Auteur Sujet: Disney et le monde de l'animation  (Lu 115518 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nakei1024

Re : Disney et le monde de l'animation
« Réponse #165 le: 12 septembre 2017, 20:53:47 »
A priori c'est aussi une série Disney, que Squik m'a fait découvrir: Star vs the forces of evil.

https://www.youtube.com/watch?v=vd9BZ51NvZo

C'est coloré, c'est délirant, c'est cool. :)

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

Nakei1024

Re : Disney et le monde de l'animation
« Réponse #166 le: 21 octobre 2017, 22:09:04 »
Début de la saison 4 de Star Wars Rebels (2 épisodes).
Un début très plaisant puisqu'on rentre directement dans l'action avec Ezra et les Mandaloriens en train de mener des opérations militaires contre les installations de l'Empire.
De quoi se remettre dans le bain avec un petit duo d'épisodes liés. Mais j'espère qu'on va vite retrouver l'alliance rebelle et leurs amis. Et une fois encore, c'est l'amiral Thrawn qui tient le rôle de l'antagoniste. Si possible j'aimerais bien voir également Dark Vador, mais ce serait peut-être un peu trop gros...

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

Dregastar

Re : Disney et le monde de l'animation
« Réponse #167 le: 24 novembre 2018, 09:27:16 »
Ca va pleuvoir du cash! A l'instar d'autres grands classiques de Disney, le dessin animé de 1994 du Roi Lion aura lui aussi son reboot version live et images de synthèses (sortie prévue en 2019).
« Modifié: 24 novembre 2018, 09:45:31 par Dregastar »
★★★★★

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Disney et le monde de l'animation
« Réponse #168 le: 24 novembre 2018, 11:03:21 »
Quelle horreur.

Squik

Re : Disney et le monde de l'animation
« Réponse #169 le: 24 novembre 2018, 14:39:34 »
Bah franchement je l'attendais pas mal ce film, mais ce trailer me refroidit un peu. :(

J'avais adoré la version live du Livre de la Jungle du même Jon Favreau. Dès le premier trailer pour ce film j'étais hypé parce qu'on voyait qu'il allait revisiter l'histoire et pas juste être un bête copié collé : le roi Louis était bien plus impressionant que dans le dessin animé, Ka était bien plus terrifiante, y'avait un remix de "Il en faut peu pour être heureux" qui mettait la patate... On sentait que l'esprit du dessin animé était là mais qu'il y avait une volonté d'offrir autre chose.

Là bah... C'est le Roi Lion quoi, la même chose mais en live action. On sait exactement à quoi s'attendre. :-\
Mon compte SensCritique.

AyanamiRei

Re : Disney et le monde de l'animation
« Réponse #170 le: 24 novembre 2018, 15:52:29 »
Je n'ai jamais été friand des réinterprétations Disney de tous nos contes, légendes et autres histoires mais ces films étaient très bien produits et calibrés (à un ou deux couacs prêts). Je ne comprend même pas l'intérêt (à part le fait que les enfants d'antan sont les gros consommateurs de blockbuster actuels) de reproduire en "prise de vue réelle" (enfin, ce n'est même plus possible de dire cela ici) leur propre version (déjà existante) de ces fictions.
Une double "disney-ification" alors qu'ils sont encore moins capables de montrer certaines choses aujourd'hui qu'à l'époque...
Un "coup de pub" auprès des plus jeunes qui auraient besoin d'un coup de lustrant pour pouvoir accepter ces "vieilleries" alors que nous avons tous vu une partie de ces films des dizaines d'années après leur production sans en être révulsés?

Enfin...

Avendil

Re : Disney et le monde de l'animation
« Réponse #171 le: 24 novembre 2018, 16:33:16 »
Une bonne partie de l'idée est probablement que les enfants ayants vus les premiers dessins animés, aillent voir les nouveaux au cinéma avec leurs enfants. Peut importe que la reproduction soit moins bonne ou aussi bien que l'original, ça fera quasi systématiquement un moment sympa en famille, et c'est sans doute le plus important.

Stories are written and read to rebel against the fact that we only live once.

Bryynlol

Re : Disney et le monde de l'animation
« Réponse #172 le: 24 novembre 2018, 21:54:30 »
Y'a t-il le moindre intérêt artistique dans ce film ? Je pense perso que c'est juste une grosse machine à sous.

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Disney et le monde de l'animation
« Réponse #173 le: 24 novembre 2018, 23:38:22 »
Disney et artistique, ça fait bien longtemps que c'est devenu un oxymore.

Choub

Re : Disney et le monde de l'animation
« Réponse #174 le: 25 novembre 2018, 16:21:18 »
Rhalala ! Le Roi Lion est mon film préféré de Disney, j'avais adoré à l'époque.
Mais pourquoi faire à l'identique ?! C'est décevant, ça ne me donne pas envie d'aller le voir juste de me revoir l'animé.
 

Squik

Re : Disney et le monde de l'animation
« Réponse #175 le: 25 novembre 2018, 21:58:51 »
Ralph 2.0
J'avais bien aimé le premier mais là on est clairement un niveau au dessus, faut croire que le thème d'internet a plus inspiré les scénaristes que le thème des jv du premier film. Là où ce dernier était un peu limité en se restreignant à 2-3 mondes, ici le film redouble d'inventivité à chaque scène pour parodier la toile. Ma grosse crainte c'était les princesses Disney de la bande-annonce, mais heureusement elles ne sont pas utilisées juste pour la private joke et servent vraiment au scénario en particulier pour le dévelopement de Vaneloppe (mention spéciale à Dorothée Pousséo qui est juste géniale pour doubler ce perso). Et permettent au passage quelques gags parmi les meilleurs du film. Et il y en a un paquet, c'est assez simple : le film est hilarant du début à la fin, le public riait aux éclats.

Quelques défauts tout de même : comme dans le premier film il y a énormément de placements de produits, et je trouve ça quand même un peu dérangeant, je pense pas qu'ils étaient nécessaires. Le film arrive à créer son simili-google et son simili-youtube, pourquoi ne pas faire ça pour tous les sites connus ? Continuer la parodie plutôt que de vraiment mettre les logos en gros ?
Également une période un peu creuse dans le dernier acte, assez mou et forcé pour inclure une entité à combattre. Il n'y a pas de méchant en soi dans ce film, le scénario est plus un prétexte pour développer l'univers et les personnages, d'ailleurs à ce sujet la relation Ralph / Vaneloppe est très bien travaillée pour amener une morale plutôt sympa et originale sur les amitiés possessives et toxiques. Mais bref du coup je pense pas qu'il y avait réellement besoin de faire intervenir un "boss final" à la fin.

Bref malgré ses défauts "Ralph 2.0" est une excellente suite et un excellent Disney ; dommage qu'il faudra attendre février 2019 pour une sortie officielle, je comprends pas pourquoi ne pas le sortir pour Noël en France (le film est sorti en Novembre au USA et la VF est prête puisqu'il y a des avant-premières) mais bon.
Mon compte SensCritique.

Evilgok

Disney et le monde de lanimation
« Réponse #176 le: 26 août 2019, 04:26:03 »
La première saison a était disponible quelques temps ici avant dêtre licencié.

Pour la seconde, jespère bien une suite car on laisse sur énormément de points dinterrogation 

Le scénario est excellent, mais il faut aimer le style de lanimation en 3D assez inhabituel.

Nakei1024

Re : Disney et le monde de l'animation
« Réponse #177 le: 26 août 2019, 10:19:08 »
Euh, bonjour... De quelle série tu parles?

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

Deluxe Fan

Re : Disney et le monde de l'animation
« Réponse #178 le: 20 janvier 2021, 15:02:53 »
Soul (Pete Docter, 2020)

Joe Gardner, pianiste new-yorkais, accepte à contrecœur un job de professeur d'éducation musicale pour payer les factures. Son rêve est plutôt d'intégrer le milieu du jazz pour suivre les pas des idoles qui lui ont donné le goût de la musique. Alors qu'une opportunité s'ouvre à Joe de collaborer avec une artiste de renom, un accident l'oblige à reconsidérer ses plans... Voire de reconsidérer l'ensemble de son existence.

On retrouve dans ce dernier-né des studios Pixar la patte de l'excellent Pete Docter, dont le CV irréprochable (Monstres & Cie, Là-Haut, Vice-Versa) fait l'addition de ce délicieux film qui mélange toujours aussi savamment l'humour et la mélancolie. Le sujet du récit, un homme de quarante ans qui fait le bilan de sa vie alors qu'il fait face à sa propre mort, le destine sans doute à un public plus âgé que ce que Disney peut proposer habituellement mais ce n'est que l'évolution naturelle d'un réalisateur qui utilise le cadre Pixar pour poursuivre sa propre esthétique. Visuellement c'est juste dantesque avec le contraste entre ce New-York de carte postale et le monde des âmes baignant dans l'abstrait et le surréaliste, le studio vole très au-dessus de tout ce qui peut se faire ailleurs.

Rien à dire de plus si ce n'est de vous précipiter sur ce film. Si Disney+ est en train de devenir le dépotoir des long-métrages loupés de la firme, alors Soul est la pépite d'or au milieu du bourbier.
« Modifié: 20 janvier 2021, 15:07:37 par Deluxe Fan »