Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Rydiss

Pages: 1 ... 125 126 127 128 129 130 [131] 132 133 134 135 136 137 ... 140
1951
Général Blabla / Re : Le meilleur du pire du net...
« le: 06 décembre 2009, 12:53:41 »
Il me semble que le lien vers le blog avait été posté ici car l'article était d'un bon niveau, mais apparemment l'auteur n'a pas vraiment le sens de l'humour, ni le sens critique, donc ça a un peu tourné au vinaigre... En fait sur le coup je me suis moi aussi demander qui c'était, ce qu'il venait foutre ici et surtout pour qui il se prenait...

Du coup mon avis rejoint celui d'Orna : extrêment déçu de cette réaction qui n'avait pas lieu d'être... Si on poste quelque chose sur Internet, il faut forcément s'attendre à des critiques (d'autant plus que nous on en rédige...).

Bref, on va pas s'étendre sur ce sujet 107 ans, et moi je vous poste mon coup de coeur (en espérant qu'il n'a pas déjà été posté) :

                          [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=xhMYrtMMP_M[/youtube]

Pour moi qui déteste Naruto c'est du bonheur en barre! :D

1952
Général Blabla / Re : Quizz cosplay
« le: 05 décembre 2009, 18:50:38 »
Yooouuuhooou?? Y a quelqu'un? :huh:

1953
Général Blabla / Re : Et les séries tv "live" ?
« le: 05 décembre 2009, 16:54:00 »
Ah, pour une fois nos avis divergent... Non honnêtement Chuck je peux pas... Au début je l'appréciais mais au fur et à mesure c'est allé en empirant... Pour Olive, je ne vois pas pourquoi tu dis qu'elle ressemble trop à l'archétype de la blonde (hormis physiquement, là je suis d'accord).

Les moments où l'équipe mène l'enquête, elle est bien plus utile que Chuck et son cerveau fonctionne pas mal durant ce sessions de recherche. Et elle est à l'origine de pas mal de fous rire chez moi (Ah le passage au couvent ou du concour de cuisine...):D

Ah, par contre, pour Ned, je suis d'accord. Il a un petit côté innocent qui ferait craquer n'importe qui, il est très touchant (bon par contre faudrait qu'il soit un peu plus dynamique quand il agit...). Et que dire d'Emerson, hormis qu'il est unique dans son genre... Tout  comme les tantes (Lliy est horriblement drôle...)

Et en effet, la vf est bonne (hormis la voix d'Olive comme dit précédemment)

1954
Général Blabla / Re : Et les séries tv "live" ?
« le: 05 décembre 2009, 16:33:24 »
Je viens de finir la série Pushing Daisies saison 2 qui passait sur canal+...Alors c'est sûr c'est pas une grosse série mais elle a au moins une identité propre, vraiment originale. J'adore les dialogues où les persos emploient des métaphores hallucinantes, enchaînent les raisonnements sur leurs états d'âme...A mon avis, c'est dans cette série que vous trouverez le plus de répliques cultes =D

Quant aux persos, ils sortent vraiment de l'ordinaires et le seul que je n'ai pas apprécié est Chuck, que je trouve gonflante au possible et parfois vraiment stupide...Gros coup de coeur pour le perso de Olive, vraiment réussie. L'actrice s'y donne à coeur joie, le seul problème est la voie dans sa version française, horripilante...

Les seuls point noirs sont les effets spéciaux un peu kitsch (ça participe à l'athmosphere de la série dirons-nous), et la fin, bâclée car la série n'a pas rencontré assez de succès...Du coup plien de questions restent en suspens...

1955
La France occupe une part importante dans l'animation, il me semble que nous sommes dans les trois premiers pays les plus producteurs... Nous avons aussi des écoles spécialisées là dedans, que des pays comme le Japon n'ont pas (eux, ils passe par l'école des Beaux Arts et apprennent ensuite sur le tas il me semble)

Enfin n'oubliez pas que l'on acceuille le plus grand festival de l'animation au monde!

D'ailleurs, à propos d'avancées, vous avez tous déjà entendu parler du grand emprunt que veut faire l'Etat... Sachez qu'une part ira justement dans le développement des nouvelles technologies utilisées en partie pour le cinéma, les jeux vidéos et l'animation.
Hier, sur "Envoyé spécial", y'avait un reportage sur les films d'animation et notamment l'avancée des Français dans ce domaine (apparemment, on est très demandés).
Aaaah non, je l'ai loupé!! :'(

Jad : si tu choisis cette voie en ton âme et conscience, tu as ma bénédiction...Attends à trimer dur, car les sélections sont hard, et tout ceux qui empruntent cette voie sont des passionés
(et je plussoies ce que dit ninaha sur les salaires)
Il est bien possible de produire leur style ailleurs que chez eux je pense, non?
Je suis pas sûr... En France tout du moins, car sache que tu auras besoins de producteurs pour faire aboutir ton projet, et une partie de ces producteurs sont les chaînes télévisées... qui voient encore l'animation japonaise d'un mauvais oeil (même si cela tend à disparaître). Je reprends comme exemple Oban Star Racers, où les réalisateurs ont eu du mal à convaincre les chaînes (notamment France 3).
Les arguments de ces dernières ? Le héros qui était une héroïne, le graphisme typé "manga" (alors que pas vraiment...)... Autre info : on a encore du mal à voir l'animation autrement que comme un divertissement pour enfant (mais là aussi ça a tendance à s'améliorer, Canal+ a bien diffusé pas mal de série japonaise avant que le CSA s'en mêle...)
Brerf, c'est possible mais ce sera dur d'y arriver...

1956
Gankutsou le Comte de Monte-Cristo 1-16: Très très très bon... Les persos sont excellents (Albert est parfois vraiment stupide, mais on fait avec), le Comte est inquiétant et mystérieux à souhait... 8)

Les musiques sont également très bien réussies et jouent parfaitement leur rôle dans les scènes (je me suis emparé de l'Ost...)...

Quand au graphisme...  C'est magnifique, mais je relève certains passage 3d vraiment austère, notamment sur les bâtiments...

Et enfin le scénario... Attenez là, c'est du Alexandre Dumas, ça ne peut-être que bon! :D Du romanesque, de la trahison, des complots, de l'amour, de l'action... Et la petite touche de fantastique et de science fiction passe très bien (comme quoi, il existe des histoires intemporelles... :rolleyes:) J'apprécies aussi grandement le respect de la langue française et tous les petits détails qui renvoient à la culture française =D (les journaux sont excellents de réalisme)

En tout cas, c'est incroyable comme cette série rend addictif...

1957
est-ce qu'en passant par ce chemin d'etudes je pourrai deboucher sur un secteur d'animation orienté mangas et japanime, voire delocalisé en Asie (Japon plus spécialement)?

C'est tout à fait possible, je crois même que des animateurs français travaillent déjà là-bas. Je pense à Savin Yeatman Eiffel, réalisateur de Oban Star Racer et de Basquash! (qui ont été produits au Japon). On peut même remonter plus loin avec Jean Chalopin et son Ulysse 31.
Enfin, sache que des français ont même participé à des films du studio Ghibli! (c'était un rôle mineur, certes, mais quand même...)

Par contre, mise en garde : apprendre le japonais est essentiel et sache que les conditions de vie et de travail en tant qu'animateur ou autre au Japon sont loins d'être réjouissantes.
Et qu'on ne me sorte pas comme excuse que la passion permettra de passer au dessus de cela, un syndicat ou un truc dans le genre a justement été crée par des passionés pour lutter contre ces conditions.

J'ai peur de faire tout ce chemin pour tomber sur de l'animation exclusivement occidentale (pour laquelle je n'ai ni la passion, ni les qualités necessaires!)

Je vois absolument pas ce que tu reproches à l'animation occidentale : même si Oban Star Racer a été créé au Japon, il s'agit en premier lieu d'un projet français, tout comme Ulysse 31. Et il s'agit jusqu'à preuve du contraire de très bonnes séries.
Je peux aussi te citer Skyland, série française magnifique, ou encore les films Renaissance et Coralie, très bien faits. Sans oublier Avatar le dernier maître de l'air, que je n'ai pas vu mais dont je n'entends que du bien.
Et je trouve que même si les productions occidentales sont moins abondantes et plutôt destinées aux enfants, quand elles se dirigent vers un public plus âgées, on en trouve des plus originales que dans l'animation japonaises (attention, je dis pas que les animes se ressemblent tous, mais regardez le nombre de série qui sortent et qui usent de choses déjà utilisée jusqu'à la corde...)
Après, les qualités nécessaires pour pouvoir faire de l'animation doivent être les mêmes partout. La seule chose qui change, c'est le budget, les délais, les conditions de travail et le style...
Le plus en Occident, c'est que tu apprendras à mieux maîtriser la 3d

1958
Général Blabla / Re : Coups de coeur, coups de gueule
« le: 03 décembre 2009, 22:27:14 »
Merciiii (frangine ;))!

1959
Généralités animes et mangas / Re : Que lisez vous ...
« le: 03 décembre 2009, 22:14:33 »
Bitter Virgin Vol 1 : Bon départ, vraiment. Le thème de la comédie romatique est ici allourdie par le passé de notre protagoniste principal féminin, choquant... Si on poursuit sur l'étude de sa condition, de ce qui découle psychologiquement de ce qui lui est arrivé (pour l'instant c'est très bien fait), et surtout son évolution dans le futur, et non sur la relation amoureuse uniquement, on peut sans doute obtenir une bombe dans le genre shojo 8) (à moins que ce ne soit un seinen... Bof, en fait on s'en fout non? =D)

Autre point important pour ce shojo (ou pas...) : on a le point de vue d'un mec... Et c'est vraiment marrant de voir un mec avoir les même réactions que les filles dans les shojo  :D

Pour les dessins, niveau décor c'est vide, blanc... Y a pas grand chose... Le design des persos est bon, solide, épuré à défaut d'être original, mais la psychologie de ces derniers est déjà très aboutie pour un premier tome.

Bref, je vais suivre cela de près =D

Edit: vu que vous en parlez, sachez que j'ai acheté les trois premiers volume double de Card Captor Sakura...et que je vais sans doute les lire d'une traîte (j'aime CLAMP et j'avais adoré la série plus jeune...)

1960
Général Blabla / Re : Coups de coeur, coups de gueule
« le: 03 décembre 2009, 21:43:18 »
CdC : J'AI LE PERMIS !!! :D :'(
CdC : la voiture est prévu pour janvier =D
CdC : du coup mon père m'offre ce que je lui ai demandé de m'acheter aujourd'hui (des mangas...) Thanks father, t'as la classe 8)

CdG : faut bosser...

1961
Général Blabla / Re : Coups de coeur, coups de gueule
« le: 01 décembre 2009, 08:39:02 »
A la Japan Expo, tu avais même les deux pour 30 euros...Faut prendre chez mangas distribution, ils ont vraiment des prix intéressants (même si leur catalogue est essentiellement composé de licences de Déclic Image) :)

Coup de flippe : Allez, je vais passer le permis ! Motivation!!!! Merci Serleena!

1962
Général Blabla / Re : Coups de coeur, coups de gueule
« le: 30 novembre 2009, 21:41:17 »
Coup de gueule : l'organisation de la Japan touch, à chier...Déception :angry:
Coup de cœur : les deux coffrets collector de Gankutsuou pour 40 euros! :o
Coup de flippe : je passe le permis demain... :'(

1963
Mangas / Kurosagi -The black swindler-
« le: 29 novembre 2009, 16:13:21 »
J'avais dit que je créerai un topic sur ce manga une fois que les fiches seraient en ligne... C'est maintenant chose faite avec un retard certain de ma part =D. Allez, présentation:



Synopsis :

Manga dont le thème principal est l'escroquerie, Kurosagi se passe dans notre monde contemporain, au Japon, où règne les escrocs. Il en existe 3 types :

- les shirosagi, ou white swindler, arnaquent le plus souvent dans un cadre professionel, en rencontrant directement la personne a escroquer. Il utilise des méthodes basées sur les failles du capitalisme, s'emparant ainsi des biens d'une personne ou même du capital d'une entreprise. Une fois l'escroquerie accomplit, il disparaît avant que la supercherie ne soit découverte. Ce sont les plus répandus.

- les akasagi, ou red swindler, arnaquent sur le plan personnel, en tissant un lien de confiance avec la victime. Cela passe par le charme, la compassion... Bref, ils jouent sur les sentiments. Une fois que ce lien est suffisament fort, au point que la victime accepte de lui acheter ce qu'il veut ou lui confit ses biens, il rompt toutes relations, et disparaît avec son gain. Il s'agit le plus souvent de femmes, et nous en rencontrons peu dans le manga.

- les kurosagi, ou black swindler, arnaquent avec tous les moyens à leur disposition les akasagi et surtout les shirosagi. Il n'en existe semblerait-il qu'un seul: le protagoniste principal de notre histoire, Kurosaki. Les raisons qui l'ont poussé à devenir ainsi sont révélées très tôt dans le manga, mais je vous laisse les découvrir personnellement.

Personnage:

Nous suivons donc Kurosaki, kurosagi de son état, dans sa lutte contre les shirosagi. Il use des mêmes méthodes qu'eux, et leur voue une haine sans borne. Son but est bien évidemment de les escroquer, mais aussi de récupérer l'argent pour les rendre aux victimes (et en profiter pour gonfler son compte en banque).
Personnage charismatique, déterminé, dotée d'une intelligence certaine et de connaissances en économie et en droit à toute épreuve, il n'en oublie pas pour autant d'être sympathique, en étant souvent représenté avec une sucette à la bouche, et même parfois drôle. Il possède aussi un talent sûr pour jouer la comédie et ainsi tromper son interlocuteur. Il s'agit néanmoins d'un personnage complexe, et surtout seul, n'accordant sa confiance à personne. Heureusement, cela s'arrangera un peu avec l'apparition d'un nouveau personnage...

Notre escroc passe le plus souvent par un personnage ô combien important pour obtenir une cible, le nommé Katsuragi. Ce vieil homme, tenant un bar, ne paye pas de mine comme ça, mais il est le centre du réseau des shirosagi, et donc une source d'informations, certes chères, mais infaillibles. Personnage mystérieux, impertubable, son lien avec Kurosaki est loin d'être simple...

La police jouera aussi un rôle important, malgré son impuissance (trouver des preuves d'escroquerie est pratiquemment impossible), par la présence de l'Inspecteur Masaru, tête brûlée ne reculant devant rien, et surtout pas les conventions, bien décidé à coincer notre "héros" escroc...

Dernier personnage et pas des moindres, Tsurara est étudiante en droit souhaitant devenir procureur. Elle rencontre Kurosaki lors d'une affaire à laquelle était mêlée une amie, et établira une relation houleuse avec lui, désaprouvant complètement ses méthodes. Dotée d'un fort sentiment de justice, pleine de compassion et de générosité, elle tombera des nues en apprenant le passé de notre héros, et s'interrogera alors sur ses idéaux. Par ce fait (plus un petit tour du hasard...), elle deviendra la personne la plus proche de lui, dans les deux sens du terme. Elle sera pour Kurosaki l'origine d'une certaine remise en question...

Mini-critique :

Manga vraiment prenant, ce titre m'a séduit pour son thème original, l'escroquerie, et pour son personnage principal, Kurosaki, qui est une vrai réussite. Je l'ai découvert à partir du drama (franchement mauvais par rapport au manga... Le perso principal, neurasthénique, n'est absolument pas fidèle, tout comme Tsurara, un peu niaise, chose qu'elle n'est pas dans le manga), qui est assez fidèle niveau scénario (mais on s'en fout).
Chaque tome est divisé en plusieurs affaire, basées sur le même schéma: rencontre avec Katsuragi ou plainte d'une victime, méthode d'escrocerie, et victoire de notre kurosagi. Il n'y en qu'une minorité qui fait vraiment avancer l'histoire, beaucoup plus longue et vraiment haletante (une affaire mineure = 3 chapitres). Car même si l'issue du "duel" entre Kurosaki et l'escroc paraît gagnée d'avance, la mise en scène est telle que l'on doute toujours sur qui va l'emporter, et notre héros essuiera quelques rares échecs. En fait, ce qui intéresse le plus est la méthode mise en œuvre par ce dernier pour arnaquer, car il en existe une multitude.
Mais c'est aussi un des points faible du manga, car nous ne comprenons pas toujours de quoi parle notre kurosagi lorsqu'il fait la démonstration de sa technique, la faute à un vocabulaire trop technique, que seul ceux possédant une licence en économie ou bien banquier comprendront parfaitement...
Autre attrait pour ce manga : la relation entre Katsuragi et Kurosaki, teintée de méfiance et de confiance, et surtout celle que Kurosaki va développer avec Tsurara, son exact opposé, d'abord conflictuelle, puis qui va évoluer progressivement en sympathie (en amour, j'en sais rien, je suis pas assez loin dans le manga...mais ça me dérangerait pas)
Niveau dessin, j'adhère totalement au chara design, varié (je pense notamment à celui de Katsuragi et de Kurosaki, vraiment différent), mais ça reste dans le sobre, avec peu de détails au niveau des décors et un usage des trames simple. Bref, rien de transcendant, mais c'est agréable.

Donc, en résumé :

Les plus :
- le thème principal, original. On pourrait carrément renommer le manga "Le guide du petit escroc"...
- les persos, charismatiques et attachants au possible (Kurosagi en tête) et leur relation
- la trame principale, prenante

Les moins :
- le vocabulaire technique, contraignant au niveau de la compréhension... Après, ça peut faire une bonne intro au métier de banquier...
- le côté un peu répétitif
- les dessins, qu'on aurait aimé un peu plus fouillés (hormis le chara-design)

Bref manga vraiment sympathique, que je suis avec assiduité. N'hésitez pas à vous rendre sur le site www.kurosagi-tbs.com , réalisé par un passioné allant même jusqu'à distribuer des flyers lors de la Japan Expo et a rencontré les éditeurs lors de cette convention pour que la licence arrive en France! :o

1964
Général Blabla / Re : Quizz cosplay
« le: 29 novembre 2009, 01:13:15 »
Yes! :D Tout bon, à toi la suite ;)

1965
Rydiss, je commence à me demander si quelqu'un ne nous as pas connectés à la naissance, tu as évoqué absolument tous les points sur lesquels je m'interrogeais également! =D
Je ne te l'ai jamais dit, mais nous sommes des jumaux que l'on a séparé à la naissance... 8)

Plus sérieusement, je suis moi aussi des études de médecine, et nous évoquons souvent ce sujet en cours de SHS (Sciences Humaines et Sociales)... Ces questions me sont venus après la diffusion d'un reportage sur les laboratoires pharmaceutiques, où l'on nous exposait les mécanismes permettant la mise sur le marché de nouvelles molécules et vaccins.

Et bien je le dis tout de suite: on est en droit de se poser des questions. Me reste surtout en tête le témoignage d'un Docteur ayant été nommé à la Comission d'Autorisation de Mise sur le Marché et ayant halluciné (dans le mauvais sens du terme) sur les méthodes pour valider les nouveautés.

En effet les test sur l'Homme se font en moyenne sur 12 semaines (un an minimum est conseillé, mais la grippe A étant une "urgence", on a jugé bon d'y faire encore plus court...), tous les experts rassemblés pour décider sont issus de laboratoires pharma (l'aspect financier dirige-t-il une partie de la décision? Relisez le nom de la Comission, vous verrez que ça n'a pas grand chose à voir avec la santé...). Du coup, pouvons nous vraiment nous fier aux chiffres que l'on nous donne? Bref, c'est tout de même inquiétant.

Pour le Gardasil, je ne me prononce pas, du temps a passé depuis sa mise sur le marché et de nouveaux rapports doivent être sortis. Après, comme je l'ai dit précedemment, tu auras des effets secondaire avec n'importe quel vaccin, mais sache qu'il n'aurait jamais été mis sur le marché s'il augmentait les risques, c'est contraire à la médecine...

Un vaccin doit avoir un taux d'efficacité de 70% (en gros ça te laisse 30% de chance de chopper le cancer) pour être mis sur le marché (sauf erreur). Ce serait aberrant d'en autoriser un qui augmente le risque... (même les gars de la commission ne feraient pas ça, il serait alors sûr de perdre toute crédibilité et plus personne n'achèterait de molécules issues des labo)

Et mon prof de SHS, cancérologue, le recommande grandement (je pense qu'on peut lui faire confiance vu les cours qu'il nous sort et sa profession)

Pages: 1 ... 125 126 127 128 129 130 [131] 132 133 134 135 136 137 ... 140