Auteur Sujet: Cinéma  (Lu 966165 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Faustt

Re : Cinéma
« Réponse #945 le: 19 décembre 2009, 23:09:53 »
Ouais bon de toute façon c'était prévu pour la 3D, la version 2D aurait limite dû être interdite! :p
Dans ce cas là, peu de monde l'aurait vu ce film  :D Des salles 3D, il y en a que dans les grandes villes ;)

Serleena

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3042
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • What doesn’t kill you gives you EXP.
Re : Cinéma
« Réponse #946 le: 20 décembre 2009, 00:12:04 »
Oui c'est vrai, disons alors plutôt qu'il est temps que même les campagnards puissent y avoir accès (je vous raconte pas mon calvaire avant d'avoir été à Nantes; pas de ciné du tout à moins de 20km...)!^^


Chevalière de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe

Sacrilège

Re : Cinéma
« Réponse #947 le: 20 décembre 2009, 00:38:22 »
Besoin d'un rabat-joie en toutes circonstances ? Appelez PanzerFaust =}

Faustt

Re : Cinéma
« Réponse #948 le: 20 décembre 2009, 00:52:49 »
C'est pas être rabat-joie de dire qu'il y a très peu de salles 3D en France et peu de monde qui y ont accès :rolleyes: On a pas tous la chance de vivre dans de grandes villes...

Nakei1024

Re : Cinéma
« Réponse #949 le: 20 décembre 2009, 09:34:29 »
Avatar (James Cameron): Malgré le fait que je n'ai pas pu voir le film en 3D, les 2 salles (sur 4 passant le film) équipés pour étant littéralement prises d'assaut par les spectateurs, j'ai vraiment adoré ce film.

Comme prévu, c'est du grand spectacle comme seul JC et quelques autres savent les produire. Le monde fictif de Pandora est de toute beauté et régulièrement on reste ébahis devant les décors presque surnaturels qu'on peut y voir (des montagnes qui volent, des arbres télépathes, un bestiaire pas forcément très amical avec les nouveaux venus). Côté technique, on peut donc dire que c'est du très bon boulot.
Parlons maintenant de l'histoire: comme annoncé dans les critiques trouvées dans la presse et sur le net, c'est loin d'être du David Lynch (souvent prise de tête et très complexe et intellectuel), et ça ferait davantage penser à un remake futuriste de Pocahontas et de la conquête de l'ouest américain. Pourtant, l'histoire possède une ambiance très lourde et sombre,presque apocalyptique avec un tableau d'une possible humanité future ma foi fort peu engageant, dans laquelle la finance contrôle (ou cherche à tout contrôler) tout ce qu'elle peut croiser, sans considération pour le reste (toute ressemblance avec une situation existante serait purement hasardeuse).
Un mot sur les humains affrontant les Na' vis d'ailleurs, qu'il s'agisse du militaire vétéran (très réussi) ou des financiers en charge de la mission sur Pandora, on ne peut s'empêcher de penser à certains personnages de la filmographie de James Cameron tels le militaire psychopathe dans Abyss ou le directeur financier de Alien 2. Et Sigourney Weaver fait une fois de plus une apparition très remarquée dans son rôle de scientifique écolo disposant comme on peut s'y attendre d'un caractère très marqué.

Comme Moonchild, un film passionnant, une véritable claque graphique, mais je retournerai peut-être le voir en 3D une fois que la cohue actuelle sera calmée, parce que je ne peux m'empêcher de penser avoir raté un élément important du film avec la 2D.

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

Serleena

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3042
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • What doesn’t kill you gives you EXP.
Re : Cinéma
« Réponse #950 le: 20 décembre 2009, 13:36:49 »
XD Mais je crois que Sacrilège a compris l'idée que je voulais exprimer et souligne le fait que ton explication, bien qu'elle soit juste, n'enlève rien à ma conclusion et que donc, ce faisant, tu n'as fait que me couper dans mon élan. Je me trompe?  =D


Chevalière de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe

beber

Re : Cinéma
« Réponse #951 le: 20 décembre 2009, 23:49:47 »
Avatar: bon ben ça y est , rentrons dans l'ére du 3D, et allons y de plein pied, parce que vu ce que j'ai vu ce soir, ça vaut plus que le coup. Que ce film est bon quand on rentre dedans ! Certes l'histoire n'a rien d'extraordinaire, mais le background est tellement riche en détail, qu'on est dans un réve pendant 2h30. C'est beau, beau, et même voir à des moment beau. La derniére 1/2 heure en fout plein la vue.

Ah oui, et concernant le scenar, je pense que tout bon fan de Miazaki se doit d'y aller. Bref, content de ma soirée (par contre 12 euros pour aller au ciné , ça commence à faire plus que cher :/)

Jevanni

Re : Cinéma
« Réponse #952 le: 21 décembre 2009, 01:52:38 »
Moi aussi j'ai vu Avatar en 3D ce soir. Bon comme tout le monde, c'est vrai que ça en fout plein la vue, les lunettes 3D donne une autre dimension au film même si je pensais que ce serait plus impressionnant au départ. J'ai bien aimé la moral de l'humanité derrière (en tout bon biologiste) couplée avec les remarques du colonel, je pense qu'il y a un vrai travail de moralité dans le fond et un peu plus qu'on ne le croit. Bref un très bon film, qui me donne presque envie de me le procurer en dvd quand il sortira.  :)

Moonchild

Re : Cinéma
« Réponse #953 le: 22 décembre 2009, 00:29:00 »
Je vais devoir patienter jusqu'à jeudi pour ma part... Jeudi!

Starrynight

Re : Cinéma
« Réponse #954 le: 22 décembre 2009, 12:21:13 »
Pour ma part, je suis allé voir un film d'auteur à petit budget dans un cinéma d'art et d'essai. On était trois pékins dans la salle :

Avatar ou les Schtroumpfs revus par James Cameron (vu en 3D et VOST) : mon avis rejoint sans peine ce que j'en avais lu jusqu'à présent : c'est un spectacle beau et impressionnant mais le scénario tient avec des amarres de bateau. Malgré le scénario quand même bien manichéen - méchant actionnaire + gros ranger type "vétéran du Vitenam" et grosses bestioles mécaniques crachant du feu vs gentils sauvages vivant presques nus, de nature et d'eau fraîche en communion (en symbiose même) avec la terre - je n'ai pas boudé mon plaisir. J'avoue que visuellement, c'est impressionnant. Même si on sait que c'est de l'image de synthèse, ça fait vraiment réaliste et bien intégré. Les vues des paysages, des arbres notamment sont splendides, au point que je me demandais parfois si c'était pas des prises de vue réelles. Chapeau franchement, on voit que de très gros progrès ont été faits à ce niveau et ça a dû être un boulot monstre de modéliser et d'animer tout ça.
En revanche, comme Jevanni, j'ai pas franchement vu de réel apport de la 3D pour se plonger dans l'ambiance, je m'attendais à quelque chose de plus impressionnant.

Lisez les news.

"Je m’intéresse à l’avenir car c’est là que j’ai décidé de passer le restant de mes jours" (Woody Allen)

Beck

Re : Cinéma
« Réponse #955 le: 23 décembre 2009, 10:24:34 »
Ah oui, et concernant le scenar, je pense que tout bon fan de Miazaki se doit d'y aller. Bref, content de ma soirée (par contre 12 euros pour aller au ciné , ça commence à faire plus que cher :/)
Princesse Mononoke est le premier film qui m'est venu à l'esprit quand je suis sorti de la séance hier soir tellement les thématiques sont proches. D'ailleurs, après avoir vu Avatar, j'étais dans le même état d'esprit qu'il y a quelques années quand j'ai vu le film de Miyazaki au cinéma : sur le cul.

En revanche, comme Jevanni, j'ai pas franchement vu de réel apport de la 3D pour se plonger dans l'ambiance, je m'attendais à quelque chose de plus impressionnant.
Cette impression est dû au fait que le travail sur la 3D fait par JC est très fin par rapport aux autres productions. Il utilise surtout le procédé pour travailler sur la profondeur de l'image (cf les montagnes volantes) et peu pour faire des effets de "style" (style l'objet qui fonce droit sur le spectateur). En tout cas, moi, j'ai pris une sacré claque en allant voir ce film. Même si le scénario fait dans le classique et use de ficelle connues, le film est tellement bien fait que je n'ai pas vu passer les trois heures de film.

D'ailleurs, je recommande chaudement d'aller le voir en 3D même si ça rajoute un petit surcout. Douze euros, ça commence à faire cher pour une place de cinéma mais franchement, pour ce film, ça les vaut :]
Be quiet and drive !

Jevanni

Re : Cinéma
« Réponse #956 le: 23 décembre 2009, 10:33:50 »
C'est étrange comme je l'ai dit sur d'autres forums, je suis bien d'accord qu'il y a une sorte de lien avec princesse mononoke mais j'ai du mal à le concevoir si proche, ou du moins autant que vous vous le pensez. J'ai l'impression qu'à force de regarder des animes, on commence à croire que tout y est emprunté de ceux-ci. C'est ptêtre une vocation du fanboy.  :D
« Modifié: 23 décembre 2009, 10:35:54 par Jevanni »

Beck

Re : Cinéma
« Réponse #957 le: 23 décembre 2009, 11:12:55 »
Oué mais bon, le rapprochement est quand même flagrant à mes yeux :

Cliquez pour afficher/cacher
Be quiet and drive !

Moonchild

Re : Cinéma
« Réponse #958 le: 23 décembre 2009, 13:45:16 »
Oui enfin bon, ça reste un thème universel. Et puis, le manichéisme est un peu présent via quelques clichés, mais est-ce vraiment du manichéisme, en y réfléchissant? Moi j'y vois surtout... beaucoup de réalisme (je parle du fond).

Avatar commence évidemment par nous évoquer les premières conquêtes du "Nouveau Monde", avec des indices du genre :
-Les richesses à exploiter sur Pandora // l'attrait pour les métaux précieux des Européens à l'époque.
-Le choc culturel
-La différence technologique // à la chute de l'Arbre sacré, j'aurais cru voir Cortés dans le vaisseau à la place du général, le type qui prit Tenochtitlan en usant de pas mal d'effets pyrotechniques aussi. Et prenant un peu au dépourvu les Aztèques, comme les Na'vis ici.

Et bref, on peut aisément faire des parallèles avec l'histoire de l'Amérique.

Mais à côté de ça, la dimension universelle, c'est celle du colonialisme. Donc pourquoi serait-ce une histoire banale, ou manichéenne? (en dehors du côté romancé)
Il faut quand même fixer le contexte : sur la Terre, c'est la grosse crise énergétique. Et quand je vois l'actualité (même sans d'ailleurs), je n'aurais pas vraiment de mal à m'imaginer le bordel que cela pourrait engendrer. Et soudain, hop, découverte d'une planète peuplés d'êtres extraterrestres un peu difformes... qui couvent une mine de ressources susceptible de mettre fin au cauchemars. Évidemment, vu tous les timbrés de défenseurs des animaux/droits de l'homme et de l'extraterrestre qu'il y a sur Terre, on peut pas pomper leur minerai comme ça en les délogeant d'un simple coup de pied au cul et pourtant il y en a que ça démange.
Puis les négociations finissent par échouer et certains jubilent, ils vont enfin pouvoir casser du bleu (des pauvres sauvages qui sont même pas humains, dont on a rien à faire tellement ils sont primitifs et qui se permettent de paralyser toute une planète avec leurs simagrées.)
Le général a beau passer pour le méchant caricatural de base, avide de sang et raciste, à mon avis, il y a moyen d'en trouver des types comme ça...

Et donc au final, cette dénonciation du colonialisme/impérialisme et/ou de la destruction de la nature pour des intérêts personnels sont peut-être rebattus (et pour cause), mais je ne m'en lasse pas de les voir traiter, surtout dans un film comme celui-ci qui innove quand même grâce à son thème fantastique et sa technique.

Et les œuvres écrites et visuelles, quand elles abordent des thèmes universels, se ressemblent obligatoirement, au moins sur le fond.

Je rajouterai pour finir que le duo nature/modernité renvoie toujours au manichéisme, et pour cause, la nature est quand même un peu notre source de vie... Donc comment considérer la destruction de cette source de vie à grande échelle, autrement que comme "maléfique"?

Oh ben j'avais envie de parler ce midi tiens... Au final je me suis éparpillé et ai la flemme de revenir sur mon pavé, tant pis pour vous :].

Scalix

Re : Cinéma
« Réponse #959 le: 23 décembre 2009, 21:00:07 »
Tain, et moi je dis quoi maintenant que tout a été dit ? T_T

Bon bah j'ai vu Avatar et je pense suis d'accord avec pas mal de trucs dits.

Perso j'étais sceptique d'emblée. Je vous ai lu parler de scénario classique et d'univers bien travaillé... Rien ne justifiant toute la frénésie autour du film en tout cas.

Mais bon, il s'avère que mes parents m'ont payé la place pour voir le film en 3D avec eux, j'allais pas cracher dessus. Ce qui en ressort est tout d'abord, clairement la débauche d'effets visuels ultra-réalistes, la densité et la cohérence de l'univers créé pour le film, et quand même la 3D bien moins pourrave que ce que j'avais imaginé.

Contrairement à Starry, je m'attendais à un truc à deux balles ; faut croire que j'en suis resté à la période des lunettes en plastoque avec un verre rouge et l'autre vert. Finalement, ce n'est pas spectaculaire, c'est juste, comme le disait Beck, un gros plus pour les sensations de profondeur et le respect des proportions titanesques. Ça vaut le coup quoi.

Petit bémol cela dit, j'ai trouvé perturbant de sentir le relief entre les zones filmés sans pouvoir faire de mise au point soi-même. En gros, on a davantage l'impression d'y être, mais notre regard est encore trop dicté par la caméra, qui nous impose un angle, un plan, une mise au point. Mais je chipotte, dans l'absolu c'était très agréable, et je m'en suis pris plein la gueule pour une première expérience du genre.

Après tout ces côtés positifs, j'ai deux remarques qui me viennent à l'esprit concernant le scénario conçu.
La première, vous l'avez déjà dit : ce film n'est pas non plus fabuleusement original. Il surf sur la tendance écolo de l'époque, il stigmatise les gros méchants et les super gentils, blablabla.

L'autre, et c'est une remarque de Beber qui m'a fait tiquer ("je vois pas comment les fans de Miyazaki pourraient ne pas aimer l'histoire" je crois bien), c'est bien entendu les sources d'inspiration de Cameron.

Je me souviens avoir vu, à l'époque des VHS, toute une série de Ghost in The Shell en vente avec sur la couverture une citation de Cameron ventant les qualités de la japanime. Du coup, rien d'étonnant à ce que tout le monde ici fasse des corrélations entre Avatar et des Ghibli par exemple, le monsieur semblant être un fan du genre. A l'inverse, mes parents qui l'ont vu avec moi, n'ont pas compris au départ pourquoi j'étais si peu surpris par la thématique. Ils n'ont pas tout à fait la même culture des créations nippones que moi.

Et franchement, les sources d'inspiration ici dépassent de loin les tendances bien écolos de Miyazaki. J'ai retrouvé des tonnes d'éléments existants déjà ailleurs, de Final Fantasy à, plus logiquement, la série des Aliens (le 2 surtout).
Au final, Avatar me semble être un véritable patchwork d'œuvres préexistantes, avec par dessus une espèce extraterrestre et une planète inconnue.

Certes, cela ne retire rien aux qualités du film à proprement parler, mais ça nuance fortement le côté brillant du scénario et de la thématique.

Au final, même si j'admets être énervé à l'idée qu'un riche et célèbre américain récolte la gloire de l'opinion publique là ou d'autres passent inaperçus, faute de toucher autant de public qu'une superproduction, le film vaut quand même le détour ne serait-ce que pour le spectacle visuel qu'il offre et la dose non négligeable de séquences littéralement grisantes.