Auteur Sujet: Cinéma  (Lu 951970 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Serleena

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3042
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • What doesn’t kill you gives you EXP.
Re : Cinéma
« Réponse #1980 le: 20 mars 2012, 19:17:24 »
J'aimerai revenir sur le post d'Elry qui montre la bande annonce d'Hunger Game... C'est moi ou c'est clairement un C/C de Battle Royale (et on me souffle que c'est une trilogie devenu "best seller"...)... Sans compter que les américaines s'accordent à dire que le film n'est pas une copie de BR et que ceux qui pensent ça sont des anti-américain...

J'avoue qu'à la fin ça devient lassant de lire ça, alors: lisez les deux bouquins et comparez avant de vous faire un avis. J'ai vu et lu Battle Royale, j'ai lu Hunger Games (et ma place est réservée pour le ciné de demain) et non, c'est pas pareil. Oui, y'a un concept similaire mais Battle Royale s'inspirait déjà de Sa majesté des mouches (encore un que je vous conseille de lire) et ça n'avait choqué personne à l'époque. A une époque où presque tout a été fait, ça devient difficile de se montrer original je peux le concevoir, mais Battle Royale et Hunger Games ne jouent pas sur le même plan. D'ailleurs, à choisir, je pense qu'Hunger Games se rapproche plus de Running Man, pour son côté télé-réalité très mis en avant.

Pour faire le point, vite fait:
-Dans Hunger Games les candidats sont issus de 12 districts différent, deux tributs de chaque sexe pour chaque district, soit 24 au total. Ils ne se connaissent donc pas, et il n'ont pas d'antécédents qui vont créer certaines affinités ou au contraire inimitiés comme dans Battle Royale où il s'agit d'une classe. L'aspect chasse/survie est donc plus mis en avant que le côté "tu m'as un jour humilié, je vais t'en faire baver".
-Dans Hunger Games, le point est mis sur le paraître: c'est une émission de télé, que tout le monde regarde, il faut donc savoir se vendre, à chaque instant. Plus les candidats seront convaincants, touchants, bref, "vendeurs", plus ils ont de chances de survivre grâce aux sponsors qui peuvent leur donner de la nourriture ou des soins. D'où également la présence des Juges qui notent leur prestation ou encore les nombreux interviews et défilés où les candidats doivent se montrer les plus convaincants possibles: le jeu commence avant même qu'ils ne soient dans l'arène.
-Au niveau du POV également, on reste ici scotché à Katniss, narration à la 1ere personne du singulier - dans Battle Royale, à chaque chapitre on se focalise sur un autre personnage et la narration est externe.
-La raison d'être des Hunger Games est également assez différente. Je me souviens que dans Battle Royale je trouvais le système très maladroitement expliqué. Ici, le Capitole est très mis en avant, ainsi que son pouvoir sur les 12 districts, et les conditions de vie de ceux-ci. D'ailleurs, les véritables enjeux commencent réellement après les Hunger Games, pour Katniss et sa famille en tout cas.

Pour faire court: j'ai régulièrement entendu des gens faire ce rapprochement facile, mais assez ironiquement, ce n'étaient jamais des gens qui ont lu Hunger Games qui le faisaient (et beaucoup n'avaient même pas lu Battle Royale non plus). Comme souvent, ce sont ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus...
Je n'ai pas encore vu le film (je trépigne, j'avoue) mais la bande-annonce m'a l'air très fidèle au livre (à part en ce qui concerne Madge, je ne sais pas pourquoi ils ont décidés que la broche venait de Prim). J'ai juste un peu de mal avec la tronche de Gale et de Peeta... et avec la VF, aussi. Enfin on verra ça.

Sinon j'ai peut-être raté cette BA, mais quand bien même, parce que j'ai poussé un couinement pas très humain en la regardant - Dark Shadows, le prochain Burton:

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=KYEdX0brwho[/youtube]

J'ai aussi vu Chronicle et La dame en noir récemment, mais j'ai un peu la flemme de vous poster ma critique.


Chevalière de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe

Zankaze

Re : Cinéma
« Réponse #1981 le: 20 mars 2012, 19:30:10 »
Merci pour la mise au point, Serleena. Moi aussi j'ai lu les bouquin et ça commence à m'agacer que les gens jugent sans avoir testé ni connu. Ceci dit, je suis moins enthousiaste sur l'adaptation: j'ai peur d'un truc qui trahirait l'esprit des bouquins au profit du grand spectacle...


"Set your Heart Ablaze."

Elry

Re : Cinéma
« Réponse #1982 le: 21 mars 2012, 20:26:07 »
Hunger Games:

Rétrospective: j'en ai entendu parler il y a plus d'un an et je m'en fichais comme de l'an quarante. Et puis un jour, j'ai vu une bande-annonce. J'étais tentée tout d'un coup... Alors j'ai acheté le premier tome en anglais (deux fois moins cher qu'en français). Et malgré quelques faiblesses d'écriture, c'était pas mal du tout.
Alors je suis allée voir le film. Et c'était très bien. Très bien joué d'abord, Jennifer Lawrence crève l'écran. Katniss est une survivante, elle a la rage de vivre mais tout le reste, à part sa soeur Prim, passe un peu à côté. Son seul objectif, c'est de survivre, ce qui n'empêche pas certaines vulnérabilités, que rend bien Jennifer Lawrence. Oubliez le marketing Team Peeta/Team Gale destiné à ramasser les fans de Twilight et faire plus d'entrées, la romance, ce n'est pas vraiment le fort de Katniss. Et de toutes façons, le but des Hunger Games, c'est quand même de tuer les autres... En parlant de ça, la violence est assumée par le film qui suggère en grande partie mais montre aussi et n'a pas peur de montrer des scènes difficiles, parfois brutales.
Le film est aussi très malin: autant dans le livre, tout est du point de vue de Katniss, autant dans le film, non. Tout ce qu'elle nous explique sur le fonctionnement des jeux est expliqué différemment mais de façon très astucieuse. En fait, dans le livre, on est avec Katniss dans l'arène. Dans le film, en voyant les commentateurs et les coulisses des jeux, avec un point de vue différent, on est spectateur des Hunger Games et ça a quelque chose de malsain qui convient tout à fait dans le contexte. Les "coulisses" sont d'ailleurs un aspect très réussi:
Cliquez pour afficher/cacher

Pratiquement rien n'est oublié, à part deux personnages assez mineurs, l'adaptation est vraiment fidèle. Mention spéciale pour la robe de la fille en feu lors des interviews qui ne payait pas de mine dans les images promotionnelles...
Enfin, et là c'est l'aspect que j'affectionne tout particulièrement dans le film: Katniss est la vraie héroïne du film, elle ne se fait pas voler la vedette par un prince charmant, elle ne sert pas de faire-valoir, elle a une vraie personnalité et elle a le rôle-titre. C'est assez rare pour être remarqué et apprécié... Mais que ça ne vous empêche pas d'aller le voir les garçons, la preuve, la salle était à part égale remplie de filles et de garçons.

Alors certes, ça ne révolutionne rien, mais avouez que pour un film américain, ça nous change de Twilight...

(PS: le compteur de ma clé 3G tourne, je repars dans ma grotte!)

Zankaze: c'est certes un peu édulcoré (visuellement parlant), mais le livre est vraiment bien adapté. Le côté sadique des organisateurs ressort bien aussi...
Membre de la Bunny Team!

Serleena

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3042
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • What doesn’t kill you gives you EXP.
Re : Cinéma
« Réponse #1983 le: 22 mars 2012, 01:44:43 »
J'ajoute ma touche, plus mitigée....

En soi, c'est une bonne adaptation je pense; imparfaite, mais qui a fait ce qu'elle pouvait. Le vrai gros problème c'est qu'en fait en film on perd beaucoup de ce qui fait la densité du livre: déjà, la narration à la 1ere personne et donc, corollaire, les informations qui en découlent. A vrai dire ça me semble difficile à appréhender complètement si on n'a pas lu le livre et j'en veux pour preuve un groupe de jeunes que j'ai entendu discuter à la sortie du cinéma et qui étaient passés à côté de plein de choses, genre "pourquoi ils parlent de 13 districts alors qu'on en voit que 12?", "il est arrivé quoi exactement aux parents de Katniss?".
Ils ont pourtant essayés parfois de faire intervenir le présentateur pour nous expliquer certaines choses, comme le coup des abeilles, la vidéo lors du tirage des noms, mais on sent que ça s'adresse à ceux qui n'ont pas lu le livre et ça fait un peu réchauffé.
En fait c'est terrible combien on y perd au change. Les sentiments de Katniss sont peu développés - même si Jennifer Lawrence parvient à donner beaucoup d'expressions à son personnage qu'elle interprète admirablement bien -, le fait de ne pas savoir ce qu'elle pense ne nous rend pas à même de comprendre l'attachement qu'elle éprouve pour Rue ou encore l’ambiguïté de ses sentiments pour Peeta. Certains effets retranscrivent très bien ses moments de stress et de confusion, mais on ne saura jamais qu'elle est partiellement sourde pendant une bonne partie de l'épreuve, par exemple.

Cliquez pour afficher/cacher
Dans les grandes lignes en revanche ça respecte bien le bouquin mais ça va à toute vitesse et on perd complètement certains aspects du bouquin. Par exemple, tout le côté "paraître": on oublie bien vite qu'ils sont filmés parce que nécessairement on n'a pas Katniss pour nous rappeler à tout moment qu'elle se force à avoir telle ou telle expression pour duper les spectateurs ou comment chacun de ses gestes est pensé en fonction de l'impact donné (pour Rue par exemple). La relation avec Peeta aussi est très maladroite, très bâclée et on ne sait à aucun moment si Peeta était sérieux ou pas, ni ce qu'elle ressent réellement vis à vis de ça et surtout pas que, tout ce qu'elle fait, c'est pour se vendre au public en jouant la carte des amants maudits comme Haymitch le lui a dit... j'ai d'ailleurs trouvé dommage qu'elle ne hurle pas le nom de Peeta au moment où ils annoncent le changement dans les règles...
L'aspect chasse et survie aussi est lésé, quand je pense quand dans le livre elle passe plusieurs pages à chercher un point d'eau, alors que là elle l'obtient direct! On ne nous parle pas du froid la nuit, de la faim, de l'épuisement, de la chasse, du nombre de flèches qui lui reste, des lunettes nocturnes et autres éléments du genre.
Et à la fin,
Cliquez pour afficher/cacher

D'un autre côté on y gagne sur un autre plan: on voit beaucoup plus de scènes "hors" jeux,
Cliquez pour afficher/cacher

J'ai pas trouvé le film très "dur" personnellement, j'ai même eu l'impression qu'ils essayaient un peu d'aseptiser tout ça pour éviter l'interdiction parce que finalement, c'est plus soft que dans le livre je trouve... par exemple à la fin,
Cliquez pour afficher/cacher

Dans les bon points je compte le visuel: le Capitole, le look d'Effie et des autres complètement extravagants, et la robe de l'interview qui m'a agréablement surprise aussi (même si j'ai trouvé celle du défilé un peu décevante). La présence de Stanley Tucci et le jeu des acteurs en général très bon (obligée de me taper la VF cependant, et elle n'est pas mémorable), la réalisation, bien qu'un peu trop mouvementée, il m'a semblé que ça collait bien à l'univers et au concept et toute la première partie, moins expédiée que la seconde même si pas mal d'entretiens avec Peeta et Haymitch nécessaire à la compréhension de leur façon d'agir sur le terrain manquait.

Avec le recul je pense que sans voix off c'était vraiment délicat d'adapter un livre si intériorisé qui repose entièrement sur les impressions et les pensées de Katniss... mais y'a quelques scènes très réussies avec une bonne musique de James Newton Howard: notamment l'arrivée dans l'arène avec le compte à rebours devant la corne d'abondance, la scène devant les juges ou encore la fin (expédiée un peu vite à mon goût, quand même, on zappe toute la rétrospective sur les jeux vue par Katniss)... bref, un bon complément du livre mais nécessite forcément son soutien à mon avis.
« Modifié: 22 mars 2012, 01:50:45 par Serleena »


Chevalière de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe

AngelMJ

Re : Cinéma
« Réponse #1984 le: 24 mars 2012, 12:04:03 »
Hunger Games : Je vais pas trop m'étendre sur le film car Elry et Serleena en disent déjà beaucoup. Je dirais que dans l'ensemble c'est pas mal du tout, enfin surtout la première partie du film. J'ai trouvé la mise en scène splendide, la moisson, les "auditions", le moment où Katniss monte dans l'ascenseur (scène très forte, la meilleure du film selon moi).

Le problème c'est la fin, le fameux Hunger Games. Là par contre, il y a beaucoup à dire. J'ai trouvé que ça manqué d'action et de drame. A part la première scène assez marquante, tout le reste roule doucement vers une fin un peu expédiée à mon goût qui sous entend bien sûr une suite.

Après, je sais que c'est adapté d'un roman, mais j'en ai un peu marre que l'on critique toujours les films de ce genre en disant "ouais mais c'est pas comme le roman!". Un film, c'est un film, un roman, c'est un roman. Entant que film, Hunger Games est un bon film qui souffre un peu de son format et de sa durée (une heure de plus nous montrant un peu l'extérieur du jeu pendant la 2e partie ne m'aurait absolument pas déplu) mais dans l'ensemble c'est un film que je recommande. Et j'ajoute évidemment que l'actrice qui interprète Katniss est remarquable. A suivre de prêt...

Target : Dans un ton bien plus léger, une comédie romantique (elles se font rares cette année) sur le thème du triangle amoureux avec des agents du CIA. Honnêtement, c'est distrayant mais ça casse pas trois pattes à un canard, surtout que le contexte "agent secret" est peu exploité ou mène à des situations totalement irréalistes. Les 2 acteurs principaux remplissent leur rôle dans le film (même si je n'aime pas du tout ces deux types) et Reese, toujours aussi mignonne certes, ne livre pas sa meilleure performance.

Bref, le genre de film que je vais voir pour me détendre (et ça marche plutôt bien) mais que je déconseille de payer au prix fort!

Nakei1024

Re : Cinéma
« Réponse #1985 le: 24 mars 2012, 23:29:38 »
Hunger Games: Même si sur l'idée de base, on ne peut effectivement que penser à Battle Royale, on est très loin d'un vulgaire copier/coller à la sauce ricaine, ne serait-ce que parce que ce "jeu" est encore plus pervers car diffusé en direct à la population, avec des règles modifiées selon le bon vouloir de la production et des spectateurs. Déjà que tout le monde ne part pas sur un pied d'égalité, les injustices sont encore plus flagrantes avec ce système de sponsors.
J'avoue que durant toute la première partie (jusqu'au début du "jeu"), j'ai eu une putain de boule dans le ventre et limite une envie de gerber devant ces élites nanties qui disposent de la vie des habitants des 12 districts (à un moment ils disent 13, mais je penche pour une erreur de doublage, sauf si le 13ème est la capitale elle-même) et s'amusent de les "conseiller" et les "encourager" avant de les lâcher dans l'arène.
La deuxième partie est plus classique, mais pas moins intéressante avec des moments particulièrement beaux et des décès relativement violent (le coup des guêpes, brrrr...). Le fait de montrer les affrontements de manière extrêmement confuse permet de montrer la brutalité du jeu tout en marquant une nette différence du spectateur IRL avec ceux du films, qui doivent avoir droit à un ralenti des exécutions comme on aurait pour un but dans un match de foot.

Bref, j'ai bien aimé et me suis procuré le premier bouquin. Apparemment la série forme une trilogie, donc je suis curieux de voir si les producteurs tourneront d'autres épisodes.

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

Zankaze

Re : Cinéma
« Réponse #1986 le: 24 mars 2012, 23:35:19 »
Citer
Bref, j'ai bien aimé et me suis procuré le premier bouquin. Apparemment la série forme une trilogie, donc je suis curieux de voir si les producteurs tourneront d'autres épisodes.

Vu la machine à fric que ça représente et le manque désormais laissé par Twilight et Harry Potter, je pense qu'on peut y compter sans trop avoir peur.


"Set your Heart Ablaze."

Deluxe Fan

Re : Cinéma
« Réponse #1987 le: 25 mars 2012, 04:55:10 »
Vu la machine à fric que ça représente et le manque désormais laissé par Twilight et Harry Potter, je pense qu'on peut y compter sans trop avoir peur.
Encore faut-il que le film soit bon. Je me souviens du cas de la Trilogie de l'Héritage : ils avaient adapté le premier livre (Eragon), mais c'était un tel navet que l'on en a plus jamais entendu parler  :D


Sinon, vous vous souvenez qu'il y a quelques temps je vous avait parlé d'un film où Blanche-Neige devenait une guerrière sanguinaire ?
Admirez désormais... Abraham Lincoln Chasseur de Vampires ! (non, ce n’est pas une blague, c’est produit par Tim Burton)

Nakei1024

Re : Cinéma
« Réponse #1988 le: 25 mars 2012, 11:56:10 »
Ils ont de l'imagination en ce moment les producteurs, après les cowboys qui affrontes des extraterrestres, les nazis qui débarquent de la Lune, Abraham Lincoln en chasseur de vampire... La prochaine étape ce sera quoi à votre avis, Napoléon en sorcier?

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

Zankaze

Re : Cinéma
« Réponse #1989 le: 25 mars 2012, 12:11:38 »
Ceci dit, l'idée de se battre à la hache, c'est excellent. Et le film me tente bien, surtout en tant que truc pour se marrer avec des potes.


"Set your Heart Ablaze."

Elry

Re : Cinéma
« Réponse #1990 le: 26 mars 2012, 00:29:18 »
Hunger Games: Même si sur l'idée de base, on ne peut effectivement que penser à Battle Royale, on est très loin d'un vulgaire copier/coller à la sauce ricaine, ne serait-ce que parce que ce "jeu" est encore plus pervers car diffusé en direct à la population, avec des règles modifiées selon le bon vouloir de la production et des spectateurs. Déjà que tout le monde ne part pas sur un pied d'égalité, les injustices sont encore plus flagrantes avec ce système de sponsors.
J'avoue que durant toute la première partie (jusqu'au début du "jeu"), j'ai eu une putain de boule dans le ventre et limite une envie de gerber devant ces élites nanties qui disposent de la vie des habitants des 12 districts (à un moment ils disent 13, mais je penche pour une erreur de doublage, sauf si le 13ème est la capitale elle-même) et s'amusent de les "conseiller" et les "encourager" avant de les lâcher dans l'arène.
La deuxième partie est plus classique, mais pas moins intéressante avec des moments particulièrement beaux et des décès relativement violent (le coup des guêpes, brrrr...). Le fait de montrer les affrontements de manière extrêmement confuse permet de montrer la brutalité du jeu tout en marquant une nette différence du spectateur IRL avec ceux du films, qui doivent avoir droit à un ralenti des exécutions comme on aurait pour un but dans un match de foot.

Bref, j'ai bien aimé et me suis procuré le premier bouquin. Apparemment la série forme une trilogie, donc je suis curieux de voir si les producteurs tourneront d'autres épisodes.

Pour les treize districts, c'est effectivement la marque d'une trop grande précipitation dans l'adaptation: il y a bien treize districts, enfin, il y avait. Pendant la rébellion (mentionnée au tout début du film), le treizième district a été rayé de la carte pour faire un exemple. Et il semble bien que les autres films seront adaptés, le dernier livre le serait même en deux parties.

@Serleena: J'ai vérifié pour
Cliquez pour afficher/cacher
Membre de la Bunny Team!

SoulJapanExpress

Re : Cinéma
« Réponse #1991 le: 26 mars 2012, 01:10:56 »
Project X

J'appuie les impression de KanaPeach en partie.

J'ai beaucoup aimé la mise en scène, tout part en crescendo et le point d'orgue de toute cette cacophonie est absolument phénoménal. Autant que VBT, Project X restera dans ma mémoire comme un film culte, un des plus barges que j'ai vu. Concernant la bande son, le deuxième véritable plus du film, il y'a eu une très bonne recherche qui n'a absolument rien de basique vu le répertoire que les réalisateurs ont choisit. Des sons que je reprendrais volontiers dans mon iPoude. Comme Kana, ambiance festive, on se croirait en boîte de nuit bref, tout le topos quoi.

Le film en lui même vend beaucoup de rêve, une bête de soirée délirante, qui part totalement en vrille, des gonzesses à moitié à poil, des ados défoncés à l'ecsta, bref tout pour accrocher suffisamment le spectateur sur la durée. On rentre dans le vif du sujet très rapidement, le seul bémol c'est qu'avec la BO je m'attendais à ce qui allait se passer, l'élément de surprise s'état un peu estompé avant l'heure, du coup à part les séquences anarchiques, il n'y avait pas forcément grand chose à se mettre sous la dent.

Bref ça vaut pas vraiment un Very Bad Trip mais c'est du very bon.
A voir en VO et accompagné. Seul ça craint.
« Modifié: 26 mars 2012, 01:13:37 par SoulJapanExpress »

--
"Gooooooooooon"

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10598
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Cinéma
« Réponse #1992 le: 26 mars 2012, 15:05:59 »
Moins enthousiaste que le commentaire du dessus concernant Project X.
On reprend des recettes assez répandues de productions abordant l’idée de fiesta lycéennes pour en faire un cocktail qui se veut démesuré. Une fête lycéenne déjantée.
Pari réussi pour le film, on assiste a une fête hors norme, folle comme le cinéma US en a rarement généré avec des ingrédients usités a souhait. Musique, alcool, filles et un peu de baston. Avec une narration crescendo, le but d'en faire plus fonctionne, eu égard son lot d’événements improbables. Le jeu d'acteurs est globalement entrainant avec des têtes d'inconnus dans son panier. Une pensée négative néanmoins pour le personnage de JB s'affichant comme une déception a mes yeux.
Au final, je range ce métrage dans la lignée de ses ainées (Super Grave, American Pie...) se distinguant seulement sur son atmosphère et sa tonalité qui convergent vers l'excessif (ceci étant le but visé). Film sympa sans plus car le spectateur est déjà en terrain connu.
« Modifié: 26 mars 2012, 15:14:01 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Nakei1024

Re : Cinéma
« Réponse #1993 le: 26 mars 2012, 17:48:20 »
@ Elry: Merci pour ta précision, je m'en suis rendu compte à la lecture des premiers chapitre du livre en effet. Ça leur aurait vraiment fait mal de rajouter une ligne de dialogue pour expliquer la disparition du 13ème district?

Pour Peeta et Katniss, mais si on sent que leur coup est parfaitement calculé, il m'a quand même semblé au visionnage qu'il y avait un minimum de sincérité de sentiments entre les 2; au moins en ce qui concerne le jeune homme.

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

Papimoule

Re : Cinéma
« Réponse #1994 le: 27 mars 2012, 15:58:09 »
Citer
Vu "the hurt locker" ("démineurs" en français).  Très prenant.
(Tu vas te faire gronder! ^^)
C'est vrai que ce film était particulièrement intéressant vu qu'il mettait en avant le dur travail que ces hommes ont choisis. Avec une réalisation vraiment pas dégueulasse, Démineurs a su se porter dans les incontournables films de guerre. On sentait d'ailleurs un côté très américain à travers le héros mercenaire sans foi ni loi, ne craignant pas les défis, ni la peur. Courageux, téméraire ou même fou... il faut un peu de tout pour réussir à faire ça. Kathryn Bigelow a réussi un coup de maître en nous montrant un monde que l'on ne peut même pas imaginer pour la plupart.
"la mort d'un homme est une tragédie. la mort d'un million d'hommes est une statistique"