Auteur Sujet: Cinéma  (Lu 856228 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

TonyTrip

Re : Cinéma
« Réponse #2760 le: 17 octobre 2014, 21:32:12 »
Je viens d'aller voir Dracula Untold à cause d'un pote qui a longuement insisté pour qu'on y aille. C'est peut-être parce que j'en attendais rien mais j'ai trouvé le film pas trop mal, loin d'être excellent mais  pas médiocre non plus, ce genre de films que l'on regarde sans déplaisir avant de vite l'oublier.
J'étais dans le même état d'esprit avec Tranformers 4 par exemple, la grosse différence avec toi c'est que j'ai vu ce dernier chez moi ! :P

Squik

Re : Cinéma
« Réponse #2761 le: 17 octobre 2014, 22:30:40 »
Une nouvelle trilogie de films dans l'univers de Harry Potter pour 2016-18-20.

Avec David Yates à la réalisation (qui s'est déjà occupé des HP 5 à 7.2), sur une histoire écrite par JK Rowling (y'aura pas de livre, c'est juste un scénario pour le cinéma) se déroulant 70 ans avant les aventures du "garçon qui a survécu", en Amérique. Et apparemment ça racontera l'histoire de l'auteur des Animaux Fantastiques, le manuel utilisé par les élèves de Poudlard en cours d'étude des... animaux fantastiques.

Difficile de se faire un avis pour le moment, mais je pense que la licence Harry Potter a les capacités pour fournir un "univers étendu" assez intéressant. :)
Mon compte SensCritique.

Nakei1024

Re : Cinéma
« Réponse #2762 le: 18 octobre 2014, 09:06:49 »
Dracula Untold était pas mal en effet, même s'il n'y avait rien de réellement excitant non plus.

Hier soir, ma connexion internet m'a lâchement laissé tomber (pardon à Benja et Sartha qui m'attendaient sur Wakfu), donc plutôt que de m'escrimer sur ma Livebox (probablement innocente) pendant toute la soirée, j'ai décidé d'aller voir Ninja Turtles...

Le pitch est relativement basique: Depuis quelque temps, à New-York, sévit une organisation criminelle du nom de "clan des foot". La police est peu à peu dépassée en nombre et en matériel employé, et les habitants eux-même se résignent à vivre dans un état de peur permanente. Pourtant, alors que tout espoir semble perdu, un mystérieux justicier semble œuvrer dans l'ombre et s'oppose aux plans diaboliques de l'organisation criminelle... April O'neil, une jeune journaliste souhaitant se faire un nom dans le milieu, décide de mener l'enquête. Ce qu'elle va découvrir dépasse ce qu'elle aurait pu imaginer.

Mon avis: Bon, inutile de se voiler la face, le scénario est basique, et les "rebondissements" scénaristiques ultra-prévisibles. Pourtant, je dois dire que j'ai passé un bon moment devant le film, qui remplit parfaitement son rôle de divertissement. Peut-être moins barré que ces prédécesseurs, le film arrive quand même à se doter d'une ambiance légère et comique pas trop mal foutue, quoique totalement dénuée de subtilité: en gros, ce sont des ados/ninjas/tortues qui donnent plus l'impression de s'amuser qu'autre chose. Mais du coup, quand le scénario essaie de verser dans un peu plus de pathos et une ambiance plus dramatique, c'est un peu raté.
Pour ce qui est du jeu des acteurs, on ne peut pas dire que ce soit très convaincant non plus, à commencer par Mégane FOX dans le rôle d'April. J'ai eu du mal à rentrer dans son jeu de jeune femme en manque de reconnaissance, et prête à tout pour arriver à ses fins. Les seules qui s'en sortaient plutôt bien, ce sont finalement les 4 tortues (même Splinter m'a paru fade). D'ailleurs, je trouve que par rapport aux anciennes version, le fait d'avoir voulu coller un caractère à chacune d'entre elle (leader, scientifique, beau-gosse, bad-guy) était plutôt bien vu, même si on tombe dans le cliché facile. Mais au moins, on a une différence autre que la simple couleur du bandeau.

Et pour une fois, la 3D m'a semblé plutôt réussie: ça virevolte dans toutes les coins, et l'effet de profondeur rendait plutôt bien.

Bref, le film traîne son lot de tares et n'est clairement pas un chef d’œuvre, mais en simple divertissement, j'ai bien aimé.

Au passage, je vous mets l'avis de Durendal, que je n'ai pas encore vu à l'heure où j'écris ce commentaire:

https://www.youtube.com/watch?v=oOTVgwGpMEA

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

Squik

Re : Cinéma
« Réponse #2763 le: 18 octobre 2014, 17:55:53 »
Bon Durendal a apparemment adoré et j'ai comme l'impression que ce film restera pas longtemps en salle, donc je suis allé me faire mon propre avis sur Lou! Journal Infime.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=giKT4WLZii0[/youtube]

Inutile de vous dire que j'étais le seul mec de la vingtaine tout seul dans une salle remplie de petites filles accompagnées par leurs parents... Malaise prévisible mais malaise quand même.

Déjà gros bon point pour l'esthétique très travaillée et ce tout le long du film. En plus ça permet de compenser le jeu d'acteur assez nul des enfants puisque certes ils semblent réciter leurs textes et c'est pas crédible pour un sou, mais de toute manière le tout se déroule dans des décors surréalistes donc au final ça colle à l'ambiance et ça gène pas tant que ça!
L'humour aussi est plutôt sympa, certains gags m'ont fait franchement rire.
Et de manière générale, on retrouve vraiment l'esprit de la bande dessinée qui est très bien respecté (c'est Julien Neel lui-même qui est aux commandes en même temps).

Mais malgré tous ces bons points, reste que j'ai eu du mal à rentrer dans le film tout le long de la projection. La vie d'une préadolescente amoureuse de son voisin, franchement, si en BD l'auteur arrivait à rendre ça passionnant à suivre, j'ai trouvé ça beaucoup plus lourd transposé à l'écran.
De plus certaines scènes avaient tendance à s'éterniser et créer un léger malaise ; si vous me demandez mon avis le film dure bien trop longtemps (1h45 je crois, et je pense qu'on pourrait facilement raccourcir en 1h30).

Bref j'ai un avis assez mitigé sur ce film : je suis pas rentré dans le truc, même si je lui reconnais des qualités indéniables. Dans tous les cas avec ce film Julien Neel arrivera sans mal à se faire pardonner pour le sixième tome de Lou! qui en a déçu plus d'un (Alice Devil et moi même, au moins).
« Modifié: 18 octobre 2014, 22:57:45 par Squik »
Mon compte SensCritique.

Nakei1024

Re : Cinéma
« Réponse #2764 le: 18 octobre 2014, 22:22:03 »
Gone Girl (David FINCHER): Nick et Amy forment un couple modèle, vivant ensemble depuis 5 ans dans une petite bourgade classe du Missouri. Mais cette image vole en éclat lorsque Amy disparait mystérieusement, et que Nick se retrouve incapable de répondre à quelques questions, pourtant simples, de la part des enquêteurs, ou ment à ceux-ci sur certains "détails".
Très vite, les médias s'emparent de l'affaire, et il ne faut pas longtemps pour que Nick devienne l'homme le plus détesté des Etats-Unis (voire plus), accusé d'être l'assassin de sa femme. Pourtant, Nick clame son innocence, et semble prêt à tout pour prouver celle-ci.


https://www.youtube.com/watch?v=ItEpaXZ6R_M

Mon avis: Lisez cette phrase lentement, en appuyant bien chaque syllabe... OH MY FUCKING GOD...

Voilà un thriller qui va vous scotcher sur votre siège, à tel point que vous aurez du mal à quitter celui-ci à la fin de la séance, c'est ce qui m'est arrivé.
Le sujet du film n'est pas temps de répondre à la question "Nick est-il le meurtrier de sa femme?", question dérangeante dont la réponse est donnée après une bonne heure (sur 2h30...), mais bien de nous proposer un sociopathe comme on en voit rarement à l'écran. Le cinéma est friand de ces psychopathes, capables de mettre au point des plans tellement alambiqués que même les meilleurs enquêteurs s'y trompent. Des êtres dénués de scrupules pour qui la vie est un jeu dans lequel les autres ne sont que des pions aisément sacrifiables. Eh bien je peux vous dire que celui-là mérite bien sa place au panthéon, aux côtés d'Hannibal LECTER, Jack TORRANCE ou même le Joker (choisissez votre version). Ce coup-ci, j'ai vu le diable en personne, caché sous un masque d'élégance et de naïveté, piégeant peu à peu sa proie avec une précision flippante et mortelle.
Et jusqu'au bout on se pose la question de savoir qui joue quel rôle dans cette mascarade sordide. La première partie est certes agréable, mais c'est véritablement pour la seconde que l'on finit par ne plus vraiment savoir sur quel pied danser, qui est le chat, qui est la souris?

La fin est cruelle, inhumaine, amorale, insupportable, atroce... Les adjectifs me manquent pour décrire le goût amer qui me reste encore dans la bouche, et la boule qui m'a pris au ventre lorsque le générique de fin a débuté. Toujours est-il que je ne l'oublierai pas de sitôt...

On trouve aussi un certain message sur l'importance des médias et leur utilisation, capable de démonter (et remonter, transformer même) la vie d'une personne en même pas quelques minutes, en jouant avec les points de vue des multiples protagonistes, et de la population en général.

Il y a 2 semaines, Pride m'avait redonné foi en l'Humanité, ici on en voit un des côtés les plus sombres et malfaisants...
« Modifié: 19 octobre 2014, 10:27:16 par Nakei1024 »

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

tsparkle

Re : Cinéma
« Réponse #2765 le: 19 octobre 2014, 10:56:09 »
Tombé par hasard sur ce teaser:

https://www.youtube.com/watch?v=1k59gXTWf-A


ça a l'air cool  8)

Femto / Project D

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 5552
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • DeviantArt
  • A-theque M-theque
  • • Le Faucon de lumière •
Re : Cinéma
« Réponse #2766 le: 19 octobre 2014, 13:01:10 »
Merci Nakei, tu m'as vraiment donné envie de voir ce film qui a l'air tout à fait à mon goût. :)

Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8468
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
Re : Cinéma
« Réponse #2767 le: 19 octobre 2014, 14:29:28 »
Vu Gone Girl également ce matin. C'était un film dont j'attendais beaucoup (Fincher oblige) et que les excellents échos m'avaient encore plus hypé donc j'y allais avec de grosses attentes. Et mes rêves ont explosé en plein vol : c'est encore bien meilleur que tout ce que j'aurai pu imaginer et somme toute assez éloigné de ce que je croyais aller voir. Même en pinaillant, je vois pas où on pourrait trouver un défaut.

J'aime bien Ben Affleck qui est injustement conspué pour avoir joué dans de vrais films de merde mais, surtout depuis qu'il est passé aussi derrière la caméra, a démontré que c'est un excellent acteur. Il est encore une fois ici bluffant. C'est peut-être sa meilleure interprétation. Et c'est terrible parce que sa femme à l'écran, jouée par Rosamund Pike, lui vole totalement la vedette par une prestation éblouissante. Je demande à voir comment l'oscar pourrait lui échapper (mais ce ne serait pas non plus volé pour Affleck). Petite mention pour Neil Patrick Harris, bien loin de son personnage de Barney et qui s'en tirer très bien.

La réalisation est impeccable, le travail sur le bruitage et la bande son incroyable. Même en plein air, on a l'impression d'un huis clos avec tantôt des plans très resserrés sur les visages et tantôt des scènes où les personnages ont l'air tout petit dans des décors trop grands comme dans une maison de poupée. Et surtout une impression presque de documentaire mais avec un cachet éminemment cinématographique. C'est dur à décrire mais c'est l'idée.

Les dialogues sont millimétrés et le rythme calé sur un métronome. Certains répliques sont appelés à devenir cultes. Bref, un chef d’œuvre qui fera date.

Nakei compare le psychopathe à Hannibal Lecter ou au Joker mais le monstre dépeint dans Gone Girl est peut-être encore plus effrayant car c'est un monstre ordinaire, et en même temps extraordinaire. Et qui est le monstre ? Car tout le monde dans ce film est décrit sous ses plus mauvais jours. Fincher gagne la médaille du plus misanthrope. La vache, qu'est-ce que c'est noir ! Tout y passe : le mariage, la société dont les médias sont le prisme déformants et la justice aveugle dans le mauvais sens du terme. Bref :

« Modifié: 19 octobre 2014, 14:55:15 par Afloplouf »

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10594
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Cinéma
« Réponse #2768 le: 23 octobre 2014, 03:42:04 »
http://www.youtube.com/watch?v=tmeOjFno6Do



Plus qu'à faire des offrandes, prières et autres actions de ce type pour qu'il donne une bonne fessée au dernier X-Men de Singer.
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Avendil

Re : Cinéma
« Réponse #2769 le: 23 octobre 2014, 07:21:38 »
A priori avant première dans une semaine donc ça devrait plus être très long. Et le trailer est énorme.  8)

Stories are written and read to rebel against the fact that we only live once.

TonyTrip

Re : Cinéma
« Réponse #2770 le: 23 octobre 2014, 11:53:28 »
J'étais sûr que quelqu'un allait mettre la BA avant moi !  :D
En tout cas, cette dernière ne pas semblé trop "remplie", mais je me doute bien qu'il y avait surement toutes les scènes d'action/fortes, autant implicitement qu’explicitement !
Cliquez pour afficher/cacher
« Modifié: 23 octobre 2014, 11:56:40 par TonyTrip »

Pixy

Re : Cinéma
« Réponse #2771 le: 23 octobre 2014, 16:02:00 »
Elle envoie du fat cette bande annonce. Et puis le méchant est kewl. J'espère que l'on retrouvera que ce qu'on a pu avoir dans le premier Avengers. Une bonne dose d'humour et plein de "pew pew pew".

Kygen

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1117
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Il y a un proverbe japonais, qui dit que
Re : Cinéma
« Réponse #2772 le: 23 octobre 2014, 21:46:14 »
J'ai vu Le Labyrinthe. J'ai payé 7€50.

C'est un film adapté d'une trilogie de livres (donc deux autres films prévus DONC trois fois plus de thunes qu'un simple film...). Franchement, c'est... pas mal, mais vraiment sans plus. Le jeu d'acteur m'a fait tilté, m'a fait grésiller deux ou trois fois, le doublage aurait pu être plus convaincant, une ou deux incohérences
Cliquez pour afficher/cacher
. Y'a des noms (les "Griffeurs", bouh quelles sales bêtes, vilains chats !) risibles. J'suis désolé, ce genre de truc : c'est + la fusion entre un zerg qui a mal muté et un traqueur qui lui a légué ses pattes. Il lui faudrait un nom plus approprié. J'sais pas, ça a une gueule à t'arracher la tête si tu le regardes de travers le bouzin !

Film qui finit bien sûr en cliff hanger, pour m'obliger à payer 15€ de plus, mais je sais d'avance que je ferais l'impasse sur ces suites. Quelques plans auraient pu être légèrement mieux tournés ou alors mieux contrasté au montage (franchement dans la nuit, même au cinoche, je voyais presque que dalle, juste des formes qui bougeaient, je parle des scènes "d'épouvantes et d'actions".)

Ah oui, et big up pour un ou deux personnages développés avec le cul, je vais pas spoiler mais... Bon allez :
Cliquez pour afficher/cacher

Si vous hésitez entre deux films, dont celui-ci, prenez l'autre. Avec un peu de recul ça ne vous apportera pas grand chose selon moi, c'est pas très marquant, et ... zappez quoi, passez-vous en.

Sacrilège

Re : Cinéma
« Réponse #2773 le: 23 octobre 2014, 21:56:49 »
Le gros problème de ce film est qu’il y a des erreurs de scénario si incohérentes et manifestes, qu’on sait qu’elles ne sont là que pour faire avancer l’histoire. Même si j’ai adoré La Planète des Singes – Les Origines par exemple, ça n’en fait pas moins un film qui a les mêmes travers, quand on voit comment réagit le scientifique touché en premier par les singes, si vous vous en souvenez. Ici, c’est pareil mais en pire. Un « coureur » qui affirme être passé partout plusieurs fois tombe « par hasard » sur une nouvelle zone. A un autre moment, on lui demande un mot de passe
Cliquez pour afficher/cacher
Et j’en passe. C’est bien dommage, car ces gros défauts occultent la capacité de ce film à apporter un bien meilleur rendu. Je ne blâme pas l’auteur, car comme tu l'as dit c’est une adaptation du livre de James Dashner, mais plutôt les scénaristes qui ont raccourci de façon bien trop simpliste certains passages.

LesMaximonstres

Re : Cinéma
« Réponse #2774 le: 24 octobre 2014, 13:16:38 »
Fausto 5.0 : Film fantastique complétement cryptique. C'est la version hospitalière et actuelle du mythe de Faust, j'en dis pas plus mais c'est assez sympa, les plans sont bien fichus et franchement ça fait plaisir de voir un film fantastique qui sort un peu du traditionnel Horreur/Sursaut/Esprit. Un bon film a conseiller.