Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Nakei1024

Pages: [1] 2 3 4 5 6 7 ... 683
1
Et pour cette raison je suis athée…  =D

2
Joyeux anniversaire !

3
Jeux-vidéo / Re : Actualités vidéoludiques
« le: 15 mai 2022, 17:32:17 »
Il y'a peu, je parlais du jeu Némésis sur le topic des jeux de société.

Eh bien il semblerait que le succès dudit jeu auprès du public ait motivé 2 éditeurs à proposer des adaptations en JV assez différentes:

Nemesis Lockdown (PC) semble vouloir reprendre l'expérience du jeu de plateau sur une map (plusieurs?) totalement inédite.

Nemesis Distress s'oriente plutôt vers un survival-horror en FPS, axé sur l'expérience en multijoueur. Pour l'instant, les premières images me laissent dubitatif (Alien Isolation du pauvre), et clairement il y'a encore du boulot pour être vraiment convaincant.

4
Iki (Sorry we are French): Nominé aux as d'Or 2022 (catégorie "Expert"), le jeu propose d'incarner un marchand dans la rue commerçante de Nihonbashi, située au cœur de la ville d'Edo (ancien Tokyo durant l'ère du même nom, de 1603 à 1868). A vous de placer vos artisans et autres métiers dans les différentes échoppes disponibles (charpentiers, geishas, tisserands, fabricants d'ombrelles ou d'éventails, vendeurs de tempuras ou suhis, artistes de rue et même vendeurs de bulles de savon...), et parfois même des bâtiments culturels majeurs. Au fil du temps, ces artisans gagneront de l'expérience (permettant des gains plus importants) et pourront même partir à la retraite, assurant par la même occasion des bonus permanents et points de victoire en fin de partie. Mais le chemin pour y parvenir est difficile, car outre le fait de devoir les nourrir (ceux qui travaillent doivent manger), il faudra également protéger vos infrastructures contre les incendies, au risque de tout perdre en quelques instants.
Le but du jeu au fil des 13 manches (12 mois plus le nouvel an Japonais) est de récupérer le maximum de points d'iki en veillant au bien être et à la prospérité de la ville et ses habitants.


Mais qu'est-ce que l'iki: il s'agit d'un concept philosophique né durant l'ère d'Edo, considéré comme un idéal de vie. L'iki (粋 ou 意気?) est une notion d'esthétique japonaise, définissant un idéal de sophistication naturelle. Elle est née durant le XVIIIe siècle, parmi les chōnin, une classe sociale comportant notamment des marchands et des artisans. Elle met en avant un certain détachement, une forme d'élégance, le charme de la discrétion, le sens de l'urbanité, une préférence pour l'ombre, l'amour des couleurs sobres et le goût des saveurs âpres. (Wikipédia)

Cliquez pour afficher/cacher

Il faut également savoir qu'il ne s'agit pas à proprement parler d'un jeu original. En effet, on parle plutôt de la seconde édition d'un jeu Japonais sorti en 2015, mais n'ayant jamais quitté l'archipel nippon.


Depuis 2021, voici donc cette "seconde édition" qui reprend le jeu de base en y appliquant un design un peu plus adapté au public occidental (sans pour autant trahir l'esprit du jeu original) et en apportant quelques modifications mineures aux différentes cartes, dans un souci de rééquilibrer le gameplay et d'améliorer l'ergonomie en bénéficiant de l'expérience acquise depuis 6 ans auprès des joueurs japonais. Cette seconde édition permet aussi de faire des parties de 2 à 4 joueurs (le mode "duel" était relativement limité dans l'original, d'après ce que j'ai pu lire).

Cliquez pour afficher/cacher

Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester le jeu (je l'offrirai à ma copine pour son anniversaire), mais j'ai pu trouver pas mal de vidéos de parties sur le net, pour juger du matériel et des mécaniques de jeu.
Dans les grandes lignes et de manière un peu cavalière, j'oserais dire qu'il s'agit d'un lointain descendant du Monopoly, remis au goût du jour avec vrai côté stratégique (on ne remet pas son destin entre les doigts d'un lancer de dés) et une ambiance nippone assez inédite.
Autant dire que j'ai hâte de lancer les premières parties.

5
Général Blabla / Re : Buy or not to buy
« le: 13 mai 2022, 14:26:16 »
Passage en librairie l’autre jour.

Spy X family 4-5: Toujours aussi plaisant à suivre, avec un côté WTF plutôt poussé. Paradoxalement je suis moins attiré par l’histoire d’espionnage que l’observation de cette « famille » atypique, et plus que la réussite de Twilight c’est surtout la question de savoir s’ils arriveront à maintenir celle-ci dans le temps qui m’intéresse.

Frieren 3: Après 3 tomes je reste plus dubitatif concernant cette série. D’accord l’idée de base est originale mais pour le reste, à la lecture je n’ai pas ressenti d’émotion particulière (pour l’instant je suis plutôt en mode « meh »).

Le cauchemar d’Innsmouth 1-2: Après le « Mythe de Cthulhu », je me suis laissé tenter par une nouvelle œuvre de Lovecraft adaptée en manga. Et une fois de plus ce fut un véritable plaisir horrifique que de plonger dans les mystères de cette étrange bourgade de la nouvelle Angleterre.

6
Général Blabla / Re : Joyeux anniversaire ShiroiRyu
« le: 13 mai 2022, 09:23:32 »
Joyeux anniversaire Shiroi!


7
Général Blabla / Re : Bibliothèque
« le: 09 mai 2022, 22:08:27 »
J’ai lu tout le cycle Ender il y’a quelques années, et j’en garde un super souvenir.

8
Général Blabla / Re : Bibliothèque
« le: 07 mai 2022, 22:44:56 »
Ah ben merci pour l'info: j'avais vaguement entendu parler de Endymion, mais je ne savais pas trop ce que ça valait.

9
Général Blabla / Re : Bibliothèque
« le: 07 mai 2022, 10:57:49 »
Hypérion et La chute d'Hypérion (Dan SIMMONS): Alors qu'une guerre interstellaire menace d'éclater entre l'Humanité dirigée par l'Hégémonie et le mystérieux empire Extro, un groupe de sept pèlerins est envoyé sur la planète Hypérion. Aucun d'eux ne sait sur quels critères ils ont été choisis ni ce qu'on attend réellement d'eux, mais ils doivent se rendre dans la zone des tombeaux du temps: une région pleine de mystère dans laquelle le temps s'écoule à l'envers et le domaine du Gritche, sorte de créature mythique et maléfique aux intentions inconnues.



Mon avis: Peut-être moins connu que d'autres récits comme Dune ou Fondation, le livre peut néanmoins être considéré comme un pilier des œuvres de la science-fiction. L'histoire aborde une large gamme de thèmes comme les voyages dans le temps et l'espace, la religion, la robotique et le développement de IA, la colonisation spatiale et les rencontres avec de nouvelles ethnies et civilisations galactiques...
La première partie se concentre sur les pèlerins et le récits de leurs vies passées, chacun dégageant une ambiance particulière: on a ainsi droit (selon le narrateur), à de l'action, de l'horreur, de la hard SF... Cette première partie peut être vue comme une suite d'histoire dans l'histoire.
Avec la seconde partie, tout s'accélère et l'on entre véritablement dans le vif du sujet. Le conflit entre l'Hégémonie et les Extros se confirme et prend des proportions dantesques, le voile de mystères qui entoure Hypérion et le gritche se lève peu à peu, et les 7 pèlerins (plus d'autres personnages à travers la galaxie) se retrouvent face à leur destin.

Les deux livres font respectivement plus de 600 et 700 pages. Pourtant, ça a été un véritable plaisir de les parcourir, et à chaque nouvelle étape j'avais envie de découvrir la suite. Il faut néanmoins s'accrocher un peu car la narration y'est très particulière. Comme dit plus haut, le premier tome est composé d'une bonne demie douzaine de récits différents. Et pour le deuxième, ceux-ci sont clairement imbriqués les uns dans les autres: à chaque nouveau chapitre on saute d'un personnage à l'autre, parfois même en coupant en plein milieu de l'action. Cela donne un côté "carnet d'étude" dans lequel on regroupe des notes prises dans des lieux différents, en essayant de respecter au mieux la chronologie des évènements.


Pour la suite de mes lectures, j’attaque le premier tome du Sorceleur.

10
Ah, bien vu. J'avais pas noté qu'il y'avait 2 saisons...

Edit: Du coup je l'ai reproposé pour la première saison, donc s'il y'a moyen de l'effacer pour la S2...

11
Général Blabla / Re : Animation en Dehors du Japon
« le: 01 mai 2022, 10:24:40 »
Star Trek - Lower decks: J'ai commencé à regarder les premiers épisodes et c'est plutôt sympa, avec un côté satyrique très marqué.
Si vous avez déjà vu les séries les plus emblématiques de la licence (la série originale et Next generation), vous avez sûrement en tête l'images des personnalités héroïques du pont de commandement, dont l'intelligence et la bravoure n'ont d'égales que leur charisme écrasant leur permettant de se sortir des pires situations, à bord de leur vaisseau, fleuron de la technologie.
Pour le coup, oubliez tout ça: ici on va plutôt suivre les seconds couteaux, les petites mains invisibles qui s'affairent pour essayer de faire que tout se passe bien. Mais si vous savez bien, ces troufions à l'uniforme rouge qui accompagnent les officiers en mission, et qui sont généralement les premiers à mourir (permettant par la même occasion de lancer l'intrigue).
Et de toute manière, sur l'USS Cerritos, ils suffit de voir les officiers supérieurs (des bourrins plus attirés par la baston et leur brushing impeccable, avec le capitaine qui semble plutôt intéressée à régler ses affaires de famille) pour comprendre que l'on est sur un casting de second zone. Même le vaisseau est loin de dégager la même aura qu'un Enterprise ou Discovery... Le générique d'intro suffit à comprendre à quel point le vaisseau et son équipage sont loin d'être des cadors dans leurs domaines, bien loin de l'image héroïque voulue par Starfleet.

Je dirais même plus, à force de voir les galères auxquelles sont soumis Beckett, Boimler, Tendi et Rutherford (le quatuor principal), on finit par se dire que leurs supérieurs les considèrent au mieux comme des faire-valoir tous juste bons à les mettre en valeur, au pire comme des pions sacrifiables et corvéables à merci, à peine bons à servir le café en salle de réunion (ou de poker...).
D'ailleurs, Beckett n'hésite pas à crier au et fort (et devant qui elle veut) que sur le pont supérieur il n'y a que des c....rds incompétents, et que la vraie action se joue sur les ponts inférieurs.
Cliquez pour afficher/cacher

La série est scénarisée par Mike McMAHAN, qui est entre autre producteur et scénariste de Rick et Morty, il a également travaillé sur South Park. Autant dire que le show s'adresse avant tout à un public mature, avec des protagonistes au comportement rarement exemplaire, et au vocabulaire pour le moins fleuri. Pourtant, loin d'être une simple comédie, on sent dans la réalisation toute la passion des créateurs pour le matériau de base. Bien sûr, toutes les références et allusions aux autres séries et films Star-Trek ne sont utilisées que pour mieux les détourner et proposer un show satyrique à l'opposé de son modèle. Mais malgré cela, en visionnant les épisodes, je ne peux m'empêcher de me dire que oui, je suis bien dans le même univers.

Et au final, pour l'instant j'apprécie vraiment la série et la conseille aussi bien aux connaisseurs qu'aux néophytes (personnellement, je pense appartenir à la seconde catégorie).

12
Il aura fallu être patient et attendre l'annonce d'une potentielle réédition, mais ça y'est, je l'ai: le jeu de plateau Némésis.

Cliquez pour afficher/cacher

Quelque part dans l'espace, les passagers d'un vaisseau cargo (le Némésis) sont soudainement sortis de leur cryo-sommeil. Pour une raison inconnue, le vaisseau a subi d'importants dommages aux systèmes de propulsion et de navigation, qu'il faut réparer au plus vite avant que l'ordinateur de bord ne lance un nouveau saut hyperspatial. L'équipage se dirige à travers les sombres coursives mais très vite, chacun réalise qu'ils ne sont pas seuls et qu'une menace tapie dans l'ombre les guette.

Le synopsis vous rappelle quelque chose? Ce n'est pas une erreur: le jeu tout entier est un véritable hommage à une célèbre licence cinématographique dont il essaie de reproduire l'ambiance angoissante (avec succès). Chaque partie est unique et réservera son lot de surprises, à travers les différents modes: pour commencer il y'a le solo qui permet de jouer avec un unique personnage (quand on manque de personnes à rassembler autour de la table), et le mode full-coop.
Mais c'est en semi-coop que le jeu révèle toute sa saveur: chaque joueur se voit alors confier un objectif secret (dont certains pourront être en totale opposition), quant il ne s'agira pas tout simplement de se débarrasser d'un autre joueur ou même d'être le seul survivant.

Niveau règles, celles-ci sont loin d'être d'une complexité affolante (quelques parties trouvées sur le net suffisent pour en saisir l'essentiel), mais il est vrai qu'il faudra un minimum d'effort pour les retenir et jouer de manière "fluide". A côté de ça, le jeu ne fait pas de cadeau et les rencontres avec les "organismes étrangers" laissent forcément des traces (surtout en semi-coop).

Bref, un produit pour lequel il a fallu faire preuve de patience, mais qui au final réserve un bon challenge et des soirées pleines de tensions entre (faux?) amis.


Dans les autres titres qui m'intéressent, il y'a Dune - Imperium (As d'or 2022 catégorie expert) surfant clairement sur la sortie du film, mais qui semble néanmoins apprécié du public pour ses qualités.
Plus détendu (quoique), Harry POTTER - Bataille à POUDDLARD est un jeu de deckbuilding en coopération permettant d'incarner le jeune sorcier et ses camarades, contre les forces du mal.

13
Mangas / Re : Reine d'Egypte
« le: 23 avril 2022, 14:49:35 »
Après 9 tomes, la série est enfin achevée.
Il y’a eu des hauts et des bas, certains passages étaient plus intéressants que d’autres, mais globalement c’était un bon manga, plaisant à suivre.
Le trait était sympa sans être exceptionnel non plus, mais tout du long, j’ai quand même ressenti la passion de l’auteur pour son sujet. Et Ki-oon a une fois de plus sorti une édition de très belle facture.

14
Général Blabla / Re : Joyeux anniversaire Kisagi
« le: 23 avril 2022, 12:08:03 »
Joyeux anniversaire !!!

15
Jeux-vidéo / Re : A quoi jouez-vous en ce moment ?
« le: 21 avril 2022, 21:05:45 »
Voilà: j’en ai marre des cachettes de contrebandiers qui sont planquées partout en mer. A croire que la population locale ne fait que ça…
Pour la quête principale, j’ai juste fait les premières étapes sur le château près du port. Dès que j’ai eu quitté la zone d’arrivée, les missions secondaires me sont tombées sur le dos plus vite que les femmes célibataires des pubs sur le net…

Pages: [1] 2 3 4 5 6 7 ... 683