Kuma Arashi
« Réponse #2 le: 06 janvier 2015, 17:35:24 »
J'ai regardé le premier épisode... J'ai rien compris... Enfin, je crois...  :huh:
En tout cas, ça vaut le détour, curieux de voir vers où cette nouvelle série va nous emmener.  :)

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 11769
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Re : Yuri Kuma Arashi
« Réponse #3 le: 07 janvier 2015, 00:20:46 »
J'ai regardé le premier épisode... J'ai rien compris... Enfin, je crois...  :huh:
Les ours, c'est malsain. :P J'ai essayé et c'était bien moyen surtout niveau personnages. Quoique la fin de l'épisode peut nous donner de l'espoir. 
« Modifié: 07 janvier 2015, 07:49:21 par Afloplouf »

Hei

Re : Yuri Kuma Arashi
« Réponse #4 le: 08 janvier 2015, 15:41:13 »
Citer
C'était bien. Je crois.
Parfaitement mon ressenti, sauf que.

Citer
Le chara-design sort un peu des canons de base, c'est appréciable aussi.
Oui mais il est moche :/

Enfin, dans le fond il y a tellement pas d'accroches possibles dans ce premier épisode que ça été difficile pour moi. Si j'avais eu un sourire ce serait une bonne impression générale mais là, c'est tout simplement la chose la plus hors du commun que j'ai vu ces derniers temps avec aucun élément auquel m'accroché. Et je réutilise ce termes parce que mon impression au visionnage de ce pilote, a été celle d'une chute libre de 20 minutes..

La fin d'épisode me rattrape toutefois à la volée et de toute manière, je ne me voyais pas passer à côté de cette série. Un peu comme pour World Trigger en fait.

Pour faire un parallèle au niveau animation/graphismes, le côté marginal me rappelant Bakemono je me suis la réflexion suivante : Ici le problème c'est qu'on une forme marginale sur une histoire WTF, alors que dans Bakemono le scénar restait assez accessible.

Enfin bref, la suite !

Down

Re : Yuri Kuma Arashi
« Réponse #5 le: 08 janvier 2015, 17:39:07 »
Citer
Pour faire un parallèle au niveau animation/graphismes, le côté marginal me rappelant Bakemono je me suis la réflexion suivante : Ici le problème c'est qu'on une forme marginale sur une histoire WTF, alors que dans Bakemono le scénar restait assez accessible.

Ça me fait toujours un peu mal de voir Ikuhara comparé à Shaft.
La différence majeure que je vois, c'est que dans les *monogatari, ce que l'on voit à l'écran est presque complètement déconnecté de ce qu'il se passe, qui nous est essentiellement transmis à travers le discours ininterrompu des personnages. J'ai regardé Tsukimonogatari l'autre jour, c'était vraiment frappant.
Du coup ça réduit un peu les effets de style de Shinbo à de simples gimmicks visuels distrayants. C'est agréable à regarder, ça pose une certaine ambiance, mais ça ne se lie pas avec le reste.

Ikuhara c'est presque le contraire. Alors certes, il fait beaucoup de symbolisme pour le symbolisme, il utilise des effets visuels (et sonores) juste parce qu'il peut, et quand son symbolisme a effectivement du sens il y va plutôt avec des gros sabots (surtout dans ce YKA #01), mais cela forme un tout cohérent (même si on ne peut certes pas donner de sens à tout pour le moment) qui raccorde ce qu'il se passe à l'écran avec ce qui est raconté.

Sinon je ne pense pas que l'histoire de YKA soit particulièrement inaccessible? Comme je l'ai dit, il y'a plein d'éléments sur lesquels il est difficile de coller un sens pour le moment, mais le postulat de base me semble assez simple.


Sinon j'ai revu l'épisode avec des sous-titres, et j'y ai surtout vu encore plus de sexe de partout.

Hei

Re : Re : Yuri Kuma Arashi
« Réponse #6 le: 08 janvier 2015, 17:51:40 »
J'ai pas laissé de précision mais je faisais juste le parallèle parce qu'en tant que spectateur qui commence tout juste à s’intéresser à la forme dans sa profondeur et sa conception, j'ai inconsciemment fait le rapprochement. Et sans un avis construit j'irai pas loué l'un plutôt que l'autre, pourtant toujours dans le ressenti j'aurais aussi parlé d'un réel travail dans le "délirant" que propose ce fameux Ikuhara, différent du simple décalage qui se fait dans les Gataries.

Ikuhara c'est presque le contraire. Alors certes, il fait beaucoup de symbolisme pour le symbolisme, il utilise des effets visuels (et sonores) juste parce qu'il peut, et quand son symbolisme a effectivement du sens il y va plutôt avec des gros sabots (surtout dans ce YKA #01), mais cela forme un tout cohérent (même si on ne peut certes pas donner de sens à tout pour le moment) qui raccorde ce qu'il se passe à l'écran avec ce qui est raconté.

Comme je l'ai dit, il y'a plein d'éléments sur lesquels il est difficile de coller un sens pour le moment, mais le postulat de base me semble assez simple.
Encore une fois, j'attends de mieux saisir à la fois le style du monsieur et surtout l'idée concrète qu'il veut exposer, pour le moment c'est assez peu évident pour moi. Et même le postulat de base, à partir du moment ou je prends en compte des nounours qui ont besoin de manger des fillettes pour vivre, j'avoue que ça me dépasse un peu..
Je suis ouvert mais pas forcément préparé à tout, sans doute.

Zankaze

Re : Yuri Kuma Arashi
« Réponse #7 le: 12 janvier 2015, 14:31:54 »
The Yuri... It's over 9000!

Wah, je raffole pas trop des Ikuhara en général, et là je m'en suis pris plein la gueule. Tout ça est superbe, mais y a tellement de subtext que je ne saisis pas que la série me fais me sentir con. Ajouté à tout ce fabulous plus ou moins utile, je ne sais vraiment pas si ça m'a plu ou pas.

Du coup, je vais tenter la suite, histoire de savoir si ça a quand même une chance de me plaire. Après tout, je regrette encore d'être passé à côté de Mawaru Penguindrum, donc j'aimerais bien que ça marche pour une fois.


"Set your Heart Ablaze."

Maddilly

Re : Yuri Kuma Arashi
« Réponse #8 le: 12 janvier 2015, 20:45:34 »
Épisode 1 !

Je n'attendais pas spécialement cette série donc je regarde surtout parce que c'est signé Ikuhara. Et je dois dire que je n'ai rien à dire pour l'instant.
Mais vraiment, je ne sais pas quoi dire. Je ne suis ni ennuyée, ni emballée par ce pilote. Juste un peu confuse.

C'est du Ikuhara tout craché, même si j'ai eu l'impression qu'il était un peu plus brouillon que d'habitude pour un pilote. C'est le genre de série que je continuerais une fois un grand nombre d'épisodes sortis, je préfère enchainer les épisodes. Le mindfuck over-symbolique, je l'aime bien quand je vois le bout du tunnel.

Un détail m'a beaucoup perturbé. J'étais quasiment tout le temps déconcentrée parce que je remarquais tout le temps un truc. Hey mais cet escalier c'est comme dans Utena ! Et là C'est Mawaru ! Trop bien ! x 1000
Du coup je me retenais de couper l'épisode pour me mettre un extrait des deux séries précitées.

Ah, et Ikuhara s'est surpassé sur au moins un point : il a réussi à faire encore moins subtil que les épées dans Utena. xD
Cliquez pour afficher/cacher

Down

Re : Yuri Kuma Arashi
« Réponse #9 le: 12 janvier 2015, 21:03:53 »
Episode 2: Encore meilleur que le précédent.
Je suis en suspension de jugement sur ce que la série essaie de faire, parce que ça reste difficile à déterminer. Mais par contre qu'est ce que je prends mon pied devant les épisodes!

Y'a déjà plein de choses cultes, des stock-shot juste parce qu'on peut, etc...
« Modifié: 12 janvier 2015, 21:18:01 par Down »

Ragounia

Re : Yuri Kuma Arashi
« Réponse #10 le: 12 janvier 2015, 21:18:07 »
Episode 1 :

C'est beau, c'est soigné à tous les niveaux, on sent qu'il y a beaucoup de travail derrière, mais bon sang, qu'est-ce que je me suis fait chier. Je passe sur ce qui pour moi s'apparente à des fautes de goûts (la reprise électro d'Ave Maria...) pour directement en venir au coeur du problème. Je fais partie de la catégorie de ceux qui n'ont rien compris ET qui n'aiment pas les petites filles quand on les voit comme des jouets sexuels. Ca ne me dérange pas, de ne rien comprendre, mais il faut dans ce cas que l'anime soit ou fun, ou intéressant. Malheureusement, l'ambiance flashy + petites filles + fait que je n'accroche pas. Je passe sur les délires pervers avec les gamines, ça me désespère simplement.

Leaf

Re : Yuri Kuma Arashi
« Réponse #11 le: 14 janvier 2015, 08:04:39 »
Épisode 1:

J'aime ! Franchement, entre les nounours tout mignons et le nombre totalement abusé de symboles, j'ai beaucoup apprécié ce premier épisode !

En plus, c'est coloré et un peu barré. En fait, j'aime beaucoup les contrastes permanents. Entre les nounours mignons et leur sombre dessein, l'imagerie colorée et le ton sombre de l'épisode, la petite fille avec le fusil.

Ouaip. C'est une série à laquelle je dirai "A la semaine prochaine !".

RadicalEd

Re : Yuri Kuma Arashi
« Réponse #12 le: 22 janvier 2015, 08:06:07 »
Episode 1-2:
Série abandonnée. Pas vraiment d'histoire, des personnages insipides, des dialogues, des séquences et des décors qui se répètent ad nauseam...  En dehors du fanservice yuri, il n'y pas grand chose à quoi se raccrocher.
Je ne suis pas fondamentalement contre le symbolisme, mais à partir du moment où aucun axe d'interprétation ne semble suggéré, c'est de l'hermétisme.

topachook

Re : Yuri Kuma Arashi
« Réponse #13 le: 23 janvier 2015, 18:27:05 »
C'est emballé comme du Mawaru Penguindrum mais le contenu sonne assez creux pour l'instant. Comme l'explique RadicalEd, il y a bien trop de passages et de décors qui se répètent sans que ça ne serve une histoire dont l'intérêt se résume "pour moi" à un: qui sera la prochaine a être bouffée par les nounours?

Pour le symbolisme? je n'ai pas l'impression qu'il symbolise grand chose.

Maintenant, j'aime quand même bien la forme pour l'instant ... je continuerais probablement à suivre pendant quelques épisodes.

PatientZero

Re : Yuri Kuma Arashi
« Réponse #14 le: 02 février 2015, 19:04:37 »
J'adore cet anime, je trouve ça génial, je suis absorbé comme rarement par le symbolisme, le mystère, l'ambiance et j'apprécie beaucoup les personnages

Plus que 30 minutes pour le 4eme  :P