Auteur Sujet: Cinéma  (Lu 845350 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Rydiss

  • Staff Webzine
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 2480
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Prononcez mon pseudo comme il vous plaira...
Re : Cinéma
« Réponse #3630 le: 19 septembre 2018, 21:57:36 »
tu connais toute la carte, mais c'est un moment chouette assuré.
(..)

Un bon Marvel c'est la même. Tu sais déjà ce que tu vas voir, mais c'est une soirée sympa plus ou moins assurée (...)

Et je trouve ça amplement suffisant, même s'ils ont évidemment fait des films que j'ai vraiment pas aimé.
Sauf que pour moi non. Je n'ai pas pour habitude d'aller au même resto tous les soirs, je n'ai pas pour habitude de regarder des trucs similaires juste pour le plaisir. J'aime revoir des séries, relire des bouquins, mais ce sont les mêmes que je re-regarde ou re-relis, j'en ai rien à cirer des copies. Là, c'est le niveau 0 de l'inventivité. Tiens, une amnésie. Tiens, des explosions. Tiens, une mise en scène déjà vus dans d'autres films. Tiens, on va parler des américains, avec un peu de patriotisme en plus, comme d'hab.

Tant mieux pour toi si cela te convient. Mais tes arguments, ça décrit exactement ce pourquoi j'en ai marre de ces films, alors c'est pas ça qui va m'inspirer de la compassion pour Captain Marvel. Pour ma part, j'aimerais que tout ce fric serve ENFIN à créer des scénarios devant lesquels je ne soupire pas toutes les 5 minutes (vive l'odieux connard d'ailleurs), à avoir un bon approfondissement des personnages et à avoir une mise en scène un tant soi peu inspirée. C'est du pop-corn de masse, lisse et banal, qui en plus se la joue "moderne" en mettant en scène un perso féminin. Après le mouvement Me Too, j'ai du mal à voir autre chose que du récupérage pour faire style "mais si, regardez, on a changé, on veut pas du tout surfer sur le succès de Wonderwoman". Et j'en ai juste marre.

A la rigueur, je veux bien voir un truc sur la Veuve Noire. Ah, mais non, suis-je con. Si on reste dans le thème, ce sera sans doute un film d'espionnage/thriller, avec des situations géopolitiques à expliquer aux spectateurs. Ça fait pas trop film de super-héros ça. Et en plus c'est compliqué à mettre en scène la politique, et puis les gens ils vont au cinéma pour en prendre plein les yeux et pour se détendre, ils veulent pas réfléchir. En plus elle a pas de super-pouvoirs, comment tu veux faire des effets-spéciaux de fous ?

Bref, voilà, voilà. Il peut sortir en 2019, 2020 ou 3500 le Captain Marvel, j'en ai rien cirer. Vous pouvez aller le voir sans problème, vous aurez sans doute un bon du divertissement, mais moi je veux autre chose. Et j'ai envie de le dire pour une fois.

Vous avez remarqué comme je suis stressé ces derniers temps ? 'Tain, je fais pas assez de VTT en ce moment.
La passion m'habite, mais la raison domine.

Chevalier de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe.

- Idiots can be found everywhere.
- You think everyone is an idiot except you.
- I don't often meet people who are smarter than me.
Ghost Hunt - Akumu no sumu ie.

Squik

Re : Cinéma
« Réponse #3631 le: 19 septembre 2018, 22:12:48 »
La bande annonce est pas ouf mais je suis vendu depuis l'annonce de Brie Larson dans ce rôle, c'est vraiment une actrice que j'adore.
Mon compte SensCritique.

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1265
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Cinéma
« Réponse #3632 le: 20 septembre 2018, 03:31:26 »
D'ac' avec Squik, Brie Larson est une actrice de talent bien qu'un peu trop souvent confortée si ce n'est cantonnée au même papier.
Ce n'est pas par ces plus grosses prods' qu'elle brille le plus - encore qu'elle s'en sortait plutôt bien en bitch caractérielle dans Scott Pilgrim, rôle justement à contre-emploi - mais bon ça fait parti des choix de carrière stratégiques comme Nathalie Portman avec Star Wars et Thor ainsi que de balise d'entrée nécessaire pour perdurer, en plus de faire allègrement de la tune.

Après là où ça risque de piquer concernant le Captain Marvel là c'est que ça a une gueule de bricolage batard entre Ms Marvel et Captain Mar-vell pour faire quoi au juste? ... ba on en sait foutrement rien en fait!
En tout cas il peut clairement pas défoncé Thanos, IL n'a jamais eu les épaules assez grandes pour ça.
Cliquez pour afficher/cacher

Sinon Rydiss y'a moyen de faire un truc différent comme avec Thor Ragnarok et les Gardiens de la Galaxie par exemple.
Après j'avoue même si c'est compréhensible qu'ils veulent à leur tour, avoir leur héroïne bombasse (blonde contre brune génial...) Wonder Woman serait un super mauvais exemple, rarement un comics aura été aussi chié...
La seule chose qui était excitant là dedans c'était de savoir que la meuf n'est pas une guerrière en plastique puisqu'elle a tapé ses 3 ans de service militaire.


Rydiss

  • Staff Webzine
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 2480
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Prononcez mon pseudo comme il vous plaira...
Re : Cinéma
« Réponse #3633 le: 20 septembre 2018, 11:19:44 »
Sinon Rydiss y'a moyen de faire un truc différent comme avec Thor Ragnarok et les Gardiens de la Galaxie par exemple.
J'ai essayé les Gardiens, j'ai pas réussi à finir le film :rolleyes:... Vu l'ambiance second degré trop prononcée, c'était impossible pour moi de considérer les enjeux comme importants. A cela s'ajoute le fait que cette approche donnait aux persos un aspect je m'en foutiste du genre "on s'en fout, on est trop fort pour eux d'façon, autant le faire sans se prendre la tête". Du coup, il n'y avait pas de surprise dans le déroulement (ça allait FORCÉMENT réussir vu qu'ils étaient trop forts) et pas possible de m'intéresser à eux. Il y avait une approche finalement assez orgueilleuse, j'avoue avoir du mal à m'exprimer sur ce point... Je me rappelle par contre bien de la bande-son, qui contenait des pistes mythiques des années 90. Bref, je considère ce film comme sur-côté.

Quant à Thor, j'ai en effet eu des bons échos et j'ai été tenté, sauf que voilà, j'ai pas vu le film 2. Ou par bribes. Du coup je sais pas du tout où on en est de ces conneries avec Loki et compagnie, qui est la meuf de Thor, bref des questions existentielles auxquelles ce film n'a pas réussi à m'intéresser 8).

D'ailleurs, j'ai jamais su un truc : ils se suivent ces satanés films ? Où ils se suffisent à eux-mêmes ?
« Modifié: 20 septembre 2018, 11:21:22 par Rydiss »
La passion m'habite, mais la raison domine.

Chevalier de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe.

- Idiots can be found everywhere.
- You think everyone is an idiot except you.
- I don't often meet people who are smarter than me.
Ghost Hunt - Akumu no sumu ie.

Zankaze

Re : Cinéma
« Réponse #3634 le: 20 septembre 2018, 11:56:03 »
Citer
D'ailleurs, j'ai jamais su un truc : ils se suivent ces satanés films ? Où ils se suffisent à eux-mêmes ?

Les deux. Tous les films du MCU depuis Iron Man (je crois) se suivent en fait. Même si tu peux en voir pas mal indépendamment (surtout les premiers de leurs licence).
Après, plus tu avance et plus ça s'entremêle.


"Set your Heart Ablaze."

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1265
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Cinéma
« Réponse #3635 le: 20 septembre 2018, 13:39:50 »
Du coup t'as kiffé One Punch Man? hohohihiha... bref.

Plus sérieusement il me semble que tu es atteint de saturation héroïque aigue à juste titre car ce mal affecte l'ensemble du genre...
ba ouais on sait que les héros vont gagner même quand ils sont dans la merde quoi.
Concernant les adaptations Hollywoodiennes j'avoue que la chose est presque absolue contrairement aux autres médiums parce que les producteurs se disent que le film se vendra mal si les enfants sortent en pleurant à la fin.

D'ailleurs c'est cet aspect "je m'en foutiste" et "criminels" des GdG qui a apparemment séduit les foules, sortant un peu du carcan cul serré des autres "Action man".
Pour ma part j'en retiens surtout l'esthétique psyché à souhait ainsi que le fait d'amener le MCU vers un truc lorgnant sur le Space Opéra.

Quant à Thor, ouais c'est vaguement lié mais en vrai on s'en fou, déjà parce que tu m'as l'air de connaître le personnage dans ses grandes lignes - un blond musclé avec un marteau qui fait des éclairs et vient sur Terre prendre des vacances - et ensuite parce que le 2 est à chier et n'apporte rien.
En fait si tu prends le 3 en cours de route tu le sentiras à peine, tout simplement car la volonté de celui-ci est de tout dynamiter afin d'offrir un décapage franc et entier à la licence et même au genre en général depuis ses 10 dernières années.
Le seul truc intéressant dans le fait d'avoir vu les 2 autres c'est justement de pouvoir mesurer cette évolution.
Après c'est du Marvel hein, je pense que c'est le cadet de tes soucis vu ton point de vue et ça ne t'empêchera aucunement d'apprécier le film pour ce qu'il est.
« Modifié: 20 septembre 2018, 13:51:55 par jinrho78 »

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Cinéma
« Réponse #3636 le: 20 septembre 2018, 14:06:50 »
Un analyste faisait la réflexion, assez drôle (je ne saurais juger de sa pertinence), que le super héros hollywoodien était la renaissance du théâtre à canevas. Une sorte de commedia dell'arte épique. Réfléchissez-y, la comparaison est pas si bête que ça.

repeir14

Re : Cinéma
« Réponse #3637 le: 20 septembre 2018, 21:03:25 »
Ha ha ! Oui, c'est vrai qu'il y a un peu de ça ! =D

Je vois néanmoins une différence de taille entre les deux genres : dans la commedia dell'arte, le ridicule était voulu ! :P

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Cinéma
« Réponse #3638 le: 20 septembre 2018, 22:16:29 »
Il me semble avoir vu passer un certain nombre de fois cependant l'idée selon laquelle le film de super-héros américain aimait fleureter avec les codes du "nanar" dans ses élans populaires. Si la théorie se tient, nous ne serions pas si loin du ridicule voulu. Même si, évidemment, le cinéma américain n'a jamais su égaler la finesse du ridicule de la commedia dell'arte. Cependant, les analyses et conclusions sociales sont très similaires je crois ; seule la méthode change : par ironie et critique pour le théâtre à canevas ; par analogie induite pour le super-héros.

(Parler avec autant de sérieux donne ses lettres de noblesse au troll. C'est splendide. J'en suis tout ému.)

Sacrilège

Re : Cinéma
« Réponse #3639 le: 22 septembre 2018, 17:28:32 »
Petite semaine ciné pour ma part :

Première Année

Ayant une bonne partie de ma famille étant passée (avec succès, ouf) par la case médecine, j'étais assez intriguée par ce film, qui nous raconte la première année de la fac de médecine (PACES). J'ai été agréablement surprise car je pensais voir un film plutôt adolescent, avec soit des gags à foison, soit des scènes sur les bizutages ou autres, mais heureusement rien de tout cela. Les scènes sont plutôt bien représentatives du milieu et du stress qu'on peut accumuler lors de ces études ; les deux acteurs principaux (Vincent Lacoste et William Lebghil) sont crédibles et même si on peut regretter une fin "à la française" on passe tout de même un bon moment.

Searching - Portée Disparue

Je n'étais pas partie à la base pour aller le voir, mais en sortant de Première Année, j'ai vu l'affiche, qui m'a attirée, et je suis retournée dans le cinéma. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, hormis une histoire de disparition comme on en voit beaucoup. La particularité de ce film réside dans le choix de cadrage puisque tout ce qu'on voit à l'écran est une représentation d'écrans : écrans de surveillance, écran d'ordinateur, téléphone portable, télévision... Comme l'avait d'ailleurs très bien fait Unfriended il y a maintenance plusieurs années, sur le thème de l'horreur, le tout vu à travers les fenêtres de Skype.
Le film a du mal à démarrer, on ressent dans un premier temps un thriller lambda, mais se rattrape énormément sur la fin et les rebondissements consécutifs lors du dernier tiers. Une expérience à tenter, qui peut être difficile pour l'immersion sur un écran de cinéma.

Climax

En attendant La Nonne pour finaliser mon weekend, j'ai vu Climax ce matin. Je ne suis pas fan des films de Gaspard Noé, ils ne m'ont jamais touchée ou véritablement projetée dans l'histoire. Climax est dur, très dur émotionnellement (nous étions une vingtaine dans la salle et presque la moitié est partie en cours de route), mais fichtrement bien réalisé, bien monté, beau dans la douleur. Je vous conseille Critique Masquée à ce sujet, qui a détesté ce film (en lui mettant toutefois une bonne note) pour toutes les raisons qui font que je l'ai apprécié. Il faut connaître le travail d'un réalisateur avant d'aller dans une salle de cinéma. Cela rejoint le coup de gueule que j'avais quand des personnes de mon entourage ont été choquées par Mother !, pensant que s'il y avait Jennifer Lawrence et Javier Bardem ça devait être un truc cool, en oubliant qu'il avait également réalisé Black Swan et surtout Requiem for a Dream. C'est un peu le même principe ici. Le cinéma de Noé est difficile, mais il est prenant, il vous projette dans les événements, il vous écoeure, mais il fait ce pourquoi j'aime le cinéma : nous faire ressentir des émotions.

Avendil

Re : Re : Cinéma
« Réponse #3640 le: 22 septembre 2018, 18:08:32 »
Petite semaine ciné pour ma part :

Première Année

Ayant une bonne partie de ma famille étant passée (avec succès, ouf) par la case médecine, j'étais assez intriguée par ce film, qui nous raconte la première année de la fac de médecine (PACES). J'ai été agréablement surprise car je pensais voir un film plutôt adolescent, avec soit des gags à foison, soit des scènes sur les bizutages ou autres, mais heureusement rien de tout cela. Les scènes sont plutôt bien représentatives du milieu et du stress qu'on peut accumuler lors de ces études ; les deux acteurs principaux (Vincent Lacoste et William Lebghil) sont crédibles et même si on peut regretter une fin "à la française" on passe tout de même un bon moment.


Ça fait plusieurs bon retours que j'ai dessus, ça donne envie. D'ailleurs que le film soit sorti pratiquement pile pour l'annonce de la suppression lourde modification de la dite première année ; le timing est plutôt saisissant, surtout au vu du temps qu'il a fallu pour produire le film j'imagine.

Stories are written and read to rebel against the fact that we only live once.

kisagi

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7398
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Riza Hawkeye le sniper à l'oeil de Faucon.
Re : Cinéma
« Réponse #3641 le: 25 septembre 2018, 21:23:20 »
Première Bande-Annonce de Nicky Larson de Philippe Lacheau, et j'ai peur très peur du massacre de la série de mon enfance :
https://www.youtube.com/watch?v=oncDf_Hv14E

Choub

Re : Cinéma
« Réponse #3642 le: 05 octobre 2018, 16:05:35 »
Première Bande-Annonce de Nicky Larson de Philippe Lacheau, et j'ai peur très peur du massacre de la série de mon enfance :
https://www.youtube.com/watch?v=oncDf_Hv14E

La première scène m’a crispée, puis la suite m’a fait sourire et à la fin j’ai même ri ! Bon tout n’est pas à jeter je pense.

Par contre sur l’allure de l’acteur en Nicky, je suis déçue. On est loin du compte  :-\.
« Modifié: 05 octobre 2018, 16:32:46 par Choub »

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Cinéma
« Réponse #3643 le: 06 octobre 2018, 20:27:38 »
Climax. C'est indéniablement jouissif de maîtrise par instants ; les acteurs portent, surtout dans des phases explicitement improvisées, une idée de vie et de mort tout à fait transcendante.
Malgré tout, ça se regarde beaucoup le nombril. Le gigantesque laboratoire humain que Noé installe pue la provocation gratuite, y mêle sans beaucoup de distinction meurtre, inceste et homosexualité, présentés indistinctement comme signes d'une folie décadente. Maladroit donc, et on a de la peine à ne pas reprocher tant de maladresse. Car la gratuité ne parvient pas à se contenter de sa propre nature : elle tente de s'envelopper d'un discours métaphysique inintéressant ; le spectateur bouffi d'horreur, d'abject, se surprend à bailler.
Climax est un très bel exercice de style. Mais lorsque le film encense la vie et la mort, on n'en retient qu'un amas stérile de fausses bonnes idées un peu fanées.

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1265
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Cinéma
« Réponse #3644 le: 08 octobre 2018, 04:02:40 »
Je assez curieux à propos du nouveau film de Noé puisque le climax est un élément central de son processus créatif.

Il est vrai que Noé comme nombre de cinéastes arrivés au sommet de leur art, finit par stagner au coeur du courant dans lequel baigne ses obsessions.

D'façon Noé à l'image de ses interviews a finalement peu à dire mais énormément à raconter.

Un peu comme avec Masaki Yuasa en fait, il est plus doué pour la force pénétrante de sa mise en scène entièrement au service de son sujet plutôt que pou la pertinence de son discours, finalement faussement narratif.

Il se plaît à exacerber les passions jusqu'à outrance.
Tout comme Yuasa, son talent réside donc dans la forme qu'il choisit d'adopter pour arriver à ses fins.
C'est tellement primitif que ça en est parfois écoeurant et en même temps ça laisse rarement indifférent.