Auteur Sujet: Cinéma  (Lu 856201 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Pharaoh

Cinéma
« le: 13 mai 2006, 11:07:07 »
Le cinéma asiatique apporte une nouvelle conception du septième art : souvent des expériences, des trouvailles esthétiques, l'extrême étrangeté d'un Gozu, les scarifications et déformations mécaniques d'un Tetsuo... Mais il n'y a pas que l'Asie dans la vie (heureusement). Le cinéma du monde entier offre des ivresses et des particularités.

J'ouvre donc un sujet plus général sur le cinéma, excluant le cinéma asiatique (qu'il soit indien, pakistanais, japonais, chinois, coréen, taiwanais et autres). Nous y parlerons des grands noms d'Europe et d'Amérique, de ceux qui ont fait la noblesse et de la richesse du cinéma, et qui nous magnétisent encore.

J'inaugure le défilé des films avec une oeuvre française, polar assez cruel et froid, 36, Quai des orfèvres d'Olivier Marchal. Le visuel y est maîtrisé : les jeux sur les lumières et les couleurs, la mise en scène élégante et puissante. Marchal élève la tension avec aisance. On peut bien reprocher quelques passages larmoyants, une musique trop présente (qui brise un silence parfois vital), mais ce film se laisse voir sans peine. J'en suis sorti assez remué.

Blade Runner de Ridley Scott et sa poésie noire, un film qui enveloppe et foudroie (la scène finale !). De bout en bout la tension est tenue et le film ne perd jamais de sa splendeur. Harisson Ford y est très juste, les dialogues y sont justes. Regardez ces plans si amples où se dressent les grattes-ciel :o Il y a assez peu d'action au final, mais elle est toujours courte et très intense, et brise le rythme sans erreur. C'est vraiment fascinant et enivrant, un de mes films préférés.

Et je termine sur un film que j'ai regardé hier, et que j'aime beaucoup : le chef-d'oeuvre Raging Bull de Martin Scorcese avec Robert de Niro, Cathy Moriarty, Joe Pesci... Une composition tout en noir et blanc, pleine de vigueur et d'élégance (le noir et blanc, quand c'est maîtrisé de toute façon...). La carrière d'un boxeur joué par de Niro (rôle parfait). Quelques matches vraiment prenants, à couper le souffle, littéralement. Le récit des tourments d'un homme, sa déchéance, ses défaites, ses fulgurances et son triomphe; ses violences familiales, ses difficultés financières, sa réputation. Ce film est vraiment d'une force bouleversante. Le spectateur est vraiment captif tout au long du récit.  

AngelMJ

Re : Cinéma
« Réponse #1 le: 13 mai 2006, 11:46:42 »
Une bonne idée que de faire un topic sur le ciné en général. C'est vrai que le forum n'en avait pas au paravant.

Citer
J'inaugure le défilé des films avec une oeuvre française, polar assez cruel et froid, 36, Quai des orfèvres d'Olivier Marchal. Le visuel y est maîtrisé : les jeux sur les lumières et les couleurs, la mise en scène élégante et puissante. Marchal élève la tension avec aisance. On peut bien reprocher quelques passages larmoyants, une musique trop présente (qui brise un silence parfois vital), mais ce film se laisse voir sans peine. J'en suis sorti assez remué.

Un des rares films français que j'ai accroché. J'ai beaucoup aimé le jeu des lumières, les acteurs y sont justes et les propos tiennent la route. Je suis d'accord pour la musique. Elle est souvent trop présente et trop forte, alors que les acteurs ont tendance à presque chuchoter.

Sinon en film récent, je suis allé voir M:I 3. Je ne m'attendais pas à un chef d'oeuvre, c'est un film d'action. Il a eu au moins le mérite de me divertir. La scène d'intro est réussi et nous met vite dans l'ambiance. Le gros point fort de ce troisième film, surtout par rapport au 2, est une plus grande place des autres agents du MI. Ici, le réalisateur n'a pas tout miser sur la prestation de Tom (à l'inverse de John Woo) et les autres membres de l'équipe prennet eux aussi des risques. Rien que dans ce principe là c'est mieux et plus fidèle à l'oeuvre original. Bien sûr, le film contient toutes les maladresses classiques du genre : manque de crédibilité au niveau des coups (même après quatre crochets, une défênestration et un saut dans le vide, il court toujours aussi vite le Tom...), la prévisibilité du scénario, enfin les trucs de bases quoi. Mais bon, ne boudons pas notre plaisir, je ne me suis pas ennuyé devant et pour le genre, je pense que c'est l'essentiel.

 

Pharaoh

Re : Cinéma
« Réponse #2 le: 13 mai 2006, 11:53:57 »
J'en entends décidément du bien de ce nouvel opus. Le 2 m'avait vraiment ennuyé et j'avais aimé le 1. Il paraît que le numéro trois est divertissant et ton commentaire le confirme :}

En films français, je dois avouer que j'ai du mal aussi. Mais par exemple, j'ai vu il n'y a pas très longtemps Jules et Jim de François Truffaut, et j'ai trouvé que c'était un bon film. Il y a bien quelques vieilleries, un peu de mièvrerie, mais à côté des moments frais et charmants. La scène où la caméra vole au dessus de la forêt a eu un effet insoupçonné sur moi, et celle où le trio fait une course dans une espèce de couloir est mythique. Ca ne m'étonne pas que le film ait fait scandale à la sortie : il parle en gros de ménage à trois, de libertinage (ça s'en approche).

Je suis sûr que tout le monde connaît cette chanson simple et jolie :

"Elle avait des bagues à chaque doigt,
Des tas de bracelets autour des poignets,
Et puis elle chantait avec une voix
Qui, sitôt, m'enjôla.

Elle avait des yeux, des yeux d'opale,
Qui me fascinaient, qui me fascinaient.
Y avait l'ovale de son visage pâle
De femme fatale qui m'fut fatale {2x}.

On s'est connus, on s'est reconnus,
On s'est perdus de vue, on s'est r'perdus d'vue
On s'est retrouvés, on s'est réchauffés,
Puis on s'est séparés.

Chacun pour soi est reparti.
Dans l'tourbillon de la vie
Je l'ai revue un soir, hàie, hàie, hàie
Ça fait déjà un fameux bail {2x}.

Au son des banjos je l'ai reconnue.
Ce curieux sourire qui m'avait tant plu.
Sa voix si fatale, son beau visage pâle
M'émurent plus que jamais.

Je me suis soûlé en l'écoutant.
L'alcool fait oublier le temps.
Je me suis réveillé en sentant
Des baisers sur mon front brûlant {2x}.

On s'est connus, on s'est reconnus.
On s'est perdus de vue, on s'est r'perdus de vue
On s'est retrouvés, on s'est séparés.
Dans le tourbillon de la vie.

On a continué à toumer
Tous les deux enlacés
Tous les deux enlacés.
Puis on s'est réchauffés.

Chacun pour soi est reparti.
Dans l'tourbillon de la vie.
Je l'ai revue un soir ah là là
Elle est retombée dans mes bras.

Quand on s'est connus,
Quand on s'est reconnus,
Pourquoi se perdre de vue,
Se reperdre de vue ?

Quand on s'est retrouvés,
Quand on s'est réchauffés,
Pourquoi se séparer ?

Alors tous deux on est repartis
Dans le tourbillon de la vie
On à continué à tourner
Tous les deux enlacés
Tous les deux enlacés.
"

Eh bien, elle est issue de ce film ^^ Jeanne Moreau joue son rôle si naturellement :')
Les 400 coups de Truffaut est aussi un excellent film. Je pense que je vais prendre d'autres films de notre réalisateur français.  

Sacrilège

Re : Cinéma
« Réponse #3 le: 13 mai 2006, 12:18:46 »
J'ai l'impression de ne jamais avoir vu autant de films en si peu de temps,en 3 semaines, j'ai vu les brigades du tigre,OSS 117, mission impossible 3,l'age de glace 2 et camping.

Mes préférés sont MI3 et OSS 117, je ne "regrette" pas d'avoir vu Camping, c'est bien pour se détendre mais les dialogues ne volent pas haut c'est sur.
J'attends Da vinci code avec impatience quoique j'aurais préférée une autre actrice qu'Audrey Tautou.

Descartes

Re : Cinéma
« Réponse #4 le: 13 mai 2006, 15:16:40 »
J'ai vu également OSS117 récemment et je dois avouer que cela a été une excellente surprise, après avoir vu la "performance" <_<  de Jean Dujardin dans Brice de Nice j'étais on ne peut plus circonspect. En fait les dialogues sont très réussis, l'ambiance excellente, le second degré toujours présent et l'ironie vis à vis de la France coloniale tordante.

Sinon je ne saurais que vous conseillez, pour ceux qui ne les auraient pas encore vu, les deux grands classiques que sont Farenheit 451 de François Truffaut (adapté du roman non moins excellent de Ray Bradbury) et Docteur Folamour de Stanley Kubrick, vraiment deux chefs d'oeuvres qui se doivent d'être vus.

Sinon je rajouterais bien également Full Metal Jacket, de Kubrick toujours, qui reste pour moi un modèle du cinéma de contestation intelligente (comme l'a été Docteur Folamour).

A voir pourquoi pas également V pour Vendetta, qui est vraiment réussi bien que le message soit infantilisant au possible (en même temps il faut bien ça aux américains, qui ne sont pas réputés pour leur finesse :D ).
« Modifié: 13 mai 2006, 15:17:16 par Descartes »
"Si cela pouvait être, je m'appliquerais sérieusement et avec liberté à détruire généralement toutes mes anciennes opinions." René Descartes

"Dans les épreuves cruciales, la cigarette nous est d'une aide plus efficace que les évangiles." Cioran

Pharaoh

Re : Cinéma
« Réponse #5 le: 13 mai 2006, 17:50:03 »
Alala, Kubrick, une histoire d'amour, j'ai vu quatre films et je les ai tous aimés, à des degrés différents certes, mais je les ai tous appréciés. Orange Mécanique est un chef-d'oeuvre de "contestation intelligente" (pour reprendre tes termes), et n'a rien perdu de son acidité ; Docteur Folamour est divertissant (je l'ai trouvé assez mineur en fait ?_?) ; Shining, ses plans larges, sa puissance visuelle, le jeu fascinant de Jack Nicholson, il est presque terrifiant ; Full Metal Jacket est drôle dans sa première partie, puis assez éprouvant dans la deuxième, malgré quelques petites longueurs.

Je vais bientôt voir son Ultime razzia :D
« Modifié: 13 mai 2006, 17:52:03 par Pharaoh »

Descartes

Re : Cinéma
« Réponse #6 le: 13 mai 2006, 19:51:23 »
C'est vrai que Docteur Folamour a eu une résonnance moindre que certains de ses autres films mais il est selon moi plus qu'un simple divertissement de par l'habilité avec laquelle il manie la dérision au service de la dénonciation (des politiques et des militaires mais aussi de l'embauche d'anciens scientifiques nazis qui était courante), de son cynisme rarement égalé et relève d'une certaine audace vu le contexte dans lequel il est sorti (1964, même si à l'époque la tension baissait dans la guerre froide).
"Si cela pouvait être, je m'appliquerais sérieusement et avec liberté à détruire généralement toutes mes anciennes opinions." René Descartes

"Dans les épreuves cruciales, la cigarette nous est d'une aide plus efficace que les évangiles." Cioran

Tasuki

Re : Cinéma
« Réponse #7 le: 13 mai 2006, 20:09:50 »
Orange Mécanique c'est aussi pour moi un des meilleurs films de Kubrick, il a vraiment su rendre l'esprit du livre de Burgess et y ajouter sa propre dimension -la musique de Ludwig Van par exemple ou la scéne de sexe, vraiment excellente. J'ai pas vu beaucoup de ses films malheureusement, celui ci, Docteur Folamour (avec l'excellent Peter Sellers  :lol: ) et 2001, Odyssée De L'Espace qui n'est pas génialissime mais quand même trés bon.
Les films de Gilliam me plaisent également beaucoup, je n'ai pas vu le dernier (Les Fréres Grimm) qui m'avait l'air un peu trop holliwoodien, mais je peut vous citer Brazil qui est extrément délirant mais aussi contestataire. L'armée des douzes singes est pas mal non plus, l'histoire est tordu par les cheveux et tortueuse mais ça reste un film trés bon. Le Roi Pécheur, film mineur mais tout de même bon, et qui finit bien, ce qui change des autres.
Sinon dernier film que j'ai vu au cinoche c'est Brokeback Moutain, bon c'est trés mielleux et assez caricatural mais j'ai bien accroché. Les deux acteurs principaux sont justes et ça rend un film trés agréable et triste, bien plus que la nouvelle qui est trés séche. Bon par contre c'est vraiment un film pour filles plus que pour les homosexuels, voir deux beaux garçons se bécoter à tout bout de champs, ca en émoustillera plus d'une, j'en suis sûre.
 

Pharaoh

Re : Cinéma
« Réponse #8 le: 16 mai 2006, 08:43:05 »
J'avais vu il y a quelques mois le film Requiem for a Dream et j'en étais ressorti vraiment fatigué, fatigué au lieu d'être secoué. C'est un film censé être épileptique, à la narration éclatée, comme pour signifier les ravages de la drogue ; c'est un film plutôt bruyant et agité selon moi. La musique est bien la seule chose que je sauverais dans ce film.

Mais en revanche, il y a moins longtemps, j'ai vu un autre de ces films sur la jeunesse et les fléaux qui la tourmentent, Thirteen de Catherine Hardwicke, et je l'ai trouvé bien plus efficace. Le rythme est plus serein mais mieux maîtrisé. C'est assez caricatural, et facile dans sa volonté de "choquer", mais c'est un solide divertissement et ça marche mieux que Requiem for a dream. Et puis, là où le film de Darren Aronofsky ne concerne que la drogue à haut niveau, les thèmes de Thirteen sont plus larges, plus étendus sur l'adolescence en général. J'avoue n'avoir jamais vécu aussi fortement tout ce qui est montré (en fait je ne me suis jamais auto-mutilé, drogué, j'ai jamais insulté mes parents :lol:, etc etc), mais bon, le but est aussi de forcer le trait, ou bien de se pencher sur quelques extrêmes. Même si le film concerne surtout la "girl culture" (comme ils disent), on a tous une curiosité qui donnera envie de le voir et de le continuer jusqu'à son terme.

Donc, je trouve Requiem for a dream plutôt mauvais malgré de bonnes idées, une belle musique et des acteurs assez convenables, mais Thirteen est à mes yeux bien meilleur (sans non plus être un grand film).

Pour Gilliam et sa carrière "solo", je n'ai vu que Brazil et je l'ai trouvé excellent aussi : j'ai bien aimé le contraste entre les scènes de rêve, lyriques, évasives, "bon marché" aussi mais cette dimension est assumée, et les scènes de vraie vie, folles dans le rythme et de plus en plus agressives. Et puis, à la fin du film, j'avais l'espèce de musique brésilienne dans le tête pendant quelques minutes :}
« Modifié: 16 mai 2006, 08:47:37 par Pharaoh »

Scalix

Re : Cinéma
« Réponse #9 le: 16 mai 2006, 18:29:28 »
Tout comme Angelvis, je suis allé voir Mission Impossible 3. J'ai beaucoup aimé, et je ris au nez de ceux qui parlent d'un film gâché par une trop grosse prévisibilité et un scénario classique. C'est du Mission Impossible quoi. Y'a toujours le bon vieux méchant, les gentils héros invincibles, ou presque. Mais bon, c'est quand même vachement divertissant ce film.
La réalisation est excellente, certains plans sont superbes (je pense nottement à Ethan Hunt qui arrive au sommet du mur qui entoure le Vatican avec l'énorme bâtiment qui est en second plan). Le film est intense, les scènes d'action s'enchaînent rapidement, et on est scotché à son fauteuil. Bref, c'est un excellent film d'action, bien meilleur que tout ceux que j'ai vu récemment.
« Modifié: 16 mai 2006, 18:30:02 par Scalix »

Tasuki

Re : Cinéma
« Réponse #10 le: 17 mai 2006, 20:31:35 »
Requiem for a Dream c'est un film qui m'a pas vraiment plu non plus. La BO est vraiment pas mal mais l'histoire et les personnages m'ont pas plu du tout. C'est trop fouilli et "descente aux enfers" pour être vraiment bon.
J'ai pas vu Thirteen, le nom me dit quelque chose, je vais essayer de le voir prochainement.

Parlons films de guerres, les meilleurs et ceux que je peux vous conseiller sont evidemment Apocalypse Now, une véritable épopée réalisée par Coppola, c'est un peu longuet par moment mais quand même excellent et servi par une BO (Doors, Wagner...pour ne citer qu'eux) délicieuse et enragée.
Full Metal Jacket comme le dit notre ami Pharaoh est drôle mais aussi trés éprouvant.
Platoon d'Oliver Stone, trés éprouvant aussi, sur le Vietnam, sombre et dur.

Sinon maintenant je vais essayer de me tenir au courant du festival de Cannes, un festival toujours trés pompeux mais qui reste interessant.
Alors Da Vinci Code, pétard mouillé ou chef d'oeuvre?

CrY

Re : Cinéma
« Réponse #11 le: 17 mai 2006, 21:01:19 »
J'ai la chance d'avoir un ciné club organiser dans mon lycée, je peux donc voire des films cultes toutes les semaines ^_^

Mardi dernier c'était donc Dead Man, avec Johny depp.

Un film très particulier et j'avous n'avoir pas vraiment saisi la philosophie de l'oeuvre ...
Enfin c'est entièrement en noir et blanc, ambiance western très réussit avec des personnages excellents.
C'est le genre de film qui fait congiter sévère mais je le conseil néanmoins, c'est une expérience à vivre (par exemple si vous avez le choix entre ça et Iznogoud ... il n'est même pas question d'hésiter un dixième de seconde...)

Pour en revenir au film, il est presque entiérement basé sur la musique d'arrière fond presque omniprésente. Un air très lourd, très western avec une grosse guitar électrique qui vient encore accentué le malaise que l'on partage avec le personnage principal.


Pour ce qui est des films actuellement au cinéma, rien ne me tente ... je serais sans doute allé voir Da vinci code si c'était pas un block buster américain ...
Enfin d'un coté ça m'évitera de lire le livre   :rolleyes:

J'ai également revu pour la 3e fois Scarface récemment, toujours aussi violent, toujours aussi bon.
La performance des acteurs est génial, le réalisateurs fait du très bon boulot (Dans la scéne de la tronçonneuse ...le plan où on passe dans la salle de bain à la voiture dans la rue est génial je trouve ...).
Un must !

Citation de: CrY
Une petite visite :
[My Little Tokyo]

Descartes

Re : Cinéma
« Réponse #12 le: 18 mai 2006, 11:00:11 »
Un film à voir à tout prix c'est Transamerica avec Felicity Huffman (qui a eu l'oscar de la meilleure actrice pour ce rôle), qui nous conte l'histoire d'un transexuel qui juste une semaine avant une opération chirurgicale importante (je vous laisse imaginer) apprends qu'il (elle?) a un fils de 17 ans. S'ensuit donc un road movie de NY à LA très réussi, vraiment drôle, réaliste et juste dans les sentiments, et surtout qui ne verse pas dans un moralisme à deux balles.

Sinon le Da Vinci Code je conseille réellement de ne pas aller le voir, je ne l'ai pas vu mais j'ai eu des échos très négatifs (le film est semble-t-il risible). Même sans ça je ne serait jamais allé le voir, un film avec Tom Hanks, l'acteur le plus inexpressif de Hollywood non merci.
"Si cela pouvait être, je m'appliquerais sérieusement et avec liberté à détruire généralement toutes mes anciennes opinions." René Descartes

"Dans les épreuves cruciales, la cigarette nous est d'une aide plus efficace que les évangiles." Cioran

Asuka

Re : Cinéma
« Réponse #13 le: 18 mai 2006, 19:51:19 »
Citer
Sinon le Da Vinci Code je conseille réellement de ne pas aller le voir, je ne l'ai pas vu mais j'ai eu des échos très négatifs (le film est semble-t-il risible). Même sans ça je ne serait jamais allé le voir, un film avec Tom Hanks, l'acteur le plus inexpressif de Hollywood non merci.
Je n'ai pas encore été le voir, et ça me fait vraiment peur étant donné que j'ai lu le livre et vraiment ADORé ^^

j'ai également entendu et/ou lu des critiques vraiment négatives sur ce film mais il faut quand même se dire qu'en se qui concerne beaucoup de journalistes, ils ont fait une critique négative par principe car cela "porterait atteinte a la religion" etc..... donc je sais pas si on peut réelement se fier à se genre de critique

Sinon je n'ai pas récemment vu de films a voir....


 
« Modifié: 18 mai 2006, 19:52:20 par Asuka »

Scalix

Re : Cinéma
« Réponse #14 le: 18 mai 2006, 20:13:27 »
De toute façon, aux US, dès qu'on touche un peu aux préceptes religieux ou à l'histoire de Jésus ou d'un de ses potes, c'est un balsphème, et ils veulent faire bruler le responsable. Comme quoi, la religion, c'est franchement de la merde.

PS : tiens ! la religion, ça fera un bon débat aussi ^_^