Animes, Mangas et Jeux-Vidéo > Mangas

Jojo Bizarre's Adventure

<< < (3/33) > >>

shadow8:
Tu me diras quand tu rencontrera Kira Yoshikage.  J'adore ce personnage.


--- Citer ---c'était carrément novateur. Aujourd'hui, des tonnes de shonen reprennent cette idée de "pouvoirs spéciaux" différents pour chaque héros/adversaire.

--- Fin de citation ---

Ouais, mais là c'est les autres shonen qui ont copiés le style d'Araki.  :'(  J'irais même plus loin parce qu'Araki va encore plus loin que les autres shonen.


Si tu as lu les chapitres avec Rohan, il y a plusieurs one-shot sur ce personnage. Si je me trompe pas, tu peux trouver(acheter) Rohan au Louvre tout en couleurs. C'est l'alter-ego d'Araki.

La partie 3 sera réédité par Tonkam et Steel Ball Run aussi:

Cliquez pour afficher/cacher

Couverture 1 de SBR:


 

Virevolte:
J'ai "rencontré" Kira Yoshikage. Ça c'est du méchant ! Il était vraiment super intéressant. Les petits passages sur sa vie quotidienne, sur la manière dont il s'intègre à sa nouvelle condition et se fond dans la masse... c'était vraiment top.

Je suis allé au bout de "Diamond is Unbreakable" du coup, difficile de s'arrêter ~

Comme d'habitude, c'est sans perdre de temps que j'ai débuté la lecture de la cinquième partie. "Aurea Vento". J'ai été assez surpris. L'histoire se passe à peine deux ou trois ans plus tard. C'est la première fois que la césure est aussi courte, même si on change complètement de milieu. Au revoir le Japon et le lycée, bonjour l'Italie et la Mafia !

Pour le moment, j'apprécie pas mal le personnage de Giorno Giovanna (que d'astuces linguistiques pour continuer à produire des JoJo, je crois que le dernier s'appelait Josuke Higashikata et qu'il y avait un truc au niveau des caractères japonais pour que ça colle). On en apprend pas énormément sur lui, mais j'espère que l'auteur aura le bon sens de le développer davantage par la suite. Là, on a guère plus que sa motivation et ses origines, j'aimerais bien voir sa psychologie se creuser un peu.

J'avoue avoir été un petit peu déçu que l'on poursuive sur les Stands. J'espérais voir ce côté-là se renouveler un peu... peut-être revoir l'Hamon, qui me plaisait bien. Tant pis, il faut dire que l'histoire commencée dans les deux parties précédentes n'a pas tout à fait encore trouvé sa conclusion... (toujours des intrigues qui se nouent sur plusieurs arcs). Peut-être que l'auteur va clore ici.

Cliquez pour afficher/cacherJe parle bien entendu de l'arc et des flèches, qu'on retrouve encore ici !

shadow8:

--- Citation de: Virevolte le 29 décembre 2012, 19:39:40 ---Pour le moment, j'apprécie pas mal le personnage de Giorno Giovanna (que d'astuces linguistiques pour continuer à produire des JoJo, je crois que le dernier s'appelait Josuke Higashikata et qu'il y avait un truc au niveau des caractères japonais pour que ça colle)

J'avoue avoir été un petit peu déçu que l'on poursuive sur les Stands. J'espérais voir ce côté-là se renouveler un peu... peut-être revoir l'Hamon, qui me plaisait bien.
--- Fin de citation ---

Pour Josuke, c'est probablement juste à cause de son prénom. Je ne me souviens pas si sa mère le nomme Josuke ou Jojo. C'est surement les deux. Je suis désolé, mais nous sommes encore dans les stand, mais ça change carrément de style à partir de Steel Ball Run(la partie 7)

Tu vas être assez surpris de la fin de Stone Ocean qui est quand même géniale et on ne s'attend pas à ça.

Virevolte:
Effectivement, on ne s'y attend pas ~

Je n'aime pas l'antagoniste de Stone Ocean mais j'aime bien la fin. Ça se tient bien, c'est consistant. De toute façon, plus j'avance, plus je vois bien que c'est du solide, JoJo's Bizarre Adventure.

J'ai également fini le Steel Ball Run, qui a été une de mes parties préférées. On voit le Hamon (l'Onde) poindre à nouveau, même si c'est sous une forme différente et adaptée aux temps qui courent, mais j'ai apprécié qu'on ne résume plus les affrontements aux Stands.
La septième partie est plus sobre (ou paraît mieux ancrée dans le réel ? Ça sent bon le Western) et plus humoristique, Gyro Zepelli est un chouette protagoniste.

J'ai très légèrement commencé la dernière partie, la huitième, encore en cours. Apparemment on retourne à Morio, la ville de Josuke, et l'histoire se déroulerait après le tsunami ayant frappé le Japon. Comme souvent, les noms des lieux où prennent place les histoires sont transformés à la convenance de l'auteur (exemple : les Etats-Unis de Valentine, pourquoi pas ?) et on semble plonger un peu plus profondément dans la science-fiction.

Ayant juste lu le premier chapitre, je n'y entends pas encore grand chose mais j'ai hâte de conclure ma lecture. Je me serai bientôt enfilé les 90 tomes et des brouettes constituant la saga. C'est une grosse lacune que je termine de combler ~

shadow8:
Je crois que tu es le premier que je vois lire les 7 première partie  en rien de temps.  Il y 17 chapitres de sorti pour Jojolion. Un chapitre tous le moi. Il y a quand même une excellente intrique dans  cette partie. Il y a pas mal de mystère qui entoure le Jojo. Enfin, dans le dernier chapitre sorti,  c'est encore plus étrange et mystérieux:

Cliquez pour afficher/cacherNotre protagoniste à une partie du corps de Kira Yoshikage  et d'une autre personne(surment lui-même)

Le stand de Kira Yoshikage dans Jojolion était comme quand Killer Queen avait le pouvoir avec Stray cat. Des bulles qui explosent. :rolleyes:  Ça pourrait très bien avoir une incidence avec le Stand de Jojo  Soft & Wet.



Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

[*] Page précédente

Utiliser la version classique