Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - GTZ

Pages: [1] 2
2
Mangas / Kaguya-Sama want to be confessed.
« le: 20 mai 2020, 22:50:35 »

Auteur : Akasaka Aka

Année (démarrage publication) : 2015

Synopsis :

Citation de: Synopsis de Zankaze
Miyuki et Kaguya sont les présidents et vice-présidents du conseil des étudiants de l'académie Shuchi'in, qui regroupe les héritiers des plus grandes fortunes japonaises.
Dotés tous les deux d'un ego à la mesure de leur statut, ils sont aussi dingues l'un de l'autre. Mais voilà, se confesser, c'est se montrer intolérablement vulnérable, non?
Voici donc l'histoire des stratagèmes incroyablement inutiles et compliqués que ces deux génies ne cesseront pas de mettre en œuvre pour pousser l'autre à se confesser en premier.

Damned !

Il était temps là ! On en parle ou pas de Kaguya ? J'ai tapé deux critiques vous croyez que j'allais m'arrêter là !


Donc, ici, on va parlez de Kaguya. Comme le sous manga sur l'univers avec les deux membres du club de journalistes.
 
Rentrons dans le détail, je vous déjà dis mon ressenti sur le webzine, voilà plus en détail ce que j'en pense.

Kaguya peut être globalement séparé en plusieurs partie. Il y avant le chapitre 137 et après le chapitre 137. Et aussi par deux biais de vision.

Le regard sur Miyuki et Kaguya et le focus sur Ishigami deuxième héros (stipulé par l'auteur) de ce récit.

Donc dans Kaguya il se passe ...


Cliquez pour afficher/cacher

L'après, la période de transition.

Cliquez pour afficher/cacher

Cliquez pour afficher/cacher

Mais Kaguya c'est surtout de barres de rires mythiques :


Cliquez pour afficher/cacher

Voilà quoi.

Ce n'est qu'une partie, maintenant qu'il y a un sujet j'ai le temps. Je vais vous polluer du Kaguya partout maintenant.

Ce n'est pas fini !

3
Corbeille / DÉPLACÉ: Haibane renmei
« le: 08 mai 2020, 22:49:56 »
Tient y m'avait échappé celui là. Il existe déjà un sujet où reposer cette question. Une recherche avant de créer un nouveau sujet.

4
Mangas / DÉPLACÉ: Fairy Tail anime??
« le: 10 mars 2020, 13:47:42 »
Il y a un sujet Fairy Tail dans la section anime où poser ces questions. Sinon il n'y a pas de série prévu sur FT100.

Faire toujours une recherche avant de créer un sujet pour poser une question. Et il y a une section dédiée pour trouver un titre ou poser une question sur des séries ou manga "Conseils/recherche...".

5
Mangas / DÉPLACÉ: Recherche nom d'un anime.
« le: 04 décembre 2019, 16:15:50 »
Les sections du forum ont des titres plutôt explicites je trouve.

6
Je recherche le titre d'une série plus toute jeune.

Quelque chose que j'ai vu il y a quelques temps, c'est une sorte de Road trip, avec pour héroine une grande samouraï qui aime boire du saké accompagné d'une débile qui se tape au corps au corps. Elle fait différent village et règle différent problème, l’héroïne à un certain flegme, elle est vêtu à la classique samourai, grand kimono tout ça, avec une grande épée. Le style est un peu à l'ancienne. C'est pas fou, mais ça se regarde.

Merci à vous. 

7
Bon j'ai vu un paquet de trucs c'est vrai. Mais sur ces deux dernières années pas mal de chose me sont passés sous le nez.

Et donc, comme je suis une feignasse qui n'a pas envie de faire trente milliard de test sur ce qui est sortie pour avoir de quoi mangé correctement je fais appel à la communauté.

Définissons quand même ce que je veux manger.

Etant dans une période de révision, j'ai besoin de détente. Donc je recherche de la comédie romantique, de bonne facture, pas forcément de quoi sauter au plafond, mais de quoi passer un bon moment. Quelques chose de récent, donc qui date de ses deux dernière années, bon y a surement des titres d'avant qui me sont passés sous le nez c'est sur mais je veux être à jour dans le domaine.

Ou dans le domaine de la tatanne, de celle divertissante, qui prend pas la tête et qu'est pas trop mal foutu dont l'histoire est un support correct au spectacle présenté.

Sur ces deux dernières années, je ne crois pas avoir vu beaucoup de comédie. A part Saiki Kusuo, Kono Suba, Sakamato et Kobayashi (certains me diront j'ai tout vu c'est bon, mais y doit d'autres trucs cools) donc voilà quoi.

8
Séries TV - OAV - Films / Dimension W.
« le: 10 février 2016, 12:31:34 »
DIMENSION W


Format : Série TV

Année : 2016

Studio : Orange, Studio 3Hz

Réalisation : Kamei Kanta

Saison : Hiver 2016

Citation de: Synopsis de Bibi
Dans un futur proche, l'energie infinie a été découverte sous la forme des Coils. Sorte de batterie qui connecte notre univers avec de qui est appelé la Dimension W pour en tiré une source d'énergie illimité. Le monde entier en a été muni.
Dans ce monde ou tout ou presque fonctionne à l'aide de ce processus, on suit l'aventure d'un récupérateur de Coil interdit, un barbu, un tatoué qui travaille au couteau. Cet homme, taciturne et bougon comme on les aime va se retrouver à faire équipe avec un robot unique en son genre. Ce robot fonctionne à l'aide d'un coil et au contraire des différentes machines du même genre elle a l'air de posséder une réelle conscience.
Le truc c'est que le barbus, déteste les coils, et a raison.
Entre complots des mégas corpos et secrets d'états, nous allons découvrir cet univers au travers des différentes enquêtes de notre fine équipe.


Mon avis :

Bah, je suis très surpris qu'il y ai toujours pas eu de sujet sur cette anime. A croire que la franchise à laisser froide la plupart. Pourtant dès le premier épisode je fus enchanté. Un générique qui dépote, un chara design efficace et classique et une histoire qui flaire l'ancien temps. On part sur une base classique avec la team du vieux baroudeur et de la petite jeune naive, tout ça saupoudré d'une bonne SF avec les accidents de la dimension W et le passer trouble du héros qui laisse présager du très bon pour la suite.

De plus il est super kiffant de revoir ce  genre de héros qu'a des poils, qui travaille au couteau à la Heï. Le genre de mec efficace et ultra balaise. De quoi avoir de la bonne tatanne façon CQC. De plus ce genre de perso venant à l'ancienne d'une troupe de patron (du couteau et du coup de coudes) à de quoi m'enchanter et m'acheter direct. L'héroïne est mignonne, la qualité global fort correct, la réa et la direction artistique agréable.

Sur les 5 épisodes sorties, pour le moment ça se laisse regarder tranquillement. Je pourrai reprocher au dernier couple d'épisode une certaine faiblesse scénaristique et un final un brin poussif. Mais pour le moment je suis pour.

De la bonne came SF.

10
Ca fait longtemps que j'ai pas fait de sujet conseil/recherche.

Mais là je suis un peu manque dans ce genre. Je recherche une bonne comédie romantique, ou un très bonne comédie, ou un très bon slice of life mais en comédie.

Bon j'ai déjà vu pas mal de bordel, donc c'est dans l'anime post 2010 que je recherche plus (si vous me trouvez une perle que j'ai pas vu avant, je suis preneur aussi).

Les dernières qui m'ont plus dans le genre c'est Gekan Shojo Nozaki Kun et Kokoro no Connect meme si c'est pas vraiment une comédie. En ce moment je regarde Nichijo, j'aime bien, mais trop c'est non plus de l'humour ultra fédérateur en fait.

Mais depuis Gekan j'ai pas vu d'anime devant laquelle me suis bien fendu la poire.

Bon je regarde Gintama, donc je ne cherche pas du format au long court mais du 13/26 quoi.

Merci à vous !

P.S : je suis preneur en tout genre si c'est bon, harem, harem inversé, "shojo", "shonen", etc...


11
Archives AK / Concours AK&ADN 2015
« le: 03 juin 2015, 21:02:19 »
Citer
A l'occasion de la naissance du partenariat entre Anime-Kun et la plateforme de streaming légale Anime Digital Network (ADN), cette dernière vous propose de gagner un mois d'abonnement premium d'une valeur de 9,99 €, vous permettant de profiter de tout le catalogue d'ADN en illimité et sur toute les plateformes. Que ce soit devant votre PC ou votre tablette, votre smartphone ou même grâce au nouveau player intégré sur Anime-kun, vous pourrez suivre activement, et sans limite, l'actualité de l'animation japonaise comme il vous convient.

Regardez par vous-même ce qui vous ai proposé : ADN

Pour obtenir le précieux sésame, répondez à ces quelques questions et, si vous avez tout juste, vous participerez au tirage au sort désignant les dix gagnants du concours :

  • De la fusion de quels éditeurs vidéo est née la plateforme ADN ?
  • Combien de séries (d’animation ou en prises de vue réelle) actuellement en cours de diffusion au Japon sont disponibles sur ADN ?
  • En quelle année a été créé Anime-kun ?
  • Quelle est la série d’animation avec le plus grand nombre de critiques sur Anime-Kun ?

Merci d'envoyer vos réponses à concours.animekun@gmail.com avant le 8 juin 2015, 20 heures CEST (heure de Paris). Ce concours est gratuit et sans obligation d’achat et les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à nous assurer de participants uniques. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à nous sur le formulaire de contact d’AK.


Il reste : 5 Jours

12
Suite au débat sur l'anime Rail Wars provoqué sur la catégorie des genres dans l'univers animesque.

Je me propose de créer ce sujet s'il n'existe pas. En tout cas à fusionner avec les posts ciblé sur le sujet concerné (Rail War) dont j'ai pas la maîtrise actuelle encore pour le faire.

Donc pour revenir au débat.

Je me propose de déjà répondre directement à des propos plutôt ciblé. Le reste de la conversartion étant aussi intéressante et instructive et mériterait d'être présente, car informative sur l'emploi des mots, leur sens, leur utilisation, grand publique et spécialiste, etc.


Pour déjà répondre à Red et Lord concernant Death Note et Shingeki no Kyojin (en rapport à la présentation de leur publication en France sous le symbole "Seinen"). Pour ce qui de quand ce manga est sortie quand je l'ai connu, je parle du premier. Death Note, était considéré comme Shonen.

Pourquoi cela, car malgré un sujet comment dire, un peu polémique, le traitement est shonen. C'est à dire personnage jeune, enjeu globalement simple et même dans les objectifs cela reste infantil. Tué tout les méchants du monde à l'aide d'un carnet... De plus il faut se rappeler la cible première de ce manga. Ce n'était pas les jeunes adultes, non mais les jeunes. Ce manga a pour principe d'éduqué sur ce qu'est la justice et la notion de bien et de mal.

Il en va en fait de même pour SnK, qui par son traitement et ses personnages, le manque parfois de profondeur de leur échange verbeau, un certain classicisme des personnages, et l'approche, cela reste ciblé pour une population jeune et non adulte.

Ce n'est pas du Berserk, ni du Gantz, dont directement, la crudité de la pensé des personnages et de leur action demande déjà plus de recul pour comprendre au délà de l'image première.

Pour cela que je les catégoriser "shonen".

Et j'assume. Death Note, dans les bons revendeur où je me suis rendu ne m'a jamais été présenté comme seinen, sinon oh grand dieu j'en aurai tilté et discuté avec le revendeur. Après, sur ces cinq dernières années je n'ai pas fait attention où il était placé dans les rayons. Mais jamais on me l'a vendu comme seinen. Ton débat (Red) sur une ambiguité de sa catégorisation m'est totalement inconnu, et pourtant j'ai écumé quelque forum et au moment de sa parution je ne trainais pas sur un forum peuplé d'une dizaine de glandus qui n'y connaissaient que des poils. Chacun son vécu.
 

Bon ca fait un peu règlement de compte. Dommage. L'objectif est d'ouvrir le débat, de reprendre un peu ce qu'a poursuivit Avendil.

Finalement, il est vrai qu'il est bien d'apprendre les termes exacts, leur significations et origine pour évité le mauvais emplois. Mais quand l'emplois existe et que finalement il y a eu réappropriation d'un mot et qu'il permet une meilleur communication même entre spécialiste qui savent les dessous et les derrières, est ce vraiment grave ?

Est ce que ces mots n'ont pas plus de sens que celui d'origine actuellement ?

Ne sont t'ils pas devenu une catégorisation employé par beaucoup de façon international ? N'ont t'il pas évolué ? Ou doit on absolument leur redonner leur sens premier ?   

13
Jeux-vidéo / Remember Me
« le: 19 juillet 2013, 23:02:09 »
Remember Me


Editeur : Capcom.

Développeur :DONTNOD Entertainment

Type : Action, aventure, Beat Them All.

Synopsis

Citer
Neo Paris 2084, suite à une guerre civile qui a ravagé l'Europe et diverses bouleversement climatique, Paris est devenu une cité Etat. En particulier grace au support de l'entreprise Memorize, qui a créer une machine révolutionnaire qui permet le partage et le stockage de souvenir. Rapidement, comme les premiers réseau sociaux, ce systeme s'est propager dans le monde entier. Toute la terre est connecté, échangeant ses souvenirs par le biais de Memorize. Dans cet univers ou les inégalité n'ont été qu'intensifier et la mémoire est manipulable on suit Nilin, la chasseuse de souvenir. Nilin est une erroriste elle se bat contre Memorize, en fait c'est ce qu'elle aimerait découvrir. Se reveillant en souffrance, dans la prison de la bastille, elle est vierge de mémoire, ennemis publique numéro, aidé du mystérieux Egde. Nilin veut se souvenir.

Bon c'était laborieux comme Synopsis. Mais bon l'histoire de ce jeu c'est pas de la merde. Ca été écrit par Alain Damasio, pour les 3-4 ignares dans le fond de la salle, ceux qu'écoute jamais là, bah c'est un patron. Il a écrit la Horde du Contrevent, un roman univers que je conseille vivement.

Pourquoi je vous parles de ce jeu au fait ?

La première raison est ce que c'est un jeu Français, et que ca fait plaisir de voir un peu de nouveauté dans ce paysage vidéoludique. La deuxième c'est que ce jeu est un film.

Très linéaire, avec pas mal de défaut de caméra, des erreurs de débutant en somme, reste une immersion total dans une histoire dont on est acteur et spectateur. Le cinéma t'es foutu ! Mais tu le savais déjà un ? Quand MGS il est sortie, ca sonnait déjà ton futur trépas. Cette aventure est une histoire qui prend place dans un Paris futuriste, rendu par une direction artistique inspirée, original qui en met plein la vue. Malheureusement pas au plus haut potentiel de ce qu'elle aurait pu livré. Graphiquement le jeu il est un peu daté, et ne tient pas la comparaison avec la rude concurence, c'est un jeu français quoi. Mais pourtant reste un cachet unique, un graphisme propre à lui, et une ambiance qu'on ne peut voir que dans ce jeu.  

Mais, tous ses défauts techniques sont hautement rattrapé par l'atmosphere que dégage ce jeu. La réalisation est brillante, musique, dieu de dieu la musique, est folie pur ! J'étais transporté pendant les séquence d'action, d'émotion, en haleine. Le rythme est là et le final bien qu'un peu tiré par les cheveux reste épique comme il faut et amene ce sentiment de contentement hagard après avoir terminé une grande aventure.  

Pis j'ai regarder le meilleur pour la fin, on joue Nilin dans le jeu. Ce personnage à la mémoire totalement vierge, diablement efficace pour toutes histoire de complot et d'espionnage (hein Jason ?) , se teinte de tous les événements qu'elle traverse, comme nous découvre son propre univers et sa propre histoire. Un personnage charmant, qu'a du charisme et de la classe. J'en demandais pas tant, en fait si. De plus niveau baston elle envoie. Et la le jeu nous livre mon troisième point de satisfaction : la tatanne. Je ne suis pas un grand joueur de Beat them all, a part certain, en général les mégas hit de fou (comme GOD 3). Mais la dans ce jeu, le systeme de combo personnalisable, le principe de l'esquive à la batman, lié à une musique, une musique, une musique mes aïeux, les passages de baston sont pleins de tensions et extremement dynamique. Tu virevoltes pas tout le temps t'es mort. Par contre faut mettre en hard, car en normal ca doit etre une balade, toute l'intensité précédente remplacé par de morne combat répétitif.

Vous l'aurez compris, Nilin je suis fan, la musique je suis fan, Neo Paris je suis fan, l'histoire de SF d'anticipation à la sauce Damasio je suis fan. Alors c'est pas jolie d'accord, tu tombes souvent dans des trous et tu meurs d'accord, les méchants y sont parfois bete, des petits bug de caméra, mais c'était une sacrée aventure ! Et j'en veux encore !


Cliquez pour afficher/cacher


Terminer les héros. C'est des tocards ! Place aux héroïnes !


7.5/10 Remember This Game !

14
Mangas / Shingeki no Kyojin - L'Attaque des Titans
« le: 10 décembre 2012, 14:31:40 »
Shingeki no Kyojin
L'attaque des Titans

FICHE AK

Auteur : Hajime Isayama

Année de première publication : 2009

Rythme de parution : 1chap/mois.

Genre : Action, fantastique, horreur, drame, amitié, une pointe de shonen (dans le sens français) enrobé de seinen (sens français aussi).

Editeur : Kodansha

Editeur FR : Pika

Synopsis d'Anime Kun
Citation de: Knyke Entrepryse
La race humaine a pratiquement été totalement anéantie et dévorée par de monstrueux géants. Les survivants ont donc bâti un mur de près de cinquante mètres de haut et depuis cent ans aucun géant n'a pu pénétrer la ville.

Mais un jour, Eren et sa sœur Mikasa sont confrontés à l'apparition d'un géant plus haut que le mur et voient leur mère dévorée par une horde de géants. Ayant survécu à l'attaque du premier mur, Eren et sa sœur rentrent dans l'armée pour pouvoir se venger des géants et les tuer un par un.

Ce manga je l'ai découvert, en passant par Adala News. J'ai vu une future adaptation animée d'un "Shonen" qui me paraissait fort prometteuse. Après j'ai lu le synopsis. Après je me suis dit que ça puait la tuerie, le bordel de dingue.
Et samedi dernier je me lance.
La claque.

Shingeki no Kyojin est ce genre de manga avec un monde univers bien propre à lui. Un peu comme un FMA, ou la Horde du Contrevent. Je suis rentré dedans et je suis terrifié par l'horreur qui y plane. La menace des géants, un monde totalement isolé et retranché sur lui même qui tremble d'un danger qui ne peut qu'amener la fin de l'humanité.

Alors pour en plus bien m'attraper, il y a du lourd dans les persos. Bon le héros, passons, il a des boules comme des montagnes et ça suffit. Mais le reste c'est du grand art. Une bonne galerie de persos, bien travaillés, nombreux et divers. Et surtout avec la crainte qu'à chaque attaque un de ceux qu'on aime bien y meurt. Car dans cette univers, les combats sont effroyables, les Titans sont une vraie menace. Ils blaguaient pas quand ils parlaient d'exterminations de l’humanité. Donc ça meurt à tout va. Comme ça. Scrotch ou splartch voir splitch. C'est sale.

Pour rentrer dans le détail, ce qui fait la force de cette série est une forme de réalisme terrifiant à la Berserk. Le Nekketsu est vraiment là, le fait d'avoir du cran, mais du vrai, ça permet pas de se relever indéfiniment, mais juste de pas sombrer sous la terreur, de bouger, d'agir, de garder la tête froide, de continuer même si c'est désespérer et c'est toujours le cas.
Suivant les quotidiens des soldats on découvre aussi, l'univers comment il fonctionne et comment leur vie est éphémère.
Après je baisse mon chapeau tout bas, pour Mikasa (c'est elle sur l'image, j'attendais un perso comme ça depuis longtemps. La classe tout simplement, le caractère posé mais énervé, et la technique ultime. Une patronne quoi. Quand elle est en action, elle remplit les cases. Mon seul regret c'est ce que c'est pas l'héroïne principale. Après des personnages en fait on en suit pleins, et ils sont tous biens ! C'est ça qu'est fou !

On rajoute a ça une sacrée dose de mystère, un trait particulier mais en fait fort juste, le design des géants est d'ailleurs excellent, et on a un manga de la classe prestige. Un qui se dévore d'un coup. Après on pleure car on doit attendre la suite.

Juste comme ça parce qu'elle a la classe.
Cliquez pour afficher/cacher

 

15
Séries TV - OAV - Films / Campione!
« le: 12 septembre 2012, 04:31:58 »
Campione


Titre original  : Campione! Matsurowanu kamigami to kami koroshi no maou

Année de production : 2012

Genre : Fantastique-action-harem-mythe
  
Auteurs : Sikorsky & Takezuki Jou

Type et durée : 13 eps de 25 mins (en cours)



De quoi ça parle :

Alors c'est une loutrerie, mais de qualité. C'est un mec, un peu mollusque, de la classe de ceux qui pince, limite loutre, il va en Italie. Papy il est faignant et il a de vieux bouquin et il a des copains un peu partout dans le monde, et comme les voyages forment la jeunesse il envoie le mollusque ramener ce qu'il a emprunter à ses vieux copains un peu partout dans le monde. Dans notre cas à Rome. Il débarque et il se passe des trucs, et après c'est le bordel. Un sanglier géant qui casse un peu tout, des dieux tout ça, une blonde au forme lubrique vient l'aider, elle est italienne, et hop ni une ni deux il chope les pouvoir d'un dieu méga balaise. Il devient le tueur de dieux. Il rentre au japon et commence a constituer son harem. Tout en se foutant sur la gueule avec des dieux tout les deux épisodes. Des vrais dieux pas des inventer. Athéna tout ça quoi.

En gros, Campione! c'est une anime harem un peu dans la mouvance d'un Uchiro no Da Mao (un nom de ce genre le mec qui est le roi du mal), en mode un peu osé avec de la baston. A part que dans Campione! y a des sous et dans la baston ça envoie. De plus l'utilisation des dieux antiques et l'aspect fantasty/magie rajoute une valeur ajouté. Car niveau animation lors des séquence de fight dont l'anime est loin d'être pringre, le niveau est bien dessus de la base de l'anime purement harem. Un peu à la Ben-To quoi.

Reste qu'on est dans l'ultra classique, peut être avec deux trois accélération par rapport au genre au niveau des relations entre perso mais sans pousser mémé dans les orties non plus.
En tout cas c'est pas vilain à regarder ni insultant, doucement amusant, harem sans tombé dans la cochonnerie et de la baston fort correcte. Un peu du Ben-to quoi.    

Pages: [1] 2